Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜You'll always be young and amused (Tam)
maybe life should be about more than just surviving


Modo - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum 1291 Colin Morgan Lemontart , signa, Ali ♥ MØRPHINE principalement pêcheur mais aussi amateur de troc 53
Modo - The Kids From Yesterday


Sujet: You'll always be young and amused (Tam)
Jeu 30 Mar - 1:27



La forêt avait mangé le reste de civilisation qui s’était établie dans le coin depuis fort longtemps mais Near continuait sa route sans se préoccuper de cet environnement bien curieux. Le passé se devait d’appartenir au passé même s’il était bien de connaitre ses origines. Lui vaguait ci et là à la recherche des siennes, d’informations qu’il pouvait récolter. Il n’avait eu de son oncle que l’indication du désert qu’il n’avait jamais cherché à franchir malgré son imprudence connue de tous. Il semblait que cette partie de l’île était la seule qu’il n’avait jamais franchie. Était-il temps de la franchir aujourd’hui, d’aller vers l’endroit où beaucoup de Reinhart avaient séjourné ? Il haussa les épaules en s’octroyant une pause. Ses affaires furent vite posées sur le sol et il se serait bien octroyé une petite sieste si l’information qu’il ne connaissait pas très bien les environs n'avait pas choisi pas ce moment pour l’avertir d’être un peu sur ses gardes. Cela attristerait Aura de le savoir mort pour une imprudence même si elle passait sa vie aux côtés d’un Athna et des cent, bien loin de chez elle, chez eux. Il soupira, n’était pas tellement contre l’idée qu’elle aide les cent, lui-même en était venu à aider l’une d’entre eux mais un Athna, sérieusement ? Enfin. Ce n’était pas ses affaires. Si elle refaisait sa vie il espérait juste qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il vienne les voir souvent. Il continuerait ses vadrouilles mais resterait chez les Calusa et n’était finalement pas si chagriné que cela de ne pas revoir si souvent sa mère adoptive, peut-être justement parce qu’elle n’était que sa mère adoptive et qu’il cherchait à retrouver sa véritable famille de façon plutôt hasardeuse, il l’admettait sans aucun problème.

Il ne connaissait pas très bien cette partie de l’île, n’avait jamais réellement été fureter dans le coin sachant très bien ce qu’il s’y trouvait au-delà et dans les environs. Le désert et une vallée radioactive dans laquelle il n’avait bien évidemment jamais mis les pieds. Il était inconscient mais peut-être pas complètement suicidaire. S’il ne connaissait pas tout aussi bien les recoins de cette partie de l’île, il savait néanmoins quelles directions ne pas prendre. La pause fut courte de sa volonté. Il ne voulait pas trop s’attarder dans un endroit qu’il ne connaissait que moyennement mais cela avait suffit pour le requinquer et filer sans demander son reste dans la direction du désert même s’il ne comptait pas s’y rendre seul juste parce que l’idée d’aller dans le désert lui avait clignoté dans sa tête depuis un moment maintenant. Il aimait bien fureter, attendre, voir si par chance il allait croiser quelques personnes du voyage. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas parlé à quelqu’un du peuple du désert et la dernière fois on ne pouvait dire que cela s’était bien passé. Il avait été beaucoup trop lui-même pour qu’un de ces personnages étranges l’apprécie à sa juste valeur. Il se mit à rire, amusé par ce côté imbu de sa personne qui ne lui allait guère avant de partir sans se rendre compte qu’il avait oublié son sac rempli du nécessaire de provision et d’outil de troc qu’il avait gardé sans jamais les utiliser jusqu’à présent. Les potions. Les breuvages. Les liquides. Oui. Du liquide. Il ne pouvait les appeler autrement sous peine d’outrer les grands de la profession  qui pratiquaient cette médecine si compliquée.

Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu’il réalisa qu’il lui manquait quelque chose avant de réaliser ce pourquoi cette impression qui le taraudait depuis qu'il s'était remis en route : il se sentait plus léger. Son sac. Il n’avait plus son sac ! Il retourna sur ses pas en se remerciant de vagabonder aussi régulièrement dans la forêt pour savoir retourner sur ses pas s’il faisait fausse route, s’il oubliait par distraction quelques unes de ses affaires. Il pouvait se montrer distrait comme précis, tout dépendait de la situation, de ses envies. Il repéra facilement l’endroit où il s'était reposé grâce aux feuilles cassées par endroits et l’endroit où il s’était assis quelques secondes plus tôt.

Mais pas de sac.

S’il n’était pas au sol … où pouvait-il donc bien être ? C’était bien sa veine, mince. Le temps de quelques minutes et quelqu’un l’avait pris. Il râla mais fut content de garder l’objet le plus précieux en sa possession toujours sur lui, dans une des poches de son pantalon. Il leva la tête tout en réfléchissant à ce qu’il allait pouvoir faire en pensant que c’était bête de s’arrêter en si bon chemin tout de même. Il avait de la ressource, pouvait cueillir quelques fruits, se débrouiller pour ne pas crever de faim jusqu’à la fin de la journée parce qu’il se refusait juste de rentrer tout de suite. Chose faite, il se retourna et capta le regard de ce quelque chose bien plus haut qu’il n’aurait du l’être en réalité. « Oh te voilà ! Merci ! » Il ne savait pas trop à qui il parlait, doutait que la personne soit même restée dans les parages mais au moins c’était fait. Cette personne n’était pas partie avec son sac comme trésor de guerre se devait d’avoir un remerciement de sa part. Le sac était accroché à une branche d’un arbre suffisamment haute pour qu’il ne puisse pas en grande perche qu’il était la saisir d’une main. Il grogna. La personne qui l’avait mit si haut avait eu pour but de faire en sorte qu’il se souvienne à l’avenir de ne plus perdre ses affaires. Il s’en souviendrait, il sentait déjà sa cheville protester devant l’effort trop violent qu’était celui de grimper de deux branches l’arbre sans personne pour lui faire la courte échelle pour pouvoir l’attraper. Sa première tentative fut un échec car même s’il pouvait avoir l’allure d’un petit singe, il n’en était pas un. Cette faculté de grimper aux arbres aussi facilement : il ne la possédait pas. Qu’à cela ne tienne, il allait prendre la deuxième option car le monde était fait de différents chemins qu’il leur était donné de suivre. Il avait besoin d’une longue branche pour tenter d’attraper cette maudite lanière qui lui faisait de l’œil sans pour autant se laisser attraper.

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 231 Imaan Hamman Lux aeterna Sentinelle / Artisan ( potier ) 20
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: You'll always be young and amused (Tam)
Lun 17 Avr - 18:58


Near & Tamara #Tamear


Bien appuyée contre le tronc d'un arbre, protégée par la canopée au dessus de sa tete, La naori se laissait bercer par la douce musique de la forêt. Le derrière dans un tapis de mousses, inspectées avant pour s'assurer qu'il n'y logeait pas une colonie de fourmis, elle permettait à l'assoupissement de l'emporter vers une légère sieste. Oui elle aimait ainsi se laisser submerger par la nature pour en revenir pleine de Bonne humeur. Bien dissimulée il eut fallut un autre Naori pour la découvrir. De temps à autre un rayon de soleil se frayait un chemin à travers le feuillage venant réchauffer sa peau, provoquant ainsi un léger chatouillis qu'elle chassait comme une mouche indésirable qui refusait de disparaitre. un Lapin fuyard vint se culbuter sur ses longues jambes et la fit tressaillir. Visiblement il fuyait un ennemi, et quand Tamara eut relevé son nez elle aperçut plus loin une silhouette qui ne lui rappela rien de connu. Curieuse elle s'empressa de se lever pour observer de plus prêt en prenant bien soin de demeurer invisible au regard de l'être qui se déplaçait au loin. Quand elle se fut rapprochée, elle distingua qu'il s'agissait d'un jeune homme, il boitillait un peu d'ailleurs et elle se demanda s'il venait de se tordre la cheville. La Frisée s'amusa à le suivre quelques minutes, surtout parce qu'elle le croisait pour la première mais elle fut rassurée très vite. Il ne semblait pas habité de mauvaises intentions.

Tamara retourna donc sur ses pas pour reprendre son repos interrompu quand son pied rencontra un obstacle. Une sacoche fraîchement chu sur le sol. Juste sur les empreintes de celui qu'elle venait de quitter, ah le distrait ! La sentinelle se retrouva à genoux à soupeser la chose, hésitant à jouer l'indiscrète. Cependant elle respectait trop les affaires d'autrui, et n'eut pas apprécié qu'on força les siennes alors la frisée ne céda pas à la tentation. Certainement l'étranger reviendrait récupérer son bien. Elle eut pu lui courir derrière mais elle ne se sentait pas immédiatement l'âme d'une héroïne. Elle refusait aussi de prendre racine à faire le guet pour lui. Lui donner une petite leçon lui semblait une bonne idée afin qu'il évita de clairsemer ses affaires la prochaine fois qu'il se risquerait dans des terres inconnues. Une feuille atterrissant en tournoyant sur son nez lui donna une idée qu'elle jugeait particulièrement amusante. Elle accrocherait cela la haut, pas trop, mais juste assez pour que le garçon dusse fournir assez d'effort pour ne pas avoir envie de recommencer. Bon après, rien ne lui permettait de savoir s'il grimpait aux arbres régulièrement et s'y déplaçait comme certains de sa tribu.

La Sentinelle se retrouva rapidement perchée dans les branchages pour y accrocher la bandoulière de la besace esseulée. Évidement si l'inconnu restait la frimousse tournée vers la terre il risquait de manquer l'affaire, peut-être serait-il opportun de lui laisser un indice ? La brune y songerait quand  le temps de retourner au village se présenterait. Elle se retrouva rapidement au bas de l'arbre, et en vérifiant de là ou elle se tenait si la pièce demeurait visible ses orteils bousculèrent deux ou trois fioles tombées dans les herbes. Aussitôt elle s'en saisit pour les examiner, d'étranges liquides aux couleurs vertes ou même bleues les remplissaient. S'agissait-il d'un guérisseur ou d'un sorcier ? Alors qu'elle les décortiquait de plus prêt, tentant de déterminer les produits utilisés, son œil capta des mouvements dans les taillis. La Naori se recula rapidement pour se cacher, et veiller que le bagage ne fut pas dérobé par une personne à laquelle il n'appartenait pas. Mais euréka le propriétaire se rapprochait fouillant visiblement les environs dans la quête du trésor perdu. Ah parfait, observateur sa besace lui tapa dans le collimateur plutôt rapidement. Mais quant à la souplesse, selon Tamara il devrait encore beaucoup s'entrainer.

Alors que le garçon tentait de faire choir son bien avec un bâton bien frêle, la jeune sentinelle laissa échapper un rire de grelot avant d'apparaître « Je crois bien que tu n'arrives qu'à le faire balancer d’où tu te trouves » Puis elle se rapprocha, agile, tout en gardant une certaine distance pour prévenir un éventuel geste malheureux. Alors Tamara le dévisagea de la tête aux pieds en silence, comme si elle le jaugeait ou lui donnait un prix. Pour l'embêter en réalité car elle se découvrait d'humeur joueuse aujourd'hui. « Salut ... Il faut arrêter de semer derrière toi ! » Vidant ses poches elle lui montra les trois petites bouteilles en sa possession  « C'est quoi ? Çà se boit ? C'est un filtre ? ... Tu es un Sorcier ? » Ici pour la jeune fille, discuter revêtait un coté plutôt agréable, les bruits se fondaient quasiment dans le décors sans véritablement la déranger. Et l'allure de l'individu lui revenait bien. De son côté le jeune homme pouvait interpréter le comportement de Tamara comme moqueur ou insultant. Elle désigna la jambe du garçon « Tu es blessé ?  » Après tout elle ne possédait pas encore le don de voir a travers les tissus. « Je vais aller te chercher ton sac parce que je ne veux pas avoir ta mort sur la conscience et provoquer un incident entre nos tribus ... Mais en échange tu m'en donneras une ... Celle que tu veux  » Termina t'elle en tendant la paume vers lui avec les trois mixtures dedans.

Modo - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum 1291 Colin Morgan Lemontart , signa, Ali ♥ MØRPHINE principalement pêcheur mais aussi amateur de troc 53
Modo - The Kids From Yesterday


Sujet: Re: You'll always be young and amused (Tam)
Mar 6 Juin - 0:20




Alors dans cette contrée les objets disparaissaient tout seul pour réapparaître quelques instants plus tard à un endroit où l’on ne s’y attendait pas ? Que s’était-il donc passé en ce lieu pour qu’un tel prodige arrive ? De la magie ? Ceux qui se disaient mage, sorcier pour guérir même les plus affreuses et insoignables blessures et maladies étaient-ils dotés de réels pouvoirs qui ne se situaient pas dans l’art juste de soigner les gens ? C’était comme s’il avait eu une hallucination. Il pensait retrouver son sac à un tel endroit et puis pouf, il se retrouvait bien plus haut et il devait dénicher un moyen très élaboré pour le récupérer sans avoir jouer à l’escaladeur non accompli. Ce n’était pas de la magie. C’était juste une petite tête bien intelligente qui l’avait déplacé pour le faire lever les yeux du chemin qu’il voulait suivre pour observer cet endroit auquel il n’avait jamais réellement voulu s’y intéresser jusqu’à aujourd’hui.

Il avait l’air bien idiot à vouloir attraper sa sacoche sans y parvenir autrement qu’en prenant une branche branlante dans l’espoir juste que cela réussisse. Heureusement, il avait beaucoup d’espoir. Heureusement l’espoir fait vivre. Heureusement il se disait toujours qu’à défaut de magie, quelqu’un pouvait être là et s’amuser un peu de sa situation avant de venir l’aider s’il le décidait.

Un rire.

Bingo.

Quelqu’un !

« Je crois bien que tu n'arrives qu'à le faire balancer d’où tu te trouves. » Il pouffa à son tour. C’était une de ces vérités qu’il ne pouvait nier. « Salut ... Il faut arrêter de semer derrière toi ! » « C’est ce que j’étais entrain de me dire aussi. Mais heureusement y’a toujours des gens sympas pour m’aider après alors je devrais peut-être continuer à laisser trainer mes affaires. Salut. » Il la salua d’un signe de main. « J’me disait bien que ce n’était pas la magie qui l’avait mis là. » S’il faisait d’étranges mais agréables rencontres par la suite, pourquoi pas. Il n’allait pas non plus mettre cette tactique bien manipulatrice en œuvre à chaque fois qu’il se retrouverait dans un endroit méconnu. C’était une idée qu’elle venait de lui donner mais une idée qu’il n’allait peut-être pas mettre en place. Cela dépendrait de son intuition qui ne le trahissait que très rarement. Et cette intuition là lui disait que son inconnue, bien que joueuse, allait être l’une de ces rencontres que l’on n’oublie pas de si tôt. Il tourna rapidement sur lui-même quand elle sembla vérifier d’un regard un peu persistant à qui elle avait affaire comme pour l’aider à se faire un avis sur sa personne. « J’suis comment ? Passable ? » Le sac un moment oublié, il se concentra sur la bouclée. Il la regarda vider ses poches en se demandant ce qu’elle cherchait à démontrer par ce geste avant de voir les trois fioles qu’elle tenait dans sa paume. « C'est quoi ? Çà se boit ? C'est un filtre ? ... Tu es un Sorcier ? » Un rire franc lui échappa. Non. Non. Rien de tout cela.

« Oh non, non. Heureusement non j’ferais plus de dégâts que de bien dans cette option-là. Ce n’est pas buvable. Enfin sauf si tu veux essayer et voir les effets que chacune d’entre elle donne. » Comment lui dire autrement qu’il n’avait aucune idée de ce qu’elles contenaient, qu’il avait même oublié qu’il en possédait encore dans son sac alors qu’il avait décidé depuis un moment déjà de tout abandonner dans cette histoire de faire ces tests. « Mais c’est dangereux alors on va les vider parterre, ça vaudra mieux pour tout le monde. » Elle les avait toujours entre ses doigts, déciderait de ce qu’elle voudrait faire de ces fioles mystères. « Naori ? » C’était lui qui était curieux à présent. « Tu es blessé ? » Il secoua négativement la tête. Il était blessé mais depuis un sacré bail. Ce n’était pas une blessure dont elle devait s’inquiéter pour le futur de leurs deux tribus. « Je vais aller te chercher ton sac parce que je ne veux pas avoir ta mort sur la conscience et provoquer un incident entre nos tribus ... Mais en échange tu m'en donneras une ... Celle que tu veux. » Il hocha la tête. Récupérer son sac il voulait bien mais quant aux fioles il voulait d’abord vérifier quelque chose. « T’aimes bien vivre dangereusement toi. » Il était amusé par tant d’aplomb dans le comportement de la jeune femme. « Je sais pas si c’est une bonne idée mais d’accord. Comme ça tu m’aideras à savoir ce qu’elles contiennent. Si tu veux bien. » Elle voulait une de ses fioles, lui voulait juste savoir ce qu’elles contenaient pour mieux les jeter par la suite.

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 231 Imaan Hamman Lux aeterna Sentinelle / Artisan ( potier ) 20
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: You'll always be young and amused (Tam)
Dim 2 Juil - 20:51


Near & Tamara #Tamear


Renonçant à un nid bien confectionné afin de se ressourcer au milieu de la forêt, la Sentinelle le quitta alertée par des bruits de pas. Bien mal lui en prit de céder à la curiosité car la voilà prise dans un dilemme : Courir après cet homme qui vient de semer ses affaires ou attendre qu'il revienne au risque de se retrouver face à un vilain importun. Tamara opta pour la deuxième solution, tout en prenant ses précautions. Bien se cacher, puis suspendre la besace à une branche d'arbre afin de s'amuser un peu malgré tout. Quand on a vingt ans on ne pense pas à mal, mais on arrive néanmoins à bien compliquer la vie des autres. La Sentinelle ne put retenir bien longtemps son rire de grelot devant les efforts maladroits du jeune homme revenu récupérer son bien. Elle remarque cependant assez rapidement sa boiterie, et en déduisit qu'il s'était probablement blessé dans une rixe. Ou dans un collet. Allez savoir, des fois on se fait surprendre malgré qu'on se cru très malin. Elle sortit donc de sa cachette, trahie par son espièglerie, prête à se carapater au moindre signe agressif de la part de l'inconnu. A son grand étonnement le garçon lui parla d’une façon avenante et même il rigola avec elle. Du coup elle, la frisée, se senti plutôt bien lunée à son égard. Mais de là à dire que le terrien l'avait conquise, il restait encore de la marge. Quoi que ...

Elle lui renvoya donc un signe de la main plutôt enjoué, tout en écoutant sa réponse. Un petit comique dans la jungle.  « Tu es un petit malin TOI ! » Pour amadouer le monde  « Et tu as surtout de la chance que je sois sympa en vrai ! » Dit-elle en jonglant avec les fioles pour l'inquiéter un tout petit peu. Pas trop non plus, parce qu'elle préférait discuter avec lui que de le menacer bêtement juste pour le sport. Et puis non elle ne pratiquait pas la sorcellerie, même parfois elle eut souhaité posséder ce don afin de localiser son père inconnu, dont on ne lui parlait jamais. Elle jugea inutile de le souligner parce que sous son accoutrement bizarre elle devinait bien l'esprit curieux et intelligent qui s'y cachait. Elle croisa donc les bras pour l'admirer alors que le Brun accomplissait un tour complet pour lui permettre de le jauger. Par taquinerie. Elle ne se gêna donc pas pour se rincer l'œil, après les hommes le disent tout le temps à leur femmes, si on à des yeux c'est pour voir « C'est bon tu sers pas recalé  » Fallait pas non plus trop l'encourager. Bien qu'encore jeunette, elle connaissait les tours pendables de ceux qui tentaient de se faire passe pour des anges. Malgré tout elle distinguait une certaine sincérité dans son comportement. Par exemple il eut pu prétendre que ce qu'elle tenait dans ses mains accomplissait des miracles.

« Comme si j'étais ton cobaye ?  » Questionna-t-elle à la fois intriguée et méfiante « Tu dois les tester pour le savoir ? Quels genres d'effets ? Dangereux ?  » La sentinelle le fusillait de questions, désireuse d'en découvrir beaucoup plus. S'il n'était pas sorcier, pourquoi pas guérisseur ? Ah si il prétendait malgré tout que ce qu'elles contenaient présentait un certain risque. Elle prit un contenant qu'elle souleva vers la clarté du ciel dans l'espoir de comprendre un peu mieux. Mais le liquide trouble ne lui inspira pas se se lancer cette folie. « Oui je suis Naori, tu en connais d'autres ? Et toi ... Pikuni ? » Tamara en doutait mais il ne possédait pas le caractère dure des Athnas qui parfois voyageaient en ces lieux. A eux elle ne leur faisait pas l'honneur de sortir le bout de son nez. Finalement elle s'avança rapidement vers lui déposant les mini-bouteilles précieuses dans les paumes du garçon « D'accord ! Les voilà, on s'amusera à ça après alors, je compte sur toi » Puis la Frisée lui vola son bâton en lui passant une main coquine dans les cheveux pour le décoiffer. Un peu comme une grande sœur qui voudrait prendre soin de lui, alors qu'en réalité elle savait très que le plus jeune des deux allait grimper sur l'arbre. « Je vais te faire ça, mais t'enfuis pas dès qu'il tombe par terre sinon je te courais derrière ! »

Menace enfantine. Elle grimpa aussi agile qu'un singe pour rejoindre le bien du jeune homme, puis lui lancer directement dans les bras alors qu'elle se balançait sur quelque branches frêles « Ha ha oui c'est ce qu'on dit de moi en général que je frôle toujours la catastrophe ! Et toi tu as déjà une réputation ?  » S'enquit-elle légèrement effrontée pendant qu'elle retournait vers le tronc pour rejoindre le sol en se laissant glisser sur l'écorce. « Alors on les teste tes mixtures ? »
 

You'll always be young and amused (Tam)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La sylve-