Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜What happens now ? (Liam)
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 2948 Jennifer Lawrence ava by lux aeterna baby ♥ signa Alas Leader chasse & traque 15
Admin


Sujet: What happens now ? (Liam)
Mar 21 Mar - 16:03

» What happens now ?
Il est presque impossible de regarder autour de soi et de prétendre que tout va bien. Gamora essaie, chaque jour un peu plus, elle tente de se dire que tout va bien et que si ce n’est pas le cas, tout finira par bien aller. Mais ce n’est malheureusement pas comme ça que ça fonctionne. Elle ne prétend pas que les autres ont mal quelque part, qu’il y a un aspect triste ou dramatique. Ces temps-ci, tout se fait plus simple. Ils ont finalement appris de leurs erreurs et ils font le maximum pour que tout s’arrange. Mais ce n’est malheureusement pas comme ça que ça fonctionne. Il y a que certains murmures se font, que certaines personnes cherchent à retrouver leurs familles. Il y a que deux campements de débarqués, c’est une chose qu’ils ne sont pas capables de comprendre. Et dans le fond, elle peut comprendre où ils veulent en venir. Mais pour autant, ça ne veut absolument pas dire que c’est supportable. Parce que de son point de vu, non, elle n’y est pas prête, et non, elle n’a pas envie de voir les choses changer. Une famille ? Non, elle n’en a pas. Des regrets ? Plein mais certainement pas celui de faire bande à part. Ouais, elle n’a pas envie de voir les campements se rejoindre alors que ça pourrait être utile. Elle ne le sait que trop bien, puisque les deux camps manquent de stabilités et de ressources. Mais elle ne le supporterait pas. Et ses bourreaux sont peut-être en vie. Elle ne veut pas les croiser. Elle sait ce qu’il se passerait, si cela venait à arriver. Et elle n’y est pas préparée. Elle n’en a pas envie. Alors elle le sait, elle ne prendrait pas le risque de rester, elle ne le supporterait pas.

Mais elle serre les dents parce qu’elle ne se voit pas aborder le sujet ici. Parce qu’elle s’imagine que les gens ne partagent pas son avis, parce qu’elle n’a pas envie d’imposer le sien. Pourtant, serait-elle encore leader si les campements fusionnaient ? Elle ne prétend pas que ça compterait tant que ça, mais elle ne veut pas perdre sa liberté, c’est la seule chose qu’elle sache. Et au final, elle a l’impression de ne penser qu’à ça, l’impression que son esprit est dévoré par cette paranoïa, et elle n’est pas à l’aise avec tout ça. Parce que les visites de l’autre camp se font nombreuses. Et il ne sait juste plus quoi faire. Il ne sait plus comment le faire, non plus. Les solutions sont invisibles. Et elle ne se voit pas imposer son choix à un monde qui n’en vaut pas forcément la peine. Et à quoi bon ? Les choses ne dépendent pas d’elle. Et il n’y a qu’à voir ces gens, ces personnes qui seraient heureuses de revoir leurs familles. Mais bien sûr, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Bien sûr, c’est une bonne raison de perdre foi. Mais a-t-elle seulement eu foi, un jour ? Elle n’en est même pas certaine.

Elle soupire, alors que ses pas glissent sur le campement, alors qu’elle ne sait pas vraiment où se rendre, et qu’elle n’a pas envie de se rendre dans la forêt. Le printemps commence doucement, se frayant un chemin dans leur existence. La météo devrait se faire plus agréable, à n’en pas douter. Et c’est peut-être mieux comme ça. Les proies se feront plus nombreuses, elle le sait. Elle a hâte de retourner dehors, de pouvoir à nouveau capturer tout ce qu’elle voudra attraper sans avoir à passer des heures à chercher une créature hors de son trou. La fin d’une certaine forme de galère. Autour d’elle, quelques personnes profitent de l’air qui s’est légèrement réchauffé. Et ça lui fait du bien, c’est vrai. Une météo agréable alors qu’ils n’ont pas eu depuis quelques temps. Et la neige s’envole alors. Bientôt, ce ne sera qu’un souvenir non loin de l’année prochaine. Et ça fait du bien, de se le dire. Son regard glisse sur Liam, un peu plus loin, et elle choisit de le rejoindre, juste comme ça. Un visage sympathique au milieu de cette foule à laquelle elle a encore tant de mal à s’intégrer. Elle est pourtant incapable de comprendre la raison à tout ça. Pourquoi est-ce qu’une femme qu’on choisit comme chef est aussi asociale hein ? Mais bien sûr, elle n’a pas la réponse à tout ça, et elle n’a pas le caractère pour vouloir changer. Sa solitude lui plaît et quand elle estime cela nécessaire, elle s’en éloigne. Mais jamais trop. Là, à côté de Liam, elle fait face à son problème continuel. Encore une fois, elle est incapable de trouver les mots, de trouver quoi dire. Elle n’y arrive jamais et ce n’est pourtant pas faute d’essayer. « Enfin le printemps, hein ? ». Et le titre de l’imbécile du jour lui est remis. Félicitation, Willis.


notes » w/ Liam, sur le campement, le 20 mars 2117

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23546 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: What happens now ? (Liam)
Sam 13 Mai - 2:45

Il se sent mieux depuis quelques temps. Il ne va pas mentir en disant que tout va pour le mieux, qu’il ne s’est jamais senti terriblement mal d’être là alors que d’autres ne sont plus mais cela va mieux et ce n’est déjà pas si mal si l’on jette un coup d’œil en arrière. Les Cents, sa nouvelle famille et Elle ont joué beaucoup sans même le savoir. C’est curieux comme l’on peut changer, comment les gens peuvent vous changer, comment l’on peut passer par plusieurs stades au cours de sa vie. Il a eu des moments de joie, d’innocence, de peur et maintenant peut-être est-ce le moment de … il ne sait pas, du renouveau ? C’est con dit comme ça, ça a l’air de quelque chose d’hyper important mais mine de rien c’est peut-être ça. S’il pense toujours à ceux qui ont disparus dans le désert ou ici-même sur le sol de la forêt qu’il lui arrive de fouler, ce n’est plus la peur ou la tristesse qui lui tord l’estomac à chaque fois. Il préfère ne garder que les bons souvenirs et mettre entre parenthèse les pensées qui font mal, qui vous laissent dans l’impossibilité d’avancer et Liam ne veut pas stagner même s’il reste le plus souvent au campement sans retourner trop longtemps au dans la forêt. Aliénor et ses techniques d’apprentissage peu ordinaires restent dans un coin de sa tête pour ne pas compter que sur sa chance et sa ruse en forêt. Cela compte, bien évidemment, mais continuer d’apprendre à se défendre a de sérieux avantages face à un ennemi qui ne se laisse pas toujours si facilement amadouer par un jeune débarqués.

Dehors la neige commence à fondre et Liam est ravi de se dire que d’ici quelques semaines, tout sera différent, moins froid, que les animaux sortiront de leurs cachettes. Il aime bien cette époque de l’année et il est certain que la jument préfère cette période à l’hiver qui n’a pas être drôle pour elle, qui n’a pas été drôle pour chacun d’entre eux sauf lors de Noël. Noël, Noël pendant lequel il a plus été stressé de savoir si ses parents seraient de la partie plutôt que de savoir ce qu’il était advenu de Siwan. Leur arrivée au campement les avait divisés et il s’était demandé un moment si ça avait été prémédité de leur part avant de chasser cette idée de sa tête. La vérité était qu’il était bien plus préoccupé par les terriens que par les Odysséens qui étaient surement venu juste parce que c’était Noël sans pour autant viser plus loin. Ils avaient fait le premier pas après leurs pourparlers catastrophiques de la dernière fois. Il était mitigé mais semblait beaucoup moins concerné que d’autres par ce qui pourrait ou pas se produire dans les mois à venir. Ce qu’il s’était passé chez les Pikunis l’inquiétait d’avantage c’était certain.

« Enfin le printemps, hein ? » Il hoche vivement de la tête avec un sourire. Le soleil semblait parvenir à chasser ses doutes pour un petit moment. « Ca va faire du bien à tout le monde, tu crois pas ? » Il s’avançait peut-être un peu mais ne pouvait s’empêcher de se montrer enjoué, chose pas très habituelle chez lui, par cette annonce.
En ligne

Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 2948 Jennifer Lawrence ava by lux aeterna baby ♥ signa Alas Leader chasse & traque 15
Admin


Sujet: Re: What happens now ? (Liam)
Jeu 6 Juil - 19:17

» What happens now
En réalité, Gamora ne sait pas trop quoi penser de ces dernières semaines. Non qu’il se soit passé quelque chose d’extraordinaire bien sûr. Mais peut être que c’est ça, justement. La jeune brune ne saura pas vraiment expliquer ce qui cloche, de son point de vu mais elle ne s’est jamais plainte de grand-chose. Sa vie lui convient comme elle est et en réalité, c’est la seule chose qui ait de l’importance, pour elle. Les choses n’ont pas bougé, et elle a enfin la possibilité de se poser un peu plus. C’est un besoin, si on peut le dire comme ça. A force de vivre en communauté, la jeune femme s’est juste convaincue qu’elle a ce lourd besoin de sociabiliser. Elle réalise qu’elle a passé toute sa vie ou presque à haïr les gens et à le repousser. Bientôt trois années qu’ils sont sur Terre et elle n’a pas encore réussi à les apprécier ou à se lier d’amitié avec certains qui, faut le dire, ne semblent pas être aussi insupportables que ça, finalement. Elle doit faire la part des choses, si on peut le dire. Elle ne prétend pas qu’elle va changer dans un claquement de doigts. Elle ne va pas devenir quelqu’un d’autre juste parce qu’elle réalise que la moitié de sa vie s’envole. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Et elle ne le comprend que trop bien. Elle ne va pas changer de comportement parce que les gens supposent que c’est ce qui serait le mieux. Ce n’est pas le cas. Elle est qui elle est mais oui, elle essaie d’apprendre à être un peu plus patiente. Sa principale difficulté, c’est de ne pas repousser les gens quand ils viennent vers elle ou encore de lancer une conversation. C’est aussi une envie. Elle doit faire attention à tout. Et ce n’est pas toujours évident, malheureusement. Ses facultés ne sont pas toujours bonnes. Son impatience, son impulsivité et ses capacités à repousser les gens ne risquent pas de lui donner un gros coup de main pour la suite des choses. Mais elle fait de son mieux, si on peut le dire comme ça.

Et trouver les mots n’est pas toujours facile. Y a qu’à la regarder alors qu’elle tente de lancer la conversation auprès de Liam. Et qu’elle se met plus ou moins à parler de la météo. Ridicule évident. Mais elle essaie et elle espère qu’on le remarque, c’est un assez bon début, une base, si on peut le dire ainsi. Gamora n’est pas douée pour socialiser, mais elle fait son maximum, c’est tout. Elle fait ce qu’elle peut. C’est une avancée étrange, elle fait de son mieux, c’est tout. Mais ce n’est absolument pas une réussite. Elle fait de son mieux, en tout cas, et c’est déjà un bon début, se permet-elle de penser. « Ca va faire du bien à tout le monde, tu crois pas ? ». Lui aussi est un peu différent non ? Rares sont les fois où ils ont pu échanger et sourire, de la sorte. Cela lui fait du bien. C’est vrai que ce n’est pas commun mais il faut bien que ça serve, de temps en temps. Il le faut parce que c’est un besoin, une attente. Il faut qu’elle arrête de faire du surplace. Enfermée à douze ans, et une enfance avec sa mère ne lui ont pas vraiment servie. Aujourd’hui, elle réalise bêtement qu’elle n’a pas les bases et qu’il lui faut apprendre à avancer. Les insultes, les coups, les cris, c’est tout ce qu’elle a connu au fond de sa miteuse cellule. Aujourd’hui, elle est libre. Libre de ses mouvements, de ses choix et de ses attentes. Libre de faire ce qu’elle veut et de le faire comme elle le veut. « Oui, et même pour nos estomacs ». Elle pense à dehors du campement, aux animaux qui vont se réveiller, qui vont sortir de leurs trous et qu’elle va pouvoir éliminer. Non, elle ne se pose jamais de question sur ces bêtes. S’ils ont une famille ou autre. Commencer comme ça serait la meilleure des manières de foutre le bordel et de perdre l’envie de tuer. « Tu es retourné en forêt récemment ? ». Question légère. Une nouvelle fois, elle tente de faire la conversation et de bavarder, elle fait de son mieux et elle espère, par la même occasion, qu’on ne lui reprochera pas de faire ce qu’elle peut et de ne pas chercher plus loin. Gamora essaie de grandir, de devenir un peu plus responsable, et flexible, par la même occasion. Mais elle n’y parvient pas toujours et elle comprend qu’on puisse lui en vouloir.


notes » w/ Liam, sur le campement, le 20 mars 2117

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23546 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: What happens now ? (Liam)
Jeu 7 Sep - 3:27




Le temps s’adoucit, fait du bien. Il se sent mieux quand le soleil fait son apparition nette dans le ciel et s’il sait que les petits degrés mettront du temps à grimper, ça fait du bien, oui. Le printemps c’est le renouveau, la vie qui reprend son cours ou l’hiver l’avait brutalement arrêtée, ralentie. Ça va être plus simple pour eux c’est aussi pour cette raison qu’il aime bien quand Gamora l’aborde ainsi. C’est pourtant pas un sujet de conversation grandiose mais lui non plus il n’en a jamais eu des idées grandioses pour aborder quelqu’un comme ça alors ça lui convient. « Oui, et même pour nos estomacs ». Leader des chasseurs, elle pense bien évidemment aux gargouillements qu’on entendra un peu moins chez certains parce qu’il leur sera plus facile de débusquer le gibier. La neige rend la chasse beaucoup plus difficile et même s’ils y vont doucement, ils ne sont pas encore d’experts chasseurs d’hiver que pour parvenir à entrer dans la forêt sans faire un bruit monstre juste parce qu’ils ne sont pas encore habitués à cette chute de température, à cette nouvelle façon de chasser.

Cela fait un moment qu’il n’est pas allé dans la forêt. Il y est allé oui. Il y est allé quand la neige n’était pas encore là, quand il a croisé quelques Grounders et quand Ozvan lui donnait de la nourriture pour Alezane mais il n’y est jamais réellement retourné pour traquer, se retrouver un moment de tranquillité pour ramener ensuite des rongeurs au campement pour le diner du soir. Il n’était pas le plus doué, y allait à l’époque le plus souvent pour être tranquille mais il réussissait toujours à ne jamais revenir les mains vides. Il avait appris sur le tas mais avait aussi désormais beaucoup oublié. Le fait qu’il ne reste jamais bien longtemps dans les alentours du campement ne l’y a pas aidé. Il hésite, ne se sent pas d’y retourner seul même s’il a été au bord de la rivière avec Autumn, Chiraz : ce n’était jamais pour chasser qu’il se rendait en forêt désormais. Il ne s’y rendait pas des heures comme il aimait tellement le faire pendant les premiers mois de leur arrivée sur Terre. Tout avait changé. Après presque deux ans cette entrevue d’avec les gens du désert lui avait coupé toute envie de se retrouver seul en forêt.

« Tu es retourné en forêt récemment ? » Il reste songeur sans pour autant aborder une mine sombre. « Pas depuis un moment. Pas cet hiver en tout cas. » Il était resté au campement, préférant la compagnie des autres pour les aider dans leur quotidien. Il avait laissé la forêt pour le campement, pour l’infirmerie. Il était pourtant pas le plus doué mais il était vrai qu’il y en avait toujours qui venaient plus facilement vers lui. Ça le rassurait d’un côté, il n’était pas complètement inutile. « Là j’y suis retourné mais je n’y reste jamais bien longtemps. » Tout était différent. Il restait plus aussi longtemps qu’avant et il lui semblait que Gamora aussi. « Tu as l’air de te sentir mieux au campement toi aussi. » Il sait pourtant qu’elle passe tout autant de temps qu’avant dans la forêt, qu’il lui arrive de partir un ou deux jours mais qu’elle revient toujours et qu’elle commence à s’y faire en communauté même si cela dépend des personnes. C’était nouveau pour elle de l’aborder ainsi, il le remarquait. Mais là aussi ils s’étaient souvent parlés dans des situations pas très glorieuses. Là aussi, c’était nouveau. Pas de drame à l’horizon. C’était le printemps qui faisait ça. Peut-être. « Est-ce que tu aurais par hasard un couteau de trop ? » Une chasseuse n’avait jamais de couteau en trop mais cette demande changeait des fois précédentes ou il lui en avait juste volé un en pensant qu’elle ne le remarquerait pas. Il ne savait pas s’il retournerait traquer mais quitte à roder non loin du campement, c’était plus prudent et surtout toujours bien utile.
En ligne
 

What happens now ? (Liam)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Liam comme dans...Liam !
» (M/LIBRE) LIAM PAYNE.
» Ultimatum [PV Noëliam ; Nessa]
» LIAM SHARP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Le campement des Cents-