Répondre au sujetPartagez | 
 

˜˜˜˜˜˜(F) CALUSA - Les réminiscences d'une incroyable fraternité.
maybe life should be about more than just surviving


avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 243 chris john millington ava: champagne mami; sign: myself Timonier du Revenge 53
Chroniqueur d’Écumeuses Aventures


Sujet: (F) CALUSA - Les réminiscences d'une incroyable fraternité.
Mer 15 Mar - 14:30

Auri Uman ft. Oona Chaplin

Quand la cadette froussarde d’hier devient l’impétueuse frangine de demain.



Surnom. Au choix.

Âge.  25 ans.  

Sexualité. Au choix.

Statut. Au choix..

Fonction. Pirate à bord du Moissonneur.

Tribu. Calusa

Qui je suis

C’est une enfance paisible qu’elle a la chance de connaître, dans un foyer certes humble mais aimant, fille de pêcheurs honnête et soeur d’un brave garçon. Bien plus timorée que son aîné, elle se laisse néanmoins entraîner dans ses envies de découvrir le monde et colle aux basques de son frère dès qu’elle est en âge de marcher. Les années passant, le climat familial se détériore pourtant : si son paternel souhaite que Ciaphas reprenne l’affaire de pêche des Uman, ce dernier n’en a cure ; lui veut explorer le continent, voguer sur les mers et vivre de trépidantes aventures. C’est ainsi qu’un beau jour, alors qu’elle est âgée de 13 ans, son frère disparaît sans un mot sur un navire marchand, “Le Nautilus”.

Les Uman sombrent dans un quotidien mélancolique bercé par le souvenir de ce jour et les regrets. S’ils s’étaient attendus à ce qu’il revienne de temps en temps pour narrer ses histoires, leur désillusion fut grande lorsqu’ils comprirent qu’il ne repasserait probablement plus jamais. Entre-temps, la cadette n’a plus personne derrière qui se cacher, et les reproches adressés en silence à son frère sont le terreau qui cultive son nouveau caractère ; plus indépendante, plus volontaire, comme une réplique miniature de ce qu’avait été Ciaphas alors. Comprenant que ses géniteurs ne se remettront jamais du départ de leur fils chéri, et lassée des prières adressées à un fantôme, elle regrette que ses parents ne consacrent pas plus de temps à l’affectionner plutôt que de pleurer leur ingrat de fils. Balancée entre hargne et affection, elle ne sait plus sur quel pied danser et cela devient insoutenable. Elle le déteste de lui infliger ceci.

Depuis, elle est donc partie à sa recherche pour de nombreuses raisons, mais surtout dans l’espoir de renouer avec leur intimité et de le convaincre de rentrer au moins pour un moment pour qu’il se fasse pardonner. Ayant traversé tout le continent sans trouver une trace de lui ou du navire sur lequel il s’engageait alors, elle découvre que le vaisseau de Ciaphas à été coulé par des pirates il y’a maintenant trois ans de cela. Pleurant désormais l’assassinat d’un frère qu’elle avait chéri, bien qu’elle ne l’ait pas revu depuis plus de dix ans, sa colère se tourne par défaut sur les responsables du crime présumé : Dante et sa bande de forbans. N’étant plus la froussarde qu’elle était antan, la mort de Ciaphas lui insuffle une telle hargne qu’elle jure de se venger. S’engageant à bord du Moissonneur, elle sait qu’Abel est très proche du capitaine Helgusson. Guettant l’occasion de faire valoir de dures représailles, elle a l’espoir que les deux navires se croisent afin d’accomplir sa vendetta familiale.

Pourtant, le destin se joue d’elle à nouveau alors même qu’elle croit approcher de son but. Lorsqu’elle rencontre enfin le Revenge et son équipage qu’elle maudit, c’est pour se rendre compte avec effarement que son frère est des leurs, bel et bien vivant, et en parfaite santé. Confuse, déconfite par ce nouveau coup du sort, elle ne sait maintenant plus sur quel pied danser.

Caractère

bienveillante / loyale / maladroite / persévérante / influençable / humble / inquiète / réfléchie / versatile / sensible




Dernière édition par Ciaphas Uman le Mar 21 Mar - 13:43, édité 6 fois

avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 243 chris john millington ava: champagne mami; sign: myself Timonier du Revenge 53
Chroniqueur d’Écumeuses Aventures


Sujet: Re: (F) CALUSA - Les réminiscences d'une incroyable fraternité.
Mer 15 Mar - 14:31


RELATIONS

Ciaphas Uman
Les souvenirs exilés d’un frère adulé
Il était son idole, ce garçon aussi créatif que téméraire qui savait faire de chacune de leurs escapades une trépidante aventure. Il était son ami, son aîné qui toujours l’intégrait dans ses jeux et ce malgré la différence d’âge. Il était son phare, celui qui la guidait à travers l’obscurité pour ne pas que son âme craintive ne se brise sur le récif de ses peurs. Il était tout cela jusqu’à ce qu’il disparaisse, ne laissant derrière lui que l’abîme, un océan de tristesse. Elle l’a haï pour son égoïsme, de l’avoir laissé seule et de n’être jamais revenu. Aujourd’hui, après tout ce temps et tous les virages qu’à pris cette histoire, elle ne sait plus. Entre colère et idylle, entre rancoeur et amour fraternel, son coeur chagriné balance.

De son côté, si Ciaphas à  toujours amèrement regretté son départ en catastrophe, il n’a jamais eu le courage de revenir pour s’excuser. Revoir sa soeur sur un navire pirate lui a provoqué un choc qui a ravivé la flamme familiale en lui, alors qu’il croyait l’avoir éteinte à tout jamais. Il veut à tout prix la voir quitter ce monde qu’il juge trop dangereux pour elle, surtout sur un navire dont le capitaine est le cannibale Abel. Ce qu’il ne sait pas, c’est que sa soeur n’est plus la timorée d’antan. L’écoutera t-elle ?

Au départ, s’engager sur un navire pirate ne lui serait jamais venu à l’idée. Alors devenir pirate sous les ordres d’un cannibale, tu penses… Courageuse mais pas téméraire, la jeune femme. En conséquent, comme tout le monde, elle jugeait Abel dangereux et à éviter absolument sauf que par nécessité pour sa vendetta, il est devenu son capitaine. Elle l’abhorrait, cette homme avide de chair humaine, mais elle fut vite surprise par l’énergie qu’il  dépensait pour protéger ses compagnons de voyage. Elle retrouva sur ce navire comme un drôle de climat familial, un reflet de ce qu’elle avait connu dans sa famille antan, même si elle jugeait grotesque que ce soit chez de tels décérébrés qu’elle trouve un second foyer. Pour autant, elle n’adhère pas à leur sauvagerie, et si une forme de respect est née pour Abel, elle ne l’apprécie pas pour autant. Elle lui obéit parce qu’il le faut bien, mais découvrir que Ciaphas est vivant risque de chambouler cette perspective.

Abel Leogrimm
un respect teinté de dégoût

Urr Gaëliq
les soupçons zélés d'une pirate possessive
La timonière du Moissonneur n'est pas de celles qu'on dupe aisément. Qu'importe l'angle sous lequel on la regarde, elle voit bien que le tempérament d'Auri diffère grandement des leurs. Aussi Urr veut se convaincre de la malhonnêteté de leur nouvelle recrue, et sa loyauté excessive envers son capitaine ne fait qu'exacerber sa paranoïa. Aussi sournoise et dérangée que faire ce peut, Urr joue avec Auri de sorte à la faire sortir de ses gonds, à révéler sa véritable nature pour découvrir ses réelles intentions. Et si jusqu'ici elle tient bon, Urr ne compte pas s'arrêter tant qu'elle n'aura pas obtenu la preuve de ce que son esprit buté avance. Plutôt que de se serrer les coudes dans ce mâle monde qu'est la piraterie, les deux femmes se jaugent avec défiance.
Pour autant, le sort leur joua un drôle de tour. Lors d'une attaque bien mal engagée, Urr et Auri se retrouvèrent dos au mur, et durent coopérer pour défendre leur vie. Là où la première sut faire preuve de férocité, l'autre se montra complémentaire de son ingéniosité. De cette aventure, un embryon d'estime est né ; et si désormais elles se tolèrent plus qu'elles ne se respectent, cela n'empêche pas qu'Urr poursuive ses investigations.

Ce serait mentir de dire qu’Auri portait cette fille dans son coeur ; cette si belle gamine qui faisait tourner la tête de son idole, de son grand frère chéri, et qui lui vola soudain l’attention qu’elle avait eu l’habitude de recevoir de la part de son frangin. Elle la bouda avec ténacité durant l’enfance, mais le départ inattendu de Ciaphas vint tout changer. Par dépit tant que par défaut, Auri vint accrocher ses basques à Maria à la place de son frère disparu. Elle apprécia son silence, et la suivit parfois sans mot dire, juste pour le plaisir d’être en présence de quelqu’un qu’avait estimé Ciaphas. Puis, lorsqu’elle devint plus autoritaire, elle vit en Maria une confidente. Elle partagea avec elle bon nombre de souvenirs. Bien sûr, c’était à sens unique, mais elle s’en fichait, car elle pouvait parler librement de Ciaphas à quelqu’un.

Maria Scuebo
confidences à une ex-rivale


Dernière édition par Ciaphas Uman le Mar 21 Mar - 12:27, édité 8 fois

avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 243 chris john millington ava: champagne mami; sign: myself Timonier du Revenge 53
Chroniqueur d’Écumeuses Aventures


Sujet: Re: (F) CALUSA - Les réminiscences d'une incroyable fraternité.
Mer 15 Mar - 15:09

MES ATTENTES



Salut à toi petite zouzou ! (bah quoi, c’est mignon comme surnom pour une petite soeur )
Si tu lis ce message, c’est que j’imagine que ce tu as pu lire plus haut te plaît
Merci de t’intéresser à ce scénario si cher aux yeux de mon pirate, qui te donne d’avance de l’amûr ! Voici quelques minuscules précisions qui pourront t’aiguiller au cas où tu souhaiterais rejoindre la famille o/

AVATAR : La célébrité est tout à fait négociable ; je ne suis pas grand spécialiste en matière de bouilles modernes et j’admets que n’importe qui aurait probablement de meilleurs idées que moi à ce sujet. J’ai pris Oona parce que je lui trouvais comme un air de famille Juste, je trouve nécessaire que l’avatar ne soit ni trop badass, ni trop chou, parce que ma soeur est ce savant mélange des deux !

PSEUDO : Le prénom aussi est libre de toute contrainte Autant que tu en aies un qui te plaise, et celui proposé n’est qu’une idée piquée à un de mes livres préférées

HISTOIRE : Mis à part la trame “familiale”, l’histoire est plutôt libre de toute contrainte. Concernant son départ du village Calusa, ça remonte à entre 3 et 5 ans, en fonction de la vitesse à laquelle elle a pu trouver des informations sur Ciaphas (Le Nautilus à coulé il y a trois ans). Et si aujourd'hui elle est pirate, elle n'est pas obligée de l'être demain, puisque son but originel était de venger Ciaphas (ce qui n'a plus aucun sens puisqu'il est vivant). Du reste, tu fais ce que tu veux. L’avantage de ce personnage c’est qu’il est amené à voyager, et que donc, il peut rencontrer à peu près n’importe qui.

LIENS : La base du lien avec Ciaphas n’est pas modifiable, mais d’un autre côté si ça t’intéressait pas, prendre ce scénario n’aurait pas trop de sens Pour Abel, Urr et Maria, c’est à voir avec eux lors de l’inscription. Je ne suis pas encore dictateur des liens des autres

Voilà voilà
S’il subsiste des questions, hésite pas à spammer ma boîte à MP’s ! (pas trop quand même hein… )

   
 

(F) CALUSA - Les réminiscences d'une incroyable fraternité.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fraternité des Red Cap
» [Evènement, Festival de la Fraternité] - La machinerie blonde est en route
» Granma Internacional rend hommage à Toussaint Louverture
» Les terribles affres de la semi-fraternité [O&J&A&T]
» [Evenement : Festival de la Fraternité !] Erza et Jerenn : Même les grands mages se font pieger par la rune switch

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Personnages prédéfinis :: Scénarios :: Terriens-
Répondre au sujet