Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜blurring the lines between what i want and what i need
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
14/03/2017 fio 385 willy cartier gainsboro. (ava) + crack in time (signa) pêcheur (zoologie et navigation) 59
if i'm lost ξ don't find me


Sujet: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:03

Code:
✜ [color=firebrick]Willy Cartier[/color] → Sardaukar Tek



SURNOM
Tek, c'est court, beaucoup plus adapté à un type comme toi. Personne utilise Sardaukar. T'es Tek, juste Tek.   
ÂGE
22 ans que tu foules cette terre et toujours pas foutu de faire quelque chose de ta vie.
ORIENTATION SEXUELLE
T'es pas bien difficile, tu te laisses facilement amadouer par un joli sourire, femme ou homme.
SITUATION AMOUREUSE
Tu peux pas vraiment être autre chose que célibataire. Tu veux pas non plus.
MÉTIER / FONCTION
Pêcheur. C'est pas vraiment le métier le plus réputé dans ta tribu mais faut bien que quelqu'un s'en charge, alors tu prends ta petite pirogue et tu pars pêcher. T'es pas le plus doué mais c'est déjà mieux que les autres, sûrement grâce au sang de papa Iskaar.
APTITUDE(S)
zoologie & navigation
TRIBU
Kovarii.
Tek. Toi t'es pas vraiment quelqu'un de très difficile, hm? T'as toujours été conditionné pour obéir aux femmes de la tribu. Sans elles, t'es perdu. T'es pas vraiment fait pour prendre les commandes, t'aimes pas te prendre la tête, t'es du genre pragmatique. Il y a que quand tu navigues sur ta pirogue, seul, rêveur, que t’ose remettre en question ta vie et le traitement qui t'est réservé: t'as trop peur qu'au village quelqu'un puisse entendre tes pensées et qu'on te chasse, parce que t'as nulle part où aller. T'as jamais rien connu d'autre que le village des Kovarii et toutes ces femmes, t'as aucune idée de ce qu'il y a au-delà de l'océan à part les rares fois où tu as pu accosté le sol quand il était question de commerce avec les tribus voisines. Ces moments-là, tu les gardes gravés dans ta mémoire, comme pour te rappeler que tout ceci est réel. Tu peux pas cacher que t'es fasciné par le continent, et tu rêves de t'y enfuir à tes heures perdues. Petit à petit y'a un sentiment de colère qui grandit en toi, parce que t'en as marre de cette vie. Marre d'être traité comme un moins que rien, marre d'être considéré comme un fardeau. Des fois tu te surprends à imaginer ce qu'aurait pu être ta vie si ta mère avait retrouvé ton père et qu'il t'avait élevé chez les Iskaar, où les hommes sont rois. Tu gardes tout enfoui en toi, trop réservé pour partager tes pensées intimes. T'es pas vraiment bavard et y'a que les clebs que ta mère élève qui supportent bien ta présence. On te trouve un peu trop distrait, un peu trop tête en l'air. T'es aussi un peu empoté quand il s'agit de tenir une arme mais comment t'en vouloir? T'as jamais rien appris d'autre que les rudiments du combat et t'es bien plus doué quand il s'agit de pêcher des poissons. Ça, tu le dois sûrement à ton père. Quand la plupart des Kovariis ne possèdent pas le pied marin, tu n'as aucun mal à naviguer sur ta petite pirogue pour aller pêcher quelques poissons. Oh, tu t'éloignes jamais, t'es bien trop prudent... Mais c'est qu'une question de temps avant que l'envie de t'enfuir ne prenne le dessus. Tu rêves d'aventures, de nouvelles rencontres, d'égalité. Par-dessus tout, tu rêves de trouver ta place. C'est d'ailleurs ce que t'a dit la Kuhani: un jour, tu trouveras un endroit où tu te sentiras à la maison. Un peu naïf, tu lui fais totalement confiance. Si elle a vu ton avenir et qu'elle t'a délivré ce message, alors tu sais qu'un jour ton vœu s'exaucera et tu pourras enfin partir. De toute façon, tu n'es pas pressé: passer 22 ans conditionné dans la seule optique d'obéir aux femmes t'a appris à être patient.

Puisqu'il a fallu que tu te spécialises t'es instinctivement monté dans un bateau. Tu voulais pas rester avec les autres jeunes de ton âge et c'était la seule aptitude que t'avais montrée jusque là. Alors t'es devenu pêcheur, naviguant en solitaire sur ta pirogue sans jamais quitter les côtes familières de l'île malgré tes envies de liberté. À force de pêcher t'as fini par apprendre quelques notions de zoologie, sachant différencier quelques poissons en fonction des saveurs que tu recherches, et grâce à l'élevage de chiens que fait ta mère pour la chasse tu t'y connais plutôt bien avec ces bestioles. Comme n'importe quel batelier t'es obligé d'avoir des notions en navigation bien que tu marches encore beaucoup à l'instinct, mais tu fais de ton mieux pour t'améliorer.
+ Quelle est la pire chose que tu aies faite ? Des regrets quelconques sur ta vie ?


Le truc quand tu as passé ta vie à apprendre qu'il fallait obéir aux femmes c'est que tu fais plus vraiment grand chose de ton plein gré. À partir du moment où tu fais preuve d'un semblant de prudence tu franchis jamais la limite. Toi, t'as jamais rien fait de mal. T'as toujours baissé la tête quand on te l'a demandé, t'as toujours fermé ta bouche quand il le fallait. Pas un pas de travers. Rien qui puisse contrarier personne. T'as toujours fait de ton mieux pour froisser personne mais c'est p't'être ça que tu regrettes le plus. T'as toujours bien fait les choses comme il fallait. Pas un mot plus haut que l'autre, pas une erreur, rien. T'as toujours été le p'tit garçon poli et exemplaire. T'as toujours été parfait et tu détestes ça. Parce que tu sais que quand le moment viendra il faudra que tu contournes les règles, et peut-être que tu sauras pas comment faire parce que t'as jamais su faire autrement jusque là. Tu regrettes de jamais avoir eu de réactions quand on te rabaissait au rang d'homme, quand on te traitait comme un bon à rien. Tu regrettes de t'être fait autant marcher sur les pieds. Tu regrettes tous ces moments. Alors tu serres les dents et tu te dis que ça durera plus pour longtemps. Bientôt tu partiras et tu laisseras tous ces regrets derrière toi.


+ Que penses-tu du continent et des tribus qui s'y trouvent? T'y es-tu déjà rendu? Si oui, pour quelle raison?


Trois fois. T'y es allé trois fois pour pouvoir faire ton commerce et ce sont probablement les trois meilleurs moments de ta vie. T'as toujours rêvé du continent, de ses tribus, de ses paysages si différents de l'île. Tu rêves d'y aller et de t'y installer définitivement, loin du reste de la tribu, parce que tu vois en cet endroit le moyen de t'épanouir, d'enfin trouver ta place. Toi, jamais accepté, jamais remarqué, tu sais que tout changera le jour où tu fouleras la terre sans avoir à regarder en arrière. C'est ton unique destination. Tu dois juste attendre le bon moment. Alors pour l'instant tu ronges ton frein, tu pêches tes poissons dans ton coin, tu continues de baisser les yeux quand une femme te parler. T'attends. Quand on t'annonce une virée sur le continent, t'as du mal à dissimuler ta joie, c'est vrai, tu profites à fond. Tu parles sans arrêt, poses tout un tas de questions, prépares lentement ton projet d'avenir. Tout te paraît si grand, si différent. T'es un peu effrayé aussi, mais tu fais confiance au Ciel et au destin qu'il t'a réservé.

+ Ces deux dernières années, deux étoiles sont tombées du Ciel. On raconte que ce sont des hommes, venus dans des boîtes de métal, qui se seraient maintenant établis sur le continent. Quelle est ton opinion là-dessus ?


T'as toujours adoré les histoires et celle-ci en fait partie. Tu sais pas vraiment si c'est vrai mais t'es assez naïf pour espérer que oui, parce que ça signifierait plus d'aventures, plus de mystères. Des fois t'aimes imaginer que t'es comme eux, que toi aussi t'es tombé du Ciel et que c'est pour ça que t'arrive pas à trouver ta place au sein de la tribu. C'est plus une excuse bidon qu'autre chose mais tu y tiens. T'en as jamais rencontré personnellement, mais t'aimerais beaucoup. T'as pas l'impression qu'ils soient mauvais, malgré tout ce que les autres membres de la tribu racontent sur eux et leurs armes de métal. Peut-être qu'ils cherchent leur place eux aussi, tout simplement. Faudrait que tu en rencontres un pour que tu puisses te faire ton propre avis dessus, mais t'es tellement facile à amadouer qu'ils pourraient te raconter tout un tas de conneries sans que tu t'en rendes compte.

+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?


T'es pas vraiment sujet à l'angoisse bien que t'aies tes moments de doute. T'arrives toujours à te rassurer, à trouver quelque chose de positif auquel te raccrocher. T'as rapidement assimilé le fait que tu valais rien de par le fait que tu sois un homme - c'est comme ça que ça marche, tu le sais. Tu souffres pas vraiment de ta condition mais ça a juste fait naître en toi un terrible sentiment de rejet. T'as jamais été assez bien, regarde-toi: t'es juste un mec, tout juste bon à pêcher quelques poissons, et tu seras jamais rien d'autre que ça. Alors pour ça, t'as fini par oublier que t'existais, toi aussi. Tu fais toujours passer les autres avant toi. Tu prends jamais en compte tes désirs, tes envies, t'as même pas développé tes propres goûts à force de te laisser piétiner. On pourrait dire que tu es altruiste, que tu es quelqu'un de bien. La vérité, c'est surtout que tu t'accordes aucune estime, aucune valeur. Ça te bouffe. C'est pas une angoisse, c'est pas une phobie, mais c'est tout comme: le poison s'infiltre dans tes veines, coule dans ton sang. Tu te regardes pas, tu t'estimes pas. Tu pourrais dire que ta vie n'a aucun sens avec le sourire, et le penser vraiment. Tu pourrais autoriser les autres à te tabasser et l'idée que ce soit pas normal ne t'effleurera même pas l'esprit. Parce que c'est comme ça, ça fait parti de toi.

+ Que penses-tu de la radioactivité, de tes ancêtres ayant détruit leur habitat un siècle plus tôt ? Quelle est ta relation avec la nature ?


Tu connais ces histoires par cœur à force de les avoir entendues. T'as pas vraiment d'avis, après tout, qui es-tu pour juger les actes de tes ancêtres? Ils ont détruit la planète, tu ne peux rien y changer, c'est un fait. Mais tu te dis que c'est pas forcément si mal, puisque des gens ont survécu. Vous, les grounders, êtes les enfants de cette planète radioactive. Tu as appris à aimer ces plantes fluorescentes, cette nature sauvage, parfois mortelle. Tu as appris à aimer le sol sur lequel tu marches, le ciel sous lequel tu vis. Tu n'es pas un amoureux de la nature, mais tu lui accordes une grande place dans ta vie. Tu as appris à comprendre les signes, le langage du vent, le murmure de l'eau, le froissement des feuilles. En côtoyant les rivages, les animaux, les êtres marins, tu y as découvert une source de beauté que tu n'imaginais même pas. C'est fascinant et surtout, c'est nouveau. Et quand tu tournes ton visage vers le continent, tu n'oses même pas imaginer tout ce que tu pourrais y découvrir. Quitter la jungle pour découvrir des paysages escarpées, la montagne, la neige peut-être? Tu en rêves, la nuit.


+ Que penses-tu du passé légendaire liant les Kovariis et les Iskaars ? Y accordes-tu de l'importance, du crédit ? Quel est ton ressenti vis-à-vis de l'autre tribu ?


La légende te fait peur. Le massacre des hommes Kovariis par les Iskaars qui ensuite épousent les femmes des vaincus sans se douter que celles-ci les tueraient le soir même des noces... La cruauté et la violence de cette histoire t'a toujours donné des frissons - des fois, tu te demandes comment tu peux être du même sang d'êtres aussi barbares qui n'hésitent pas à tuer pour venger leurs maris défunts. Tu comprends bien pourquoi les relations avec les Iskaars continuent d'être mitigées malgré les différents commerces entre vos deux tribus... Et la naissance d'enfant comme toi: t'es l'union parfaite entre ces deux peuples que tout oppose. La force des Iskaars, peuple navigateur, et celle des Kovariis, femmes fatales. T'as toujours été fasciné par la tribu de ton père, celle-ci représentant pour toi un idéal, une vie que tu aurais pu avoir si seulement tu avais connu son identité. Mais tu as été élevé par ta mère, dans une tribu où les femmes sont reines, bien loin des terres enneigées de l'île des Iskaars où les hommes dominent et partent en navigation. Quand tu pêches sur ton petit bateau, tu regardes l'horizon et rêves du continent... Mais il t'arrive aussi de rêver des Iskaars et de leur île. Tu te demandes comment tu serais perçu si un jour tu t'y rendais, si l'on te reconnaîtrait comme l'un des leurs ou si tu serais considéré comme étranger. Ton mélange de sang te rend particulier, tu le sais. T'es censé être un être fort, et pourtant! C'est tout juste si tu tiens debout quand t'as pas la tête occupé à rêver de voyage. Tu aimes te dire que t'as juste pas encore à user de cette force pour l'instant mais qu'elle se manifestera un jour ou l'autre. Peut-être quand tu te rendras sur l'île des Iskaars? Il faudra que tu vérifies.


+ Quelle place accordes-tu à ta famille, tes proches ? Te sens-tu bien intégré(e) parmi les tiens ? D'ailleurs, dans quelles activités t'épanouis-tu ?


T'as été élevé par ta mère et bien que celle-ci ne t'ait jamais maltraité, t'as jamais été autant considéré que si elle avait eu une fille. Tu sais que dans un premier temps elle a cherché à te donner à ton père Iskaar quand elle a découvert que tu étais un garçon, ne voulant pas t'offrir une vie pareille sur l'île, mais faute de le trouver, elle a du t'élever. Et c'est à peine si elle t'estimait plus que les chiens qu'elle élève pour ses activités de chasseuse: tu es là, tu existes, tu fais toutes les tâches qu'elle te demande, mais tu n'es pas à la hauteur. Tu n'es pas une fille. Et si elle t'aime, c'est bien parce que c'est le strict minimum. Toi, tu lui voues une admiration sans bornes, mais tu ne l'aimes pas. Tu n'as pas ces attaches qui font que tu pourrais mourir pour ta famille - à vrai dire, tu n'as qu'elle et c'est tout juste si vous comptiez réellement l'un pour l'autre. Peut-être que c'est ce manque d'amour maternel qui t'a conduit à ce sentiment de rejet, de non-intégration au sein de ta propre tribu. C'est peut-être pour ça que tu cherches le calme et la solitude en voguant sur ton bateau, parce qu'il n'y a que dans ces moments-là où tu arrives à penser correctement, c'est-à-dire pour toi-même, et planifier ton avenir.
Cette partie de fiche n'est pas obligatoire. Vous avez le choix entre soit répondre aux questions, soit compléter cette partie. Cependant, si vous décidez de ne pas faire votre histoire, vous devrez développer au maximum les questions et inversement.  

Si votre personnage est un scénario avec un test RP, vous pouvez également utiliser cet espace pour cela. De ce fait, si vous choisissez aussi de faire une histoire, merci de faire en sorte que l'on puisse distinguer les deux!

~ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper.
DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle fiorella/fio et j'ai 16 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à bazzart et je le trouve swaggi . Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension.


Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.







Sardaukar Tek
you can devastate my personnal space, i never liked it anyway


Dernière édition par Sardaukar Tek le Lun 27 Mar - 19:34, édité 7 fois

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:05

Preeeeeeeeem's

omygad tout est canon comme je te l'ai dis, je suis déjà en love du début (j'ai pas d'autres mots)

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47757 Jessica Chastain Shizophrenic Médecin / Herboriste 151
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:20

re par ici toi

avatar
20/04/2016 FLY 8207 Adelaide Kane Ava + MURPHY ♥ • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR • Multi-tâches + Cartographe + Patrouilleur + Combat 30
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:23

Reeee
Mister Beau-gosse quoi Vous pouvez pas remmener des moches un peu

Admin
avatar
20/01/2016 avengedinchains 886 Tom Hardy signa by alas guerrier 152
Admin


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:50

Reeeeee
Sexyman

avatar
12/03/2017 Ponyta 117 Ruby Rose neon cathedral. notion de soin, orientation, guérisseuse 60


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 20:55

Coucou copain Kovarii hâte de voir la suite

avatar
11/03/2017 ELOW ; 359 MATHIAS LAURIDSEN ELOW ; CRÉATEUR D'ARCS ET DE FLÈCHES, HOMME DE MAIN ET DE FOI DÉVOUÉ. FAUX IDIOT AUX PENSÉES PRONONCÉS. 53
— hand gon wamplei —


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 21:45

Il a l'air top !! J'aiiiimeeeeee
Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de la fiche

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 26128 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Mumu ♥) Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 1113
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 22:05

Rebienvenue J'suis curieuse de lire la suite

Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 790 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 272
Admin


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 22:10

Rebienvenue par ici !
J'espère que tu vas bien t'amuser avec ce sexy monsieur

avatar
16/04/2015 I 11979 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 239
- Hit the Road -


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 22:13

Re-Bienvenue Tek Je suis pour Willy Cartier, je l'ai choisi pour un perso ( pas ici ) il y a un certain temps, il trop minouche, charmant, craquant ton perso .... j'espère vraiment le rencontrer sur mon chemin un de ces jours ! en Attendant courage pour terminer la rédaction de ta fiche !

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna 32300 Sophia Bush AVENGEDINCHAINS de mon ♥ (vava) ; Oreste (image profil); Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 311


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 22:38

Moi j'avoue que je connais pas le monsieur, mais ce que tu fais de lui a l'air vraiment intéressant, j'ai bien hâte de lire la suite Rebienvenue en tout cas, et bonne continuation de fichette
En ligne

avatar
14/03/2017 fio 385 willy cartier gainsboro. (ava) + crack in time (signa) pêcheur (zoologie et navigation) 59
if i'm lost ξ don't find me


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mar 14 Mar - 22:50

merci pour tous vos messages, c'est trop mimsou

Ashishi > preum's en plus de venir dans mes MP's, t'es à fond dis donc

Grace > merci toi

Aliénor > dixit le vava d'Adélaïde quoi en plus faut bien des vavas à la hauteur de ma personne

Elias > héhé merci toi

Cyd > #teamkovarii ! réserve moi un lien btw

Ćyro (j'ai envie de dire sirop ) > teamkovarii bis, merci beaucoup!

Liam > merki normalement la suite arrive ce week end

Rowena > merci sempai je tiens bien m'amuser avec lui oui héhé!

Taël > tu m'étonnes, j'avais envie de le jouer depuis pas mal de temps donc je suis bien contente là merci beaucoup et tékaté, j'suis sûre que y'a moyen de s'arranger pour nos chemins se croisent

Murphy > ahah pas de problème, c'est pas non plus ZE vava qu'on voit partout merci beaucoup!

avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 301 chris john millington ava: champagne mami; sign: myself Timonier du Revenge 11
Chroniqueur d’Écumeuses Aventures


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mer 15 Mar - 9:39

La famille de la jungle s'aggrandit vite ; à ce train là ça va être une vraie invasion
Re-bienvenue ici quand même Have fun avec ce nouveau personnage a la bouille taillée pour le rôle

avatar
27/07/2014 Sammix 17013 Barbara Palvin Cristaline + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits 303
Sans peurs et presque sans reproches


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mer 15 Mar - 13:38

Re-Bienvenue dans le coin

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need
Mer 15 Mar - 14:29

Rebienvenue à la maison avec cette nouvelle tête !
J'espère que tu vas doublement t'amuser !

Joli choix d'ava que Mr Cartier !

Bonne rédac' pour ta fiche

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: blurring the lines between what i want and what i need

 

blurring the lines between what i want and what i need

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» crap Ϫ blurring the lines between real and the fake (finished)
» blurring the lines between what i want and what i need
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» (F) ÉMILIE J. BOUSQUET ● i hate these blurred lines
» Deirdre of the Sorrows : These lines the last endeavour to find the missing lifeline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-