Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
11/03/2017 ELOW ; 154 MATHIAS LAURIDSEN ELOW ; CRÉATEUR D'ARCS ET DE FLÈCHES, HOMME DE MAIN ET DE FOI DÉVOUÉ. FAUX IDIOT AUX PENSÉES PRONONCÉS. 42
— hand gon wamplei —


Sujet: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:06


Code:
✜ [color=firebrick]Mathias Lauridsen[/color] → Ćiro Aldarim



SURNOM
La chose la plus courante qui traverse ses oreilles, c'est un simple ‘Tchi'. (Ćiro se prononce ‘tchiro'). Il faut dire que c'est de sa faute, enfant il avait du mal à prononcer son propre nom. Et puis il y a ceux qui aiment le nommer d'une façon bien particulière : ‘hand gon wamplei', la main de la mort. Un surnom lié à sa réputation d'artisan, rien de plus.
 
ÂGE
Né un soir de Samain, Ćiro a aujourd'hui vingt-huit ans. Un âge loin de l'enfance et de l'éducation. Un âge qui se rapproche d'une vieillesse qui semble inévitable. Pourtant, il est en bonne santé le jeune garçon. Il a plus de présence, il a grandi. Il ne ressemble plus vraiment à une petite brindille fragile, mais il reste un homme. Il reste faible et pour beaucoup idiot.

ORIENTATION SEXUELLE
Il n'a d'affection que pour les femmes, puissantes et fondamentales. Créatrice de vie. L'amour, le vrai, c'est celui qu'il porte à la déesse Di 'anada. Dévotion dans laquelle il a baigné depuis qu'il respire et qu'il regarde le monde. Et la passion, celle qui le traverse chaque jour, c'est le but de sa vie. Celle qui lui permet de s'enfermer dans un monde à part quand il doit créer de nouveaux arcs.

SITUATION AMOUREUSE
Seul et libre de ses mouvements. Il y a bien cette femme qui comble son cœur depuis des années, mais il n'a jamais exprimé quoi que ce soit pour qu'elle soit sienne ne serait-ce qu'une nuit. Il n'a jamais éprouvé l'envie d'être avec qui que ce soient d'autres. Et puisqu'il est souvent négligé et oublié, on ne peut pas dire qu'il est connu beaucoup d'histoire.

MÉTIER / FONCTION
Il ne semblait pas malin. Il ne semblait pas être capable de soulever quoi que ce soit. Enfant Ćiro ressemblait à un fardeau ambulant, une honte. Ça n'a franchement pas changé aujourd'hui. Rapidement, sa mère a pris les choses en main en le dirigeant vers le travail manuel et la fabrication d'arc dont il est maintenant expert. Personne n'a le sens des détails comme lui.  

APTITUDE(S)
En tant que fabricant artisan, il a d'abord appris à maitriser et préparer tout ce qui touche au bois. Il a ainsi une très bonne connaissance des éléments nécessaires à ces arcs, mais surtout au bois apporté par les Iskaars. Par sa foi et son éducation, Ćiro est également très bon orateur. Ceux qui l'écoutent, ressentent immédiatement son dévouement aux femmes, à sa religion et à sa tribu.

TRIBU
C’est un Kovarii. Et il en est fier. Malgré sa position, malgré son sexe. Il sait, il accepte et il n’aspire pas à créer du changement. Il a su, depuis toujours, comprendre sa place et s’effacer, être ce qu’on attendait de lui. Parce que Ćiro a toujours peur de l’exclusion, il a toujours abordé un visage qui pouvait être accepté par ces femmes qui l’entourent tous les jours.

Dévotion parfaite. Ćiro voit le monde avec un regard propre. Un regard qui n'affecte pas sa foi, mais qui est guidé par elle. Il est d'une loyauté sans failles pour ces femmes qu'il voit chaque jour, qu'il regarde et admire. Il a toujours saisi l'importance des rôles et des places des hommes dans sa communauté. Et il n'a jamais désiré plus. Il sait son utilité et il sait qu'il apporte suffisamment même sans aucune autorité ou pouvoir. Non, Ćiro préfère laissait les choses se faire comme elles se sont toujours faites. Il n'y a aucune raison de détruire ou de vouloir modifier quelques choses qui fonctionnent. Lui n'est pas capable de faire ce qu'elles font, lui n'est pas capable d'offrir au monde ce qu'elles offrent. C'est une vérité, c'est pourquoi il ne sera jamais l'égal d'aucune d'entre elles. C'est pourquoi il ne fera jamais rien pour mettre en péril sa place auprès d'elles.

Idiotie illusoire. Il a grandi en comprenant qu'il n'était pas apparu du bon côté. Silencieux, observateur, soumis. Il baisse la tête, il n'ose pas regarder dans les yeux. Et puis il adopte un mode de vie qui lui permet de survivre. Tout commence par un simple problème de prononciation. Par une petite erreur. Et puis Ćiro a l'impression d'avoir trouvé une solution à cette peur qui le dévore depuis sa naissance. À cette peur de ne plus être là, avec elles. De se retrouver embarqué au-delà des mers pour vivre avec d'autres hommes, avec des bêtes. Alors Ćiro joue les idiots. Il fait semblant, il fait exprès. Il comprend, mais prétend l'inverse. Il paraît d'ailleurs si faible, si inoffensif. Cette fausse naïveté, avec cette volonté à accepter de faire tout ce qu'on lui demande, fait de lui un homme de main sans défaut. Un homme qu'on accepte ici sans se poser la moindre question.

Force cachée. Ćiro fait les plus beaux arcs, les flèches les plus rapides. Il a une maitrise subtile du bois bleu qu'on lui apporte et sa créative s'exprime à travers ce qu'il sculpte. Il peut faire des choses très simples, rapidement et efficacement, pour permettre que les échanges et le commerce perdurent chez les siens. Il sait d'ailleurs faire plus, mais cette arme-là reste sa plus grande spécialité. Pour ces femmes, ces chasseuses et guerrières, il n'hésite pas à passer plus de temps. Outre leurs qualités physiques, ces arcs possèdent des ornementations uniques à chaque utilisatrice. Ćiro y passe parfois des nuits entières, sans perdre la passion qui l'anime. Parce que Ćiro veut le meilleur et il est capable de faire ce qu'il y a de mieux. Il est capable de désirer l'excellence. Il ne connaît rien à la guerre, mais par son travail, il y participe. D'ailleurs, c'est un très bon archer. Il a le regard vif et aiguisé et pour créer de bonne flèche, il était obligatoire pour lui de savoir les maitriser. Depuis quelques années, des rumeurs circulent sur son travail. Ses flèches seraient, selon les dires, béni par la déesse Di 'anada. Elles atteignent toujours leurs cibles.

Voix sans limite. Ćiro il parle. Plus qu'autrefois. Plus que les autres. Il parle beaucoup, il parle sans hésitation. Il parle bien. Connaitre ses limites ne l'a jamais empêché de prendre la parole. Il ne demande rien, il ne refuse rien. Il aime simplement connaitre et savoir. Ses oreilles traient et écoutent. On l'oublie parfois si facilement, qu'il paraît invisible. Il est souvent au courant de beaucoup, sans doute parfois trop de choses. Mais Ćiro ne partage pas à n'importe qui. Il sait à qui il peut faire confiance, à qui il ne doit pas faire confiance. Quelque part, ces morceaux d'histoire qu'il garde pour lui, lui permette de contrôler un minimum chaque situation sans que personne ne le remarque vraiment. Il sait manipuler. Doucement, subtilement, lentement. La patiente est ancrée en lui. Il a toujours profité d'être négligé pour apprendre plus. Il n'a pas toujours le temps, il n'a pas toujours l'opportunité, mais Ćiro est toujours prêt. Depuis qu'on lui a enseigné les bases de la défense, il a la sensation qu'il ne doit jamais arrêter. Qu'il doit continuer, même s'il ne peut pas ou ne dois pas savoir. Qu'il doit être capable de savoir plus, pour être plus utile encore. Pour être capable d'être ce dont elles auraient besoin, quelle que soit la situation. C'est une obsession chez lui.
+ Quelle est la pire chose que tu aies faite ? Des regrets quelconques sur ta vie ?


Sauver son père. Voilà une chose qu'il regrette. À sept ans, Ćiro se retrouve piégé dans la jungle avec cet ancien druide Naori qui a tout abandonné pour venir chez les Kovariis. L'enfant a toujours su que ce n'était pas pour lui qu'il était là, ni même pour sa mère qu'il semblait pourtant aimé sincèrement. C'était simplement l'île qui l'avait séduite. Les secrets qu'elle camouflait qui l'avait encouragé à trouver un moyen de pouvoir venir, de pouvoir s'installer ici. Reconverti en cuisinier docile, il n'a jamais montré le moindre signe de regret quant à la vie qu'il avait désormais. Sans doute que Ćiro a appris de lui que tout était possible quand on connaissait les règles et qu'on savait comment les utiliser pour soi-même. Mais cette nuit-là, tout avait été différent. L'inconnu de la jungle avait eu raison de lui. Les choses se passèrent vite, au point ou Ćiro ne se souvient que d'une chose : un jaguar sortant des ténèbres pour dévorer son père, incapable de se défendre face à la bête. L'enfant avait erré pendant des heures, blessé par sa course folle, avant de retrouver la sécurité de son habitation, incapable de dire correctement et calmement ce qui s'était produit. On ne retrouva son père que quelques jours plus tard, avant de l'enterrer rapidement. Depuis, Ćiro a pris sa place dans son foyer. Il se charge de toutes les tâches ménagères. Il se plie en quatre pour sa mère et sa sœur, regrettant de ne pas avoir eu plus de temps avec son père. Regrettant de ne pas en avoir appris plus de lui. Regrettant aujourd'hui d'être toujours effrayé par les bêtes sauvages de la jungle. La pire chose qu'il est fait, est un secret qu'il conserve. Ćiro sait nager. Ćiro n'a pourtant pas sauvé cette fille. À quinze ans, il a déjà une réputation bien à lui. Docile, certes, mais surtout sans cervelle. Alors, il n'ose pas. Il n'ose pas détruire ce secret qu'il partageait avec son père pour la sauver elle. Ils étaient quatre. Quarte enfants à ne peut pas être fait pour la guerre, à rester ensemble. Quatre, à apprendre de nouvelles choses, à se spécialiser. Et elle, elle se noie. Sous les yeux des trois autres, qui cherchent un moyen de la sauver, qui essaye de trouver une solution pour ne pas sombrer aussi dans la profondeur effrayante de la mer. Ils sont jeunes, ils ne pensaient rien faire de mal, mais sur cette plage, la mer s'est déchaîné. A leur âge, ils ne sont plus traités comme des enfants. Ils sont censés voir le danger. Il aurait pu la sauver, il le savait. Mais rien. Il a laissé l'eau l'emportée, il a joué son rôle jusqu'au bout, comme toujours. Parce que son rôle n'est pas précieux, parce qu'il n'est pas sensé savoir. Depuis, il se demande. Si les femmes sont si exceptionnelles, c'est parce qu'elle donne aussi bien la vie et la mort. Et si les hommes ne sont pas identique, c'est sans doute parce que comme lui, ce jour-là, ils laissent la mort l'emporter. De la même manière qu'il n'avait rien fait pour sauver son père.

+ Que penses-tu du continent et des tribus qui s'y trouvent? T'y es-tu déjà rendu? Si oui, pour quelle raison?


Ćiro a entendu des choses. Mais il ne sait pas vraiment. Il ne sait pas faire la différence entre la vérité et les exagérations. Il n'est jamais allé sur le continent et il n'a jamais ressenti le besoin d'y aller. Il a déjà tout ce dont il a besoin ici. Au cœur de cette jungle dense et terrifiante. Pourtant, il adore écouter les histoires. Outre tout ce qu'il sait sur les Iskaars et Naoris, il est très curieux sur les autres tribus et sur leurs modes de vie. À ses yeux, personne n'est mauvais, mais ils sont souvent tous égarés. Il n'y a qu'une seule et véritable foi en ce monde, mais il respecte ceux qui ne sont pas sur le bon chemin et espère qu'ils ouvriront les yeux. En attendant, il espère aussi que la paix reste possible et que sa tribu n'entrera en conflit avec aucune autre. Pas parce qu'il a peur de la guerre et du sang, mais parce qu'il sait que les Kovariiq sont fortes, puissantes et dévastatrices. Tout comme il est nécessaire que les bonnes ententes perdurent pour le bien de tous. Ce qui est assez certain avec Ćiro, c'est que malgré ses origines, il se considère comme un Kovarii pur. Même s'il sait qu'il a de la famille sur le continent - du côté de son père - il n'a jamais été curieux de savoir qui ils étaient. Pour lui, il n'y a que sa mère et sa sœur qui importe, bien que cette dernière est féroce avec lui. Sa famille se trouve ici, sa maison se trouve ici. Là, sur cette terre entourée d'eau. Et Ćiro se sent parfaitement bien au coeur de cette jungle. Il n'a pas besoin d'aller voir ailleurs. Surtout, il refuse de quitter ce semblant de confort qu'il a su établir pour lui-même. Pourtant, depuis peu, il a la sensation qu'il devra tôt ou tard s'y rendre. Il n'y a aucune raison valable aujourd'hui, mais l'avenir est une chose qui ne s'explique pas et Ćiro a commencé à développer une curiosité proche de celle que son père exprimait autrefois. Il se demande notamment quels autres bois il pourrait utiliser pour ses armes, quels autres minerais pour ses pointes. Est-ce que les autres tribus ont une manière de faire différente ? Meilleures que lui ? Il aimerait aussi, peut-être, développer de nouvelles constructions flottantes. Se pencher sur les navires. Mais ses ambitions sont camouflées au fond de son âme et freinées par son manque de connaissances en la matière.

+ Ces deux dernières années, deux étoiles sont tombées du Ciel. On raconte que ce sont des hommes, venus dans des boîtes de métal, qui se seraient maintenant établis sur le continent. Quelle est ton opinion là-dessus ?


C'est impossible. Cela ne pourrait être vrai. Et pourtant, les mots n'ont pas échappé à Ćiro qui a bien ris face à ce qu'on lui racontait. Face à ce qu'il entendait dans des conversations qui ne lui étaient même pas destinées. Il a raté ces étoiles tombées du ciel, trop concentré sur ces tâches, trop perdue pour remarquer le ciel s'enflammer. Ce que lui n'a pas vu, les autres l'ont pourtant dévoré des yeux. Des étoiles tombées du ciel, des étoiles qui ont perdu leurs lumières, des étoiles apportant des hommes et des femmes. Comment y croire ? Serait-ce la déesse qui aurait décidé d'apporter des nouvelles âmes à ce monde ? Serait-ce un test ? Une épreuve. Un projet trop grand pour que son âme puisse vraiment comprendre ? Pour l’instant, Ćiro préfère n’accordait aucune importance à ces êtres invisibles qui sont apparus du jour au lendemain. Non, il n’a aucune raison d’y croire. Aucune raison d’y accorder la moindre importance. Aucune raison de laisser son imagination briser ces convictions. Aucune raison de laisser l’improbable changer son quotidien. Ils étaient loin. Et s’ils existaient vraiment, ils ne représentaient sans doute aucun danger pour eux. Ils étaient et ils seraient toujours en sécurité ici. Des fables ne pourraient pas détruire leurs vies. Il y a d’autres vérités qui méritaient plus son attention. D’autres connaissances qu’il devait acquérir. Et puisqu’il n’est pas destiné à quitter cette île, il n’a pas forcément la volonté d’accorder de l’importance à des êtres qu’il ne croisera jamais.

+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?


Sa plus grande peur réside dans l'acception. Dans cette volonté d'être présent, accepté et non ignoré. Si depuis enfant il est négligé, cela ne l'a jamais empêché de vivre, de se faire une place. Cela ne l'empêche pas non plus de se faire remarquer, d'essayer de se différencier des autres par autre chose que son sexe. Il est prêt à tout pour rester actif, pour rester un être capable de répondre aux besoins des autres, mais aussi pour rester quelqu'un qui ne représente pas un danger. Quelqu'un qui est facilement abordable, quelqu'un à qui on accorde facilement sa confiance. Il est tétanisé à l'idée qu'on l'exclue complètement, qu'on ne lui demande plus rien. Il veut être là, il veut exister. Il est pourtant fragile, Ćiro. Maladroit, il se fait mal pour un rien. Il est rapide, il possède la force nécessaire dans les bras, mais ça ne va pas plus loin. Les rudiments de défense qu'il possède ne sauraient l'aider complètement. Il n'est pas violent. Il n'est pas capable de se battre vraiment. Il est faible. Et quand il a peur, il a peur entièrement. Il est dévoré, consumé, par ce qu'il ne comprend pas et par ce qui pourrait mettre fin à sa vie. Plus particulièrement, c'est les animaux. Les bêtes, parfois monstrueux, qui pourraient ne faire qu'une bouchée de lui. Si l'angoisse le prend, si elle le possède complètement, il est possible qu'il ait du mal à respirer, qu'il ait du mal à parler et qu'il perd tous ses moyens. Pour l'instant, ce n'est arrivé qu'une fois, mais Ćiro a conscience qu'il n'a rien d'un être fort et confiant. Il a conscience de ses défauts et de ce qu'il ne peut pas changer. Il sait aussi qu'il ne peut pas modifier ça, qu'il ne peut évoluer. Qu'il doit simplement s'accepter.


+ Que penses-tu de la radioactivité, de tes ancêtres ayant détruit leur habitat un siècle plus tôt ? Quelle est ta relation avec la nature ?


Il n'y a rien de plus vrai que ce qui les entoure. De plus honnête que la nature qui est présente partout autour d'eux. Ce qui s'est passé autrefois, ne doit pas se reproduire et ne se reproduira pas. Ćiro est convaincu qu'ils sont tous sur la bonne voie, qu'ils ont tous compris les erreurs d'avant pour ne plus les commettre. Que pour survivre aujourd'hui, il suffit simplement d'accepter et de respecter cette nature qui façonne le monde. Il a du mal à imaginer la vie que ses ancêtres auraient pu établir, tant celle qu'il possède lui paraît juste. Lui paraît saine. Tout comme il a du mal à comprendre que les choses aient pu finir si mal. Il ne sait pas tout, il n'a pas tous les détails et n'est pas capable de tout saisir, mais il sait une chose : aujourd'hui, ce n'est plus pareil. Ils ont changé, ils sont différents. Ils ne ressemblent en rien aux hommes d'autrefois. Ils sont évolués. Il sait aussi que personne n'est parfait. Qu'il y a toujours des erreurs possibles, des mauvais choix, des maladresses. Mais une erreur peut être réparée, si elle est comprise assez vite. Il en va de même avec la nature. Elle possède tant de choses, aussi belle qu'effrayante, aussi utile que mortelle. Il faut d'abord la comprendre pour en saisir toutes ses possibilités. Si Ćiro a appris certaines choses grâce à son père, il sait aussi qu'il n'est pas aussi doué que ça et qu'il lui manque des centaines d'informations sur cette même nature que son père semblait connaitre et maîtriser. Il y a toujours des secrets. Des beautés cachées. Et de la même manière que les hommes évoluent, la nature aussi. La seule chose à faire, c'est garder un œil sur elle. C'est essayé de grandir ensemble, en toute connaissance de cause et trouver un équilibre.

+ Que penses-tu du passé légendaire liant les Kovariis et les Iskaars ? Y accordes-tu de l'importance, du crédit ? Quel est ton ressenti vis-à-vis de l'autre tribu ?


Il n'y a rien de plus vrai que l'indépendance que les femmes ont réussie à prendre à celle des hommes, bien que Ćiro est du mal à croire que les hommes puissent avoir eut un jour le moindre contrôle envers les femmes. C'est assez particulier, mais c'est comme ça. Et ce passé, cette légende, elle a toujours fasciné Ćiro. Cette force, cette volonté à prendre les choses en main, ce courage face à l'ennemi. Cette histoire, il la conserve dans son esprit depuis toujours, comme un rappel que rien ne peut vaincre un Kovarii. Qu'il n'y a pas plus fier, plus féroce et plus enclin à se battre pour protéger son univers. Il ressent ainsi un profond dégoût pour les Iskaars. Il les trouve bêtes, il les trouve violents. Il les trouve peu appréciables. A ses yeux, c'est la tribu la moins intelligente, la moins évolué. Ils sont le reflet même de ce qu'il ne veut jamais être. Mais Ćiro essaye. Il ne veut pas se focaliser sur des préjugés. Il sait que les échangent avec les Iskaars sont importants, surtout pour lui. Il a besoin de leur bois. De la même manière qu'il ne doit pas mettre dans une case des personnes qu'au fond, il ne connaît pas. Il essaye vraiment d'être impartiale, d'être neutre, de ne pas compliquer sa vie en incluant des choses et des personnes qu'il ne peut ni comprendre, ni changer. Le mal peut régner dans le coeur de n'importe qui, il le sait bien lui-même.

+ Quelle place accordes-tu à ta famille, tes proches ? Te sens-tu bien intégré(e) parmi les tiens ? D'ailleurs, dans quelles activités t'épanouis-tu ?

Elle est énorme, la place que sa famille occupe dans son cœur. Elle est immense, au point où Ćiro se noie dedans. Dans cette loyauté aveugle qu’il ne peut pas briser. Aux yeux de sa mère, il est le premier échec et le dernier. L’ainé, qui n’aurait pas dû être un homme. Elle ne lui a pas accordé beaucoup d’importance dans sa vie, même après la mort de son père. Non, Ćiro n’est rien de plus qu’un fardeau qui doit et fera tout ce qui est nécessaire pour améliorer sa vie. Pour améliorer l’échec qu’il représente. Et sur cette idée, sa petite sœur - de deux ans de moins que lui - est parfaitement d’accord. Elle, elle semble satisfaire toutes les espérances. Au point où elle a plus de contrôle sur cette famille que n'importe qui d'autres. Elle a toute autorité sur Ćiro. Et elle sait s'en servir. Il n'échappe à rien, même lorsqu'il ne fait pas d'erreurs. Même lorsqu'il est irréprochable. Il semble être ce besoin, cette source qui permet à sa sœur de se défouler, de laisser ce qu'il y a de plus mauvais en elle s'échappait. Il est cette erreur vivante qu'elle doit toujours remettre à sa place. Alors Ćiro accepte, il accumule, garde le silence, et fait ce qu'elle veut. Il ne la contredit jamais, il ne se défend jamais. Il a, depuis toujours, compris que dans cette famille, sa place était de subir sa colère, sa frustration et sa douleur. Les cicatrices qui ornent son corps, ne sont rien de plus que les témoignages de ces coups auxquels il ne peut pas échapper.



Ils sont venus dans l'espoir de les effacer,
Ils ont tenu au creux de leurs mains les femmes oubliées,
Mais pour les belles étoiles elles se sont éveillées,
Apportant à la mort, l'âme de ces ennemis égarés.

Devant la lune, dans une prière elles se sont juré.
Plus jamais ces hommes de l'autre monde n'oseraient,
Car désormais, ce monde elle allait le conserver,
Pour cette vie et toutes les prochaines qui suivraient.

Prenez-garde, ô inconnu, elles ne montrent pas de pitié,
Les terrifiantes Kovariis ne peuvent pas être approché.
Si vous continuez, sachez que votre âme est scellée,
Entre les mains dénudées des plus tranchants baisers.



DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle Elodie/Elow et j'ai 24 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à Murphy le sushi et je le trouve génial. Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension.


Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.







Ćiro Aldarim
They left us alone to burn out forever


Dernière édition par Ćiro Aldarim le Dim 12 Mar - 20:18, édité 18 fois

avatar
20/04/2016 FLY 7015 Adelaide Kane Ava + MURPH ♥ • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR Multi-tâches + Cartographe + Patrouilleur + Notion de combat au corps à corps 2
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:15

Je l'aime déjà (purée cet avatar quoi )
Re-biiiienvenue parmi nous mon petit

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22650 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna Signa Ali ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 235
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:25

Ça fait genre loooongtemps que j'ai pas vu Mathias joué. J'approuve tout J'ai hâte d'en lire plus et de le découvrir irp Courage pour la suite de ta fiche !

avatar
16/04/2015 I 10168 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 864
- Hit the Road -


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:28

Re-Bienvenue Ćiro, Oh Mathias j'avais hésité il y à quelques années à le prendre en Avatar, je suis content de le voir là ! J'aime beaucoup ce que je lis de ton personnage jusqu'à présent et j'ai bien hâte d'en savoir plus ! Bon courage pour terminer la rédaction de cette fiche !

avatar
29/05/2016 Pivette 1870 Cynthia Addai-Robinson ava : Pivette / sign : Pivette Guérisseuse / soin & combat 95
I may be a twin but I'm one of a kind


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:45

Rien que les premières ébauches donnent envie d'en savoir d'avantage !

t'as bien fait de céder aux sirènes du DC, j'ai hâte de lire cette fiche, un mâle Kovarii qui semble bien prometteur !

Bonne rédac' pour ta fiche

Admin ♛ Broken child
avatar
26/12/2014 oreste 6246 Mackenzie Foy gamomo (avatar) gifs (cstia) de petites mains à cuisinière, si elle traîne souvent dans le garde-manger, elle sait aider où ya besoin, et surtout, placer les fainéants là où ya besoin. 21
Admin ♛ Broken child


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 12:49

Marry me

Re-bienvenue avec ce perso zwxqztrpf j'en peux plus de ta plume, et tes idées, et ta gueule parfaite
t'as sept jours pour finir ta fiche, blablabla tu connais la chanson

Modo
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 236 Zoe Saldana avengedinchains (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 101
Modo


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 13:14

Rebievenue par ici donc ! Et avec un petit kovarii
Ta plume est si agréable à lire . J'ai hâte de voir la suite de la fiche

avatar
18/12/2016 fio 481 Emily Bador eriam + r.meisel (text) chaman (savoir, éloquence) 10
forged from fire


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 13:18

rebienvenue parmi nous avec ce perso qui envoie du tonnerre kovarii en plus, miam bon courage pour finir ta fiche!

avatar
07/01/2017 Ashiri Rodakaar. 1632 Karrueche Tran. NavySunset Apprentie Conseillère druide - Soins & orateur/diplomate 18


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 13:26

Oh déjà j'aime beaucoup ce que je vois
Un kovarii, ton pseudo et l'avatar, tout est canon, je suis fane
Sinon rebienvenue

avatar
11/03/2017 ELOW ; 154 MATHIAS LAURIDSEN ELOW ; CRÉATEUR D'ARCS ET DE FLÈCHES, HOMME DE MAIN ET DE FOI DÉVOUÉ. FAUX IDIOT AUX PENSÉES PRONONCÉS. 42
— hand gon wamplei —


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 13:40

Aliénor Aww ! Merci (de m'aimer déjà, héhé )

Liam C'est marrant, parce que j'avais pas du tout pensé à lui à la base, et puis j'suis tombé par hasard sur un vieux shoot et j'me suis dit pourquoi pas ! Merci !

Taël hihi ! Merci ! J'espère qu'il te plaira !

Nessa J'ai prévu plein de petit truc sympa, héhé. Merci ! rado l'affamé

Thais Mais oui, avec plaisir. *se met genoux et tend une bague en bois sculpté* Merciiiii ! (oh, tu sais, sept jours... à ce rythme, j'aurais peut-être fini ce soir, HAHHA )

Rowena Merci beaucoup ! J'espère que tu aimeras la suite héhé !

Isha Merciii chouuu !

Ashiri Merciiiii !! J'essaye quelque chose de nouveau avec Ćiro, j'espère être à la hauteur !

avatar
04/10/2014 neko 803 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer 121


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 15:21

Re-bienvenue avec ce sublime Kovarii Hâte de lire la suite **

Admin
avatar
20/01/2016 avengedinchains 698 Tom Hardy ava lux la murphouille ♥ ; signa by alas guerrier 75
Admin


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 16:09

polalaaaaa, comment que ça promet tout ça
rebienvenue alors et j'exige un lien

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 45590 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 304
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 16:13

Bienvenuuuue

avatar
11/03/2017 ELOW ; 154 MATHIAS LAURIDSEN ELOW ; CRÉATEUR D'ARCS ET DE FLÈCHES, HOMME DE MAIN ET DE FOI DÉVOUÉ. FAUX IDIOT AUX PENSÉES PRONONCÉS. 42
— hand gon wamplei —


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 16:28

Gen Merciiii !    

Elias  haha, mais oui, plein de lien ! Merci !    

Grace Merci !

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna 28309 Sophia Bush Avengedinchains (vava) ; Oreste (image profil); Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 313


Sujet: Re: ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.
Dim 12 Mar - 17:59



Ai-je besoin d'ajouter autre chose ?
Rebienvenue dans le coin
 

ĆIRO ▲ Beautiful scars on critical veins.

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Sondage pour les Scars Pirates
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-