Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
maybe life should be about more than just surviving


avatar
07/02/2017 66 Sky Ferreira 20


Sujet: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Sam 25 Fév - 22:36

Des odeurs diverses et variées dansaient dans l'air se mêlant en une symphonie harmonieuse à un moment puis une odeur nauséabonde à l'autre. Presque aussi instables que Skyra.
Le marché de la grande place était bondé, chaque vendeur ventait les mérites de ses marchandises aussi diverses soient elles en se lâchant pleinement sur le volume sonore. Les gens s'entassaient autour des étals et quelques personnes pressés se frayaient un chemin dans la foule en jurant, fort peu poliment.
Skyra était dans un de ses jours où elle aimait bien les attroupements, figure pale parmi les teins majoritairement bien plus foncés, elle errait tel un fantôme parmi la foule, sans se presser, au grand désespoir de ceux qui voulaient passer rapidement. Ses lèvres remuaient un peu tandis qu'elle sifflotait un vieil air remontant à son enfance. La blonde jetait des coups d'œil aux étalages, parfois s'y attardait un peu mais n'achetait jamais rien. Pourtant ses poches étaient pleines, habile enfant ! Voleuse effronté ! Elle avait un peu d'argent maintenant, laissons de côté les moyens qu'elle a employés pour en avoir, mais les habitudes ne se pendent pas. Meilleure voleuse que chasseuse, elle avait souvent utilisé ce don pour survivre. Peut on blâmer un animal affamé ? Certes, elle ne l'était plus, mais ils y avait les habitudes, vilaines habitudes !
Skyra aimait bien dévisager les personnes qu'elle croisait en essayant de déchiffrer leurs expressions, tentant de voir ce qu'il y avait derrière. Un jeu innocent.
Mais un visage en particulier attira son regard ce jour là. Un visage du passé. Une petite étincelle s'alluma dans son cœur, ces traits étaient familiers. Elle ne put s'empêcher de s'élancer vers ce visage qu'elle connaissait bien, en poussant au passage, sans aucun scrupule, plusieurs personnes pour dégager sa route.

- Ozvan !

Skyra n'était peut être pas la personne la plus reconnaissante du monde, mais elle n'oubliait pas ce qu'il avait fait pour elle. Elle n'oubliait pas le lien qui s'était créé entre eux. Elle n'avait pu masquer sa joie qui se mélangeait avec sa surprise dans sa voix.

avatar
27/05/2015 I 4487 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 91
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Dim 19 Mar - 0:15


Skyra & Ozvan


Une légère chaleur picota la joue du Rahjak avachi sur la table, après avoir festoyé une grande partie de la nuit. Radoslav le laissait tranquille pour le moment. Hier au soir, le coinçant dans la taverne d'Orion, il prétendit n'être pas complétement convaincu par les rapports d'Ozvan. Mais le chef de la garde enchaîna sur le service que l'éclaireur lui devrait désormais s'il le laissait en liberté. Mieux valait cet accord que finir en prison pour devenir complétement fou. Ou pire. Ils trinquèrent donc ensemble comme de joyeux larrons. Jusqu'à ce que K.O. par trop grande quantité d'alcool consommé s'ensuive. Puis le noir. Maintenant ses paupières se soulevèrent découvrant un regard encore légèrement embrumé par les agapes de la veille. Toc toc toc criait son cerveau en bourdonnant dans sa tête. De plus quand il se redressa, Ozvan cru entendre tout son corps craquer sous le mouvement. Dans le carafon qui grimaçait en face de lui, restait un fond douteux de liquide qu'il versa sans hésiter dans le verre traînant à se ses côtés. Fallait autre chose que du whisky équivoque. Cul sec. Puis il passa une main encore fatiguée dans ses cheveux ébouriffés histoire d'y remettre un peu d'ordre. Se leva récupérant sa besace bourrée de bouteilles empruntées, car il sentait le besoin de faire durer un peu plus longtemps cet état douloureusement euphorique. Il lança quelques pièces sur le comptoir au serveur  « Tu remettras le bonjour D'Ozvan à Orion » Puis il se dirigea vers la porte afin de la franchir, pour se découvrir dans une rue beaucoup trop ensoleillés pour ses prunelles faites à l’atmosphère tamisée de l'établissement dont il venait de s'extirper.

Et maintenant arrivait le moment de reprendre les routes invisibles traversant le désert, dans l'espoir de rejoindre la forêt qui menait vers lieux ou résidaient les êtres importants. Il restait cependant au vagabond une mission à accomplir. Retrouver Saoirse, aperçue dans les ruelles de la cité à son dernier passage, mais pas poursuivie car il s'imagina alors victime d'une illusion. Ozvan eut du se renseigner prêt d'Armethyse, mais leur conversation oblitéra complétement ce problème. Alors avant de prendre le départ l'homme du désert décida de zoner prêt des commerces. Il zigzaguait légèrement, nécessitant un temps d'ajustement avant de reprendre complétement ses esprits. Après l'établissement de boissons dont il sortait, la place du marché et les commerces représentaient ce qu'il préférait dans la cité. Lui solitaire appréciait découvrir cette foule bigarrée, la voir vivre, sourire, discuter, songer, crier, jouer ... Bien que la vente d'esclave lui remonta encore toujours autant le cœur. Néanmoins pour le moment il se déplaçait parmi un brouillard cotonneux dont qu'il s'escrimait à semer. Oz ne parvenait pas à mettre un nom la plupart des visages flous qui le croisaient. Mais une voix le héla, et quelque chose raisonna dans son esprit qui déclencha une figure géométrique bleue, dansant juste devant son regard. Merde les hallucinations revenaient.

Le Rahjak se figea donc sur place. Cependant sa mémoire tout au long de ses années lui indiquait que certaines de ses apparitions se liaient aux sons ainsi qu'à certaines voix. « Skyra ? » Interrogea t-il tout se retrouvant juste en face de la jeune fille. « Skyra » Répéta t-il mais cette fois telle une affirmation mêlée d'un peu d'étonnement. Que faisait-elle ici cette fuyarde, la voici donc revenue au pays, celle dont les humeurs subissaient comme lui les aléas des montagnes russes. Voilà une rencontre inattendue et plaisante, qui améliorait son mal de tête de façon presque radicale. « J'avoue que je commençais à m'inquiéter de ta présence sur terre car ça fait un sacré moment que je t'ai plus vu du coté ... » En dehors du désert, il ne le préciserait pas tout haut non plus. Après tout il se pouvait très bien qu'elle ne fit qu'un passage furtif avant de retourner à sa vie de bohème. Amusé mais non moqueur il termina par « Tu as l'air d'une vraie guerrière maintenant » A coté avec ses vêtements chiffonnés et son air de sortir de la semaine des quatre jeudi, le vagabond honorait bien son surnom de vieux Briscard !


Dernière édition par Ozvan Hickok-Cannary le Dim 9 Avr - 18:19, édité 1 fois

avatar
07/02/2017 66 Sky Ferreira 20


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Mer 5 Avr - 20:25

Il fut tout aussi surpris qu'elle. Un petit rire cristallin monta à la gorge de la jeune femme, cette même gorge qui faisait ses rires méprisants, moqueurs et méchants. Elle était sincèrement ravie de le retrouver, c'était une de ces rares âmes qui s'étaient frayé une petite place dans les broussailles qu'était son cœur. Sans qu'elle le réalise vraiment, sinon elle ne l'aurait pas interpelé dans la rue, au contraire elle l'aurait évité. Ne jamais s'attacher. Les attaches sont des chaînes, elles vous retiennent prisonniers, et aussi mal que ça fasse, il faut s'en débarrasser. C'est le prix de la liberté.

« J'avoue que je commençais à m'inquiéter de ta présence sur terre car ça fait un sacré moment que je t'ai plus vu du coté ... Tu as l'air d'une vraie guerrière maintenant »

- Une guerrière ?  Me voilà flattée.

À vrai dire elle n'avait absolument pas la carrure d'une combattante, la fille du désert était plutôt maigrichonne et de taille moyenne mais il y avait bien une certaine imposance de par sa posture et l'éclat vif de ses yeux. Ce qui était sûr c'est qu'elle était en bien meilleur état que quand elle avait quitté cette ville il y a quelques années.

- Je suis revenue. Officiellement, je veux dire. Toi, t'as pas trop changé, t'as toujours l'air à peine sorti du lit.

Sa voix était légère et enjouée, bien loin de l'orage qu'étaient ses magnifiques colères et ses humeurs mauvaises. Cette rencontre accentuait sa bonne humeur. Ce gars là l'avait vachement aidé à s'en sortir dans ses débuts et pas que physiquement. Il l'avait guidé mentalement quand ses humeurs étaient les plus instables et avait réussi à légèrement améliorer tout ce fouillis qu'était son caractère. Et ça grâce au fait que lui même connaissait personnellement dame bipolarité. Skyra avait fini par bouger dès qu'elle se sut assez prête et ça faisait un bon moment qu'ils ne s'étaient pas revus. La fille du désert disparaissait et réapparaissait au grès du vent et aujourd'hui ils s'étaient enfin croisés. Elle n'avait pas senti la nécessité de le chercher tout particulièrement au par avant puisqu'elle savait que tôt ou tard elle lui tombera dessus.

avatar
27/05/2015 I 4487 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 91
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Ven 19 Mai - 18:27


Skyra & Ozvan


Si une personne possédait la capacité de comprendre la jeune fille à propos des attachements aux personnes qui devenaient des chaînes. Il s'agissait bien du Rahjak. Nomade malgré la belle maison léguée par son oncle, il n'y dormait jamais plus d'une nuit, et encore, bien souvent il préférait la passer dans taverne en compagnie du bon vin. Les rares personnes qui eussent pu lui donner envie de se sédentariser finirent par le repousser. Aussi préférait-il les histoires passagères d'une nuit sans jamais tromper le partenaire qui la partagerait. Bien entendu il s'occupa de plus jeunes, les prit sous son aile, leur enseigna une partie de son savoir pour tout simplement les voir tomber les uns après les autres. La disparition de Ahn, la petite Albinos si particulière, creusait un puits sans fond dans son âme, rempli des larmes qui ne coulaient pas le long de ses joues, provoquées par la douleur de son absence. Ozvan conservait néanmoins les anciennes amitiés sous cloche, comme des trésors, espérant ne pas les voir flétrir trop tôt. Skyra restait une de ces raretés. L'Eclaireur ne pouvait, ne souhaitait pas ignorer son apparition. Elle, qu'il croyait disparue comme beaucoup d'autres, son regard s'éclaira alors d'une tendresse qu'il ne distribuait plus beaucoup, mais qui ne transparaissait pas dans ses mots.

« Tu sais pourtant que je ne suis pas un flatteur je ne fais qu'énoncer la vérité qui se trouve devant mes yeux  » Lui rétorqua t-il appuyant ses paroles d'une sourire amusé. « Les muscles ne font pas tout tu en es le parfait exemple  » Conclu t-il alors qu'il observait les alentours espérant qu'un idiot ne viendrait pas les déranger en amenant des ennuis à la la blonde qui lui tenait compagnie. Cependant il ne fallut pas beaucoup de temps pour qu'elle le rassura, et qu'il se détendit. Pas complétement, car il souhaitait comprendre exactement le sens des mots que les lèvres de cette dernière venaient de laisser s'échapper « Officiellement donc si je comprend clairement ce que tu me dis, tu ne te caches plus ? Tu es donc une citoyenne libre de cette cité ? C'est plutôt positif » Bien qu'il eut aimé apprendre la raison de ce changement, comme à son habitude il ne la questionna pas plus avant. Si elle le souhaitait, elle finirait par le lui confier, Skyra savait parfaitement qu'elle pouvait tout lui confier. Ensuite il passa une main dans sa chevelure décoiffée par le vent, remplie de grains de sable. « Oui tu sais je m'arrête jamais et je prends rarement le temps de me regarder dans un miroir ... Comme tu le sais je bouge sans arrêt ! »

avatar
07/02/2017 66 Sky Ferreira 20


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Mer 7 Juin - 20:26

Beaucoup de choses s'étaient passées pendant ces années et Skyra avait en quelque sorte grandi et changée. Aujourd'hui, en apparence, elle avait laissé derrière elle la fille extrêmement orageuse qu'elle était en quittant sa maison, mais elle n'a jamais disparu cette fille là, elle était toujours en elle et ressortait très régulièrement, juste un peu moins qu'à l'époque. À présent, les deux extrêmes d'une bipolaire régnaient sur elle de façon égale, chacune à son tour pendant durée comparable. Son caractère imprévisible trompait le premier venu mais pas Ozvan. Lui il savait. Il savait ce que c'était et comment ça marchait, c'est pour ça qu'être en sa présence l'avait, mine de rien, vraiment aidée.
Mais à part son caractère, c'est ses connaissances qui ont vraiment changé. Elle n'est pas partie de grande chose, pas vraiment d'éducation à part celle de sorcière et herboriste, mais en parcourant les terres elle avait découvert bien de nouvelles choses. Et elle avait appris aussi. Elle avait été forcé à apprendre pour survivre. Et là aussi il lui avait donnée des bases et après elle avait gagné en expérience, seule ou au fil des rencontres. Et c'était sûrement ça qu'il voyait à présent, ce n'était plus une enfant dissipée mais une jeune femme qui avait appris à survivre et qui avait beaucoup vu.

« Officiellement donc si je comprend clairement ce que tu me dis, tu ne te caches plus ? Tu es donc une citoyenne libre de cette cité ? C'est plutôt positif »

- Ouais, j'étais fatiguée de bouger tout le temps, j'avais besoin de le poser un peu et d'un coup j'ai eu très envie de revenir voir par ici, et c'est ce que j'ai fait.

Un beau matin, sur un coup de tête elle s'était mise en route, sans hésiter. Rien d'étonnant venant de sa part. Elle avait tout de même réfléchi un peu en chemin pour être sûre que c'est pas une mauvaise idée et avait conclu que non, qu'elle voulait vraiment le faire, et qu'elle pouvait le faire. Un duel de potions à gagner, c'était tout, et elle en avait beaucoup fait et appris là dessus ces années. Oui, clairement, c'était dans ses capacités.

« Oui tu sais je m'arrête jamais et je prends rarement le temps de me regarder dans un miroir ... Comme tu le sais je bouge sans arrêt ! »

- Mais c'est cool de bouger... D'ailleurs moi je commence un peu à m'ennuyer ici, y a pas grand chose à faire... On voit tout le temps les mêmes têtes, les mêmes paysages, tu trouves pas ça extrêmement lassant ?

avatar
27/05/2015 I 4487 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 91
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Dim 2 Juil - 18:04


Skyra & Ozvan


La foule bigarrée qui les entourait, les bousculant parfois, transportait des odeurs d'épices chaudes ou de parfums sucrés, amenant un étrange exotisme à ces retrouvailles inattendues. Agréables aussi, l'homme du désert ne le niait pas. Aujourd’hui il venait de croiser trop de figures tiraillées par le reproche, l'amertume, le désespoir ou la colère. La blonde apparaissait comme un mirage tout en lui faisant l'effet d'un baume temporaire. Il ne fallait pas se leurrer, les parenthèses, petits moment égarés au milieu d'une longue vie, se terminaient généralement rapidement. Mais ne s'oubliaient que rarement. L'oubli présent par le souvenir du passé voilà ce qu'elle provoquait, mais bien planté dans l'instant qu'ils partageaient. « Je crois que je serais fatigué de bouger quand je serais mort » lui répondit-il le Regard moqueusement attendri. L'Eclaireur supposait donc que la lassitude de fuir avait sans doute prit le dessus, d'ailleurs il imaginait très mal une vie ou il se cacherait sans cesse de tous et de toutes. « Et tu as bien fait puisque ça me donne l'occasion de te croiser ! » Dans les prunelles de la jeune femme, il pouvait deviner quelques aventures malencontreuses, mais aussi magnifiques. Oz constatait avec bonheur qu'à défaut de beaucoup de ses protégés disparus, skyra s'épanouissait avec le temps.

Et le Voyageur ne se trouvait pas assez fou pour s'en attribuer tout le mérite. Oui il lui tendit la main dans le passé, d'accord il lui apprit quelques trucs et astuces, mais surtout il la comprit plus que tout autre avec sa nature instable. Seulement la force, La jeune femme la possédait en elle pour vaincre, survivre au-delà de toutes les misères auxquelles elle se confronterait. Il se contenta simplement de la pousser sur le chemin qui lui conviendrait le mieux.  «  J'ai jamais vraiment le temps de me lasser, mais je dois t'avouer que ça arriverait sans doute si je décidais de m'installer et devenir complètement sédentaire » Ce qui ne risquait pas d'arriver de sitôt. Après, lui il ne se remémorait que les visages d'enfants, ceux à qui il préférait donnait le meilleur de son temps quand il traînait dans le coin. Mais avec les années les petits grandissaient, et pour la plupart l'oubliaient. Certainement il en croisait régulièrement en ses adultes qui se perdaient dans la masse anonyme.  « Je ne dirais pas qu'elles se ressemblent toutes mais surtout qu'elles se perdent dans l'anonymat pour moi... A part ... quelques-unes » Et pas besoin de souligner qu'elle en faisait partie puisqu’elle venait d'en avoir la démonstration.

Et puis ... Ozvan pourrait lui faire un petit signe en ajoutant *Bonne route* Ou *A la prochaine* Mais pourquoi ne pas papoter un peu, au risque de ne pas se revoir avant longtemps  « Et tu vas partir la toute de suite ou tu as un peu de temps pour aller descendre une bonne boisson à la taverne ? » Et même y manger un morceau si elle le souhaite ! Rien de moins, Car l'homme du désert se sent curieux des futurs projets de la jeune fille. Et puis juste pour le plaisir de se trouver à côté d'une personne que le temps à sculpté en bien. Ça n'arrive quand même pas si souvent  « C'est moi qui régale à moins que tu veuilles absolument partager  »

avatar
07/02/2017 66 Sky Ferreira 20


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Dim 9 Juil - 13:13

Quand elle était dans ses bons jours elle aimait bien ce marché rempli par la foule où diverses senteurs et divers bruits se brouillaient. Tout était plein de vie et ces endroits s'associaient avec de bons souvenirs pour la blonde. Combien de fois, après avoir erré des semaines, n'avait elle pas été heureuse de trouver un marché bourré de nourriture, à chaque étale quelque chose d'appétissant, l'effluve d'épices flottant dans l'air, après s'être nourrie pendant des jours de baies, de fruits secs, de plantes et avec un peu de chance de gibier ou de poisson. Qu'elle ai acheté ou volé son repas, ces journées là avaient été sauvés, et franchement c'était un plaisir de parfois trouver du bonheur dans des actes aussi primaires que de se nourrir.

« Je crois que je serais fatigué de bouger quand je serais mort »

Elle eut un petit sourire, Skyra comprenait parfaitement.

- J'ai pas besoin de te dire mon avis là dessus...

Bouger, c'est ce qui l'avait sauvé mine de rien. Enfin, elle ne savait pas si elle pouvait se considérer comme sauvé, c'était peut être seulement temporaire, quelque chose qui n'allait pas durer, mais en tout cas ça lui avait permis de se relever après ce qui c'était passé. Si il n'y avait pas eu la route, les interminables heures de marche, la fatigue accablante, le soleil écrasant, le désespoir, la peur et au final l'envie de survivre, de vivre, peut être ne s'en serait elle pas sortie. Après tout, elle même s'était crue condamné, ces voyages ça n'avait pas été une sorte de route pour la rédemption, elle n'avait pas planifié de changer, de devenir une meilleure personne, juste marcher, sans fin, voir où ça la mène. Et ça l'avait mené ici, retour au point départ, mais ce n'était qu'une halte, elle la savait, le chemin allait reprendre tôt ou tard. Et encore une fois elle ne savait pas où ça la mènera, mais quelque chose commençait à changer, oui, elle voulait peut être quelque chose de plus à présent, sans le réaliser, sans l'admettre.

« Et tu as bien fait puisque ça me donne l'occasion de te croiser ! »

Elle sourit de nouveau, oui, elle était contente de tomber sur sa route car on a beau être habitué à être seul, ça faisait du bien d'avoir quelques repères, quelques visages familiers.

«  J'ai jamais vraiment le temps de me lasser, mais je dois t'avouer que ça arriverait sans doute si je décidais de m'installer et devenir complètement sédentaire »

Elle soupira puis marmonna ;

- Je ne sais pas combien de temps je pourrai rester, je verrai, je repartirai sûrement un de ces jours, surement bientôt, je vais juste pas essayer de trop me précipiter, pas comme la dernière fois.

Oui, elle en avait marre, déjà, mais cette fois elle savait qu'il n'y aurait probablement pas de retour et arrière possible alors il fallait se préparer un peu.

 « Je ne dirais pas qu'elles se ressemblent toutes mais surtout qu'elles se perdent dans l'anonymat pour moi... A part ... quelques-unes »

Un petit sourire ravi, qui est ce qui n'aimait pas se sentir un peu spécial de temps en temps ? Être autre chose qu'un simple visage qu'on oublie ?

« Et tu vas partir la toute de suite ou tu as un peu de temps pour aller descendre une bonne boisson à la taverne ? C'est moi qui régale à moins que tu veuilles absolument partager  »

Skyra sourit malicieusement, une boisson bien fraîche, oh oui, ça la tentait carrément.

- Non, je n'insiste jamais pour dépenser mon argent, et puis les cadeaux ça ne se refuse pas alors comme je ne compte pas faire mes sacs de suite je crois bien que j'ai un petit moment, oui !

avatar
27/05/2015 I 4487 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 91
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Mar 15 Aoû - 21:34


Skyra & Ozvan


Ce marché l'homme du désert l'a parcouru enfant des milliers de fois. Parfois même il s'est risqué à dérobé une orange bien trop brillante, au point que ce fut devenu criminel de l'abandonner là. Alors il se cachait sous une étale pour la dévorer en évitant de se faire prendre, puis repartait le menton couvert de jus afin de découvrir d'autres trésors qui le feraient rêver. Depuis lors sa tendance à tout garder, puis entasser se dévoila, au point qu'il lui réservait sa propre maison. Ou il ne gardait qu'un petit coin passager pour lui-même. Les illusions enfantines depuis longtemps évanouies, au fur et à mesure de la découverte funeste de la vente aux esclaves. Et de sa réelle signification l'obligeait à fuir ce lieu plus souvent qu'il ne l'eut désiré. Car le vagabond continuait à aimer les flagrances diverses que son odorat y rencontrait, et les assimilations bariolées qui amusaient ou attiraient son regard. Longtemps il crut que ses humains vendus à d'autres se dirigeaient vers des maisons qui leur offriraient une famille. Tout comme son oncle prit soin de lui à la disparition de ses parents. Evidemment il fut détrompé d'une manière cruelle dont il abhorrait se souvenir. Mais depuis le voyageur luttait à sa manière invisible contre l'esclavage. Aidant ceux qui croisaient son chemin, comme sa blonde amie à la chevelure sauvage.

« Oh mais si tu peux toujours me donner ton avis, et même tes conseils si ça te fait plaisir. On peut aussi en apprendre des plus petits que soi  » Ozvan la taquinait, le regard un moqueur. Tout en s'arrêtant devant une échoppe offrant de jolis foulards pour les passants aux bourses pleines. Ozvan se demanda comment réagirait Gen s'il lui en offrait un. Surtout que ceux, exposés sous ses yeux dégageaient une qualité indéniable. De ses doigts agiles il les effleura pour en choisir deux, questionnant le commerçant sur leur prix. Il fouilla dans une de ses poches et déposa  quelques pièces dans la main de celui-ci, avant de s'emparer de son dernier achat. Doucement il en déposa un sur le coup de Skyra, alors qu'il accrochait l'autre à sa ceinture. « Et bien en attendant voilà un petit cadeau pour ton retour, ça t'empêchera d'avoir froid le soir si jamais tu repartais lors des mauvaises saisons. Et puis même ici, la chaleur ne règne pas toujours la nuit ! Tu as raison de prendre les choses en douceur, qui sait ce que tu pourrais rater si tu t'en allais trop vite ? Un travail, un ami, un amoureux ou une amoureuse ? Enfin si tu tu débrouilles mieux que moi avec tout ça ! » Non pas qu'Ozvan fut d'humeur badine mais cette rencontre lui rendait une certaine bonne humeur, alors qu'il revenait chaque fois plus difficilement dans la cité ... Autre chose - Quelqu'un ? - L'appelait désormais avec force, hors de ses murs.

Un curieux l'observant se serait persuadé qu'il s'agissait là d'un de ces Rahjaks âgés qui flirtaient - ou draguaient - avec une fille beaucoup plus jeune testant ce qu'il lui restait de séduction. Quelqu’un qui n'eut pas connu Ozvan, non pas que la différence d'âge le gênait, mais il ne se permettait jamais ce genre de comportement avec ceux qu'il considérait  comme ses protégés. En plus elle acceptait de venir boire un verre en sa compagnie, et sans rechigner, de quoi envisager finalement, que  la fin de sa journée laissait presque présager des jours meilleurs. « Parfait alors, dirigeons vers cette auberge bénite, car moi je quitte cette cité pour quelques temps. Et qui sait si tu y seras toujours quand je reviendrais. Aussi profitons de ce moment, et tu me raconteras quelques-unes de tes aventures ! » Même si tout cela dévierait certainement sur d'autres sujets, Le Rahjak se demanda comment la blonde tenait l'alcool et si au bout de la nuit - dans le cas où il retarderait son départ de quelques heureux - Elle se souviendrait de ses actes au petit matin !

avatar
07/02/2017 66 Sky Ferreira 20


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Dim 10 Sep - 19:16

Tous ces bruits, cette agitation constante, les ombres qui glissaient à côté d'elle, sans nom et sans visage, tout cela n'avait jamais changé. Enfant du désert, enfant de rues, pas toujours très propre, courant partout à toute vitesse, bousculant tout ce beau monde sur son passage, se faisant engueuler, souriant avec mépris et repartant, oubliant tout ce qu'on lui avait dit à la minute même. Elle avait grimpé sur les toits, seule ou en compagnie d'autres petits téméraires, était tombée, s'était relevée et y était remontée, s'y sentant comme la reine du monde au dessus cette masse grouillante de fourmis. Elle s'était infiltrée dans des maisons, passant par les petites fenêtres sales et ressortant les mains pleines de divers objets ou de nourriture. Elle s'était faite attraper, de nouveau engueuler, parfois frapper, s'échappant juste avant qu'on n'appelle un garde. Certains avaient été plus malchanceux et avaient fini par avoirs de gros problèmes, pas elle. Les plus forts survivent certes, mais également les plus chanceux. Telle avait été son enfance, agitée mais parfois heureuse, du moins jusqu'à ce quelle ai à rentrer chez elle pour affronter cette mère dérangée, haineuse et amiante à la fois. Mais plus tard il y avait eu sa sœur aussi, une petite lumière, heureuse et chaleureuse, jusqu'à ce qu'elle s'éteigne pour plonger le monde dans une obscurité encore plus noire qu'avant, des ténèbres opaques. Est ce que cela lui faisait du bien de revenir, d'affronter tous ces souvenirs ? Oui et non, peut être était ce un moyen de tourner la page définitivement, d'arrêter de nier et de passer à autre chose. Mais peut être qu'au contraire cela empirait tout, elle se retrouvait plus souvent de mauvais poil ici, s'enfermant dans sa solitude et ses sombres pensés, ne trouvant plus de but à sa vie, voulant déjà repartir mais sans vraiment savoir où, changeant d'avis sas cesse, crachant sur les idées qui lui avaient paru agréables la minute d'avant. 

« Oh mais si tu peux toujours me donner ton avis, et même tes conseils si ça te fait plaisir. On peut aussi en apprendre des plus petits que soi »

Elle afficha un sourire amusé, au moins aujourd'hui elle se sentait bien, sûrement grâce à cette rencontre inattendue. Ils s'étaient approchés d'une échoppe vendant des foulards, Ozvan en choisit deux, et en offrit un à Skyra qui le remercia avec un sourire ravi.

- Sympa, merci ! Vendre mes potions ça me convient, et pour rencontrer quelqu'un ça se fait tout aussi bien en dehors de cette cité ! D'ailleurs les gens m'y semblent toujours plus intéressants qu'ici. 

Elle regarda curieusement l'autre foulard qu'il nouait à sa ceinture  ;

- C'est pour qui ? demanda-t-elle avec un petit sourire amusé.

Curieuse, elle l'avait toujours été. Se mêler de ce qui ne la regardait pas était devenu une habitude et même quand certains s'offusquaient elle n'éprouvait absolument aucun remords. En plus là ce n'était pas un inconnu mais Oz', elle pouvait lui demander tout ce qu'elle voulait, elle le connaissait assez pour ça. 

 « Parfait alors, dirigeons vers cette auberge bénite, car moi je quitte cette cité pour quelques temps. Et qui sait si tu y seras toujours quand je reviendrais. Aussi profitons de ce moment, et tu me raconteras quelques-unes de tes aventures ! »

Elle acquiesça joyeusement, oui elle avait envie de prendre un verre histoire que ça la mette d'encore meilleure humeur. Elle se dirigea vers une des grandes auberges à quelques mètres de là. Quand ils poussèrent la porte un brouhaha puissant les accueillit, alors elle choisit une table un peu à l'écart pour moins de nuisance sonore. 

- J'ai des trucs à raconter, ouais, mais toi d'abord vas-y, quoi de neuf, d'intéressant ? 

avatar
27/05/2015 I 4487 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 91
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra
Hier à 0:01


Skyra & Ozvan


Combien d'enfants ont parcouru ses rues bigarrées, abandonnant leur innocence pas à pas au furet à mesure des années qui s'érodaient sur leur visage. La plupart ont revêtu le costume de maître du monde quand ils chaloupaient au milieu de toutes ses échoppes. Tous les possibles s'inscrivaient dans leurs yeux éclatants de projets ensoleillés. Des milliers de gouttelettes d'espoir transpiraient sur leur peau pour s'écraser sur le sol cruellement écrasé par les pieds des passants. Mais eux, les mioches, joueurs, un peu voleurs, parfois menteurs, ils s'en moquaient des signes annonciateurs de leur futur malheur. Toujours ils triompheraient de toutes les galères. Voilà pourquoi leur esprit se portait loin au-delà de l'horizon, et cela jusqu'à ce qu'une main puissante s'abatte sur leur joue. Et bien que ce lieu fut devenu un tournant biscornue de leur vie, il restait la lumière à laquelle parfois ils se raccrochaient quand ils se rappelaient leur enfance dans la cité de feu. Rien ne pouvait donc être plus engageant comme début de rencontre. D'autant qu'aucun des deux ne l'avait planifiée. Alors que le Rahjak accrochait le foulard à sa ceinture il croisa le regard curieux de la blonde qui agita ensuite une langue aussi fouineuse que son amusante expression « Les gens en dehors de cette cité ont une autre mentalité, ou du moins ils osent la montrer. Alors engager une conversation avec eux devient tout de suite beaucoup plus intéressant ! »

Mais l'éclaireur ne doute pas non plus que derrière certains murs s'échangeaient d'importants secrets, qui dévoilés menaceraient la vie de ceux qui les gardaient. Tournant le tissu coloré autour de sa paume, il pointa ses iris dans celles de la blonde « Pour moi ? » Mais qui le croirait ? Certainement pas elle, bien qu'il apprécia tous ses artifices, ces derniers le gênait plus qu'autre chose, sauf pour se protéger du soleil. Cependant il gardait toujours un chapeau bienfaiteur non loin de la selle de son cheval « Sérieusement ? » Questionna-t-il taquin, pour combler l'investigation de son ancienne protégée quelques secondes plus tard « C'est pour une connaissance à qui je vais rendre visite dans les montagnes » Pourquoi se confiait-il à elle, lui qui gardait passionnément le secret sur tout ce qui l'entourait ? Sans doute parce que tout homme, aussi taiseux qu'il fut, en éprouvait intensément le besoin à un moment crucial de sa vie. Au moins une fois. Peut-être que la jeune fille souhaiterait creuser un peu plus. Ou non. En attendant, d'un pas tranquille ils prenaient tous les deux la direction de l’auberge d'Orion. Son vieil ami qui froncerait les sourcils en le voyant revenir aussi vite dans son établissement alors qu'ils se quittaient encore au petit matin. Et certainement l'aubergiste ne se gênerait pas pour lui demander de vider ses poches, connaissant sa tendance à dérober les petits objets.

Enfin, Skyra le conduisait surtout là-bas, et lui Ozvan il se laissait bien volontiers diriger dans cette taverne toujours bien fréquentée. Ils se trouvèrent un endroit au frais afin de ne pas suer à grosse gouttes et d'en ressortir trempés comme s'ils eussent nagés dans un lac. L'ours derrière son comptoir lui fit un clin d'œil, il ne viendra pas troubler leur quiétude pour le moment. Un serveur s'approcha qui leur demanda ce qu'il souhaitait, le voyageur laissa la blonde choisir avant de passer sa propre commande. Maintenant ils pouvaient causer tranquille le temps que la boisson arrive jusqu'à eux. « Oh ça fait bien deux ans non, alors tu ne dois pas savoir que je n'ai plus Elle ... » Elle, sa jument alezane, son alter ego dont il ne se séparait jamais, cédée à ce cent torturé, en guise d'excuse « Mais elle est bien traitée, elle sera tranquille et pourra se reposer le reste de ses vieux jours ... Eon mon vieil ami ... qui a tout quitté pour suivre ses amours, a juste eu le temps de m'en offrir un jeune étalon en cadeau ... Très beau... Mais vraiment pas obéissant  » La figure de l'homme s'illumina prouvant que bien qu'il parut se plaindre du caractère de son équidé, au contraire cela l'amusait bien plus que ça ne le contrariait « Dis-moi, toi ... Tu te déplaces toujours à pied ? Parce que si jamais tu avais besoin ... Il y a moyen que je te trouve une bonne monture  »
 

I haven't forgotten you - Ozvan & Skyra

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AD&D Forgotten Realms 2nd: collection quasi-complète à vendre
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Age of Empire II: Forgotten Empire
» Rolan, the Forgotten King
» Forgotten pendant ► Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak :: Les commerces-