Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Rancunes (PV Meeka)
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: Rancunes (PV Meeka)
Mar 21 Fév - 3:36

Rancunes

Dwyaen & Meeka

L'hiver ...

Je ne l'ai jamais vraiment apprécié. Les chutes de température, la quête interminable de nourriture et les difficultés pour se camoufler dans la forêt. Les animaux hibernent tout comme le soleil. Les plantes disparaissent et la glace fait surface sur les courants d'eaux.

Les premières années ont été largement ardues. J'ai dû apprendre à me débrouiller et vite. Sinon, on m'aurait retrouver mort gelé. Je ne dis pas que ça été parfait. Au contraire, j'avais des trous dans ma hutte, je mangeais très peu pour conserver le peu que j'avais et je ratais souvent mes cibles tellement mes doigts étaient raides.

J'ai finalement qu'il ne faut pas combattre l'hiver, il faut vivre avec. Apprendre à le connaître et comprendre son tempérament. Il ne faut jamais le sous-estimer. C'est toujours quand on s'en attend le moins qu'il peut nous jouer des tours.

C'est pourquoi, telle une fourmis, je travaille ardemment avant les premières tombées de neige. Je remplis ma hutte de provisions et de fourrures. Je ne perds pas de temps à couper le plus de bois que je peux me permettre, même si parfois, je dois aller le chercher plus loin, plus haut.

Et oui, j'ai appris à grimper dans les arbres. Je me suis fabriqué une courroie qui me relie à l'arbre. Ainsi, j'ai la liberté de couper pour aisément des branches.

Juché du haut d'un chêne, je coupais certaine branche, que je laissais tomber au sol. Je prenais soin de ne pas prendre celle qui sont nécessaire à la survie de l'arbre. C'était ceux qui lui sont nuisible que je prenais. Ainsi, c'est du donnant-donnant.

DEV NERD GIRL


Admin
avatar
29/01/2017 avengedinchains 284 Katheryn Winnick sign by ALAS Forgeron qui bricole aussi le bois 1
Admin


Sujet: Re: Rancunes (PV Meeka)
Sam 11 Mar - 21:30

» Rancunes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Monde étrange aux couleurs incertaines. De sa fenêtre, Meeka observe le temps dehors et se demande quand est-ce que la neige pointera le bout de son nez. Le temps se détériore et le froid s’est déjà installée. Pourtant, aucune trace de cette poudre blanche qui apaise les esprits et dissimule les saletés de ce monde. La blonde sort de chez elle, dissimulée dans une peau de bête pour se réchauffer le corps et affronter le froid. Elle aime sortir, faire face au vent, à l’hiver qui se glisse sous les vêtements et fait frissonner chaque parcelle du corps. Elle sourit, alors que ses pas glissent sur le sol un peu gelé par endroit. Ses pas glissent sur le sol alors qu’elle avance lentement, observant autour d’elle. Elle aimerait voir la neige tomber mais en réalité, il fait encore trop froid pour que cela arrive. Il faudrait que la température se réchauffe un peu. Encore quelques jours peut-être ? Il y avait un peu de neige à Noël mais visiblement elle n’est pas restée. Les heures passent, elle a marché sans réel but, et elle n’a même pas pris le temps de faire la part des choses ou de surveiller un peu. Une arme ? oui, toujours quand elle s’aventure plus loin. Trop loin, bien sûr, alors qu’elle réalise qu’elle avance dans la clairière. Beaucoup de kilomètres, jusqu’ici. A trop observer, à trop regarder, elle s’est presque perdue. Presque, parce qu’elle connaît la forêt, heureusement. Proche du campement des premiers débarqués, elle est tentée d’aller vers eux pour essayer de converser. Elle les sait un peu hostiles mais qui ne le serait pas, hein ? Elle n’a juste pas envie de se faire poignarder ou blessée pour une raison stupide.

Là, au cœur de ses pensées, elle manque de se faire fracasser le crâne alors qu’une branche s’écrase non loin d’elle ; Le temps a filé plus vite que prévu et il ne lui faudra pas trop tarder si elle espère ne pas rentrer trop tard. Il est ridicule de s’aventurer comme ça, sans l’ombre d’une raison. Mais elle a été incapable d’agir autrement. Trop rêveuse, parfois, elle le sait, et elle s’en rend aisément compte, désormais. Elle recule et lève le nez. Quelle surprise que de poser le regard sur l’exilé. Dwyaen, elle l’a bien apprécié par le passé, le repoussant lorsqu’il n’a pas accepté de suivre ses conseils et qu’il n’en a fait qu’à sa tête. Aujourd’hui, il vit seul. Et elle, elle ne l’a plus revu. « Il faut regarder avant de briser les branches et de les laisser s’écraser au sol ». Son ton n’est pas le plus chaleureux qui soit, c’est vrai. Son action peu judicieuse, elle l’a prise telle une trahison. S’il lui est impossible d’écouter une amie, qui pourrait-il écouter hein ? Elle n’est pas plus bête qu’un autre, pourtant ?


notes » w/ Dwyaen, aux abords de la clairière, 21/02/2117
En ligne

Admin △ Let the hunger control you
avatar
05/10/2015 Electric Soul 5516 Jensen Ackles Tag & tumblr Traître en cavale & rebelle anti-esclavagiste anti-royaliste (ex-mercenaire, ex-gladiateur) | Combat & maniement des armes 490
Admin △ Let the hunger control you


Sujet: Re: Rancunes (PV Meeka)
Dim 4 Juin - 9:36

RP archivé suite à la suppression de Dwyaen
 

Rancunes (PV Meeka)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand gronde la tempête | Ft. Meeka Standen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-