Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜a knife called lust + jo
maybe life should be about more than just surviving


avatar
18/12/2016 fio 705 Emily Bador vinylles idylles (ava) + violent delights (signa) + r.meisel (text) chaman (savoir, éloquence) 38
forged from fire


Sujet: a knife called lust + jo
Dim 29 Jan - 15:42

Les esprits ont parlé. Dans quelques jours les étoiles délivreront un grand message, et tu es quasiment sûre qu’il aura un lien avec les drôles évènements de Noël. Beaucoup considèrent que la branche de l’Arbre de Vie qui est tombée est un mauvais signe – toi, tu ne crois que ce que tu vois. Et tout ce que tu as vu ce jour-là, c’est un toit détruit. Les esprits ne t’ont rien dit, alors tu ne t’inquiètes pas. Tu attendais juste le moment où ils s’exprimeront, et tu viens d’obtenir une date précise.

Mais ce n’est pas au village que l’on peut le mieux observer les étoiles les étoiles, tu le sais. Alors tu prépares une expédition de quelques jours, voyageuse solitaire, loin des autres naoris qui te regardent tous comme si tu avais la parole divine. Si seulement. Les esprits sont capricieux, un peu joueurs aussi. Bien souvent ils ne laissent que des signes qu’il te faut interpréter, de peur de mal comprendre leurs messages. Mais t’es souvent bien trop têtue pour avouer que t’as fait une erreur. Tu fourres dans ton sac tout ce que tu trouves : viandes séchées, baies, racines, deux gourdes et surtout une tonne de vieux morceaux de papier où tu comptes prendre tes notes une fois arrivée à destination. À contrecœur, tu prends un arc et quelques flèches. T’as jamais été particulièrement douée au tir : tu atteignais ta cible, mais généralement pas le point visé. Et puis, ça a jamais été ta spécialité. Ta seule arme a toujours été ta bouche, tes mots aiguisés comme des couteaux, prêts à s’enfoncer dans la chair de ceux s’opposant à toi. Ton combat est verbal. Et t’as jamais rien connu d’autre que la victoire.

Et maintenant, cela va faire six heures que tu es partie. Tu ne marches pas spécialement vite et ta carte maladroitement dessinée t’indique qu’il te reste encore une bonne journée de marche avant d’atteindre ton but, mais tu es fatiguée et tes pieds ne demandent qu’une seule chose : une pause. Alors, observant autour de toi, tu cherches le creux d’un arbre où te poser, un endroit où la mousse te servirait de coussin. Tu as toujours vécu dans la forêt, les arbres déployant leurs branches au-dessus de toi comme des bras protecteurs. La nature est ta mère, tu connais ses secrets, tu sais en tirer le meilleur quand tu as besoin d’aide. Il ne te faut pas beaucoup de temps pour trouver un arbre dont les racines se tendent vers toi, t’invitant à t’asseoir entre elles. Tu poses ton sac, masse tes épaules, respire un bon coup. Les yeux clos, tu distingues un autre monde, celui où tu trouves réponses aux questions que l’on te pose. L’au-delà. Une lionne tourne en rond, en silence, sa queue fouettant l’air comme si elle attendait quelque chose. Ton animal totem, la lionne. Fauve prêt à rugir, prédatrice, à l’affût des faiblesses de ses proies, animal dominant de la savane. Furieuse, comme toi. D’un signe de tête elle t’indique le ciel, un ciel noir, sans aucune étoile, comme si l’on avait éteint le feu qui brûle en permanence là-haut. Elle ne te laisse pas le temps d’interpréter ce signe : son corps se tourne à gauche, ses muscles saillant sous son pelage. Elle rugit, tandis qu’une silhouette sombre se distingue. Brusquement, tu rouvres les yeux. Tu peux douter du ciel noir, en revanche, ce message-là ne laisse aucun doute. D’un geste du bras tu saisis ton arc et tu te lèves, pointant la pointe acérée de ta flèche vers un buisson. Pas de silhouette, pas de bruit. Mais tes visions ne te trompent jamais. Tu sais qu’il y a quelqu’un. Et malgré ton arc bandé, tu as l’impression d’être sans défense. Lentement, tu parviens à articuler dans un anglais parfait, bien qu’un petit peu plus suave.

« Montre-toi ou je décoche cette flèche. »

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: a knife called lust + jo
Dim 16 Avr - 19:08

il est parti, jo.
parce que y'a pas assez d'ambiance, là-bas, 'font chier, toujours trop calme, trop gentil. parce qu'ils sont pas chez eux, d'un côté, les cents, ils sont pas chez eux mais ils tentent de se persuader du contraire. sauf jo. jo il s'en branle d'être chez lui ou pas. il s'en fout d'où il est, en fait. il veut juste un peu d'action, des fois.
du coup il est parti. et y'a personne pour venir avec lui, parce qu'ils ont peur. c'est ce qu'il pense, surtout.
puis il marche, depuis un petit moment, mais il trouve pas le sommeil, surtout qu'il commence à faire noir, là, et jo il aime pas trop ça.
puis il frémit à la moindre feuille qui craque sous ses pas, au moindre coup de vent qui vient faire remuer les branches au dessus de lui. et il est un peu perdu, jo. peut être plus perdu dans sa tête que physiquement, mais il s'en rend pas compte.
puis il marche, et il voit une ombre. et peut être que c'est le jugement dernier. peut être qu'il va enfin se faire descendre comme il le mérite.
il a chaud, jo, il a chaud jusqu'à ce qu'il l'entende, la petite voix, le petit accent, montre-toi ou je décoche cette flèche. et il sourit en coin, sort de la pénombre, les mains en l'air comme pour se foutre de la gueule de ladite personne qui essayait de lui faire peur.
et c'est pas un terrien mais une terrienne. puis elle est pas moche, jo il l'a bien remarqué. et il s'avance doucement, inspectant un peu mieux son visage, le rictus toujours plaqué sur sa face, comme un con. tu ferais presque peur.
et il a toujours les mains en l'air, mais il fait pas vraiment attention au fait qu'elle pourrait le descendre. il a les yeux un peu plissés, la regardant un peu mieux.
pas moche, pour une terrienne.

avatar
18/12/2016 fio 705 Emily Bador vinylles idylles (ava) + violent delights (signa) + r.meisel (text) chaman (savoir, éloquence) 38
forged from fire


Sujet: Re: a knife called lust + jo
Sam 20 Mai - 23:22

Tu plisses le nez, cherchant à discerner quelque chose dans l’obscurité naissante. Sa voix. Il parle comme les Skaikru tombés près de chez toi, l’Odyssée comme ils se sont appelés. Il est bien loin de son campement, comme toi. Mais il ressemble à aucun Skaikru que tu as croisé, tu en es sûre – tu te souviens de leurs visages blancs, comme lunaires, à force d’avoir vécu dans l’espace. Il te paraît peut-être un peu plus jeune, peut-être un peu plus pâle, ou alors c’est juste la luminosité qui te joue des tours. Tu bouges pas, l’arc toujours tendu, lèvres pincées, sourcils froncés. Sa voix est moqueuse. Si ça avait été un grounder, peut-être aurais-tu réfléchi un peu plus longtemps avant d’agir. Mais c’est un gosse du ciel, et tu te fiches bien de ce qu’ils peuvent penser de toi, alors tu décoches ta flèche qui file, sifflante, et se plante dans l’arbre à côté de lui. Tu baisses enfin l’arc et te permets d’esquisser le même sourire moqueur qu’il a plaqué sur son visage.

« La prochaine fois je vise ta tête. » Pas sûre que t’arrives à l’atteindre, cela dit. Mais il n’a pas besoin de le savoir, ça. Tu te redresses, l’air sévère – pas compliqué quand on a l’air furieuse en permanence. Tu n’avais rien prévu pour ce genre de situations, t’imaginais croiser personne. Peut-être un ou deux grounders solitaires, mais un enfant du ciel ? C’était imprudent. Presque suicidaire. Ton regard reste posé sur lui tandis que tu réfléchis. Peut-être que ça a un sens. Peut-être que c’est encore un coup des esprits car ils aiment visiblement se moquer de toi. Tu es partie observer les étoiles ? Tiens, va donc croiser la route d’un mec qui a vécu dans l’espace. Très malin. Tu lèves les yeux au ciel tandis que ta lionne grogne dans un coin de ta tête. Ne sois pas si sévère avec les esprits. Oh, ce ne sont pas les seuls avec qui tu es aussi dure. Personne ne trouve grâce à tes yeux. Tu te comportes peut-être comme un clebs enragé, mais tu ne fais aucun favoritisme – en un sens, c’est équitable.

« Pourquoi t’es pas avec les autres ? » Les autres. Ceux qui sont tombés du ciel. Même si ça commence à dater, il y aura toujours cette différence. Eux et vous. Ceux qui sont partis dans l’espace et revenus, et ceux qui sont restés sur terre. Là est toute la différence, la source de tout conflit, toute divergence. Si tu étais une bonne Naori, tu dirais qu’ils sont exactement comme n’importe quel grounder, qu’ils ont le même petit cœur qui bat à l’intérieur de leur corps et qu’il faut les aider et les accepter, faire la paix avec eux comme si de rien n’était. Mais t’es pas aussi raisonnable – t’as beau être fascinée par eux, tu sais aussi qu’ils sont dangereux. Et tu as appris à te tenir le plus éloignée du danger possible. « Les étoiles. Tu t’y connais ? » Les mots sortent de ta bouche sans prévenir. Tu pestes contre toi-même intérieurement et grimaces, avant de te reprendre. Peut-être qu’il peut se montrer utile et t’aider. Après tout, tu as déjà appris des choses grâce aux Skaikru. Ils ne sont pas totalement irrécupérables, du moins, une poignée d’entre eux. Lui, tu sais pas encore. Tes yeux sombres se reposent sur lui, détaillent le moindre trait de son visage. S’il souriait pas aussi bêtement, peut-être que tu pourrais même le trouver sympathique. Mais il reste un Skaikru.

« Je dois trouver un endroit pour pouvoir les observer le mieux possible. Alors ? Tu m’aides ou j’te bute ? » La menace n’était pas obligatoire, mais tu tires un plaisir presque carnassier à passer pour plus violente que tu ne l’es.

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul 5949 Dan Stevens Avengedinchains ♥ & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture 42
Admin △ I'll dream you real


Sujet: Re: a knife called lust + jo
Dim 4 Juin - 9:30

RP archivé suite à la suppression de Jo

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: a knife called lust + jo

 

a knife called lust + jo

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Lust Ourobouros
» PNJ de Lust Nemausus
» Demande de récompense Lust Nemausus
» reese ∞ there is a land called passiva-agressiva and i'm their queen.
» Cynande Lust, Maitresse des festivités !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-