Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Move A Little Faster
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
14/11/2015 Isa & I My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam 3723 Katie Melua Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna Mécanique & Nanotechnologie 55
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ


Sujet: Re: Move A Little Faster
Sam 27 Jan - 13:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sam & Tennessee


Sa lame ! La lame de Baelfire. La bête lui avait dérobée ! Voilà ce que son esprit lui criait au milieu des autres pensées qui se dirigeaient toutes vers l'état de Sam. Était-il blessé ? Non, oui, gravement ? Son regard s'éclaira enfin en le découvrant debout devant elle. Légèrement choqué - Un peu plus ? - par cet incident ! Mais vivant, Eureka, car elle s'imaginait bien les remontrances qu'elle eut dû subir si jamais elle eut ramené un cadavre sur ses épaules. Mais avant tout, ça la soulageait elle, parce qu'elle l'appréciait Sam, et que le monde eut été privé d'une belle personne. Ouf. Elle soupira bruyamment tout en lui pinçant la joue pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas « Oui tu es bien là ! Quelle aventure ! Et bien je ne sais pas ce que c'était mais il m'a volé mon arme, elle est restée planté dans sa chair. Et maintenant je n'ai plus rien pour nous défendre s'il revient à la charge !  » Car si elle ignorait à quoi ils venaient de se confronter, son expérience terrienne lui soufflait que si elle possédait encore assez de force, la bête monstrueuse n'hésiterait pas à les charger à nouveau « Je ne sais pas trop ce que c'était Sam mais, on aurait dit un loup croisé avec une panthère sûrement un truc qui à dégénéré avec les radiations »

Elle se rappela cet horrible "insecte" géant - mais surtout puant - qui les attaqua au phare, Skylar et elle. La plupart du temps on pouvait se déplacer sur l'Isle sans rencontrer de problèmes majeurs a part quelques terriens agressifs - Mais adorables pour d'autres -, et soudainement il se produisait un truc. Inattendu, comme sorti d'une histoire fantastique auquel vous ne trouviez pas de réelle explication. Qui remontait au temps où ils durent abandonner la terre, la cause de certaines anomalies. La vie perdura mais parfois complètement déglinguée. Ses prunelles furent happées à nouveau par les cadavres qui jonchaient le sol. Elle chassa quelques mouches qui bourdonnaient autour de son visage « Je pense qu'à elle toute seule elle n'a pas dû être responsable de tous ses morts. Elle avait juste trouvé un bon réservoir de nourriture. Probablement qu'ils ont dû se battre, ou alors qu'ils sont tombés malades ... et peut-être qu'on devrait reculer au cas où ça serait contagieux » Si par une grand malheur ça s'avérait être le cas, on pouvait décréter qu'il était bien trop tard pour éviter la contagion. Comme la mécanicienne avait traînée dans le tas de moribonds. Mais vu les blessures qu'il lui semblait distinguer elle opta pour rester positive, à moins que la maladie les eut rendus fous et qu'ils se soient entre-tués.

Elle tira légèrement le gamin par le bras tout en s'éloignant tout en murmurant plus pour elle-même que pour lui « Je crois qu'on peut regagner le camp, on à eut notre petite aventure mais je me demande si ce ne serait pas plus sain des brûler ?  » Elle s'imaginait ce que ça pourrait donner toute cette décomposition au bout de quelques jours. Mais avec le froid ralentirait le processus, et probablement que quelques animaux y piocheraient de temps à autre. La bouclée tergiversait dans sa tête sur la meilleur décision à appliquer quand un grognement faible s'éleva non loin d'eux « Quoi que ... Finalement ... Non ... » Elle n'eut pas chipoter pour courir vers le bruit, mais elle refusait d'exposer le petit génie au danger volontairement une fois de plus. Elle ne rêvait pas de se retrouver avec sa famille et ses amis dans les cheveux pour le reste de sa vie. Puis surtout elle ne se le pardonnerait pas « Sam tu as été super-brave mais je crois que ça suffira pour aujourd'hui, faisons demi-tour ! Tu as raison  » A peine avança-t-elle son pied que *le monstre* réapparut devant eux comme par miracle ... Un pas, deux, trois ... Il s'affaissa soudainement.... Mort.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Move A Little Faster
Dim 25 Fév - 14:56


- MOVE A LITTLE FASTER -

La bête était partie ne laissant plus que la frayeur dans les yeux du gamin. Il avait bien faillit y laisser la vie. Si elle n'avait pas été là… Sam expire une grande bouffée d'air tandis que la jeune femme vient lui pincer la joue. Cela réanime le gamin qui revoyait une nouvelle fois la scène qui venait de se dérouler sous leurs yeux. C'est alors que l'odeur nauséabonde des corps en décompositions revient hanter ses narines. Il grimace. C'est alors qu'une douleur lui prend à l'épaule, comme un picotement. Il n'ose rien dire, laisse parler la brune, essaye de faire de son mieux pour ne pas montrer sa blessure recouverte par le tissu de sa veste. Est-ce que ça risque de s'infecter? Allait-il perdre son bras? Voir même mourir? Les pensées traversent son esprit aussi rapidement qu'un éclair. Si quelqu'un voyait ça il ne pourrait pas sortir avant un bon bout de temps et ça, il ne le voulait pas.

- Je ne sais pas trop ce que c'était Sam mais, on aurait dit un loup croisé avec une panthère sûrement un truc qui à dégénéré avec les radiations.

La voix de la jeune femme le sort de ses pensées morbides. Il acquiesce d'un coup de tête tentant de garder son calme comme il pouvait. Certes il aimait les animaux, adorait les examiner, les étudier dans leur environnement naturel mais là, il en avait une peur bleue. Cette bestiole n'était pas naturelle, elle n'avait en rien l'apparence de ce qu'on pouvait trouver dans les forêts. Tennessee devait avoir raison, une sorte de panthère génétiquement modifié, une bête si forte qu'elle aurait pu en claquement de mâchoire lui arracher la tête. Sam a envie de déglutir mais ravale bien vite sa salive. Ce monde est si beau que parfois il en oublie les dangers qui le peuple.

- Tu penses qu’il faut prévenir les autres? On risque pas de se faire réprimander pour ce qu’on à fait? Enfin ce que j’ai fait.

Le gamin s'inquiète. La peur lui fait souvent faire des choses idiotes mais n'est-il pas de leur devoir de prévenir les leurs? Il soupire et ne sait plus trop quoi penser de tout ça. La douleur revient cette fois-ci encore plus forte. Une tâche de sang commence à se former sur son épaule, l'endroit où les griffes de la bête se sont enfoncées. Il grimace mais tente de contenir son mal. Il ne veut pas que Tennesse s'inquiète encore plus, qu'elle l'est comme fardeaux sur ses épaules.

- Je pense qu'à elle toute seule elle n'a pas dû être responsable de tous ses morts. Elle avait juste trouvé un bon réservoir de nourriture. Probablement qu'ils ont dû se battre, ou alors qu'ils sont tombés malades ... et peut-être qu'on devrait reculer au cas où ça serait contagieux.

Elle prit l’enfant par le bras le menant un peu plus loin, loin de la contagion possible et de l'odeur insupportable. Tout en marchant la jeune femme murmure quelque chose dont Sam ne prête pas vraiment attention. Il se laisse juste guider par son acolyte, pensant plutôt à la façon dont il allait expliquer sa blessure. Il ne perçut même pas les grognements qui s'approchaient d’eux, ne remarqua pas le mouvement de recule qu’eut Tennessee. Il ne pensait qu’à la douleur, à la bête qui pourrait revenir d’une minute à l’autre.

- Sam tu as été super-brave mais je crois que ça suffira pour aujourd'hui, faisons demi-tour ! Tu as raison.

Sam hoche la tête puis son regard vient se poser sur la végétation qui se trouve face à eux. La bête est de retour. Le gamin serre les poings, sent son cœur s'accélérer. Il se prépare à l'attaque du monstre qui s'avance étrangement vers le duo puis tombe à terre, mort. Il était mort. Le blond faillit lâcher un ouf de soulagement mais il soupira juste. Comme si toute la tension était partie d'un coup, le gamin s'approcha doucement du corps sans vie. La lame dans le flanc, celle-ci brillait de mille feux. Tel le roi Arthur qui retira l'épée Excalibur de sa prison rocheuse, Sam extirpa l'arme de la chair molle. Bien qu'ensanglanté, le gamin s'empressa de la nettoyer à l'aide de sa veste déjà bien en charpie.

- Tiens. J’espère qu’elle est pas trop amoché.

Il réfléchit quelques secondes, marquant une pause dans ce qu’il dit puis reprend.

- Je sais pas si c’est grave, je pense pas mais ça fait mal.

Sam dénude son bras gauche pour montrer l’emplacement de la blessure. Elle n’est que superficielle mais les griffes sont allées bien plus profond qu’il ne l’aurait imaginé. Le sang a cessé de couler et maintenant celui comme à sécher, laissant une espèce de plaque rougeâtre/noir. Il soupire tout en remettant la manche de sa veste.

- On leur dit quoi aux autres? S’ils l’apprennent, que je suis sorti sans rien dire, tu risques d’avoir des ennuis, et moi aussi.


by exception

avatar
14/11/2015 Isa & I My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam 3723 Katie Melua Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna Mécanique & Nanotechnologie 55
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ


Sujet: Re: Move A Little Faster
Mar 13 Mar - 15:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sam & Tennessee


On ne comparera jamais Tennessee à la compassion incarnée à part ceux qui possédaient le privilège d'entrer dans son cercle d'intimes. Et peut-être que sans le savoir Sam y exécutait ses premiers pas. Après tout une telle aventure ça nouait des liens. Alors, bien que plutôt décontenancée, malgré sa tendance à garder la tête froide en toute circonstance, par ces événements, la mécanicienne ne manqua pas remarquer le trouble qui envahissait Sam. Néanmoins on ne s'improvisait pas Médium du jour au lendemain, et cette dernière ne lisait pas dans les pensées. Comme il lui paraissait inquiet, du moins par la tonalité qui se distinguait dans sa question, elle tenta de le rassurer à sa manière  « Qu'est-ce que tu as fait ? Tu es venu à ma rencontre et tu m’as tiré d'un mauvais pas ! Mais oui... On devrait... Je vais les avertir à propos de ce charnier afin qu'on le brûle ... Ou qu'ils viennent se rendre compte d'eux-mêmes » Quoi que elle n'imaginait pas ce que les autres pourraient faire en plus qu'eux à part constater ce triste spectacle. L'important demeurait que chacun des deux en fut sorti quasi indemne et bien vivant. Elle se baissa pour attraper une poignée de neige afin de la frotter sur ses vêtements pour enlever les traces de souillures laissées par cette mauvais expérience « Mais se nettoyer d'abord afin de ne pas trop éveillé les esprits fureteurs »

Joignant le geste à la parole, elle veut s'occuper de Sam car elle le jugeait perturber, mais ne voulait pas le tourmenter avec une centaine de questions. S'il désirait s'épancher, elle écouterait, le conseillerait au mieux de ses capacités même si ça pourrait paraître un peu rude. Tandis qu'elle le frictionnait avec la poudre blanche elle aperçut une tâche carmine sur l'épaule du garçon  « Misère Sam on dirait que la bête ne t'a pas raté ! » Rapidement elle fouilla dans sa sacoche pour en extirper un vieux tissu qu'elle gardait bien précieusement pour ce genre de cas, et le lui tendit  « Recouvre ta blessure avec ça ! » Après elle ne s'était encore jamais essayé à recoudre une plaie, de plus elle ne transportait pas le matériel pour ce genre d'exercice, et elle préférait ne pas exposer cette plaie à l'air vicié. Et puis alors qu'elle l'amène plus loin dans l'intention de ne pas traîner dans cet endroit, voilà que l'animal se ramenait. Vraiment ? Il en redemandait le pleutre ? Il devait certainement arborer un cerveau en bouilli pour agir de la sorte. Ou tout simplement ne pas accepter d'abandonner un tel festin. Contre toute attente elle s'écroula, raide morte. Parfait ! Elle ne vit qu'a la dernière minute le petit génie s'en approcher pour retirer sa lame précieuse et lui tendre avec un regard pétillant  « Oh merci Sam j'étais tellement furieuse qu'elle l'ait emporté avec elle »

Et même qu'elle serait amochée cette arme, elle s'en contrefiche la mécanicienne, son importance restait dans sa provenance, alors elle secoua la tête pour faire comprendre à Sam que tout est parfait. Pendant que ce dernier prenait la décision de lui montrer la trace des griffes de la bête. Bordel !  « Appuie bien le tissu dessus pour retenir le sang, va absolument falloir te soigner » Et ça ne risquait pas d'être une mince affaire avec tous les curieux qui parsemaient leur camp. Mais Taratata elle les écarterait si ils agissaient comme des rapaces en quête d'un bon repas  « Je ne sais malheureusement qu'estimer les dégâts au cœur des machines, mais on ne prendra pas de risques et on va rentrer illico » Elle se chargerait des explications, parce qu'elle refuserait qu'on vienne l'ennuyer dans cet état. Non pas qu'il fut aux portes de la mort, mais elle ne maîtrisait pas la quantité de sang qu'il perdrait d'ici à chez eux  « Je dirais que je t'ai embauché sans te laisser le choix, ils me croiront t'inquiète. La plupart me reprochent généralement tout un tas de choses alors tant pis ... Allez viens, et si tu te sens trop faible, dis le moi, je te porterais ! » La bouclée s'en croyait capable, avec son énergie à revendre qui envahissait son corps toute la journée au point de ne jamais pouvoir se tenir immobile plus de deux minutes  « Il y qu'à marcher dans nos traces précédentes ce sera plus facile »

Contenu sponsorisé



 

Move A Little Faster

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» 04. Let's move like Jagger ! Uh... Who ?
» [Propose] Évoli egg Move (Voeu)
» Liste des attaques apprises par Move Tutor ROSA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-