Répondre au sujetPartagez | 
 

˜˜˜˜˜˜(M/F) World on Fire - Rébellion rahjak
maybe life should be about more than just surviving


Admin △ Let the hunger control you
avatar
05/10/2015 Electric Soul 5749 Jensen Ackles Tag & tumblr Traître en cavale & rebelle anti-esclavagiste anti-royaliste (ex-mercenaire, ex-gladiateur) | Combat & maniement des armes 796
Admin △ Let the hunger control you


Sujet: (M/F) World on Fire - Rébellion rahjak
Mar 3 Jan - 20:34

RÉBELLION RAHJAK


I'll return from darkness and will save your precious skin
I will end your suffering and let the healing light come in
Sent by forces beyond salvation, there can be not one sensation
World on fire with a smoking sun stops everything and everyone
Brace yourself for all will pay, help is on the way




Petit historique


La rébellion rahjak a été instiguée en premier lieu par Milo Borja (membre/personnage aujourd'hui disparu), il s'agit depuis toujours d'un petit mouvement, qui se construit dans l'ombre. Le mouvement est à la fois anti-royaliste et anti-esclavagiste et a quelques années, tout au plus. Il s'agit, de base, plutôt d'un mouvement de bourgeois/privilégiés qui en ont eu assez de reconnaître l'autorité des Draghsteel et souhaitaient changer le système pour en fonder un nouveau, plus égalitaire, où le peuple a enfin son mot à dire. Luttant à leur façon en achetant et affranchissant des esclaves, les libérant ou commettant des attaques subtiles et symboliques contre des marchands d'esclaves ou des proches de la royauté.

Kyran Arkadi, membre du mouvement depuis 2114/2115, en a repris la tête en juillet 2116, Milo Borja ayant disparu depuis la tentative ratée d'empoisonnement des nobles et de la famille royale en janvier 2116 (on soupçonne qu'il a été découvert et tué). Ex-esclave gladiateur et autrefois mercenaire travaillant pour la rébellion en occasionnellement libérant/laissant s'échapper des esclaves et déroutant d'autres mercenaires de potentielles victimes, il a quitté la cité rahjak et est désormais passé traître car ayant publiquement aidé un esclave (Eirik Thorvald) à s'échapper lors du tremblement de terre de juillet 2116. En cavale, ayant trouvé refuge un temps chez les Naoris, il réforme depuis le mouvement. Avec à sa tête deux ex-gladiateurs, la rébellion est désormais plus violente, plus agressive et plus visible. Ils ont notamment libéré des esclaves et attaqué des maîtres lors de l'effondrement d'une partie des mines de sel à cause du tremblement de terre, gagnant à leur cause plusieurs esclaves. En novembre 2116, les rebelles ont également attaqué la délégation royale rahjak venue se défendre des accusations portées contre eux par les Pikunis, les accusant d'avoir empoisonné l'un de leurs chefs. Mais à l'issue des pourparlers, la suspicion a gagné le coeur de la cité rahjak sur l'existence d'un mouvement rebelle et il est plus difficile de se cacher désormais.

En avril 2117, le roi tente de reprendre la main sur un peuple fébrile et la paranoïa est à son comble. Un attentat rebelle (explosions et incendies qui s'en sont suivis) éclate et endommage de nombreux bâtiments tandis que le roi échappe de peu à une tentative d'assassinat de part de Shell Sarkhej, ayant la rejoint la rébellion peu de temps auparavant. Celle-ci est condamnée à mort, exécutée et sa tête orne les portes de la Cité en guise d'avertissement. Le Roi est gravement blessé, mais pas mort pour autant. Les règles se durcissent et la paranoïa est bien installée, chacun soupçonne son voisin.


Précisions


Traître, destiné à l'esclavage ou à la mort s'il retourne à la cité de feu, Kyran garde contact avec le mouvement via des informateurs, la majeure partie du mouvement demeurant au sein de la cité. La rébellion se compose de gardes, mercenaires, marchands, citoyens et esclaves tous acquis à la cause du mouvement. La rébellion est un petit groupe de gens issus de différentes couches sociales, regroupés autour de plusieurs « têtes ». Tous les membres ne se connaissent pas entre eux, l'entrée y est difficile et la confiance durement acquise car le moindre faux-pas pourrait coûter la vie à nombre d'entre eux et signer la fin de la rébellion.

À noter que peu m'importe le sexe du personnage, l'âge ou l'avatar, tous les liens donnés ici peuvent également s'appliquer à une femme malgré les pronoms masculins. Je préciserais simplement que les femmes ont une place généralement moindre que les hommes dans la société rahjak et qu'un poste important serait difficilement attribuable à un adolescent. Pour le reste, je ne suis franchement pas difficile. Tout lien personnel avec Kyran ou Eirik est à voir à l'écriture du personnage.


Liens recherchés


Le noble

Fidèle de la première heure de Milo Borja, prenant à coeur ses valeurs égalitaires, il œuvre dans l'ombre en profitant de sa fortune pour acheter et affranchir des esclaves, poussant ses proches ou ses amis à agir de même, répandant le mouvement maisonnée après maisonnée. Affecté par la disparition de Milo (qu'on soupçonne découvert par les gardes et tué), il accepte mal que le mouvement ait été repris de façon aussi violente par Kyran et Eirik mais collabore toutefois à cause de ses idéaux et finance une bonne partie des moyens du mouvement (armes, montures, pots-de-vin). Il n'est pas exclus qu'il cherche à lui-même reprendre la tête du mouvement par la suite.

L'homme de confiance

Mercenaire ou éclaireur qui a travaillé un temps avec Kyran et partagé ses idéaux, il a rejoint la rébellion grâce à lui. Il est aujourd'hui le principal informateur de Kyran et celui qui transmet majoritairement les informations entre le mouvement à l'extérieur et à l'intérieur de la cité rahjak. Il a choisi ce métier davantage pour l'argent facile que par pure conviction et, par commisération avec un esclave qu'il a autrefois chassé, a commencé à se rapprocher de la rébellion. Il est un des rares mercenaires ou éclaireurs qui n'ont jamais jugé Kyran négativement à cause de son passé d'ex-esclave gladiateur. (Précision, Kyran a été éclaireur de 2111-2113/2114 à et mercenaire de 2114-été 2116)

Le garde royal

Informateur de la plus haute importance, immiscé dans les couloirs du palais et au courant des murmures qui se perdent dans la demeure des Draghsteel, c'est lui qui a informé la rébellion de l'itinéraire qu'emprunterait la délégation royale pour les pourparlers avec les Pikunis. Son passé lié à l'esclavagisme (quelqu'un de sa famille a pu être esclave, par exemple) l'a acquis à la cause de la rébellion mais aux yeux de tous, il paraît comme totalement fidèle aux Draghsteel. Discrétion et ruse sont de mise car c'est la méfiance qui règne désormais au palais, les Rahjaks étant conscients qu'il y a des traîtres dans leurs rangs.

L'empoisonneur

Sorcier à la solde du mouvement, c'est lui qui a fourni l'arsenic censé tuer la famille royale en janvier 2116. Il n'en est pas à son premier coup d'éclat, ayant déjà fourni la rébellion en discrets poisons pour faciliter l'élimination de certains ennemis. C'est également lui qui soigne les rebelles qui auraient pu tomber entre de mauvaises mains. D'abord plus ou moins forcé par chantage d'entrer dans le mouvement, il en a désormais épousé une partie des valeurs, davantage par opportunisme anti-Draghsteel qu'autre chose. Issu de la haute société, il est pour une abolition progressive de l'esclavage, tenant trop à la main d'oeuvre bon marché pour se la voir confisquer du jour au lendemain.

Les informateurs

Gardes, mercenaires, éclaireurs, marchands ou citoyens pouvant justifier leurs voyages à l'extérieur, ce sont les petites mains de la rébellion, ceux qui font transiter les informations de la cité à ceux qui se trouvent au-dehors (le mouvement extérieur étant majoritairement composé de traîtres et d'esclaves en fuite). Ils sont acquis au mouvement pour diverses raisons mais ont en général intégré la rébellion grâce à un membre. Plus libres de leurs mouvements que les résidents normaux de la cité, ne devant que peu justifier leurs voyages au-dehors, ils se doivent d'être discrets, rusés et bons menteurs afin de ne pas attirer les soupçons sur leurs activités. Il faut qu'ils se montrent digne de confiance car la rébellion ne plaisante pas avec les traîtres en leur sein.

Dans les membres : Ozvan Hickok-Cannary, Astrid Helgusson

Les esclaves libérés

Qu'ils soient libérés et acquis au mouvement ou toujours esclaves mais espions dans les grandes maisons, leur voix a toute son importance. Sous-estimés par les citoyens libres, ils représentent une potentielle forte de frappe si ils sont rassemblés dans un but commun. Insoupçonnés, souvent omis à cause de leur statut inférieur, ils peuvent pourtant se retrouver à l'oeuvre de bien des manières via leurs talents multiples, qu'ils soient glaneurs d'informations, potentiels empoisonneurs, soldats ou encore force d'influence sur les autres.

Les hébergeurs

Qu'ils soient Naoris, Athnas, Calusas ou Pikunis, ils ont hébergé des membres de la rébellion ou des esclaves libérés. Parfois ils sont de la famille de ceux-ci, parfois le font simplement de bonté d'âme et/ou par conviction. Conscients du danger d'héberger des fugitifs, ils l'ont fait à l'insu des chefs de leur tribu, ne souhaitant pas attirer l'attention de Rahjaks sur eux.

Dans les membres : Hyacinthe Bosco


 

(M/F) World on Fire - Rébellion rahjak

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SATINE&JOEY - Let's set the world in fire
» Anniversaire du forum ▬ Do you remember when you were young and you wanted to set the world on fire
» World on fire with a smoking sun Stops everything and everyone Brace yourself for all will pay Help is on the way (Uc)
» Noah || let's set the world on fire {Terminée]
» Léandre || We are young, so let's set the world on fire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Personnages prédéfinis :: Recherche de liens-
Répondre au sujet