Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Peu importe la distance [Isdès]
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
29/05/2016 Pivette 1901 Cynthia Addai-Robinson ava : Pivette / sign : Grey Wind Guérisseuse / soin & combat 30
I may be a twin but I'm one of a kind


Sujet: Re: Peu importe la distance [Isdès]
Lun 16 Oct - 23:11

peut importe la distance ...


Pardonne moi Isdès, je t'ai laissé sans nouvelle bien trop longtemps, si je pouvais être là et non aussi loin, je te sauterais au cou et tresserai tes cheveux pour me faire pardonner.

Je n'étais pas en état de te répondre lorsqu'Hermès est arrivé, j'ai laissé passer du temps, trop de temps, au final les jours, les semaines se sont enchainées et ce n'est qu'aujourd'hui que je prends le temps de t'écrire.

L'issue de ton combat avec Elias est loin maintenant mais pas un instant je n'ai douté de ta victoire mon frère, personne ne se bat comme toi, personne ne peut se mesurer à toi sans en subir les conséquences. Je pense que ceux qui ont parié quoi que ce soit sur lui ont dû le regretter amèrement. Les quelques blessures que tu as récoltées doivent être guerriers désormais, je suis désolée de n'avoir été là pour te soigner autant que je t'aurais félicité pour ta victoire.

Tu sais à quel point ma mère t'apprécie, elle t'as adopté à la minute ou tu es devenu ami avec Seren, puis avec moi. Je la connais si elle t'amadoue avec ses pâtisseries c'est qu'elle voudra tout faire pour avoir des nouvelles de ses enfants. Dis-lui qu'elle me manque elle aussi, dis-lui que je pense à elle et que je promets de lui donner des nouvelles bientôt.

L'été est passé et ma jambe ne va pas mieux, j'ai essayé de me soigner seule, mais aujourd'hui je n'ai plus la force de lutter contre le mal. J'ai essayé mais mes forces m'abandonnent un peu plus chaque jour et je commence à ne plus savoir comment contrer la douleur, j'ai essayé encore et encore, mais l'été ne m'a pas été bénéfique. Je m'y suis résolu et je vais trouver celui qui pourra m'aider, me soigner. Il est le seul en qui j'ai confiance ici, le seul médecin que je connaisse aussi en terres Rahjak je l'avoue, mais je sais qu'il pourra m'aider. Je ne sais pas si je peux le considérer comme un ami ou non, quelque chose me conforte dans l'idée qu'il me le doit, après tout, sans moi, il ne serait sans doute pas sorti vivant de cette crevasse. Je te promets de te tenir au courant bien plus rapidement désormais, je ne veux pas que tu te fasses de mauvais sang pour moi, même si je sais que c'est plus fort que toi. Ta méfiance pour les Rahjaks je la connais et je ne veux pas te forcer à venir ne serait-ce qu'aux frontières du désert, surtout que pour le moment, je ne peux pratiquement plus me déplacer seule, ce serait encore plus compliqué de venir te retrouver. Je ne veux pas que tu me vois dans cet état mon frère, tu me connais suffisamment pour le savoir n'est-ce pas ?

Parle-moi de la skaikru, depuis ces derniers mois, tu as du la revoir si elle t'intrigues tant, je suis curieuse de connaitre d'avantage de détail sur cette jeune femme qui suscite tant ta curiosité. Je sens que tu ne me diras pas tout par lettre, je sais mieux que personne que tu n'es pas la personne la plus loquace, bien qu'avec moi, ce soit différent. J'ai hâte de te retrouver, que nous puissions parler durant des heures tous les deux. Je te le promets, nous nous reverrons bientôt mon frère !

Est-ce que c'est la douleur ou mon esprit qui me joue des tours, mais je repense à Drogho souvent depuis quelques semaines, j'espère que tu dis vrai et qu'il est toujours bien en vie quelque part. Il doit avoir refait sa vie depuis, j'espère qu'il est heureux quoi qu'il fasse, où qu'il vive.
Prends soin de toi Isdès, tu me manques et je te promets de te donner des nouvelles rapidement !

J'espère que tu me pardonneras mon silence de ces derniers mois, tu sais que je t'aime et à quel point je tiens à toi.




Nessa

avatar
06/05/2016 Dandan/Sonia 245 Jason Momoa lux #demonkeur Garde pour sa tribu, il s'occupe aussi parfois des oiseaux messagers. 100


Sujet: Re: Peu importe la distance [Isdès]
Dim 12 Nov - 19:57

my soul writing to yours

Cermath,
Tu n'as pas idée du souci que je me suis fait. À quoi pensais-tu ?
L'hiver arrive et tu ne sais que trop que rien n'est sûr en cette saison. Encore un hiver sans toi, je suis de moins en moins patient... Mais je le fais pour toi, que veux-tu.

J'ai prévenu ta mère sitôt la lettre arrivée. Elle dit qu'elle ne t'en veut pas, mais sois bien sûre que ma rancœur vaut pour deux.
Pour la peine, je demanderai double ration de ses pâtisseries pour compenser tout ce mal-être.

Tu ne peux pas rester dans un tel état. Es-tu sûre de vouloir rester chez les Rahjak ? Ne pourrais-tu pas essayer d'entrer en contact avec un guérisseur Naori ? Ils te remettraient rapidement sur pieds, j'en suis certain. Je suis obligé de remettre ma confiance entre tes mains, j'ai confiance en ton jugement, ce sont les autres dont je me méfie. Je t'accepte dans n'importe quel état physique ou mental, sistris, ce n'est que ton égo que tu confortes en utilisant ces mots.

Les Skaikru seront notre perte. Aujourd'hui, j'en suis plus certain que jamais. À cause d'elle, j'ai mal agi. J'ai perturbé un moment qui se devait être d'entente entre Skaikru et Kyongedon. Caroll est une fois de plus présent, là où il ne devrait pas l'être. J'ai peur de ce qui pourrait arriver, j'ai peur que ça tourne mal. J'ai de plus en plus de mal à refréner mes instincts et tu n'es pas là pour me faire entendre raison. Dis-moi quoi faire, empêche-moi de faire du mal à l'un des nôtres.

La douleur attise souvent les pensées les plus profondes. Peut-être est-ce là la raison de cette nostalgie ? Ne te tourne pas vers le passé, peut-être est-ce le signe que tu le reverras un jour. Même si je tiens à être là.

Tu me manques Nessa, et ne me laisse plus autant de temps sans nouvelles.

Isdès
 

Peu importe la distance [Isdès]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Je pense à toi plus qu'à n'importe qui [PV]
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» Qu'importe le flacon pourvu qu'il y ait l'ivresse (PV)
» MAYA • Peu importe que la route soit longue, de toutes tes forces : cours !
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-