Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Liam - We're a family now .
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité


Sujet: Liam - We're a family now .
Mer 5 Oct - 17:23


We're a family now.
Liam & Autumn


Elle avait besoin d'air, d'extérieur. Oui c'est ça, Autumn avait besoin de voir un autre paysage que celui du campement. Mais elle avait aussi du pain sur la planche. Elle avait en effet promis de s'occuper de créer de nouvelles armes ou tout du moins des armes déjà existante sur le camp.

Mais déjà Autumn s'était réveillé d'humeur étrange, une humeur qu'elle ne connaissait que très peu. Elle était triste. Elle se rendait compte que ses parents lui manquaient réellement et qu'elle ne les reverrait jamais. Elle comprenait bien aussi que sa relation avec Baelfire était en train de couler et qu'avec Richard, ce n'était pas mieux. En bref, elle s'était clairement éloigné de tous...

Bien-sûr dans ses proches, il restait Liam qu'elle connaissait encore très peu. C'était son frère même si ils apprenaient encore l'un et l'autre ce qu'était que ce lien de sang qui les unissait. Elle avait cru entendre que Richard était venu lui parler, elle n'avait néanmoins pas sauté sur l'occasion pour en savoir plus. Elle n'avait pas voulu entendre parler de Richard jusqu'à maintenant.
Aujourd'hui elle se posait des questions. Est-ce qu'il s'inquiétait pour elle? Souhaitait-il la voir? Après tout, elle l'avait sagement évité chaque fois qu'elle avait su qu'il venait au camp.

Son sac rempli de divers outils et pièces récupéré du vaisseau, elle s'était rendu au ruisseau. Elle ressentait le besoin de sortir et de profiter d'un temps plutôt clément pour travailler à l'extérieur. Elle aurait au moins de quoi faire niveau bois. Elle posait ses affaires sur un rocher pas très loin pour s'asseoir non loin et après avoir trouver une branche de bois à la fois suffisamment épaisse et pas trop lourde, elle commençait à le tailler avec une lame qu'elle avait construit elle-même. Elle ne s'attendait pas à ce que qui que ce soit ne se joigne à elle. Elle avait dit à quelques patrouilleurs où elle se rendait, signifiant qu'elle serait rentrée avant la nuit tombée.

Là, en train de tailler son morceau de bois, elle se demandait ce qu'elle devait faire... Parler à Baelfire? Aller voir Richard? Elle imaginait bien qu'avec les deux, ce seraient de toute manière très tendu. Et pourtant c'était avec Baelfire que ça lui semblait le plus dur. Depuis tout ce temps, il n'avait pas prit une seule fois de ses nouvelles, du moins de ce qu'elle savait. Peut être qu'au final, elle ne comptait pas autant qu'elle l'espérait pour lui. Il lui en voulait, c'était certains, elle connaissait bien son caractère maintenant. Est-ce qu'elle pouvait rattraper ce qu'elle avait fait?
Et Richard? Elle ne savait pas... Elle lui en voulait, il lui avait tout de même caché qu'il était son père pendant toutes ces années... Difficile de pardonner le fait qu'il est profité de lui annoncer ça, alors qu'il venait de lui annoncer qu'elle n'avait plus de parents.

Perdue dans ses pensées, elle ne se rendait même pas compte du bruit de pas derrière elle. Ce qui l'a fit sortir de sa bulle de pensée fut le bout de bois qui cassé finalement... Peut être l'avait-elle trop taillé finalement. Elle le jetait alors derrière elle, en soupirant lourdement, regardant finalement le ruisseau. Peut être avait-elle finalement juste besoin de parler à quelqu'un.

black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mar 11 Oct - 1:11



D’aussi loin qu’il s'en souvienne, Liam avait toujours souhaité avoir un frère ou une sœur. Il avait été trop souvent seul sur l’Odyssée et en avait souvent voulu à l'époque à l’Odyssée pour avoir instauré cette règle qui était complètement absurde même si compréhensible. Il était jeune, après tout et même en étant souvent chez son voisin Jeremiah, avait la nette impression de s’ennuyer continuellement. Il s’était souvent demandé comment avaient vécu ses parents cette situation avant lui ou même les autres enfants de son âge mais le résultat était le même : l’ennui était toujours présent quand le moment du couvre feu était là, quand ils étaient forcés de rentrer pour n’avoir que l’ennui comme ami de compagnie. Si aujourd’hui, il a appris à apprivoiser son amie la solitude, à l’époque c’était différent. La journée était entrecoupée d’activités, l’on ne pouvait se permettre d’être un poids pour l’Odyssée mais le soir alors qu’ils étaient forcés de rester chez eux, l’ennui était présent. S’il n’appréciait pas être trop entouré, s’il n’était pas un grand appréciateur des contacts avec les autres, se retrouver seul avec ses pensées l’avait bien souvent horripilé. Chose qu’il appréciait aujourd’hui. C’était étrange de voir comment la vie vous changeait.

Pour le moment il se demandait ce qu’il devait penser de ce nouveau cadre familial. Pour être franc même s’il aurait adoré avoir une petite sœur, il ne savait pas si avoir une petite sœur dans de telles circonstances était l’annonce la plus merveilleuse qu’on ait pu lui faire. Il ne savait que penser de la vie qu’il avait vécue, du mensonge dans lequel il avait été plongé depuis tout petit. Aurait-il souhaité que sa mère lui dise la vérité, l’empêche d’avoir comme figure paternelle cette personne qu’il avait aimé comme un père avant que sa maladie ne le prive de toute raison, ne le lui ordonne d’effectuer ce choix que de se faire éjecter ? Il ne savait pas. S’il en voulait à ceux qu’il considérait encore comme ses parents, il ne pouvait pas non plus prédire quelles auraient été ses réactions si tout avait été fait autrement. Le passé ne pouvait être changé. Ils ne leur restaient que le présent et les choix qui s’offraient à eux. Liam avait envie de bien faire, de mieux faire que ceux qui lui servaient de parents sans trop savoir comment s’y prendre. Il n’avait pas, après tout, la responsabilité d’une vie entre ses mains. Il n’avait pas ce poids des conséquences à chaque décision qu’il avait fallut qu’ils prennent. Il ne pouvait cesser de les juger sans pour autant se demander comment il pouvait être aussi inflexible dans ses réactions à leur égard. Comment pouvait-il comprendre lui qui avait vécu une vie si sensiblement différente de la leur avec des choix qui lui étaient propres tout autant que leurs conséquences.

S’il savait qu’il devait parler à Autumn, il savait tout autant qu’elle avait fait en sorte de l’éviter depuis qu’elle lui avait appris la nouvelle, depuis que Richard était venu bien maladroitement lui annoncer ce qu’il savait déjà. Si lui avait eu la chance de savoir avant que Richard ne débarque, elle l’avait appris sans douceur. Il ne pouvait pas lui en vouloir de le lui avoir dit de façon sèche, ça avait été sa réactions au choc ressenti quelques temps plus tôt et elle n’avait pas réfléchi tout comme il n’avait pas réfléchi à se mettre à la place de ce père quand il l’avait rembarré à la première seconde de leur échange. Il avait pris sur lui ensuite et avait tenté de comprendre ce qu’il ne comprenait pas toujours très bien aujourd’hui. Ce qu’on leur demandait à tous les deux (à tous les trois) aujourd’hui était une chose bien difficile. Malgré tout ce qu’il avait pu vivre sur Terre, le plus difficile restait de devoir réapprendre à vivre avec ces personnes à inclure dans sa famille. Cercle restreint qui s’était constitué que de sa mère et lui pendant de nombreuses années. Sauf que maintenant ils étaient quatre. Et s’il avait fait l’effort d’avoir une conversation civilisée avec Richard, avec Autumn, ça avait été totalement différent. Elle s’était contentée de l’ignorer et lui n’avait rien fait pour changer les choses. S’il ne savait pas comment interagir avec elle, il s’était débrouillé pour demander aux mécaniciens (et sans doute plus particulièrement à Donovan parce que s’il le charriait pour son nouveau poste, il était tout aussi naturel pour lui qu’il lui rende la pareille) où se trouvait Autumn sans le lâcher jusqu’à ce qu’il lui donne une réponse satisfaisante. Oui, par moments, on pouvait dire de lui qu’il était qu’un sale borné de petit emmerdeur.

Il avait pris la direction du ruisseau sans avoir ne serait-ce que l’ombre d’une idée de ce qu’il pourrait lui dire. Elle semblait si tranquille dans cet endroit qu’il se demanda une fraction de seconde si c’était une bonne idée de la déranger. S’ils avaient tout le temps devant eux pour se parler, Liam savait tout aussi bien que la Terre était imprévisible et il ne voulait pas avoir ce regret de ne pas avoir pu lui parler de ce sujet si particulier si quelque chose devait leur arriver. « Hey ! » Il s’était approché sans trop savoir s’il devait rester debout où s’asseoir, sans trop savoir non plus comment amener le sujet de sa venue sur le tapis. « Qu’est-ce que tu fais ? » Des flèches, des couteaux, une arme. Peut importe. Lui demander si elle allait bien était une question idiote, lui demander ce qu’elle faisait lui semblait plus utile que de sauter pieds joints dans la marre aux soucis familiaux.


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mer 12 Oct - 16:53


We're a family now.
Liam & Autumn



Une voix la faisait sursauter et elle se retournait tout en reconnaissant la voix de Liam. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il se joigne à elle mais ce n'était pas pour autant une mauvaise nouvelle.
Ils n'étaient pas en mauvais termes... Enfin elle ne lui adressait pas réellement la parole non plus, il fallait bien l'avouer.

Elle avait encore parfois du mal à croire qu'il était son frère mais lorsqu'elle le regardait, elle devait bien avouer que quelques parts un air de ressemblance se cacher. Etonnament, il ne la dérangeait pas. Il était pourtant clair que si ça avait été quelqu'un d'autre, elle ne l'aurait pas accueilli avec le même petit sourire qu'elle avait actuellement face à son frère.

" Salut!" Lui dit-elle d'une voix plutôt enjouée à l'idée de le voir. Ils devaient discuter tous les deux. Se retrouver et faire connaissance, c'était important. Elle le voyait hésiter avant de lui faire un signe de s'asseoir, l'acceptant dans sa petite bulle de tranquilité.
Ce qu'elle faisait, elle attrapait de nouveau une branche, qu'elle commençait de nouveau à tailler. " Je cherche l'inspiration pour une futur arme. Tout en profitant du calme du ruisseau!" Lui dit-elle tranquillement en levant les yeux vers lui.

Il lui arrivait bien souvent de se demander comment ce serait passé leur vie si ils avaient su. Auraient-ils été proche? Au contraire, auraient-ils passé leurs temps à se chamailler? Quoi qu'il arrive sur l'Arche, ça n'aurait pas été possible. Parfois, je trouvais leurs règles stupide quand j'y repense même si ils pensaient sûrement à leur survie. Aujourd'hui c'était du passé. Aujourd'hui nous avions le droit de vivre tous les deux même si nous avions tous les deux le même père.

Elle ne savait pas franchement si elle devait faire le premier pas vers lui concernant leur famille. Un jour, ils devraient pourtant bien aborder ce sujet épineux. " Et toi? " Lui demandait-elle avec un sourire amusé, oui, lui. Que faisait-il là? Elle plissait légèrement les yeux. "Tu ne devrais pas être à l'infirmerie? " Lui demandait elle, comme pour amener doucement le sujet. Elle savait qu'il apprenait les soins, elle l'avait déjà rencontré parfois lorsqu'elle se faisait des petits bobo.

Elle taillait son bout de bois tentant de former cette fois-ci un creux dans lequel, elle essaierait d'insérer une pierre aiguisée pour s'en servir comme un couteau. Elle prenait le temps, sans s'énerver de sculpter le bois. Elle aimait ça, autant que de démonter une pièce inutile au vaisseau pour en faire une toute autre chose.


black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mer 2 Nov - 23:45




Il était soulagé de la voir ainsi souriante à son arrivée. Il aurait certainement pu gérer qu’elle lui demande de partir et après tout n’étaient-ils pas deux membres de cette famille qui n’avaient rien demandé à ce que cette histoire leur retombe sur la tête ? Mais ils y étaient dans cette famille un peu spéciale et dans ce monde tout aussi étrange, malgré tout ce que vous faisait vivre cette famille, c’était important. C’était la famille. Autumn était sa sœur. Sa demi-sœur. Lui qui avait toujours voulu avoir un frère ou une sœur, la voilà qui tombait à pic vingt-quatre ans plus tard. Il l’observa un moment avant d’avoir son assentiment pour s’approcher. Rapidement, il s’assit en face non loin d’elle et l’écouta. Elle était mécanicienne, c’était vrai. Dire qu’ils avaient passé ces deux dernières années à se côtoyer sans réellement apprendre à se connaître, sans même peut-être essayer. Le Cohen s’était mélangé aux Débarqués, pouvait jouer avec sa mémoire pour reconnaitre chacun d’entre eux mais dire qu’il avait véritablement cherché à faire connaissance avec la plupart d’entre eux aurait été un mensonge. Il avait tenté de s’y faire à se groupe et même s’il ne s’était accroché qu’à ces amis proches qu'il connaissait depuis la prison ou avant, il ne pouvait pas non plus nier le fait qu’il s’était plutôt bien intégré dans ce groupe qu’il n'avait pas forcément souhaité rejoindre au départ.  

« Oh. » Une mine désolée se dessina sur ses traits. Tout comme avec Richard, il ne savait pas trop quoi lui dire sans que cela ne paraisse forcé et pourtant personne ne l’avait forcé à venir. « C’est un endroit tranquille, c’est vrai. Tu as une idée d’arme en tête ? » S’il n’était pas pour autant peace and love, et même s’il tentait d’apprendre deux trois techniques de combat avec Aliénor, l’idée de se battre le rebutait toujours autant. Mais il n’était pas bon de mentir sur ce point : traité ou pas, il était fort probable que ce dernier soit annulé pour il ne savait quelle raison. Mieux valait être préparé dans ce cas là. Il tournait autour du pot, se concentrait sur ce qu’elle faisait maintenant plutôt que sur la raison de sa visite. « Et toi? Tu ne devrais pas être à l'infirmerie? » Touché. Un petit sourire amusé lui échappa. « Nous sommes tous les deux pas à notre poste. » Si ça ce n’était pas un point commun fraternel. « Je crois qu’en ce moment je suis plus utile hors de l’infirmerie. » Depuis le tremblement de terre, en réalité, il avait bien du mal à se focaliser sur l’apprentissage de l’enseignement de Rose et Aidan. « Trop de bouleversements en si peu de temps. J’en ai profité pour embêter les mécaniciens pour savoir où tu étais. » Elle n’avait pas besoin de savoir qu’il adorait en embêter un en particulier. « On a tous les deux réagit un peu brusquement par rapport à tout ça, j’avais envie de m’excuser. » D’effacer ce moment où il avait appris la nouvelle pour repartir à zéro. Il n’avait pas l’impression d’apprendre à connaitre sa sœur. C’était comme. C’était comme s’il rencontrait une nouvelle personne. Une nouvelle amie. « C’est tellement bizarre comme situation. » Il passa sa main dans l’eau froide. Bizarre, pas dérangeant, juste étrange. « Mais sympa à la fois. » Il tentait maladroitement de se rattraper. La seule chose dont il était certain était qu’ils se débrouillaient mieux que leurs parents respectifs et ça ce n’était déjà pas si mal. Il avait toujours voulu avoir une sœur.


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Ven 4 Nov - 21:01


We're a family now.
Liam & Autumn



Elle n'éprouvait pas de la haine, ni de la peur, elle avait été chamboulée par la nouvelle c'est bien là tout le problème. Liam n'y était pour rien après tout et... Sur ce coup il semblait évident que ce n'était pas non plus Richard le plus fautif. En fait pour ce qui était de Liam, elle ne pouvait en vouloir à personne. Richard ne le savait pas avant, Liam non plus... Alors elle ne pouvait faire qu'une chose: gérer la situation avec les informations qu'elle avait.

Le ruisseau était calme, personne n'était là sauf eux, Autumn avait suffisamment passé de temps ici pour savoir quand il n'y avait personne. " A cette heure-ci, personne ne vient." Une confidence, peut être viendrait-il plus souvent? Peut être pourraient-ils passer plus de temps ensemble... Elle soupirait tout en regardant l'arme qu'elle taillait... Qu'est ce que ça pourrait être? " Je pense que ce sera un manche pour peut être un couteau... Je pensais essayer de faire un système pour qu'il se replis, avec une vis là et une tige au milieu. Et ça, là, je vais le creuser, c'est là que lame se rangera." Elle lui montrait, il s'en ficherait sûrement mais il essayait de s'intéresser à ce qu'elle faisait, alors... Elle tentait de lui expliquer comme une grande soeur pourrait le faire à son petit frère.

Dire qu'elle n'avait jamais voulu de frère serait mentir... Elle aurait sûrement préféré un grand frère, un peu plus âgé qu'elle, un exemple. Mais voilà, Liam, son demi frère, était un tantinet plus jeune qu'elle alors elle ferait avec, elle n'avait pas franchement le choix après tout. La discussion était gênée. Pas lourde, ni pesante, chacun cherchait ses mots, pataugeait un peu... Ils ne voulaient pas partir sur de mauvaises bases.

Elle n'était pas à son poste? Elle relevait le regard avec un sourire amusé au coin des lèvres: il avait raison, elle ne pouvait pas le nier. " Personne ne s'inquiète de mon absence..." Lui dit-elle toujours d'un air amusé, elle aurait pu ajouter - sauf toi.- mais elle ne savait pas si elle pouvait se le permettre ou pas. Ne pas installer une ambiance pesante, encore une fois. Il se sentait plus utile hors de l'infirmerie? Elle posait son manche en bois, fronçant les sourcils. Elle ne comprenait pas, il y avait toujours un bobo à soigner à l'infirmerie.

Mais la suite de sa réponse eut le don de la faire sourire un peu. Donc, il cherchait après elle, il faisait un pas vers elle. Et Autumn ne pouvait refuser ça. " Tu as bien fait! Ils sont pas drôle de toutes façons!" C'était faux mais elle était, elle même, une adepte de la taquinerie et de l'emmerdage en tout genre. Elle comprenait qu'il soit bouleversé, elle l'était elle aussi. Et le pire dans tout ça, c'est que plutôt que d'en parler, elle c'était tout juste renfermé sur elle même.

Il s'excusait? Non... Non c'était à elle de le faire. Elle avait bien souvent du mal à le faire mais là, il méritait clairement qu'elle s'excuse. " Non, c'est surtout moi qui te dois des excuses. Je n'aurais jamais du te balancer ça, comme ça... J'ai complètement merdé." Avouait-elle en baissant le regard. Autumn était pourtant quelqu'un de fière mais elle baissait un peu sa garde face à Liam. Après tout, elle lui devait bien ça, non? Elle qui lui avait jeté à la figure que son père était aussi le sien... Mais pas genre son père, celle qu'elle avait appelé papa, non, Richard.

Bizarre mais sympas. Un rire lui échappa, ils étaient bien beaux, là, les deux à tenter de se rattraper à chaque bout de branche qu'ils pouvaient attraper." C'est très étrange oui mais au fond... Qui n'a jamais rêvé sur l'Odyssée d'avoir un frère ou une soeur?" Parce que c'était toujours là même chose: nous rêvions de l'interdit, nous étions tous pareil finalement sur ce point. Elle n'était pas une grande bavarde habituellement, elle était joviale, elle aimé mettre une bonne ambiance mais dans ce contexte, c'était plus compliqué.  " Ne crois pas que je n'ai pas envie de te connaître, c'est juste que tout est encore tellement en chantier dans ma tête..." Elle soupirait... Se confier. C'était pas facile pour elle. Et puis à la fois, elle était curieuse de connaître son ressenti à lui. Comment voyait-il la chose? " Richard a toujours été dans ma vie... Je le connais. Pour toi, c'est tout nouveau... Tu lui as parlé, n'est ce pas? " Elle le savait. Elle avait vue Richard, elle l'avait soigneusement évité comme elle l'avait fait avec Liam jusqu'à aujourd'hui. "Comment ça c'est passé? "

C'était peut être le début de quelque chose, le début d'une avancée pour Autumn. Peut être qu'elle trouverait enfin le courage d'aller voir Richard et de terminer cette discussion qu'elle avait refusée d'écouter. Peut être qu'elle trouverait la force de ne plus fuir et de pardonner. Enfin, ça, ce n'était pas encore gagné d'avance.

black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mar 29 Nov - 15:07




Il ne  savait pas trop comment se comporter envers elle. Elle n’avait rien d’une étrangère ou d’une ennemie. Il avait juste l’impression de devoir recommencer à zéro avec elle parce qu’ils étaient sans doute partis sur de mauvaises bases, que les circonstances n’avaient pas été idéales pour qu’ils apprennent leur nouveau lien de parenté. Il essayait de s’intéresser à ce qu’elle faisait même s’il n’avait jamais été intéressé par les armes et les techniques de combat. Il n’était pas non plus entrain de dire qu’il prônait la diplomatie à tout bout de champs mais si lui n’avait pas à se battre alors que d’autres s’en donnaient à cœur joie, ça lui allait très bien. Chacun son truc après tout hein ? « Désolé de te déranger. » Quand elle lui expliqua ce qu’elle comptait faire il en comprit de suite son utilité. C’était toujours délicat de se déplacer avec une arme, la possibilité de se blesser était présente. Il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était blessé. « Comme ça plus de blessé. Du moins. On ne se blessera pas tout seul comme des idiots parce que la lame nous aura échappé des mains ou que sais-je encore. » Un commentaire le fit tiquer Il n’aimait pas l’idée qu’elle se sente aussi éloignée du groupe en pensant à ce point que personne ne s’inquiéterait d’elle si jamais elle part. « Même pas vrai. J’en suis certain. Maintenant y’a moi. » Et les autres, et ceux qui travaillaient au même endroit qu’elle à tenter d’améliorer leurs armes ou autre. Il n’était pas certain de ce qu’il avançait mais quand on côtoyait assez souvent un certain nombre de personnes, celles-ci s’inquiétaient d’une absence plus ou moins longue. Il aimait le penser.

Le sujet de l’arme à construire bascula sur autre chose, sur la raison pour laquelle il faisait peut-être plus attention à elle aujourd’hui. N’aurait-il pas esquissé un geste vers elle s’ils n’avaient pas eu ce lien de parenté ? Il ne savait pas. Il savait juste que parfois des imprévus faisaient en sorte que la vie changeait indéniablement. Et se découvrir une sœur n’était pas le pire des maux que la vie lui avait imposé. Il était plutôt content même s’il ne savait pas trop comment se comporter parce qu’il n’avait jamais réellement eu d’exemple de cette relation si particulière qu’un frère et une sœur étaient sensés avoir. ‘Non, c'est surtout moi qui te dois des excuses. Je n'aurais jamais du te balancer ça, comme ça... J'ai complètement merdé.’ « T’y es pour rien. » Elle avait eu la nouvelle de la même façon que lui sauf qu’il n’avait pas forcément eu toutes les informations de comment cela s’était passé pour elle. « Je ne sais pas trop on comment aurait pu bien le prendre tous les deux. » Sa mère. Richard. Autumn. Lui. Chacun n’avait pas forcément réagit de la meilleure des façons depuis qu’ils s’étaient crashés sur terre.

C’était fait ça au moins. Il ne lui en voulait pas. Elle ne lui en voulait pas d’avoir réagit ainsi pour mieux l’ignorer ensuite, faire comme si l’information n’était pas passée dans sa tête. Ne crois pas que je n'ai pas envie de te connaître, c'est juste que tout est encore tellement en chantier dans ma tête Il ne pouvait que l’approuver. C’était pareil pour lui depuis bien avant qu’il ne se découvre un père, alors la situation était probablement plus complexe. Enfin. Il n’en savait rien. Ils ne se connaissaient pas. « Pareil pour moi et ce qu’il se passe dans ma tête depuis un moment. » Comme l’avait dit un blond bien embêtant, qui par ici parvenait réellement à le comprendre. Il ne savait pas. « Il est venu oui. Je sais pas trop. C’était … On sait pas trop comment se parler alors y’a des choses qui sont bien passées et d’autres moins. Mais je pense que ça devrait fonctionner pour nous trois. » Et pour sa mère ? C’était encore une autre histoire, il ne savait pas trop comment il allait réagit quand ils se recroiseraient. « Mais oui du temps j’pense qu’on en a besoin mais c’est sympa de savoir qu’on est pas tout seul. » Il l’avait elle pour le comprendre, elle l’avait lui pour la comprendre. En partie du moins. Ils étaient deux devant cette situation nouvelle même si différente pour chacun d’eux. « T’es prête à le revoir alors ? » A accepter aussi vite le changement qu’ils lui avaient imposé dans sa vie ?

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Sam 3 Déc - 21:26


We're a family now.
Liam & Autumn




S'excuser de la déranger ? Non, il ne fallait pas, il ne la dérangeait pas, vraiment pas. Et puis il était son frère, alors il avait encore plus le droit de venir la déranger. «  T'inquiète vraiment pas, avoir de la compagnie ne me dérange pas ! » Lui dit-elle en souriant. C'était vrai, elle avait toujours aimé partager des choses avec les gens et elle aimait se rendre utile sur le camp.
Il comprenait l'idée de son couteau pliant. Plus de blessures, plus de facilitées pour le transport, elle essayait de trouver quelque chose d'inventif, de nouveau et de pratique. «  C'est l'idée, avoir une arme à disposition mais aussi sans danger pour celui qui s'en sert! » Elle souriait doucement à son frère avant d'ajouter «  Si mon idée fonctionne, je pourrais t'en faire un aussi si tu veux ! » Après tout, si il y avait pensé c'est sûrement que lui aussi avait déjà eut l'occasion de s'entailler un morceau de peau.

Elle ne put s'empêcher de sourire à nouveau lorsqu'il disait qu'il ne la croyait pas lorsqu'elle disait que personne ne s'inquiétait de son absence. Elle l'avait lui maintenant, c'était nouveau mais c'était plaisant. Elle rangeait alors ses affaires dans sa petite besace, elle continuerait plus tard. Pour l'instant, elle souhaitait discuter avec lui, apprendre à le connaître. «  Je vois ça et en plus tu redoubles d'imaginations pour me trouver ! » Lui répondit-elle avec un léger rire. Elle s'en amusait, même si ils ne se connaissaient pas encore parfaitement, ils avaient tous les deux l'envie d'avancer dans cette situation ensemble. «  En général, personne ne me cherche, ils savent tous où je suis. La preuve, tu es arrivé ici ! » C'était bien ça, l'équipe avec laquelle elle avait pour habitude de travailler  savait bien où elle se cachait. Elle pensait que l'extérieur l'aider à créer de nouvelles choses plutôt que de rester enfermés à l'intérieur.

Finalement, ils parlèrent du sujet tant redoutés... Enfin pas tellement, tous les deux savaient sans aucuns doutes qu'il faudrait mettre ça sur le tapis. Alors pour démarrer, ils s'excusaient, l'un et l'autre. C'était important aux yeux d'Autumn, elle n'avait pas fait les choses correctement et elle le regrettait mais comme Liam le disait : Comment auraient-ils pu mieux le prendre ? « Difficile à dire, je ne pense pas qu'il y ait réellement de bonnes façons. Ils nous ont mentis, ta mère, Richard, mes parents... » Elle ne savait pas franchement ce qu'il pensait de cette cachotterie que sa mère lui avait faite mais elle était contente pour lui : Sa mère pourrait s'expliquer alors qu'Autumn ne saurait les raisons de ce secret que de la part de Richard. Encore fallait-il qu'elle lui parle.

Ils se trouvaient des points communs dans cette histoire, ils étaient tous les deux chamboulés mais lorsqu'elle y pensait, Liam devait l'être bien plus. Au final, allait-il bien ? Est-ce qu'il avait réussi à se remettre ? Elle fronçait un peu les sourcils, elle ne pouvait s'empêcher de se poser des questions, de s'inquiéter... Finalement, cela viendrait peut être naturellement le côté grande sœur.
« Tu veux en parler ? » Lui demandait-elle doucement comme pour apporter un air de confidence. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il se confie et surtout à ce qu'il lui fasse confiance facilement. Mais parfois parler à des gens inconnus, c'était plus facile que d'en parler à quelqu'un que l'on connaissait.  Autumn vint à parler de Richard, parce qu'il le fallait bien. Après tout, si ce dernier n'en avait pas parlé, ils seraient toujours dans l'inconnu tous les deux.
Elle voyait bien où il voulait en venir et elle ne pouvait s'empêcher de sourire parce que oui, elle les imaginait parfaitement l'un comme l'autre parler sur le même ton et surtout Richard tomber sur quelqu'un qui pouvait être aussi peu bavard que lui. « J'imagine bien, vous vous ressemblez un peu sur ce point. Je pense aussi, à mon avis, Richard va essayer de faire pour que ça fonctionne. » Elle baissait un instant les yeux en souriant, pour sa part à elle, elle ferait vraiment tout pour que ça marche, parce qu'elle n'avait plus que ces deux-là pour famille, elle ne comptait pas laisser passer la chance d'avoir cette famille. Mais une question la triturait, elle ne connaissait pas vraiment la mère de Liam, peut être l'avait elle déjà croisé mais sans plus. «  Et avec ta mère, ça se passe comment ? »

Mais il lui posait une question qui la concernait elle... Était-elle prête à revoir Richard ? Une grimace s'affichait sur son visage, elle n'en savait rien en réalité. C'était encore tout brouillé dans sa tête.  «  En toute franchise, je ne sais pas. Je ne pourrais pas l'éviter éternellement mais d'un autre sens... J'ai du mal à accepté qu'il m'ait caché ça durant toute ma vie. Qu'il ait fait sa vie en se contentant de n'être qu'un ami de ma mère. »  Autumn soupirait avant d'ajouter « Et il est tout ce qu'il reste de ma famille. Avec toi, maintenant ! » Elle lui faisait un léger sourire, en haussant les épaules. Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire mais elle savait qu'elle devrait tôt ou tard affronter la réalité et aller le voir. Le fuir ne serait pas la solution. Elle tenait à lui et s'en voudrait s'il lui arrivait quelque chose alors que leur dernière conversation s'était mal terminée. Ici, il fallait s'attendre à tout. Un jour ça allait et puis le lendemain c'était tout l'inverse. Elle en avait conscience. Mais elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire, pardonner, oublier ou rester sur cette rancune. Retrouver cette confiance ou rester sur la distance.


black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Ven 23 Déc - 2:35



Il avait choisi de prendre son parti, de prendre le parti de la famille qu’ils formeraient dès lors. Ce n’était pas la famille qu’ils avaient choisie mais cela ne pouvait pas dire pour autant qu’ils ne pourraient pas s’entendre. Elle avait été abrupte en lui apprenant la nouvelle. Elle avait été ensuite étrange et distante bah soit, il était parfois lui-même étrange et distant si bien qu’il le lui avait bien vite pardonné pour qu’ils passent à autre chose. Vivre dans les regrets n’apportait rien même s’il voulait bien admettre qu’il n’était pas le premier à aller de l’avant, à avancer. Il pensait souvent au passé, aux personnes qu’il avait perdues, à ceux qui ne prendraient jamais la route du retour vers le campement. C’était difficile d’avancer mais là, ils étaient deux et c’était totalement différent. C’était différent de savoir qu'ils pourraient désormais se confier leurs ressenti sans pour autant tout dire. Ils ne se connaissaient pas encore assez mais de ce qu’il pouvait voir dans leur échange : il l’appréciait.

Elle était franche, pas idiote et ils avaient tout deux ce caractère bien trempé qui promettait des nuits blanches à ce qu'il leur restait de parents. Cette pensée le fit sourire malgré leur discussion de famille qui restait sérieuse, peut-être un peu trop. Il ne parvenait simplement pas à se lâcher en présence de quelqu’un qu’il fréquentait depuis quelques mois, qu’il commençait tout juste à connaitre et qui était désormais sa sœur. Demi-sœur. Il hocha la tête lorsque l’idée de lui fabriquer une arme lui fut proposée. Il n’avait jusqu’à présent jamais réellement utilisé d’armes si ce n’était pour chasser. Le traité n’allait probablement pas tenir une éternité. Il avait été fait juste sur l’instant, pour éviter des morts supplémentaires à la suite d’un malentendu. Il n’allait visiblement pas tenir. Ils ne pouvaient juste pas savoir quel était leur échéance avant que tout ne se retournent contre eux, ceux par qui tout était arrivé. Les Débarqués.

« En général, personne ne me cherche, ils savent tous où je suis. La preuve, tu es arrivé ici ! » Il était rassuré de sa réponse, n’aurait pas aimé qu’un des leurs, d’autant plus s'il s'agissait de sa sœur, ne se sente pas assez chez elle ici que pour penser que sa disparition ne chagrinerait personne. Était-ce la culpabilité de ne pas assez faire attention aux autres qui se pointait à présent ? C’était impossible de veiller sur tout le monde, ils ne demandaient pas non plus tous à ce qu’ils aient un œil sur eux. Certains avaient même choisi cette nouvelle vie comme nouvelle chance de vivre comme ils l’entendaient, loin d’eux. Il l’a laissa parler un moment sans l’interrompre parce qu’il ne savait pas trop comment lui répondre. « C’est difficile hein ? » Il affirmait ce qu’ils pensaient tous les deux sans qu’ils pensent cette difficulté trop insurmontable pour ne pas essayer de tenter une vie de famille un peu différente de celle qu’ils avaient vécue jusque là. « J’crois qu’on a le même problème avec nos parents. On peut pas les éviter indéfiniment. C’est aussi un peu stupide. Ça ne résout rien. Mais la confrontation …  c’est délicat. Faut que je m’habitue au fait que Richard est mon père, au fait que ma mère m’a menti, au fait qu’elle me considère encore comme son gamin de dix-sept ans alors que depuis la dernière fois six ans se sont passés. » Le dialogue était difficile entre eux, avait toujours été difficile. « Avec toi. », la copia t-il d’un air amusé. « On s’en sort plutôt bien. Mieux qu’avec nos parents respectifs. C’est rassurant. » C’est dire que tout n’était pas perdu d’avance, qu’ils se comprenaient dans un sens pour avoir vécu les mêmes choses de façons différentes. « C’est quoi le plus dur, notre nouvelle famille ou la terre ? » Petite blague pas vraiment drôle, répondue bien facilement. La terre. Bien évidemment la Terre.  

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Dim 8 Jan - 20:00


We're a family now.
Liam & Autumn




La conversation s'engageait bien et d'un sens ça rassurait Autumn. Avec Richard, c'était compliqué, elle ne lui avait pas adressé la parole depuis qu'elle s'était rendue sur son campement sans compter qu'elle l'avait clairement évité lorsque son paternel était venue sur le campement des cents. Autant dire que oui, effectivement, c'était compliqué.
Elle se promettait suite à sa propre proposition de se mettre dans la construction de l'arme pour son frère. Elle s'imaginait qu'il pourrait tôt ou tard en avoir besoin même si elle espérait bien que ça n'arrive pas de si tôt. Mais dans le doute valait mieux être équipé et ça elle n'en doutait pas un seul instant.

Liam semblait la comprendre, ils vivaient la même chose quelque part, un mensonge généré par une personne de confiance. Si ils avaient une histoire commune, ils n'en voulaient pas à la même personne. Si c'était difficile ? Putain, ouais. Elle se contentait de hocher la tête, lui expliquer combien ça l'était ne servait à rien. Il le savait aussi bien qu'elle. Et lorsqu'il prenait de nouveau la parole, elle ne pouvait que l'approuver, c'était le cas. Eviter Richard avait jusqu'alors était stupide, ça n'avait rien changé à la situation mais le voir, lui parler... Sans s'énerver ? Elle avait l'impression que ce serait très compliqué. La rancune était toujours présente même si le temps avait passé. Autumn en apprenait un peu plus sur la relation que Liam entretenait avec sa mère. Ca semblait compliqué aussi de son côté. «  Mais tu as toujours ta mère, tu devrais en profiter. » Lui dit-elle calmement, accompagné d'un sourire triste. Il avait au moins la chance de savoir pourquoi elle lui avait caché tout ça. 'Tumn, elle, elle devrait faire avec les réponses que Richard pourrait lui donner quand elle voudrait bien le revoir. « Enfin sauf si elle est vraiment insupportable ! » Lui dit-elle d'un ton blagueur. Combien de fois avait-elle râlé lorsque sa mère la surnommait affectueusement – mon bébé ? Ou lorsqu'elle la câlinait comme une enfant de cinq ans alors qu'elle en avait quinze ? Pourtant aujourd'hui elle donnerait cher pour l'un de ses câlins.

Il était vrai qu'ensemble, ils s'en sortaient bien pour l'instant. «  C'est vrai que c'est plutôt rassurant ! » Lui dit-elle avec un sourire amusé sur les lèvres. Puis sa question lui fit relever un regard vers le frère qu'elle découvrait. La terre ou la famille, lequel était le plus dur ? La réponse était plutôt facile à donner, surtout pour elle. Lorsqu'elle pensait à la Terre, elle pensait à la guerre qui avait eut lieu, elle pensait à ses habitants et ça finissait par revenir toujours à la même personne : Baelfire. Et avec lui c'était encore plus compliqué qu'avec cette nouvelle famille. «  Définitivement, la Terre et les Terriens ! » Répondait-elle en soupirant et en levant les yeux au ciel d'un air terriblement blasé. Mais elle retrouvait bien vite son sourire, tentant de faire l'impasse sur la phrase qu'elle venait de dire. Une question venait de se faufiler dans sa tête, elle avait beau en vouloir à Richard, elle ne pouvait s'empêcher de s'intéresser à son père, celui qu'elle avait toujours considéré comme son oncle. «  Tu penses que... Entre ta mère et Richard, c'est une histoire possible ? » Elle le regardait d'un air curieux et amusé à la fois.

black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mar 24 Jan - 0:16




Liam était plutôt rassuré. Cela se passait bien. Quelque part l’arrivée de Richard et Autumn dans sa vie sonnait comme un renouveau. Il restait prudent, savait que tout pouvait basculer pour une broutille parce qu’ils ne se connaissaient pas très bien, parce qu’une parole maladroite pouvait facilement être lancée au détour d’une conversation beaucoup plus houleuse que celle-ci ou celle qu’il avait eue avec son père. La Terre et ses habitants étaient plus ingérables mais restait une dose d’inconnu dans cette nouvelle famille avec laquelle il se familiarisait tout juste. Cela s’était bien passé avec Richard. Ils avaient commencé sur un mauvais pied puis s’étaient mis à la même cadence pour tenter de recommencer de zéro dès qu’ils avaient mis les choses au clair. Que voulaient-ils tous les trois ? Tenter quelque chose qui s’apparentait au doux nom de famille ?

C’était logique qu’ils veuillent recoller morceaux, tenter de reprendre cette famille qu’ils auraient pu être autrefois. C’était complexe comme situation parce qu’ils avaient chacun eu une vie de famille qui leur était propre. Liam s’était montré distant avec sa mère depuis la mort de son père de cœur, Autumn connaissait Richard depuis il lui semblait bien plus longtemps que lui et quand à Richard … et bien il avait perdu une femme et un fils, avait été un père et un mari comblé avant que tout ne leur tombe sur la tête en un coup. C’était complexe parce qu’ils devaient faire avec ce passé nettement différent pour chacun, ce même passé qui aurait pu rendre leur relation bien plus complexe et mauvaise qu’elle ne l’était aujourd’hui. Aujourd’hui, il pouvait s’estimer chanceux d’être tombé sur des personnes qu’il appréciait ou apprendrait à apprécier au fur et à mesure de leurs retrouvailles. Quant à sa mère ? « Mais tu as toujours ta mère, tu devrais en profiter. » Il hocha la tête, pensif, toujours incertain de l’attitude à adopter envers elle. Elle lui avait menti, avait ses défauts même si oui, il pouvait s’estimer chanceux de toujours l’avoir. Elle l’avait tenu à l’écart de son père, avait séparé le père et le fils pour sauver son couple. C’était ça non ? N’était-il pas juste une erreur de jeunesse, l’élément perturbateur d’une vie paisible qu’elle aurait pu avoir avec Noah, d’un enfant qu’elle aurait pu avoir avec l’homme de sa vie et non celui vers qui elle s’était consolée quand celui qui avait de l’importance était indisponible ?

Il se passa la main dans les cheveux. Il n’était pas juste envers elle, ne connaissait presque rien de sa vie d’avant son mariage, n’avait aucune idée de ce qui avait pu se produire pour que l’histoire s’écrive ainsi. Elle ne l’avait jamais rejeté, jamais mis de côté malgré les apparences et son enfermement dans le travail face à la mort dure et insupportable de Noah. Chacun avait géré ses émotions avec le tact d’un éléphant et le fossé s’était creusé. Elle ne lui avait jamais montré qu’il n’était pas le fils souhaité, qu’il n’était pas celui qu’elle aurait voulu qu’il soit. « C’est pas ça. » Elle n’était pas insupportable. Elle juste tout aussi difficile et complexe que lui. « C’est compliqué parce qu’on a jamais réussi à communiquer. » Ils s’étaient enfermés chacun dans leur bulle au lieu d’affronter la douleur de la perte de l’être aimé ensemble. Un sourire le gagna malgré tout à la réponse d’Autumn qui semblait au taquet. Elle avait l’énergie qui lui manquait. Ils étaient différents mais semblaient avoir décidé de mettre leurs différences de côté au profil de leur nouvelle relation. « Tu penses que... Entre ta mère et Richard, c'est une histoire possible ? » Un rire plutôt franc lui échappa. Que c’était drôle cette question. « Si ma mère le veut, elle s’y prend drôlement mal. A croire que c’est un truc de famille que de ne pas être doué avec ces choses-là. » Les sentiments, la vie avec les autres. Richard et Autumn semblaient s’en sortir beaucoup mieux. « J’crois pas que ça soit dans les projets de Richard. » Elle lui avait menti à lui aussi toutes ces années. « Puis il a peut-être déjà quelqu’un dans sa vie qu’est-ce que j’en sais. » Il haussa les épaules. Si Liam n’était pas prêt à raconter sa vie privée au premier venu, il doutait que cela soit la même chose pour l’Odysséen, pour Autumn. « Mais assez parlé de moi, de ma mère ou de Richard. Toi. Comment tu te sens ? Hormis la dernière fois. » La fois où elle venait d’apprendre la vérité, cette fois là encore où il n'avait pas tellement pu lui en vouloir de lui avoir mal parlé puis ignoré. « Tu as l’air … d’avoir déjà accepté … » Alors qu’il commençait tout juste à s’y faire.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Jeu 2 Fév - 14:56


We're a family now.
Liam & Autumn



C'était compliqué, tout était bien trop compliqué. Déjà Autumn, elle même de base c'était pas la fille la plus simple au monde, alors y ajouter un demi frère qu'elle apprend seulement à connaître et un père qui vient d'avouer sa place et c'est l'apocalypse dans sa tête.
Le point positif restait que Liam et elle semblaient ouvert à l'idée de faire connaissance et la discussion se faisait facilement et de manière posée. Autumn appréciait grandement ce calme dans l'instant. Elle savait aussi que c'était instable qu'un rien pourrait changer la donne, alors elle essayait de ne pas trop rentrer dans les détails, c'était encore tôt. Elle ne voulait pas tout foutre en l'air. C'était déjà assez le bordel avec Richard, il ne fallait pas qu'elle en fasse de même avec Liam.

En voyant sa réaction, elle comprenait que c'était plus compliqué qu'elle l'imaginait. Devait-elle poser des questions ? Est-ce qu'elle pouvait se permettre de lui demander pourquoi ça ne semblait pas facile avec sa mère ? Il lui avait déjà donné un début d'explications plus tôt... Il y avait aussi le secret concernant la véritable identité de son père qui devait jouer sur la balance. Elle n'eut pas besoin de poser de questions finalement qu'il lui répondait. La communication. Ouais, sacré problème, elle connaissait. Elle grimaçait légèrement en hochant la tête à son tour. «  Je vois... » Aucun reproche dans sa voix, elle comprenait juste. Après tout, n'était-ce pas à elle qui lui avait jeté l'info concernant Richard avant de fuir lâchement sans plus d'explications ? La communication, toujours un foutu problème.

Autumn voulait bien faire, elle ne voulait pas tout faire foirer. Leurs différences se montreraient au fur et à mesure mais elle comptait bien les contrer une à une. Peut être sauraient-ils se compléter l'un et l'autre. La pensée la fit sourire... Ensemble pour faire tourner en bourrique le géniteur ? Une idée qui lui plaisait assez en réalité. La question eut le don de faire rire Liam, pari réussi pour le coup puisqu'elle même l'idée la faisait franchement marrer.  Lorsqu'il disait que ne pas être doué pour ces choses là, Autumn ne pu s'empêcher de rire légèrement. «  A croire qu'on est fait pour s'entendre, je n'suis pas douée pour ça moi non plus ! » Elle haussait les épaules tentant de faire comme si ce n'était rien avant de détourner légèrement le regard, ouais, c'était loin d'être rien en fait.  Et si Richard avait une autre femme ? Elle réfléchissait un instant mais sa réponse était claire «  Hmm, non, je ne pense pas. Quoi que... On est la preuve vivante qu'il était plutôt coureur de jupons dans sa jeunesse ! » Dit-elle en réponse à l'idée que Richard soit en couple avec une autre.

Mais Liam ne perdait absolument pas le Nord et se mettait à questionner Autumn. Dommage, elle aimait bien parler des autres, c'était plus facile que de parler de soi. Comment se sentait-elle ? Difficile à dire, triste, pleines de regrets, confuse, en colère mais avec l'envie d'avancer. Elle en savait rien à vrai dire. Mettre des mots sur ce qu'elle ressentait... Il serait plus rapide de dire que c'était le bordel mais pas sur que Liam y comprenne quelque chose. «  C'est pas que j'ai déjà accepté... C'est que Richard était comme un oncle pour moi, alors... Ouais, j'aime pas l'idée d'être en froid avec lui et puis il est le seul à pouvoir me donner des réponses concrète à mes questions. » Elle soupirait en passant une main dans sa nuque avant de relever le regard vers le ciel. « Et puis je crois que je n'ai pas d'ouverture de discussion possible pour le moment avec lui. Faut dire que je pense que je n'ai pas été très tendre avec lui non plus... » Elle lui avait dit ça avec une légère grimace en coin. Est-ce qu'on pouvait réellement lui en vouloir d'avoir mal réagit ? Qui réagirait bien à ce genre de nouvelle en même temps ? «  Je suis paumée. » Avouait-elle en baissant le regard, décidant de jouer la carte de la franchise. «  J'ai toujours du mal à accepter la mort de mes parents, je dois accepter le fait que Richard m'a mentis depuis que je suis gosse... Et j'dois aussi assumer le fait que j'ai dit des choses pas très plaisantes à des personnes qui n'avaient franchement rien demandé de tout ça. Mais sinon, ça va, hein ! Ce n'est pas demain qu'on me retrouvera pendue à un arbre... Du moins pas de manière volontaire ! » Elle tentait de terminer sur une note d'humour un peu noir. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire de toutes façons, hein ? Elle savait très bien ce qui l'attendrait : des excuses auprès des gens qu'elle avait blessé, tenter de rattraper ses conneries et recoller le plus de morceaux possible.

Ne restait plus qu'à espérer qu'il ne soit pas trop tard.

black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mar 28 Fév - 1:17



« A croire qu'on est fait pour s'entendre, je n'suis pas douée pour ça moi non plus ! » A voir Richard et Emilia ce n’était pas étonnant que les deux jeunes adultes se ressemblent sur ce point. Sa mère. Leur père. C’était logique, au fond, que la discussion tourne sur eux aussi puisqu’ils étaient le centre de ce retournement de situation quand bien même ils ne voulaient plus se voir. Du moins pour Richard, côté Emilia ? Liam haussa les épaules, il ne voulait pas savoir ce qu’il se passait dans la tête de sa mère. Il ne voulait pas forcément tenter de comprendre comment cela avait pu se produire. Ça c’était produit et ça lui suffisait, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. C’était leur histoire et pas la sienne. Il n’avait pas besoin de s’y intéresser. Quant au futur ? Advienne que pourra. La question d’Autumn l’avait dérouté. Il n’avait pas parlé à sa mère depuis près de huit ans et elle lui demandait si c’était possible qu’il ait à nouveau une famille. Un père. Une mère. Ce qu’elle n’avait plus ? Il l’a regarda un moment après avoir tenté de lui expliquer tout le problème de leur situation. Richard avait menti à Autumn. Sa mère avait menti à Richard et Liam. Un avenir ensemble semblait pour le moment bien compromis mais soit : ils avaient le temps de voir comment cela allait se passer et pour tout vous avouer : Liam n’était pas pressé.

Il était encore entrain de se remettre de cette nouvelle alors qu’on ne lui parle pas tout de suite d’une mise en couple de ses véritables parents : il n’était pas encore prêt pour ça. Et pour tout dire il aurait préféré ne pas y avoir pensé mais la question de sa demi-sœur avait quelque chose de pertinent. Ça les concernait tous les deux ce qui allait se passer à présent. Que cela se passe bien ou non entre les deux adultes cela aurait une conséquence pour eux et cette fois-ci, Liam préférait plutôt qu’ils y réfléchissent à deux fois. Le chapitre étant clos, il avait préféré s’intéresser à sa sœur qui semblait, du moins d’apparence, avoir mieux accepté leur situation que lui puisqu’elle pensait déjà futur alors qu’il restait bloqué dans le présent. « Hmm, non, je ne pense pas. Quoi que... On est la preuve vivante qu'il était plutôt coureur de jupons dans sa jeunesse ! » Liam roula des yeux : il aurait préféré qu’elle ne le lui affirme pas avec autant d’entrain même si elle sembla tout d’un coup un peu moins sûre d’elle face au denier commentaire de son frère. « Si tu veux savoir tu n’auras qu’à lui demander. » Pas à lui. Et puis quoi encore. Lui qui ne s’intéressait pas même à sa propre vie sentimentale s’intéresserait à celle des autres ? Pas. Demain. La. Veille.

Elle avait connu Richard bien avant. Il comprenait sa situation. Sauf sa mère il n’avait pas d’autre personne qu’il puisse considérer comme membre de sa famille. Maintenant il y avait Richard mais il ne l’avait jamais rencontré avant. Elle avait pu tisser un lien qui le rendait un peu plus spécial à ses yeux. « Et puis je crois que je n'ai pas d'ouverture de discussion possible pour le moment avec lui. Faut dire que je pense que je n'ai pas été très tendre avec lui non plus... » « Je comprends. » Liam avait d’abord réagit brusquement puis s’était calmé comme il le faisait toujours juste pour ne pas que les choses ne deviennent ingérables. Il avait accepté Richard sur le moment mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’il l’acceptait comme membre de la famille. Il avait juste préféré tenter d’apprendre à le connaitre avant de décider. C’était son père qu’il le veuille ou non. Il avait été père avant. Un bon père, du moins le supposait-il. Autumn le connaissait, ne l’avait pas décrit comme étant atroce envers celui qu’elle avait du considérer comme étant son cousin.

« Je suis paumée. » Il garda le silence, se contenta de l’écouter. Paumé ? Il l’avait été un long moment. Pendant sa traversée du désert, chez les Rahjaks. A son retour. Et à présent ? Il était désorienté, un peu perdu mais pas totalement paumé. Il avait ses points de repère qu’il devait réajuster par rapport aux nouveaux qui s’étaient rajoutés dans sa vie. « J'ai toujours du mal à accepter la mort de mes parents, je dois accepter le fait que Richard m'a mentis depuis que je suis gosse... Et j'dois aussi assumer le fait que j'ai dit des choses pas très plaisantes à des personnes qui n'avaient franchement rien demandé de tout ça. Mais sinon, ça va, hein ! Ce n'est pas demain qu'on me retrouvera pendue à un arbre... Du moins pas de manière volontaire ! » Sa façon si spontanée de le lui dire cette fois-ci ne le dérangea pas. Le soulagement faisait son chemin à l’entente de ses dernières paroles. Des morts, des tentatives de suicides, il en avait vu beaucoup trop et avait détourné la seule qu’il aurait préféré ne jamais avoir vue. « Pour des jeunes qui se découvrent frère et sœur on a pas mal de points communs. »

Il tentait de trouver les mots pour lui expliquer son passé. « C’est pas grave tout ce que tu as pu leur dire. C’est même normal vu les circonstances. On a tous pu agir de façon un peu trop violente envers d’autres dans des moments durs. C’est pour ça aussi qu’on a du mal ma mère et moi. Il s’est laissé mourir et elle était médecin. J’ai pas accepté qu’il s’en aille. » Et sans doute lui en voulait-il encore aujourd’hui. A lui. A elle. A lui d’avoir pris cette décision de ne pas être un poids pour eux, pour l’Odyssée alors que la maladie était incurable. A elle de l’avoir aimé assez fort pour avoir respecté son choix. « Je n’aime pas particulièrement en parler mais si tu as besoin d’en parler, n’importe quand : je suis là. » S’ils apprenaient tout juste à mieux se connaitre il y avait ces points communs douloureux qui l’amenaient à croire qu’ils parviendraient à dépasser ce cap, à mieux se comprendre malgré leurs différences par leurs ressemblances. C’était assez étrange cette façon qu’il avait eue de le lui avouer alors que seule sa mère devait s’en douter jusqu’à présent. C’était peut-être ça ce lien dont ils avaient si souvent entendu parler sans pour autant pouvoir le vivre : cette impression de pouvoir tout dire, de savoir qu’ils pourraient se comprendre sans avoir sans cesse la crainte de se sentir jugé.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Mar 21 Mar - 10:49


We're a family now.
Liam & Autumn




Les points communs commençaient tout doucement à se montrer, il leur faudrait du temps pour apprendre à parfaitement se connaître et découvrir ce qu'ils partageaient mais aussi ce qui les compléteraient l'un et l'autre. Et si pour l'instant ça semblait tellement compliqué avec Richard, avec Liam ça semblait plutôt bien parti. C'était un gros point positif qu'Autumn n'allait surtout pas négliger. Elle allait tenter d'entretenir cette relation pour que ça se passe bien, ça ne serait sans doutes pas si facile, le parcours serait peut être parsemés d'embûches mais elle tenterait de passer à travers.

Elle avait lâché la question concernant une pourquoi pas mise en couple de leur père et de la mère de Liam. Autumn ne savait pas si ça se ferait, elle tentait d'imaginer quel serait la prochaine pire nouvelle qu'on lui annoncerait. Déjà, elle devrait commencer par accepter ce père alors imaginer une belle-mère ? Oh non, pas prête, réellement pas ! «  Naaah, j'veux pas franchement savoir ! » Dit-elle avec une grimace plutôt tourné vers le dégoût. Ouais, elle ne voulait pas savoir où Richard en était dans sa vie amoureuse. Et puis elle ne s'imaginait pas débarquer et lui parler de ça, non, elle aurait bien d'autres choses à lui demander. Comme savoir pourquoi ce secret avait tant perduré, pourquoi elle n'avait jamais été mise au courant de quoi que ce soit.

Autumn se confiait sur son ressenti, sa sensation d'être complètement perdue, de ne plus savoir trop comment avancé. C'était étrange. Il lui inspirait quelques parts une sorte de confiance, elle sentait qu'elle pouvait lui confier ça, qu'il pouvait le comprendre. Et c'est ce qu'il lui affirmait. Elle n'avait pas encore totalement accepté l'idée d'avoir un autre père mais elle savait que quelque part, elle n'aurait pas le choix, tôt ou tard et Liam aussi. Peut-être qu'ils n'arriveraient jamais à l'appeler papa mais ils arriveraient peut être à comprendre que Richard serait là pour eux. Parce qu'elle n'en doutait pas. Et au final, après cette confidence, Liam eut la juste réponse : celle qui arrachait un léger sourire à Autumn. Ils avaient des points communs ? C'était un plus non négligeable. Elle aimait l'idée qu'ils puissent trouver des petits morceaux de caractères ou autres qu'ils partageaient tous les deux.

Liam s'ouvrait un peu à elle, lui parlant de son père, c'est ce qu'elle en avait déduis. «  Je comprend mieux. » Dit-elle doucement, elle imaginait bien facilement à quel point, il ne pouvait accepter ça. «  Je crois que finalement, on ne peux pas accepter la mort de certaines personnes. Voir même la mort tout cours. » C'était une pensée tout droit sortie de sa tête, elle n'avait pas filtré. Elle n'acceptait pas la mort, quelque qu'elle soit. Pourquoi fallait-il voir les gens mourir, hein ?
Il n'aimait pas particulièrement en parler ? Elle comprenait une nouvelle fois, il avait le droit de ne pas lui en parler et elle ne le forcerait pas. Mais lui était prêt à l'entendre, n'importe quand. Elle relevait le regard, lui souriant. Ouais, ils étaient dans une situation étrange où ils apprenaient à se connaître mais pas de doutes : Ils s'en sortiraient, tous les deux. « Merci. Sache que de ton côté, si tu as besoin de quoi que ce soit même si c'est que d'une présence, je serais là aussi. »
Et ça, elle se le promettait. Elle avait cette chance de prendre un nouveau départ avec lui, de créer quelque chose. Le temps ferait les choses mais elle voulait qu'il sache qu'en cas de besoin, elle serait là. «  Et sinon, comment ça se passe pour toi sur le campement ? » De la curiosité, rien de bien étrange, elle voulait savoir comment il se sentait sur le camp, si ça se passait bien pour lui. De l'inquiétude peut être si ça se passait mal... Elle se demandait bien ce qu'il se passerait si elle venait à voir quelqu'un avoir une parole ou un geste de mauvaise attention envers Liam. Au fond d'elle, elle ne voulait pas que ça arrive. Depuis la nouvelle, elle gardait de très loin un œil sur lui, comme de la protection. Qu'elle le veuille ou pas, il faisait partie de sa famille maintenant, elle n'allait pas laissé la chance passer.

black pumpkin

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 23534 Thomas B.-Sangster Lux Aeterna (Murphy ♥) Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 497
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Sam 13 Mai - 1:52




Ils se trouvaient des points communs et c’était plutôt cool. Par contre, c’était moins cool la question sur la vie sentimentale de Richard, ce père qu’il venait tout juste de découvrir. Il préférait rester loin de tout ça. Si Autumn voulait faire sa curieuse, elle serait seule même s’il serait curieux d’apprendre ses découvertes parce que s’il ne voulait pas s’immiscer dans la vie privée de ses parents il ne voulait pas non plus que tout recommence une nouvelle fois. Il ne vouait pas qu’on lui annonce comme ça qu’une personne de plus se rajoutait dans leur vie de famille qui était déjà assez compliquée comme ça. A bien y réfléchir il préférait être au courant «  Naaah, j'veux pas franchement savoir ! » « On saura bien un jour ou l’autre si y’a du changement de ce côté-là. » De ce côté-là, y’avait une autre façon de présenter la chose tout de même ! Il se désespérait. « T’as pointé l’mot. Avant. » Il n’insinuait rien du tout. Les années passaient vite voilà tout puis Richard venait de perdre des êtres chers lui aussi, il doutait lui aussi que se trouver quelqu’un fusse dans l’ordre de ses priorités.

S’il n’aimait pas forcément parler de ce père, il se voyait mal couper cours à la discussion juste parce qu’il n’était pas encore très à l’aise dans l’idée d’avoir une famille recomposée même s’il appréciait Autumn, même s’il appréciait parler avec elle. Ils se ressemblaient un peu. Si elle semblait aussi franche que lui pouvait l’être par moments, elle n’aimait tout autant pas parler d’elle et bien qu’en le supposant parce qu’ils avaient tout deux préféré parler de leur père, il lui avait posé la question parce que c’était vrai dans un sens. Il la sentait plus sereine ou peut-être qu’elle cachait son incertitude sur la situation de façon bien plus habille que lui. S’il lui était facile de mentir sur certains sujets, aspects de sa vie, quand ça le touchait directement comme ça, il avait beaucoup plus de mal. Il comprenait facilement. Il préférait ne pas imaginer la situation inverse. Et si sa mère avait trouvé la mort lors du crash ? Elle vivait le drame que tout enfant, peu importe querelles et erreurs du passé, se refusait de voir arriver même si la mort était comme une finalité pour eux. Ils naissaient pour mourir ils ne savaient quand, c’était sans doute mieux. Il lui avait parlé sans trop savoir si il avait réussi à l’apaiser ne serait-ce que pendant un court moment. Le tact, les bons mots il ne les avait que rarement eut et il espérait vraiment ne pas avoir fait de faux-pas irréversible. Il s’était ouvert, un peu. Lui avait parlé de sa mère, de la raison de sa rancune envers elle mais en avait oublié sa chance : elle était toujours là même si leur relation n’avait jamais été qu’une entente parfaite du début jusqu’à la fin. Ils devraient réapprendre se connaître.

«  Je crois que finalement, on ne peux pas accepter la mort de certaines personnes. Voir même la mort tout cours. » Il hoche la tête, complètement d’accord.  Il avait vu trop souvent la mort décider du sort de ses proches et compagnons de route. C'était toujours autant douloureux. Il avait toujours du mal lorsque l’on sous entendait que les relations entre les Cent et les Grounders n’étaient pas parfaites. C’était vrai, c’était on ne peut plus vrai mais Liam ne voulait pas entendre parler de ce qui arriverait après si leurs relations avec eux iraient en s’empirant. La mort les frapperait encore mais Liam préférait garder son pessimisme pour lui tout en sachant qu’elle devait sûrement s’en douter. « Merci. Sache que de ton côté, si tu as besoin de quoi que ce soit même si c'est que d'une présence, je serais là aussi. Et sinon, comment ça se passe pour toi sur le campement ? » Les rôles s’étaient si sec inversé, chacun offrait son aide à l’autre pour qu’ils sachent qu’ils auraient toujours quelqu’un pour les aider. « Ca va plutôt pas mal. J’suis à l’infirmerie mais maman est plus douée que moi dans le domaine. J’pense que je vais retourner traquer d’ici quelques temps… » Enfin, ça c’était s’il arrivait à s’éloigner du campement sans vouloir rentrer après dix minutes. Et s’il fallait, il irait par étapes. « J’me sens bien ici. On a réussi à construire quelque chose alors qu’ils n’y croyaient pas, qu’on y croyait pas nous même. » Il est beaucoup plus optimiste qu’à l’époque même si on dirait pas trop parfois. Y’a juste lui qui sait et quelques autres qui l’ont vu grandir parmi ceux qu’il peinait à faire confiance en prison.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Liam - We're a family now .
Jeu 29 Juin - 13:01



Elle appréciait l'instant. Il faut dire qu'elle avait souvent été inquiète après avoir appris la nouvelle. Elle s'était demandé si un jour elle arriverait ne serait-ce que lui adressait la parole à nouveau. C'était arrivé, il avait fait le premier pas et elle avouait franchement ne pas regretter de faire connaissance avec ce jeune homme. Ils se découvraient, bien sûr que ce n'était que le commencement d'un long chemin qu'ils devraient parcourir pour apprendre à se connaître tous les deux. Mais aucuns des deux ne semblaient réticent à l'idée, c'était déjà une bonne chose.
Parler de la vie privée et sentimentale des deux parents n'étaient peut être pas une bonne idée pour le moment et Autumn s'en rendait bien compte. Elle eut tout de même un sourire amusé à la réaction de ce demi frère qu'elle découvrait. «  Ouais, le plus loin possible. Y'a assez de choses à faire pour le moment ! » Elle devait réfléchir à ce qu'elle comptait faire avec Richard, si elle continuait puérilement à lui faire la tête ou si elle tentait de devenir mature et allait lui parler. Elle y réfléchirait mais pas tout de suite.

Elle regardait Liam, cherchant quelconque ressemblance physique avec elle. Ils étaient grands tous les deux, ils devaient tenir ça du paternel, il n'était pas petit non plus celui-là. Les ressemblance, se faisaient bien plus dans leurs comportements que dans le physique. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle appréciait l'instant, parler avec Liam c'était quand même vachement moins compliqué que de devoir parler avec Richard. Peut être parce que jusque là, il n'avait pas encore eut l'occasion de la mettre en colère. Elle espérait que ça ne viendrait jamais. Elle avait suffisamment donné dans la déception. Elle se promettait d'éviter un maximum les conflits avec lui même si tôt ou tard, ça risquait de finir par arriver. Rien de non rattrapable, se jurait-elle.
La mort était une chose qu'elle n'arrivait pas à accepter, est-ce que quelqu'un en était capable ? Elle se posait clairement encore la question. Une première promesse en quelque sorte se faisait entre eux, ils seraient là l'un pour l'autre, ne serait-ce que pour parler. Autumn n'était pas douée pour ça, elle imaginait bien Liam pareil mais peu importe. Ils seraient là, l'un pour l'autre. C'est tout ce qui compte.
Elle lui demandait alors si sur le campement, tout se passait bien. Non pas qu'elle commençait à devenir protectrice mais elle souhaitait juste continuer à en savoir un peu plus sur lui. Il parlait d'abord de l'infirmerie, se disant moins doué que sa mère, elle eut un léger sourire. «  C'est compliqués de faire aussi bien que là-haut en terme de médecine. Nous avons tout un panel de plantes à disposition mais pour ce qui est des vrais médicament ce n'est pas la même chose. Et ta mère à plus d'expériences. » Mais il parlait de la traque, il était donc traqueur mais avait stoppé. «  Traqueur, hein ? Pourquoi avoir arrêté ? » Demandait-elle, elle avait une vague idée mais voulait connaître ce qu'il en pensait réellement. «  Si jamais tu cherches de la compagnie, n'hésite pas à venir me voir. » Dit-elle d'un ton simple, sans aucunes moquerie ni pitié. Elle lui proposait son aide tout simplement. Il pouvait accepter ou refuser, elle ne s'en offusquerait pas.

Il se sentait bien, il faut dire qu'ils avaient réussi, là où beaucoup pensaient qu'ils échoueraient. Ils avaient donnés un sacré coup de pied aux fesses à ceux qui espéraient les voir mourir. «  On est plus coriaces que ce que tout le monde pense. » Dit-elle avec un sourire fière, elle, elle avait fait partis des optimistes dès le départ parce qu'elle était sûre qu'ils avaient tous leur place et qu'ils s'en sortiraient. Terrible espoir quand on repense à tous les morts. Mais ils s'en sont sortis, ont des abris et ils continuent d 'évoluer, encore et toujours. « Je suis d'accord, on ne s'en sort pas si mal. Tout ça, ça nous a fait grandir. Plus que si on était resté là-haut dans nos cellules... »  Bien-sûr, elle avait conscience de ce qu'elle avait perdue là-haut mais ils avaient bien plus maintenant.



 

Liam - We're a family now .

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Liam comme dans...Liam !
» Montage débile : Family Sim Bower

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-