Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜[INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
maybe life should be about more than just surviving


avatar
05/05/2016 Ponyta 219 Norman Reedus morphine Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 21


Sujet: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mar 19 Juil - 22:09

Skylar tentait de masquer qu’il baillait et très franchement ce n’était pas facile, bien loin de là. Il se sentait extrêmement fatigué. Pourtant on n’était que le matin. Néanmoins, il n’avait pas dormi de la nuit, il avait fait une patrouille. Il ne se sentait pas dans un état formidable, mais il ne comptait rien montrer. Si Skylar montrait la moindre faiblesse, cela ne serait pas correct vis-à-vis des hommes et des femmes sous ses ordres. Il devait avoir du contrôle sur lui-même. L’adjoint des patrouilles tapa dans quelques dos et distribua des paroles d’encouragement. Si les équipes se décourageaient, cela n’irait pas, clairement. L’homme se dirigea vers le dortoir en commun. Il commençait à en avoir assez de dormir là-dedans. Sa patience s’épuisait, jour après jour. Skylar n’envisageait de quitter le camp aussi vite. Il y avait des personnalités auxquelles il s’était attachées mine de rien. Il ne l’avouerait pas facilement, mais oui il s’était attaché et pas qu’un peu. Cela n’avait pas été facile de se dire qu’il éprouvait bien plus que de la simple sympathie pour certaines personnes ici. On ne contrôlait pas complètement ses sentiments, pas même lui. Il les contrôlait à peine après tout. Le brun croyait les contrôler, exercer une prise dessus, mais il se trompait lourdement.

Néanmoins il n’était pas prêt à accepter cela. L’idée même que ses sentiments étaient là, bouillonnant, c’était difficile à envisager. Il avait besoin d’enterrer tout ceci le plus profondément possible. Ses sentiments n’étaient aucunement la priorité du moment, bien loin de là. C’était se négliger, mais il s’en fichait bien. Le brun ignorait de quand datait sa dernière douche, il devrait vu la chaleur, mais non. Il restait là. Posé sur le lit, Skylar écoutait les bruits ambiants. Il n’était pas seul ici. Des gens discutaient, d’autres se reposaient, d’autres comme lui, refaisaient le monde dans leurs têtes. L’odysséen n’avait pas besoin de refaire ce monde, il était déjà très bien à son sens. C’était ce qu’il se disait. Il voulait juste le découvrir et vivre paisiblement. C’était probablement trop demandé, mais il aspirait à cela. Skylar se rendit compte que quelque chose clochait quand il vit les têtes s’agiter. Il se redressa sur les coudes et posa ses pieds au sol. Il les sentit, les vibrations. Elles allaient dans tout son corps. Les gens commencèrent à se lever, se regarder, certains paniquèrent déjà et fuyaient loin de la carcasse morte du vaisseau. Skylar se leva lentement, prudent.

Il ignorait ce qui se passait, mais son cœur tambourinait furieusement dans son corps. Il avait peur, peur comme jamais. Jamais il n’aurait cru ressentir une telle peur, une peur qui le clouait étrangement au sol. Il ne bougeait pas, tétanisé. « La terre bouge !! Des gens vont se faire bloquer à l’intérieur !! » Ces mots réussirent à l’extraire de son étrange torpeur et sans réfléchir, Skylar commença à bouger. Une petite équipe de soldats qui était au camp était déjà en train de s’organiser tandis que d’autres couraient partout. Le soldat ne pouvait leur en vouloir, sans les hommes et femmes ici présents, lui aussi aurait couru comme une biche effarée. Il en mourait d’envie. Avec une petite équipe, il se glissa dans le vaisseau pour voir si tout allait bien alors que la terre tremblait de plus en plus fort. Skylar distingua une silhouette. « MARLENE ! » Il regarda quelque chose tomber et soudainement, sans prévenir, la terre cessa de trembler. Cela avait été rapide, mais si fort, si destructeur, si terrifiant. Skylar ne bougeait pas, toujours figé comme s’il avait peur que s’il bougeât, tout recommence. « La Terre… Elle a bougé. »

L’homme courageux qu’il était, avait peur. Et il ne le cachait pas. Il montrait ce qui se passait en lui. Il regarda son amie, son amie du Conseil, se demandant si elle avait quelque chose. Il ne voyait rien, de la poussière voletait entre les deux individus.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Jeu 21 Juil - 18:51

Les yeux plissés face à la lueur de l'astre solaire, Marlene essuya son front en sueur du revers de la main. C'était l'été, son premier sur terre, sa première grosse chaleur aussi. A l'Arche, chacun essayait d'executer ses taches extérieures le plus rapidement possible afin de trouver un miraculeux coin d'ombre. Un peu comme une chasse au trésor. Mais en ce qui concernait l'Archiviste, elle n'avait pas de quoi se plaindre. Il faisait certes une chaleur étouffante mais au moins, ils n'étaient plus prisonniers de murs métalliques flottant dans les airs.

Posant lourdement le seau d'eau sur la terre, elle avait décidé un peu plus tôt d'aider dans les stocks de vivres en ramenant un peu d'eau fraiche aux plus touchés par la haute saison avant de se remettre à retranscrire ses connaissances archivistiques sur papier. Une lourde tache pleine de responsabilités qu'elle ne manquait pas d'exécuter pour son plus grand bonheur. Au moins se disait-elle qu'elle était utile ici et cela lui permettait d'évacuer la pression que lui imposait le conseil boiteux chaque jours. Quand elle eut terminé sa tâche, elle décida d'aller récupérer ses anciennes archives papier qu'elle avait laissé à l'intérieur du vaisseau la veille et se glissa à l'intérieur de celui-ci. Elle marcha un moment, jusqu'à arriver à l'ancienne salle des archives où toutes les machines étaient hors d'état. Un jour peut-être arriveraient-ils à recréer quelque chose pour les faire remarcher... Ce n'était pas de son ressort et elle préférait le naturel plutôt que l'électronique, mais il fallait avouer que c'était bien plus pratique. Surtout lorsqu'on avait vécu avec toute sa vie.

Les dossiers en main, elle traversa le couloir dans le sens inverse afin de se trouver un coin calme et frais où se concentrer sur sa mémoire. Mais alors qu'elle arpentait le sol métallique, les parois se mirent à vibrer. Vibrer doucement, puis bouger de plus en plus intensément. Perdant légèrement l'équilibre, elle s'appuyait contre le mur tremblant pour se rattraper, qui commenca a faire de plus en plus de bruit. C'était quoi, ca ? Ne comprenant pas ce qu'il était entrain de se passer, elle se mit à courir et aida des personnes à regagner le chemin de la sortie pendant que le toit s’effritait. « Attention ! » Elle tira à temps un enfant contre elle avant qu'une poutre vienne s'écraser là où il était. Totalement paniquée, elle attrapa la main de l'enfant pour trouver un lieu plus stable et lorsqu'il fut assez près de la sortie pour y aller tout seul, Marlene réalisa qu'elle en avait oublié ses dossiers. Il fallait à tout prix qu'elles les récupère ! Sans réfléchir plus profondément à la question et aux risques, elle se ré engagea dans le couloir. Tout se passait très vite et pourtant causait tellement de dégats ! La terre donna une dernière grosse secousse, et son nom retentit. Elle tourna la tête aux alertes et aperçu Skylar, avec une autre équipe qui était là; mais n'eut pas le temps de faire un pas qu'un gros bout débris, un bout de plafond, lui tomba dessus et la coucha sur le sol.

« Aïe... Ma jambe... » Elle tenta de se dégager en trainant son corps, mais un bloc lui écrasait la jambe et transformait tout geste en torture. Elle essaya une nouvelle fois plus lentement en soulevant le bloc, mais il fallait se rendre à l'évidence elle n'avait vraiment pas assez de force dans les bras pour ca. « Skylar, je suis coincée ! » Sous cette dernière apothéose, la terre s'était arrêtée de bouger et tout était redevenu calme. Un silence de plomb s'était installé avec les dégâts causé par ce qui les avait surpris d'un seul coup. La poussière brouillait sa vue mais elle arrivait à distinguer la silhouette de son ami à travers celle-ci. Elle lui tendit la main pour qu'il la trouve plus facilement. « Je suis là ! Tu n'as rien ? » La terre était décidemment pleine de surprises.

avatar
05/05/2016 Ponyta 219 Norman Reedus morphine Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 21


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mar 16 Aoû - 21:55

La terre avait arrêté de trembler et le brun regardait son amie qui était au sol, la jambe écrasée par un bloc. Il faisait étrangement sombre et de la poussière volait autour d’eux. Il eut comme un électrochoc quand la voix de son amie le secoua. « J’arrive. » Dit-il d’une voix forte et posée. Il pouvait donner l’impression d’être calme, mais il n’était absolument pas calme, bien au contraire. Il était tendu comme une corde d’arc. Il n’arrivait pas à la voir distinctement et bougeait lentement. Le soldat avait la crainte que quelque chose lui tombe sur la tête. Le brun distingua une main et tendit la sienne, avançant un peu plus. Il y était presque. Il n’était pas du tout rassuré. Il avait vraiment un mauvais pressentiment. Ses doigts effleurèrent ceux de Marlene et il se sentit rassuré. Skylar s’accroupit, il la voyait un peu mieux que prévu. Il tenta de chercher un bloc. « Je vais bien et toi ? » Non elle n’allait pas bien, mais il préférait encore lui demander. Le soldat était venu avec des hommes, mais il se demandait où ils étaient tous. Pas si loin d’eux normalement. « Tu peux te lever ? » Cela commençait à l’inquiéter car il entendait des craquements non loin d’eux, comme si le métal protestait. Le vaisseau n’avait jamais été conçue pour tenir face à des tremblements de terre. Même si le brun n’était pas scientifique, il savait cela intuitivement.

Skylar se demandait pourquoi Marlene se trouvait là. Une pointe de colère naquit en lui, mais il étouffa les premières flammes de colère. La colère ne servait strictement à rien à cet instant. Elle était là et c’était ainsi, pas besoin de reporter la faute sur elle. Ils devaient s’entraider et sortir de là. Un bruit dans son dos lui fit tourner la tête et il fronça les sourcils. Il ne voyait rien, mais n’était pas rassuré. Skylar se demanda pourquoi il avait peur, il n’y avait aucune raison. Normalement aucune bête n’allait sortir du sol sans prévenir. Il tourna la tête vers son amie. Il pensa aux dernières discussions qu’il avait eu avec certaines personnes concernant le Conseil. Était-elle au courant que cela sentait vraiment le roussi ? Que les gens commençaient à s’interroger et peut-être se rebeller ? Ce n’était pas le moment de parler de ça. « Il faut qu’on parte. » Vraiment et vite. Skylar entendit des bruits derrière eux, comme des voix. Ses hommes devaient les chercher. La poussière allait retomber et ils pourraient sortir. Le brun fit descendre ses mains et toucha le bloc qui écrasait la jambe de Marlene. Cela s’annonçait mal. Il n’était même sûr d’arriver à soulever seul et cela l’inquiétait.

Skylar ne pouvait pas montrer qu’il avait peur. S’il commençait à paniquer, ils étaient foutus. Il était un soldat, pas quelqu’un qui pouvait se permettre de perdre les pédales. Même s’il était avec quelqu’un dont il était proche. Le brun se devait de garder les pieds sur terre. Il se demandait s’il y avait eu des dégâts en dehors du vaisseau et cela lui donna une pointe d’adrénaline. Il n'avait pas la moindre idée de ce qui l'attendait dehors. Dans quel état pouvait bien être le camp ? Oh ils verraient après, pour l'instant ils devaient sortir.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mer 28 Sep - 1:31

C’était à ne rien comprendre. En une fraction de secondes, en un battement de cil la terre avait fait une rébellion et avait tout fait s’effondrer. Les débris de l’Odyssée qui avaient formés l’Arche venaient redevenir poussière encore un peu plus qu’avant. Ca avait si peu duré, et pourtant Marlene se retrouvait là, prisonnière des décombres et dans l’incapacité de soulever le poids qui la retenait au sol. Malgré les quelques égratignures, elle allait bien. « Oui, je crois. » Marlene allait toujours bien, même quand elle était brisée en deux par le passé ou les remords. Tant qu’il y avait des gens heureux et saufs autour d’elle, elle allait bien. Peu importe le reste. Et puis au moins, elle avait réussi à sauver ses archives. Ça aussi c’était plus important. Et devinez quoi, ses dossiers elle les avait toujours.

Elle releva la tête vers son ami et lui décrocha un sourire avant de desserrer ses bras de sa poitrine pour laisser apparaitre sa multitude de dossiers historiques retracés à la main. « Au moins j’ai sauvé quelque chose, haha ! » Elle ria légèrement puis essaya de se redresser. Elle lui fit non de la tête en constatant de plus belle que non, elle ne pouvait pas se lever. « C’est trop lourd, je peux pas bouger… » La poutre lui pressait de plus en plus la peau et elle était certaine que le débris lui avait déjà entaillé une partie de la jambe. « Skylar, ma jambe me fait mal ! »  Entre les silences qui coupaient leurs échanges, elle entendait les craquements et regardait l’horizon sans savoir ou poser les yeux au milieu de tout ce bazar. «  Je suis d’accord mais je ne peux pas glisser ma jambe et je sais pas comment soulever ce truc ! » Elle avait beau être instruite et avoir tout le savoir historique dont quelqu'un puisse rêver, ses compétences s'arrêtaient là. Elle n'avait ni la force ni l'agilité suffisante pour s'extirper de là toute seule !

Soudain, fidèle à elle-même, elle se mit à paniquer. Tout d'abord intérieurement, puis ses yeux qui voguaient dans tous les sens la trahissèrent. « Et si il restait d'autres gens coincés ? » Sa pensée sortit à haute voix. Elle n'était peut-être pas la seule a s'être faite piéger dans les décombres ! Même si ils n'entendaient personne, l'idée d'être là et inutile la rendait folle et elle se maudissait elle-même de ne pas avoir fait attention ou elle allait.

avatar
05/05/2016 Ponyta 219 Norman Reedus morphine Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 21


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mer 26 Oct - 15:50

Skylar était heureux de constater qu’elle semblait bien aller. Il était soulagé au fond de lui. C’était difficile pour lui de cacher sa peur. Cette poutre qui bloquait cette jambe, ce n’était pas rien. Il n’était pas médecin, il ne savait pas combien de temps cette situation pouvait durer avant que cela ne tourne au vinaigre. Il s’accroupit à ses côtés pour lui éviter de tordre le cou dans tous les sens pour pouvoir le regarder. Il sourit en voyant les dossiers qu’elle avait sauvés, le fait qu’elle soit assez lucide pour se concentrer là-dessus voulait probablement dire que la situation n’était pas si grave que cela. « Tu ne changeras jamais. » Sa voix était tendre, il lui demanda si elle pouvait se lever. Il espérait tellement qu’elle puisse le faire. Cela le soulagerait. Il avait tout de même énormément la crainte que le plafond leur tombe sur la tête. Si cela arrivait, ils n’auraient aucune chance de survie, bien entendu. Ils devaient partir d’ici et vite, surtout quand Skylar sentait les choses grincer au-dessus d’eux. Il n’était aucunement rassuré à dire vrai. Il balaya la zone du regard, espérant secrètement que quelqu’un viendrait les aider. Surtout que son cœur battit plus vite quand Marlene lui affirma que c’était trop lourd. Il regarda sa jambe alors qu’elle lui affirma qu’elle avait mal. « Je vais te sortir de là. » Une promesse. Il ne l’abandonnerait pas. Ils trouveraient une solution, ensemble.

Était-il utopiste ? Probablement. C’était beau de rêver, mais jamais trop longtemps car l’atterrissage faisait particulièrement mal. Il se redressa, évaluant vite fait la taille de la poutre. Il lui faudrait de la force et un système de levier. En gros, impossible de faire cela seul sans risque de comprimer complètement la jambe de Marlene. Skylar se concentra sur sa respiration pour ne pas perdre le contrôle. Il tourna la tête vers son amie quand elle évoqua l’idée qu’il pourrait y avoir d’autres gens ici. « Je suis ici pour te sauver. Tu es une conseillère. » Cela ne voulait pas dire qu’il s’en fichait des autres, cela voulait juste dire qu’il ne l’abandonnerait pas. Elle avait la main sur le cœur, mais parfois être trop gentil pouvait vous tuer. « J’entends des gens. » Oui, il y avait des voix qui semblaient s’approcher d’eux. Il la regarda quelques secondes et bougea vers les voix, mais de trois pas, pas plus. Il ne voulait pas s’éloigner d’elle, il avait peur de la voir disparaître à jamais. Un soupir franchit ses lèvres et il regarda nerveusement autour de lui. L’urgence de la situation avait le don de mettre ses nerfs sous pression, mais il n’était pas adjoint de la sécurité pour faire joli, il tiendrait. Skylar avait des nerfs d’acier et il savait réfléchir rapidement. Il regarda autour de lui. « Je ne peux pas m’éloigner, je pourrai te perdre de vu. »

Et dans ce cas, ne jamais la retrouver ou la retrouver trop tard. Tout simplement impensable. Skylar espérait que les voix se rapprochent, mais elles semblaient s’éloigner et cela l’énervait encore plus. Il siffla brusquement, espérant attirer l’attention. On ne pouvait pas cesser de rêver après tout. « ON EST LÀ !! » Mais qui les entendrait ? Les entendrait-on ? Son regard passait régulièrement sur la poutre, inquiet. Ils étaient vraiment dans des beaux draps. Le temps s’écoulait et il stressait. Son visage restait pourtant froid et détaché. Marlene semblait suffisamment inquiète sans en rajouter une couche supplémentaire. Il ne pouvait pas perdre le contrôle, jamais.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Jeu 30 Mar - 17:14

L’affection qu’elle apportait à Skylar ne pouvait pas vraiment se mesurer. Tout comme celle de Richard. C’était comme si elle les avait toujours connu et, bien qu’étant l’ainée de quelques années elle avait toujours considéré le trio comme une petite famille. Bien entendu, par ‘’trio’’, la conseillère n’entendait pas qu’ils en étaient vraiment un. Elle était là, parfois, à temps partiel pour rire avec eux ou leur offrir de petites choses, mais elle ne faisait que s’inviter dans la bulle des deux meilleurs amis qui aimaient aussi la chouchouter. Et Marlene chérissait beaucoup ce lien qu’elle entretenait avec tous les deux car elle n’était pas dupe. Rien qu’aujourd’hui même le lui prouvait. N’importe qui d’autre que Skylar l’aurait trouvé, et elle aurait eu autant de chance de se faire porter secours que d’être laissée pour morte. Certes, elle était plutôt aimée par les autres habitants pour son pacifisme. Mais elle n’en demeurait pas moins une conseillère, et on lui reprochait aussi énormément de choses faites qu’elle essayait encore aujourd’hui d’oublier. Cela n’aurait été que la répercussion pour avoir fermé ses yeux tant de temps, que de finalement être laissée morte à son tour.

Le Pisteur lui avait promis de l’aider à s’extirper de là quand elle évoqua la possibilité que d’autres soient coincés. Un sentiment désagréable s’empreignait d’elle tandis qu’elle avait l’impression de profiter d’un favoritisme à cause de son grade. Sa jambe lui faisait tellement mal néanmoins, alors elle ne fit qu’approuver par son silence. Le tremblement avait l’air de plus en plus lointain au fur et à mesure que les secondes défilaient mais toute la structure, endommagée par la terre mouvante, ne semblait plus vraiment stable. Comme si un écho un peu trop fort pouvait pousser les parois à s’effondrer sur elles-mêmes.

Puis soudainement, des voix. Enfin. Mais ils paraissent loin et le vaisseau est si grand, qu’il est impossible de définir où ils pourraient être. Tandis que son ami semble réfléchir, l’archiviste se force à ne pas bouger et à patienter.  « Vas-y, trouve-les ! Si tu me perds, je t’appellerais encore. » Mais il n’eut même pas le temps de la contredire, qu’on aperçut rapidement trois silhouettes au loin. « ON EST LÀ !! » son cri de joie fit écho à celui de Skylar, et rapidement les trois hommes les trouvèrent à travers la poussière flottante.

De longues minutes s’en suivirent pour trouver comment soulever la poutre sans endommager d’avantage la jambe de la conseillère et finalement, trois réussirent à soulever l’objet tandis que le quatrième extirpa la veuve des débris. Son entaille était profonde et saignait abondamment, aussi Marlene se contenta de serrer les dents et pousser quelques gémissements douloureux sans pour autant pleurer ou se plaindre d’avantage. La situation était bien assez compliquée comme cela, et elle remercia les hommes qui partirent voir si d’autres étaient coincés. Elle plia ses feuilles d’archive qu’elle rangea dans la poche arrière de son pantalon, puis essaya de se relever. Le premier essai fut un échec.  Pour le deuxième, elle réussit à prendre appui contre un mur, avant de reposer ses bras sur l’épaule de son ami qui comme il l’avait promis, était toujours là avec elle. « Merci tellement. » dit-elle doucement. Un sourire contagieux sur les lèvres, et une bonne humeur même après ce qu’ils venaient de vivre. « Il faudrait qu’on essaie de voir si il y a d’autres gens coincés maintenant ! »

avatar
05/05/2016 Ponyta 219 Norman Reedus morphine Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 21


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mar 2 Mai - 10:50

Skylar était particulièrement inquiet pour la jambe de Marlene, même s’il tentait de le cacher. Il semblait impassible alors que dedans, il bouillonnait. Des voix, des voix tout près d’eux et il tourna la tête vers la direction du son. Marlene lui ordonna, car il interpréta cela comme un ordre, qu’il aille les trouver, ces voix. Il s’y refusait, mais pas le temps de dire non que des silhouettes surgirent, trois hommes. Skylar cria avec Marlene. Une légère inquiétude brilla dans son regard clair alors qu’il aida deux hommes à soulever une poutre tandis que le quatrième tira Marlene. L’exercice ne fut guère facile, mais au prix de quelques efforts, il réussit. Il avait le souffle rauque. Il était proche de Marlene et l’entendit gémir. L’homme la regarda discrètement, inquiet. Elle ne devrait pas être aussi courageuse et vouloir autant aider les gens. Non. Elle devrait se préoccuper d’elle un peu. Mais c’était ce que Skylar admirait chez la conseillère. Elle semblait toujours vouloir aider les autres et se préoccuper des gens. Comment ne pas l’apprécier dans ce cas ? Était-elle au courant des rumeurs qui grondaient sur le campement ? La colère de certains ? Skylar n’avait fait qu’entendre des murmures sans savoir si cela était fondé ou non. Alors à la place il enquêtait, il écoutait et attendait de voir si tout ceci était vrai.

Il la regarda plier les feuilles d’archive et se demanda ce qui avait d’aussi important pour qu’elle s’y accroche de la sorte. « Ils en valent la peine ? » Sa question n’était pas un reproche, juste une question posée avec bienveillance, rien de plus. Il voulait savoir. Skylar la regarda tenter de se redresser, se demandant s’il devait l’aider. Il attendit quelques secondes et finalement, elle posa ses bras sur lui. L’homme passa un bras autour de la taille de Marlene pour la soutenir. « C’est normal. On se connait depuis longtemps. » Comment pouvait-elle rester aussi joyeuse alors que sa jambe semblait dans un sale état ? Lui ne le pourrait pas en tout cas. Skylar avait le visage fermé, comme d’habitude. « Je veux d’abord regarder ta jambe. » Le brun savait qu’elle ne changerait pas d’avis quant au fait d’aider d’autres gens. Il la regarda quelques secondes. « Je peux te lâcher ? » Il attendit sa réponse avant de s’accroupir au niveau de sa jambe. Cela saignait. Il déchira un pan de son t-shirt et sans rien dire, fit un garrot solide. Inutile qu’elle perde son sang ici alors que des gens venaient de la sauver, cela serait ridicule.

Skylar détestait l’idée de se déplacer avec quelqu’un de blessé. Pour lui c’était quelque chose de dangereux. D’un autre côté, il savait Marlene têtue, alors s’il ne l’aidait pas, elle irait probablement seule. L’homme se plaça aux côtés de son amie, car ils étaient amis oui et regarda droit devant lui. Elle pourrait toujours l’utiliser comme béquille si elle le désirait. Ce qui risquait fortement d’arriver vu son état. « Il va falloir s’enfoncer. » Et peut-être risquer que quelque chose leur tombe sur la tête. Avaient-ils le choix ? Non. Un peu plus d’hommes et de femmes aurait été utile pour le second du chef de garde, mais il allait faire avec. Il se mit en route, les sens attentifs, regardant autour de lui. Il y avait quelques dégâts, il faudrait tout remettre en place par la suite. Cela ferait bien du travail. Il faudrait coordonner les équipes, cela demanderait des efforts. Skylar faisait déjà des plans dans sa tête. « Pourquoi tu as toujours envie d’aider ? » Il voulait comprendre. Ce n’était pas son rôle, elle était conseillère, pas soldate. Alors pourquoi ? Pourquoi autant aider alors que des gens commençaient à détester le Conseil ? L’homme était curieux, il avait envie de réponses.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Jeu 18 Mai - 3:15

Sans qu’elle ne demande rien, il prit soin d’elle et lui banda délicatement la jambe avec les moyens du bord en attendant de sortir de ce tas de décombres. Il lui avait offert ses épaules comme appui, et l’avait inspectée avant qu’elle ne se remette debout pour remarcher. Il était d’une rareté plutôt conséquente de trouver des amis si fidèles, et elle lui en était vraiment reconnaissante. Elle avait répondu d’un simple hochement de tête satisfait lorsqu’il lui demanda si ses dossiers valaient la peine de se mettre en danger. Tout en valait la peine. Tout écrit. Toute personne. Parce que tout était plus précieux que soi-même.

Une fois son bandage mit en place, elle se releva lentement sur ses pieds et posa son coude sur l’épaule de son ami, tandis qu’il avançait doucement pour lui permettre à la fois de suivre le rythme mais aussi pour que rien d’autre ne risque de s’écrouler. Elle scruta les alentours à la recherche de personne en besoin ou de choses à sauver, mais ils semblaient n’être que tous les deux pour le moment. Au fur et à mesure qu’elle avançait, les décombres crépitaient sous ses pas lourds et difficile. Tellement de dégâts dans ce qui n’était déjà plus qu’une ruine… Comment allaient-ils tous faire ? Elle se sentait un peu perdue, comme à l’atterrissage. C’était une nouvelle catastrophe qui leur tombait dessus au mauvais moment. A croire que la nature et le karma réglaient leurs horloges internes pour pouvoir jeter leur dévolu durant les heures les plus sombres du monde. Elle n’avait vraiment pas envie de complications, et ne voulait pas penser à tout le remu-ménage que tout ceci allait engendrer. De nombreuses personnes ne croyaient déjà plus au conseil et échauffait les esprits des plus crédules, de plus en plus de personnes se sentaient démunies ou perdues, énervées, trahies. Le conseil tenu comme principal responsable évidemment, elle en était consciente. Mais rajouter l’effondrement du campement à leur liste de sujet sensible, ce n’était pas ca qui apaiserait les esprits…

La question de Skylar l’interpella comme une douce brise venant chatouiller sa quiétude. C’était comme si… Personne ne lui avait posé la question ? Personne n’avait vraiment eu l’air de se soucier du pourquoi ou du comment, si toute fois il y en avait vraiment un. Comme si elle n’était qu’un être transparent qu’on ne notifiait que lorsqu’on avait besoin de quelque chose ou qu’on allait mal, sans se rendre compte que si jusqu’ici tout allait bien c’était en parti grâce à lui.  Skylar soulevait ce point, lui laissant entendre qu’il avait remarqué ses efforts. Et elle ne se sentit tout à coup plus si inutile que ça. Elle décida de ne pas arrêter sa marche, pour sortir plus vite du tunnel. « Et qui d’autre le ferait autant, si je n’en avais pas autant envie ? » demanda-t-elle. « N’avons-nous pas tous besoin d’aide en ce moment ? De personnes pour être positifs et pour réussir à nous en sortir ? Qu’est-ce que deviendrait le groupe si plus personne n’essayait, ne faisait de son mieux pour aider ? » Ces questions qu’elle lui posait, elle n’en attendait pas forcément une réponse. Elle se disait qu’il la connaissait surement au fond de lui. Elle lui lanca un sourire. « J’aide, parce que ca me fait me sentir vivante. Parce que j’aime voir les sourires des gens qui valent bien plus qu’un merci. Parce que je veux que les choses se règles. Parce que je veux que tout le monde soit heureux. » Et parce qu’elle s’en voulait terriblement d’avoir tué des gens. Mais elle savait où il voulait en venir. « Tu sais, les rumeurs je les connais. J’entends les gens parler. Je les entends murmurer des choses, je les vois du coin de l’œil me scruter avec insistance lorsque je passe devant certains d’entre eux. Je les vois faire avec les autres, avec tous les autres membres du conseil. Mais nous sommes 7, nous ne sommes pas tous pareils, et on essaie tous de faire de notre mieux.» Ne souhaitant pas dire explicitement qu’elle ne cautionnait pas l’agissement de certains d’entre eux, elle se contenta d’en prendre aussi la responsabilité. 7 personnes, mais un conseil. Une décision à chaque fois. « J’aimerais aussi que les choses changent, Skylar… Enfin je crois. Je ne sais pas.» Elle n’allait bien évidemment pas révéler son envie de s’affilier aux rebelles, quand bien même elle le considérait comme son petit frère. Elle se contenta de lui attrapa délicatement la tête avec son bras pour la ramener vers elle, et lui embrassa le front avec bienveillance. Un geste qu’elle avait l’habitude de faire avec lui, depuis des années, qui définissait certainement mieux leur relation que n’importe quel mot.

Un craquement les sorti de leur moment. « C'était quoi ? Tu crois que c'était quelqu'un de coincé ? Ou que le plafond s'affaisse de nouveau ? Y A QUELQU'UN ? » Elle aimerait bien qu'aucune des deux options ne soit vraie, et qu'ils puissent sortir de là au plus vite pour voir si tout le monde va bien à l'extérieur.


avatar
05/05/2016 Ponyta 219 Norman Reedus morphine Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 21


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Mer 31 Mai - 15:46

Skylar avait bien des pensées dans son esprit, mais il posait bien rarement des questions. Peut-être par timidité, allez savoir. Néanmoins, il décida de poser sa question. Pourquoi toujours aider ? Elle aurait pu décider d’agir autrement. Il ne savait pas vraiment comment les autres agissaient. Le brun se demandait bien comment elle allait prendre sa question. Ils se connaissaient depuis suffisamment longtemps pour qu’il parte du principe que normalement, elle ne le prendrait pas mal. Il ne savait pas qui d’autre le ferait sincèrement. C’était un point intéressant qu’elle soulevait. Cela forçait Skylar à utiliser tous ses neurones. Il appréciait réfléchir et ne pas rester dans le flou intellectuel. Il comprenait complètement les arguments qu’elle mettait en avant et appréciait d’entendre cela. Mais il ne s’agissait pas de lui là. « Le groupe tomberait. Tu n’es pas seule. » Il sous-entendait par là qu’elle ne devait pas risquer de prendre la responsabilité seule, c’était dangereux. Elle pouvait en venir à culpabiliser pour rien. Skylar lui sourit en retour à son sourire. Que tout le monde soit heureux… Quelle noble cause qui ne risquait pas de s’accomplir. Pas tout le monde n’était heureux, c’était normal. Le brun ne dit pourtant rien. Inutile de bousculer Marlene. Il appréciait ce qu’elle disait. Il était là pour l’écouter, rien de plus.

Ils n’avaient pas besoin de faire semblant. Skylar faisait un peu l’imbécile, ne donnant pas les informations ainsi et faisant celui qui ne savait rien. « Je sais que tu essaies de faire de ton mieux. » Il ne savait pas si c’était le cas pour tous les conseillers. Il préférait ne pas tous les valoriser. Les choix des mots du militaire n’étaient jamais anodins. « Tu sais très bien pourquoi les gens vous regardent ainsi. » Lui ne lui reprochait rien, il lui serait toujours fidèle. Il y avait bien des reproches. Une liste interminable qui pouvait donner le vertige si on n’y prenait pas garde. Skylar restait tout de même prudent pour ne pas se faire traiter de traître. Un accident pouvait si vite survenir quand on n’y prenait pas garde. « Change comment ? » Il était curieux et cela pouvait se voir dans le reflet clair dans ses yeux. Il se demandait bien ce qu’elle avait en tête et ce qu’elle pensait. Il ne pouvait pas se permettre d’être trop direct. Il se laissa attraper par la femme et déposer un baiser sur le front. Rien qu’un instant, il se crut sur le vaisseau flottant dans le ciel, que tout était redevenu comme avant. Mais un crac le fit aussitôt se tendre et il se redressa de toute sa hauteur. La réalité était de nouveau là. « Reste en arrière. » Son ton était sans appel et n’admettait aucune prise de position inverse.

L’homme s’élança en avant, mais prudemment tout de même. Il regarda attentivement autour de lui. Le plafond tenait bien en place. Il entendit un grognement sur sa gauche. « Il y a quelqu’un. » Sa voix était forte et il s’approcha de l’homme au sol, visiblement jeune. L’homme s’accroupit devant lui. L’inconnu était assoupi. Skylar lui prit le pouls, il était rapide et léger, mais vivant au moins. « Il est vivant. » Heureusement. Il aurait eu bien du mal avec quelqu’un de mort. Il n’avait pas envie de récupérer un cadavre. « Il faut qu’on le sorte. » Un craquement retentit et l’homme aurait juré que c’était le plafond qui craquait. Est-ce que cela voulait dire que quelque chose allait leur tomber sur la tête ? Skylar regarda rapidement Marlene, conscient qu’elle était blessée et qu’elle ne pourrait pas aider autant qu’elle le pourrait habituellement. Le brun allait devoir se débrouiller seul. L’homme souleva l’homme inconscient. Il pesait bien son poids en tout cas. « Tu m’ouvres la voie ? » Un sentiment d’urgence l’envahit, le sentiment de sortir tout de suite. Pourtant il n’en parla pas à voix haute. Il ne voulait pas faire paniquer son amie.

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47074 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 344
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene
Sam 9 Sep - 21:00

Ce RP est archivé pour n'avoir pas reçu de réponse depuis trois mois. Merci de contacter un membre du staff si vous souhaitez néanmoins le continuer

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: [INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene

 

[INTRIGUE 13] Le ciel nous tombe sur la tête. | Marlene

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le ciel nous tombe sur la tête
» GRAVITY † quand le ciel te tombe sur la tête
» [Intrigue] Reprendre ce que nous avons donné.
» une plume qui tombe du ciel
» une plume tombe du ciel....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-