Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Ven 6 Mai - 11:10

[code à venir]

Découvrir le campement de l'Odyssée. L'autre camp. Savoir qui a survécu, ou non. Hope en a besoin, elle le sent. Suivre les traces de son coloc', aussi, voir où il est tombé, lui dire adieu à sa manière, peut-être. Ca semble sans doute étrange, inutile, peut-être même masochiste, mais elle en ressent la nécessité. Elle a suivi Isaïah, quand elle a dû quitter le camp des cent. Elle ne parvient pas à exprimer son soulagement de la savoir en vie, sa joie de la revoir après tout ce temps, pourtant ces sentiments sont bien là, au fond de son coeur. En d'autres temps, sans doute qu'elle l'aurait prise dans ses bras, mais aujourd'hui, elle s'en sait incapable. Elle ne parvient déjà pas à toucher Kyara - le peu de temps où elle est réellement au camp.

Elles sont parties ensemble, lorsque la brune n'a plus pu rester chez les cent. Elles ont fait la route, comme si c'était naturel, pourtant la blonde n'est pas vraiment du genre à beaucoup sortir de l'enceinte protectrice - en tout cas un minimum - qu'ils se sont forgés. Elle ne l'a jamais fait que pour rencontrer Anatole, et ça n'a pas toujours été sans danger. Et elle ne s'est jamais aventurée aussi loin, non plus. Elle n'en montre pas grand chose, mais en réalité, elle n'en mène pas large. Quand ils arrivent à la falaise où Cameron est tombé, elle ne prononce pas un mot, regarde le vide comme si elle pourrait réellement y voir la dépouille de son colocataire, mais son esprit semble absent. Dans sa tête, elle lui dit adieu, et cette fois les larmes ne coulent pas. Elles ont coulé avant, et elle ne souhaite pas qu'Isaïah en soit témoin non plus. Ils n'étaient pas censés être proches, de toute façon. Ils ne l'étaient pas vraiment. Et pourtant, un lien bizarre existait, ce n'est pas pour rien que sa rupture la blesse autant. La mort les suit partout, ici, elle le sait, cependant. Elle y serait presque habituée à force.

Arriver au camp de l'Odyssée n'a pas été si difficile, finalement. Elle a sursauté aux bruits inconnus, craignant une nouvelle irruption d'un grounder belliqueux, comme lorsqu'elle a bizarrement fait la connaissance d'Anatole, mais non, le voyage s'est plutôt bien passé. Elles sont arrivées indemnes, fatiguées et un peu frigorifiées, mais entières et valides, c'était déjà pas mal. Et le premier jour, elle n'a pas fait grand chose d'autre que manger plus décemment que sur la route, et se réchauffer au coin du feu.

Et puis la curiosité a pris le dessus. Il fallait qu'elle voie le camp en entier, leur installation, leur matériel, surtout.

- J'ai l'air d'un gamin capricieux, hein ?

Mais elle voulait voir la radio sur laquelle Isa travaillait avant que leur communication soit coupée, elle voulait observer par elle-même tout ce qu'ils possédaient de technologie, se rendre compte du fossé entre leurs deux camps... Et peut-être aussi savoir si un jour, elle pourrait vraiment être utile à quelque chose. Parce qu'au fond, ce qui la mine est là aussi. Un an et demi sur Terre, et elle ne sert, définitivement, à rien. Même dans la partie qu'elle était censée maîtriser, finalement, elle n'a pas réussi à être efficace. Et peut-être que, quelque part, elle se demande si ça place ne serait pas plus ici, dans le camp de l'Odyssée, plutôt que parmi les cent où elle reste un boulet pour le groupe, elle le sait.

Il y a déjà quelqu'un, cependant, quand elles parviennent dans la partie du camp où Isa la guide, là où elle a passé le plus clair de son temps à se rendre utile, elle. Un jeune homme blond, à la barbe naissante que l'informaticienne ne peut pas trop s'empêcher de détailler. Tout en gardant ses distances, instinctivement. Ca reste un homme, et elle a beau se répéter que tous ne sont pas comme celui qui l'a agressé, combler la distance entre eux lui semble insurmontable. Elle s'est arrêtée à quelques pas derrière Isaïah, muette et immobile un instant.

- Bonjour... bredouille-t-elle seulement, embarrassée de sa présence, mais ne souhaitant pas se montrer impolie.

Son regard fait le tour de la pièce, comme si ça pouvait réellement effacer son malaise. Elle inspecte tout ce que la pièce recèle de matériel, inventorie l'ensemble dans sa tête. Ca lui occupe l'esprit, histoire de ne pas prendre aussitôt la fuite.

- Alors c'est ici que tu travailles...

Sa question s'adresse à Isa, mais en réalité, pourrait être destinée à l'un comme à l'autre, même si, perturbée comme elle l'est, elle ne s'en rend pas totalement compte...

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Mer 25 Mai - 10:53



Tech guys meetin ¤ 20 février 2116


Hope M. Delibes & Isaïah Stowaway & Simon L. Quinlan
Le temps passé chez les Cents m’avait paru trop court et j’avais été plus qu’heureuse lorsque Hope avait manifesté son désir de nous raccompagner là bas, Murphy, Seth et moi. Le trajet m’avait semblé moins long, plus aisé avec une amie. C’était en souriant que j’avais fait mine de connaître le chemin, riant lorsque je devais avouer que non, j’étais bien incapable, en réalité, de dire si oui ou non nous étions passés par là à l’aller et que c’était bien pour ça que j’avais demandé à Seth et Murphy de m’accompagner. Tout comme elle, les bruits de la faune m’ont fait sursauter, mais parce que j’ai pu en découvrir certains des dangers et que je n’ai aucune envie de leur faire face à nouveau. Dans ces moments-là, j’ai pressé Hope de se rapprocher des deux militaires qui nous accompagnaient, préférant la sécurité qu’ils pouvaient nous apporter à l’intimité dont j’avais besoin avec la jeune femme. Par-dessus tout, j’avais envie de savoir comment elle avait vécu tout ça et, aussi et surtout, pourquoi elle avait commis un crime sur l’Odyssée afin d’être envoyée sur Terre avec les autres. Mais nous n’en eûmes pas l’occasion de tout le trajet, et, une fois tous arrivés, il fut davantage question de se reposer, de se réchauffer et de se restaurer qu’autre chose. Je décidai donc de ronger mon frein jusqu’au lendemain lorsque Hope me demanda de lui faire visiter les lieux. « Tu vas voir, ça a changé… » dis-je. Comme si elle ne s’en était pas déjà rendue compte. Dès le premier coup d’œil, il était aisé de remarquer qu’il manquait une grosse partie de la station. Déjà parce qu’elle s’était séparée dans l’espace, ensuite parce qu’une partie avait été détruite lors de notre atterrissage.

Après lui avoir fait visiter ce qu’il restait de l’Odyssée, j’emmenai Hope dans mon antre, dans mon atelier, sans m’attendre à y trouver Simon, mon meilleur ami. Je restai un instant surprise de le trouver là, me demandant s’il avait attendu mon retour avant de, finalement, me jeter à son cou pour lui claquer une bise sur chaque joue. « Simon !! Je suis contente de te voir ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu voulais voir quelque chose avec moi ? Faudra que je te raconte mon séjour chez les Cents et… » L’espace d’un moment, j’en avais oublié la présence de Hope derrière moi. Jusqu’à ce qu’elle prenne la parole d’un ton hésitant, en tout cas. Reculant, je me raclai la gorge, me rendant compte que j’avais manqué à tous mes devoirs et que Hope, visiblement gênée avait commencé à arpenter la pièce. « Hope, je te présente Simon, mon ami d’enfance. Simon, je te présente Hope. Nous travaillions ensemble avant qu’elle ne se fasse arrêter et envoyer sur Terre. » dis-je, sans répondre de prime abord à la question de la jeune femme.

« Oui, c’est ma grotte, mon refuge. L’endroit où je passe le plus clair de mon temps lorsque je ne suis pas entrain de me perdre à l’extérieur du campement…. » expliquai-je finalement à mon amie avant de me tourner vers le seul homme de la pièce : « Raconte-moi… Il s’est passé quoi, pendant mon absence ? » D’un côté, j’avais envie de tout savoir, de l’autre, je me disais que peut-être, discuter aiderait à mettre Hope à l’aise.


Dernière édition par Isaïah Stowaway le Mer 1 Juin - 11:18, édité 1 fois

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Sam 28 Mai - 16:27

Simon gratte la barbe qui commence à décorer ses joues et son menton. Ces derniers temps, il n'a pas eu le temps de se raser, trop occupé entre les trois enfants qu'il garde trop régulièrement - les trois seuls enfants rescapés du crash - et les réparations diverses qu'on lui confie. Pour lui qui refuse en général de sortir de l'infirmerie, de sortir tout court, on lui donne plutôt des caisses d'objets cassés à rafistoler. Ah ! Qu'elle lui semble lointaine, cette époque où il réparait l'Odyssée. Où, armé d'un ordinateur, il pouvait tout faire.

Aujourd'hui, quelques talkies-walkies sont opérationnels, et Isaïah et lui ont commencé à travailler à la remise en route d'une radio. Il a abandonné assez vite ce projet quand on lui a trainé un bout d'épave dans l'atelier pour récupérer ce qui était récupérable. Là, Simon s'était senti comme un enfant de l'ancien temps au pied d'un sapin, le matin de Noël. Avec une patience infinie, il avait dévissé, déboité, démonté, jeté, gardé, pendant des jours. Ethan, un enfant de 9 ans environ, était resté des heures durant devant les composants que Simon avait gardés, à les observer sous toutes les coutures. Dans un coin de l'atelier, il avait empilé plusieurs cartons qui attendaient patiemment leur heure. Il avait étiqueté, non sans un pincement au coeur, les deux cartons de cartes électroniques, sans savoir si elles étaient en état de marche ou non. Et peut-être ne le saurait-il jamais. Mais au cas où, il les gardait précieusement, ces vestiges d'un temps où il était brillant grâce à ces machins.

Et puis aujourd'hui, afin de trouver un peu de tranquillité - Annabelle était particulièrement capricieuse aujourd'hui, au point que la patience assez peu légendaire de Simon en avait été durement éprouvée et qu'il avait fini par l'enfermer dans sa "chambre" avec un livre qui finirait probablement en pièces - il s'était réfugié dans l'atelier d'Isaïah. Ethan était dans la pièce d'à côté, à observer quelque pièce électronique, et Marcus, le tout petit d'un an à peine, dormait dans son cocon de couverture d'une respiration sifflante, enrhumé.

Le calme, donc.
À peine interrompu par quelques légers bruits de vis qui tombaient.
Puis carrément interrompu par la tempête Isaïah.
Simon recracha les deux vis qu'il tenait entre ses dents, surpris, avant d'esquisser un début de sourire et de poser une simple main sur l'épaule de la jeune femme. Pour Simon, un tel contact, c'était déjà beaucoup plus que ce qu'il aurait accordé à n'importe qui. Peut-être aurait-il était jusqu'à lui rendre sa bise si elle ne s'était pas reculée pour prononcer un prénom. Puis des présentations.

Le sourire de Simon disparait, et il tourne la tête, méfiant, vers l'intruse. Parfait, elle ne semble pas plus à l'aise que lui. Il n'y a rien de plus insupportable que les gens qui pensent que "les amis de mes amis sont mes amis, étreignons-nous comme si on se connaissait depuis dix ans". Alors il se contente de hocher la tête, avant de détourner le regard et de... Heu, et bien, regarder ailleurs que cette fille dont la seule présence le met mal à l'aise.

Et puis la question tombe, comme un couperet. Ce qu'il s'est passé ?

- Ce qu'il s'est passé ?

Ses pensées et ses paroles sont, au moins, cohérentes. Simon se gratte la barbe.

- Moins d'engelures à soigner. Pas trop de morts, mais toujours des gens assez mal en point. Et pas d'électricité.

Il ne voyait pas quoi ajouter d'autre, en réalité. Il ne se voyait pas ajouter, devant une inconnue, que sa mère allait moins bien qu'au départ d'Isaïah, ni parler des trois gamins dont il avait la charge. Au lieu de ça, comme souvent, ses pensées franchissent ses lèvres avant qu'il ne puisse estimer les dégâts qu'elles peuvent causer. Il montre Hope du menton :

- Elle fait quoi, là, elle ? Elle faisait quoi sur l'Odyssée pour te connaître avant d'être envoyée en prison ?



avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Mar 31 Mai - 10:17

L'Odyssée. Ca lui fait bizarre de se dire qu'elle va la revoir, mais ne pas quitter tout de suite Isaïah l'enchante réellement. La présence des deux autres tout le trajet lui laisse un sentiment plus mitigé, partagé entre un côté rassurant - elle n'aurait pas donné cher de leur peau, sinon - et le sentiment de malaise dû à la présence d'inconnus. L'insouciance d'Isa face au trajet, au danger, à sa méconnaissance totale du chemin et des alentours la met à la fois mal à l'aise et la fait sourire aussi, peut-être un peu contagieuse au fond. Elle n'en oublie pas moins où elle est, cependant, et ne rit pas comme son amie, sursaute au moindre bruit suspect. Alors parvenir en vue de l'autre camp est un soulagement, clairement. Même si une part de la blonde a le sentiment de revenir en prison. Elle avait besoin de voir, cependant, de savoir, aussi. Sur place, elle n'a pas bronché quand on leur a presque intimé l'ordre de se réchauffer, se restaurer, prendre du repos. A vrai dire, le trajet a été une épreuve suffisante pour qu'elle se montre docile, au moins pour le moment. Mais dès le lendemain, elle n'a pas pu taire davantage son désir de visiter la station, ou tout au moins ce qu'il en reste.

« Tu vas voir, ça a changé… »

Elle n'en doute pas vraiment, a déjà pu le constater, en réalité, et hoche simplement la tête. Elle a vu beaucoup de monde, mais nulle trace de ses parents, et au fond, ça ne la touche pas vraiment. C'est triste à dire, mais elle sent bien quelque part qu'ils sont morts pour elle quand ils lui ont tourné le dos, là-haut. Elle ne peut pas ne pas remarquer la présence du blond dans l'antre d'Isaïah, cependant, et sa proximité avec la brune la dérange. Pas par jalousie, simplement parce qu'elle se sent intruse, et reste donc en retrait.

« Simon !! Je suis contente de te voir ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu voulais voir quelque chose avec moi ? Faudra que je te raconte mon séjour chez les Cents et… »

Un léger sourire étire les lèvres de Hope. Isaïah la pipelette. Son naturel jovial lui manquait, même si elle est loin de le partager.

« Hope, je te présente Simon, mon ami d’enfance. Simon, je te présente Hope. Nous travaillions ensemble avant qu’elle ne se fasse arrêter et envoyer sur Terre. »

Un petit signe de la main en guise de salut, la blonde garde ses distances. Elle se sent de trop, là, et le regard, l'attitude froide de Simon, en comparaison avec sa proximité évidente avec Isaïah n'aide en rien. Même si elle n'aurait pas aimé qu'il en soit autrement, en réalité. Elle aurait fui, s'il avait fait mine d'approcher et d'être aussi tactile avec elle, elle le sait.

« Oui, c’est ma grotte, mon refuge. L’endroit où je passe le plus clair de mon temps lorsque je ne suis pas entrain de me perdre à l’extérieur du campement…. Raconte-moi… Il s’est passé quoi, pendant mon absence ? »

Elle a écouté son amie, hoché la tête, à nouveau, souri à sa boutade et puis reporté son attention sur la pièce, sur le bambin endormi, emmitouflé dans des couvertures, dont le souffle sifflant n'a rien de tellement rassurant. Sur le visage enfantin qui se découpe un instant dans l'encadrement de la porte donnant sur la pièce à côté, avant de disparaître subitement.

Et puis la voix de l'homme résonne, en réponse à la brune, et Hope reporte son attention sur lui,

« Ce qu'il s'est passé ? Moins d'engelures à soigner. Pas trop de morts, mais toujours des gens assez mal en point. Et pas d'électricité. »

La blonde hoche la tête dans son coin, sans faire de commentaire. Pas trop de morts. Ici, c'est positif. Mais "pas de trop de morts" comparé à quoi, à quand ? Elle se demande combien ils en ont perdu, depuis leur débarquement catastrophe, fait le parallèle avec son propre camp et le nombre d'événements funestes qui ont décimé leurs troupes.

« Elle fait quoi, là, elle ? Elle faisait quoi sur l'Odyssée pour te connaître avant d'être envoyée en prison ? »

Le ton employé, la forme, la piquent au vif. Elle pose à nouveau le regard sur l'homme, guère plus à l'aise que précédemment, mais plus rageuse, peut-être. Son propre regard le laisse sans doute entrevoir. Son ton de voix comme elle reprend la parole, aussi.

« Elle, a un prénom qui vient de t'être donné, et elle se trouve dans la pièce, accessoirement. »

Elle ne devrait pas être surprise qu'on la traite ainsi, la reprise de justice qu'elle est ne mérite sans doute pas mieux. S'il savait ! Mais aucun risque qu'il ne sache, elle n'a aucune raison de lui dire la vérité, à lui. Et si, à l'origine, elle aurait sans doute utilisé une formulation plus polie, l'agressivité latente de l'ami d'Isa' l'a balayée : son tutoiement, sa familiarité, n'ont rien de sympathiques, clairement, et visent à lui retourner la pareille, manifestement.

« Elle travaillait avec Isaïah là-haut, elle vient de te le dire. Et elle n'a pas vraiment de compte à te rendre. Elle pouvait juste pas laisser sa meilleure amie être envoyée au casse-pipe et rester sagement là-haut, c'est tout. »

Ca n'est pas vraiment tout, mais elle ne lui expliquera pas son viol, le meurtre de son agresseur comme il tentait de s'en prendre à sa meilleure amie, ni le fait que c'est elle, qui aurait dû partir et non Ky'. Elle ne lui dira pas non plus ce qu'elle a fait pour être emprisonnée à son tour. Elle secoue seulement la tête, agacée, et sent qu'elle étouffe ici, alors que les pièces disséminées dans les cartons tout autour d'eux font pourtant son bonheur. Elle refuse de croiser davantage le regard du blond, reporte son attention sur leur environnement.

« C'est tellement dommage... » souffle-t-elle pour elle-même, sa main se posant sur les cartons étiquetés soigneusement "cartes électroniques". Si seulement ils parvenaient à les faire fonctionner, à nouveau, elle aurait enfin le sentiment de pouvoir être utile, au moins un peu.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Jeu 14 Juil - 9:43

Tech guys meetin ¤ 20 février 2116


Hope M. Delibes & Isaïah Stowaway & Simon L. Quinlan
C’était étrange d’avoir deux de mes meilleurs amis face à face en ces lieux. Je ne m’étais jamais formalisée, pour ma part, du fait que Hope ait grandi dans la partie riche de l’Odyssée et Simon et moi dans la partie pauvre. C’était comme ça. Elle n’avait pas choisi, après tout, d’avoir des parents « aisés », pas plus que nous n’avions choisi d’avoir des parents qui n’étaient pas aussi chanceux – et dans mon cas, un père violent. Ce qui se distinguait le plus, chez Hope, c’était sa capacité à faire passer les autres personnes avant elle, sa façon de toujours se mettre en retrait pour mettre le travail des autres en avant, même lorsqu’elle avait fait le principal. C’était bien là une chose qui m’avait toujours frappée chez elle, et je ne parvenais pas à comprendre l’accueil brutalement glacial que lui réservait Simon. Le connaissant, je savais qu’il n’aimait pas trop les inconnus, mais Hope n’étant pas une inconnue, puisqu’elle était mon amie. Alors quoi ? Je le regardai détourner la tête pour me répondre, parler de la pluie et du beau temps, presque, tout en évitant ce qui semblait réellement important. Je fronçai les sourcils, me promettant d’avoir un tête à tête avec lui dès que possible.

Il reprit alors la parole, parlant de Hope comme si elle n’était pas là. J’avais beau savoir qu’il pouvait être brusque, et ne mesurait souvent pas la portée de ses propos, je restais pantoise devant le ton employé, mais Hope fut plus prompte que moi à réagir, alimentant encore le feu qui couvait sous la glace entre Simon et elle. Euh… C’est quoi ce bin’s ? songeai-je, dépassée par les événements. « Euh… Ca serait bien de se calmer là… Vous avez des points communs, à commencer par moi. Et par tout ce qui se trouve dans cet atelier. » dis-je finalement, pour essayer de calmer les choses. Parce qu’une chose était claire, je n’avais aucune envie de voir la situation partir en sucette pas plus que Hope, visiblement, qui se détournait déjà de Simon pour regarder ce qui se trouvait autour d’elle, à mon grand soulagement. Je profitai de cet instant pour me rapprocher du blond et lui glisser à l’oreille : « Je sais pas ce qu’il s’est passé pendant les 10 jours où j’étais pas là, mais on en parlera plus tard. Mais s’il te plait. Ne sois pas agressif avec Hope. C’est quelqu’un de très bien. Je suis sûre que tu pourrais l’apprécier. » Après tout, quand il n’était pas occupé à se rendre imbuvable, Simon était quelqu’un de très bien. D’ailleurs, si j’avais eu des velléités de trouver quelqu’un pour une amie, Hope, par exemple, c’est vers Simon que mon choix se serait porté.

Entendant alors Hope reprendre la parole, je me retournai vers elle. « Qu’est-ce qui est dommage, Hope ? » lui demandai-je, me demandant de quoi elle parlait.


Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Mar 9 Aoû - 21:38

Simon, donc, ne l'aime pas, elle le sent bien, dans sa posture, ses regards, ses remarques. Elle ne sait pas pourquoi, mais elle n'aime pas la façon dont il parle d'elle, comme si elle n'était pas là et ne se gêne pas pour le lui faire remarquer. Ca n'arrangera pas les choses, elle s'en doute bien, mais elle n'a pas l'intention de se laisser marcher sur les pieds, ni de laisser sa langue dans sa poche.

« Euh… Ca serait bien de se calmer là… Vous avez des points communs, à commencer par moi. Et par tout ce qui se trouve dans cet atelier. »

Ca, la blonde en convient. Et ce qui se trouve dans cet atelier, justement, l'intéresse davantage qu'un type qui manifestement la déteste d'emblée pour elle ne sait trop quelle raison - son emprisonnement peut-être déjà, mais est-ce seulement la seule chose qu'il lui reproche ? Elle n'entend pas les propos que son amie adresse au jeune homme, répondrait sans doute qu'elle n'a pas à l'obliger à être amical avec elle s'il n'en a pas envie, après tout, il ne la connaît pas, et n'a manifestement aucune envie de changer cet état de fait. C'est sans doute mieux qu'elle ne perçoive pas ces mots, donc... Et de toutes les manières, son attention est bien vite accaparée par tout ce qui l'entoure. Le matériel informatique, lui au moins, ne lui envoie pas des piques à la figure toutes les trente secondes.

« Qu’est-ce qui est dommage, Hope ? »

Elle a parlé tout haut, elle ne s'en rendait pas vraiment compte, mais la réaction d'Isa le lui indique.

« Tout ça... »

D'un geste vague, elle désigne ce qui les entoure, ces cartons soigneusement étiquetés dont elle doute qu'on puisse un jour se servir du contenu. L'espoir, elle n'en a plus beaucoup, seulement ce qu'il faut pour survivre.

« Le manque d'énergie, le manque de technologie qu'on a ici... Si ça se trouve, on n'aura jamais l'occasion de sortir ces cartes de leurs cartons... »

Une main sur l'étiquette « cartes électroniques », elle soupire, pleine de frustration. Il y a tellement de matériel autour d'elle dont ils ne peuvent pas se servir que ça l'attriste et son impuissance la rend malade. Elle donnerait n'importe quoi, réellement, pour pouvoir enfin reposer les doigts sur un clavier d'ordinateur, mais à quoi bon le préciser ? Ca n'arrivera pas de sitôt, ça n'arrivera peut-être plus jamais, sans doute même.

« Ca ne te frustre pas, toi ? De ne plus pouvoir écrire la moindre ligne de code ? De ne plus pouvoir assembler le moindre élément technique ? Pire même... que cette foutue radio n'ait pas fonctionné bien longtemps ?... »

Elle évite de s'adresser à l'ours qui lui sert d'ami, s'adresse uniquement à la brune. Il n'a aucune envie de lui parler, de toute façon. L'électronique était moins son domaine que la programmation. Mais elle s'en est débrouillait comme elle a pu, il n'y a que ça qu'elle pouvait faire, de toutes les manières. Et ça n'a servi à rien, ou presque, ce qui la désole plus encore.


Dernière édition par Hope M. Delibes le Jeu 15 Sep - 21:45, édité 1 fois

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Dim 14 Aoû - 22:45

Tech guys meetin ¤ 20 février 2116


Hope M. Delibes & Isaïah Stowaway & Simon L. Quinlan
Visiblement, le jeune homme ne l’étendait pas de cette oreille. Je ne l’avais jamais vu aussi odieux avec quelqu’un que j’appréciais. C’était quoi le problème au juste ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais le regard qu’il me lança avant de simplement tourner les talons me laissa littéralement sur le cul. Euh… Okay… pensai-je interloquée avant de me promettre d’aller régler le problème avec lui dès que possible. En attendant, toutefois, je préférai reporter mon attention sur Hope qui avait détourné son attention de Simon, ce qui était sans nul doute mieux comme ça. Il me sembla l’espace d’un instant que mon amie avait oublié qu’elle n’était pas seule dans la pièce, puisqu’elle sembla presque surprise quand je lui demandai de quoi elle parlait. « J’ai cru que tu parlais de la réaction de Simon. Je suis désolée, je comprends pas ce qui lui arrive. Il est pas comme ça d’habitude. Enfin… Pas autant… » m’excusai-je à la place du blondinet en grimaçant. Vraiment, je ne comprenais pas ce qui lui avait pris.

Mais ce n’était pas de luis qu’il était question, et il ne servait à rien que je continue à lui chercher des excuses, Hope n’en avait, semblait-il, rien à faire. Sans doute préférait-elle oublier l’odieux personnage qu’avait été Simon et c’était tout à l’honneur de la jeune femme dont les précisions faisaient écho à des propos que j’avais échangés avec l’une des conseillères pas plus tard que quelques semaines plus tôt lorsque j’avais évoqué avec elle la possibilité d’avoir recours à une autre forme d’énergie. « J’en discutais il y a quelques semaines avec la Conseillère Flannigan » répondis-je à Hope. « Nous étions entrain de sauvegarder les archives et j’ai évoqué avec elle l’importance de trouver de nouvelles sources d’énergie pour ne pas tout perdre. » Je ne savais pas ce qu’il en était pour Hope, mais, me concernant, j’avais de plus en plus l’impression d’être inutile. Plus ça allait, et moins je pouvais réparer ce que nous avions qui tombait en panne. Clairement, le projet que nous avions, Ailina et moi, était particulièrement important pour moi et je comptais bien m’y plonger corps et âme dès que possible afin d’avoir quelque chose à montrer à la jeune femme la prochaine fois que je retournerai à son campement, ou la prochaine fois qu’elle viendrait ici – dans de meilleures conditions, je l’espérais. Et encore, j’avais la double casquette : à la fois informaticienne et mécanicienne. C’était une chance pour moi… « La radio a rendu l’âme quand on s’est crashés. Je crois qu’elle n’a pas supporté l’entrée dans l’atmosphère. Mais il n’y a rien à faire. J’ai regardé, Tennessee aussi a regardé. » De fait, c’était grâce à la spécialiste en nanotehcnologie que j’avais fini par me rendre à l’évidence : il ne servait à RIEN de continuer à m’acharner sur cette radio. Sauf si je voulais devenir chauve. Je l’avais tellement bien abandonnée dans un coin que je ne l’avais même pas lancée sur la tête de Chris quand je l’avais croisé pour la dernière fois. Hey mais en fait… Elle peut encore être utile ! songeai-je sans pouvoir retenir un petit sourire démoniaque avec un petit gloussement qui risquait de ne pas manquer d’attirer l’attention de la Cent. « C’est rien… Je pensais à une façon de recycler la radio cassée… » lui expliquai-je.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Jeu 15 Sep - 22:03

Simon, puisque c'est son nom, donc, s'est rapidement éclipsé, laissant les deux jeunes femmes seules, et Hope a lâché un soupir. Pourtant ses propos ne concernent pas le jeune homme qui l'a agressé verbalement, presque, à peine est-elle arrivée. Il ne la connaît pas, elle ne le connaît pas, et qu'il ne l'aime pas, elle ne s'en formalise finalement pas tant : il n'est pas le seul.

« J’ai cru que tu parlais de la réaction de Simon. Je suis désolée, je comprends pas ce qui lui arrive. Il est pas comme ça d’habitude. Enfin… Pas autant… »

La blonde balaie les propos de la brune d'un geste de la main.

« C'est pas grave... Ca sera pas le premier à pas aimer un des cents. Ou à pas aimer un phénicéen... »

Ca la désole tout de même, elle n'est pas si odieuse que ça, en réalité, et qu'on la catalogue d'entrée pour l'un ou l'autre de ces deux critères l'agace. Elle aimerait bien prouver qu'elle vaut plus que ça, mais même parmi les siens, elle n'arrive pas à trouver réellement sa place, alors face à ceux de l'Odyssée... Non, ce qui est le plus dommage, aux yeux de l'informaticienne, c'est tout le gâchis et de matériel et de compétences, faute d'énergie suffisante. Evidemment, c'est assez intéressé, comme point de vue : c'est son domaine, où elle ne peut plus exceller par manque d'électricité. Mais ça n'empêche que ça reste dommage, dans l'absolu.

« J’en discutais il y a quelques semaines avec la Conseillère Flannigan. Nous étions entrain de sauvegarder les archives et j’ai évoqué avec elle l’importance de trouver de nouvelles sources d’énergie pour ne pas tout perdre. »

La cent hoche la tête. Ce serait bien, en effet, mais quelles sources ? Ont-elles eu des idées ? Curieuse, Hope attend la suite, mais il ne s'agit pas d'hypothétiques nouvelles ressources, la brune répond au reste de ses propos seulement.

« La radio a rendu l’âme quand on s’est crashés. Je crois qu’elle n’a pas supporté l’entrée dans l’atmosphère. Mais il n’y a rien à faire. J’ai regardé, Tennessee aussi a regardé.
- Chez nous non plus, ça n'est pas glorieux, de toute façon... »

Elle ne comprend pas le sourire, alors, qui étire les lèvres de son amie, et fronce légèrement les sourcils. Un geste réflexe qui interpelle manifestement Isa, car elle reprend aussitôt la parole.

« C’est rien… Je pensais à une façon de recycler la radio cassée…
- Développe ?... »

Ca n'est pas un ordre, juste une demande, intriguée. Elle se doute bien au vu du petit air diabolique de son amie, que ça ne doit pas être l'usage classique de ce genre d'appareil dont il s'agit, mais pour le coup, elle est doublement curieuse. Et puis un peu de dérision ne lui ferait pas de mal, clairement : sa vie manque cruellement d'humour, de joie... Pas que la sienne, certes, elle en convient, mais ça n'est pas parce que d'autres n'ont plus non plus de joie de vivre que ça doit enlever au fait qu'elle n'en ait plus tellement. Alors même si ça n'est que pour quelques secondes, elle est curieuse, et espère une réponse de son ancienne collègue, qui puisse alléger un peu l'atmosphère.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Lun 19 Sep - 22:22

Tech guys meetin ¤ 20 février 2116


Hope M. Delibes & Isaïah Stowaway & Simon L. Quinlan
Je préférais ne pas relever les propos blasés de mon amie qui, même si je n’en laissai rien paraître, m’attristaient fortement. Je n’aimais pas que les gens soient jugés pour des critères aussi idiots que l’origine, ni sur le fait qu’ils avaient fait une bêtise par le passé. C’était ridicule. Les gens pouvaient changer. Une fois qu’ils avaient purgé leur peine, ils redevenaient des personnes normales. Enfin, c’était le cas dans le passé, avant le grand cataclysme et le départ de nos ancêtres pour l’espace, en tout cas. « Tu n’as tué personne ! Il ne devrait pas réagir comme ça ! » répondis-je malgré moi alors que j’avais eu l’intention de me taire, tellement cela m’insupportait. Si j’avais su…. Mais cela n’aurait rien changé à ce que je pensais d’elle. « Allez…. N’y pensons plus. Moi, je t’adore, c’est le plus important… »

Sur ces bonnes paroles, je décidai de changer de sujet et de parler d’une chose qui nous rapprochait : l’informatique, mais aussi la mécanique. En l’occurrence, sans énergie, il n’y avait pas d’informatique et en ce sens, la mécanique était particulièrement importante en cet instant. Je rapportai donc à la jolie blonde un des points que j’avais évoqués avec une conseillère quelques semaines plus tôt afin d’avoir son avis. Pourtant, elle garda le silence. La connaissant, je savais néanmoins qu’elle n’en pensait sans doute pas moins, aussi précisai-je : « Autrefois, ils récupéraient l’énergie du vent, et celle du soleil. Ca serait bien de pouvoir faire pareil. Ce sont des énergies qui sont inépuisables ! Mais… Comment les conserver ? Ca, je ne sais pas encore. T’en pense quoi, toi ? » Sur leur campement, j’avais pu remarquer que, pas plus que nous, ils n’avaient d’électricité ou autre, ce qui rendaient nos fonctions souvent inutiles au point que je me demandais parfois : « Tu ne crois pas qu’il faudrait qu’on se recycle ? J’ai l’impression que l’informatique est vouée à mourir. C’est devenu obsolète. Je me demande si dans trois ou quatre mois d’ici on aura encore quelque chose à faire, toi et moi… » Nous étions comme la radio : totalement inutile. Parfois, cela me décourageait au plus haut point. Même si, dans le cas de la radio… je ne tardai pas à sourire façon petit diable qui a quelque chose derrière la tête, sourire que Hope remarqua rapidement et qui l’interpela visiblement, puisqu’elle me demanda rapidement de lui expliquer. Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire, ce qui me mit en peine pour répondre : « C’est juste que…. Il y a ce type qui m’agace au plus haut point. Et…. La radio ferait un très bon projectile pour arriver sur lui et me permettre de me défouler un peu… Ca donnerait une deuxième vie à la radio, en somme ! » Après mes explication, j’éclatai à nouveau de rire, incapable de me retenir. J’imaginais Chris avec un énorme bleu, blessé dans son amour propre, et pendant quelques temps au moins avec une gueule un peu moins belle que d’habitude.

« Allez viens, on va aller manger un peu. Tu dois avoir faim après toute cette marche et ces émotions ! » En tout cas, c’était mon cas…


Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 46413 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 322
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Ven 20 Jan - 20:13

Ce rp est archivé pour n'avoir pas reçu de réponse depuis plus de trois mois. Si vous souhaitez néanmoins le poursuivre, merci de mp un membre du staff

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Mer 1 Mar - 10:29

Blasée... Oui, elle l'est très certainement. Mais la lassitude l'a gagnée, à force. Elle ne sait plus trop si elle espère encore quelque chose des autres. Elle ne s'attend plus à grand chose de positif, pourtant, elle doit bien admettre que Tael fait partie des bonnes surprises, Raphaël aussi, malgré un début chaotique... Mais ils restent des exceptions, elle en est consciente. La réaction du pote d'Isaïah en est la preuve. Et si ça la chagrine pour son amie, elle n'en reste pas moins frustrée pour elle-même. Et pour les autres cent. Ils ont purgé leur peine, on les a envoyés à la mort ici, et aujourd'hui, comment sont-ils remerciés ? Un soupir lui échappe. Les choses ne changeront sans doute jamais à ce niveau-là : une fois qu'on vous a collé une étiquette dans le dos, plus possible de s'en défaire...

« Tu n’as tué personne ! Il ne devrait pas réagir comme ça ! »

Hope sursaute à la réaction vive de la brune, et ça n'a rien à voir avec la surprise. Ou plus exactement, pas la surprise de sa réaction, mais celle de son propos. Elle n'a tué personne... Si elle savait... La blonde ferme un instant les yeux. Si elle avait jamais hésité à faire part à Isaïah de la vérité concernant son interpellation, ces quelques mots viennent d'arrêter sa décision et elle se promet de garder le silence. Perdre l'estime des quelques personnes qui lui restent la terrifie, elle refuse de prendre ce risque.

« Allez… N’y pensons plus. Moi, je t’adore, c’est le plus important… »

Elle a souri, seulement, moins expansive que son amie. Ne plus y penser... Elle sait que ça ne sera pas possible, pas pour elle en tout cas, mais l'affection de l'autre informaticienne la touche toujours autant. Et puis elles ont laissé là ce sujet houleux pour se pencher sur leurs capacités, sur ce qu'elles pourraient faire, ici, privées des technologies avancées de l'Odyssée.

« Autrefois, ils récupéraient l’énergie du vent, et celle du soleil. Ca serait bien de pouvoir faire pareil. Ce sont des énergies qui sont inépuisables ! Mais… Comment les conserver ? Ca, je ne sais pas encore. T’en penses quoi, toi ?
- C'est tout le problème. Sur le papier, ce sont des ressources inestimables, mais construire un collecteur pour ces énergies ? Je ne sais pas si nous en sommes capables... »

Elle était douée, elle le savait, mais de là à être capable de monter une telle batterie, à grande échelle ? Elle doutait fortement que ça ne dépasse pas ses compétences.

« Tu ne crois pas qu’il faudrait qu’on se recycle ? J’ai l’impression que l’informatique est vouée à mourir. C’est devenu obsolète. Je me demande si dans trois ou quatre mois d’ici on aura encore quelque chose à faire, toi et moi… »

Un nouveau soupir lui échappe. Ca, ça fait des mois qu'elle y pense. Des mois qu'elle se sent parfaitement inutile, et qu'elle a l'impression que l'ensemble de leur communauté le lui rappelle. Alors le sourire de son amie la surprend, elle ne comprend pas d'où il sort, pas plus que cet éclat de rire quand elle lui pose la question.

« C’est juste que… Il y a ce type qui m’agace au plus haut point. Et… La radio ferait un très bon projectile pour arriver sur lui et me permettre de me défouler un peu… Ca donnerait une deuxième vie à la radio, en somme ! »

Elle est restée scotchée une seconde, interloquée, et puis... elle a éclaté de rire à son tour, imaginant la scène.

« Je ne sais pas qui est ce type, mais il risque de passer un sale quart d'heure. Qu'est-ce qu'il t'a fait pour que tu sois prête à lui balancer nos vieilleries à la tronche ? »

Ca aura au moins eu le ton de détendre l'atmosphère, passablement plombée lors de l'entrée de la cent ici par son ami... Elle ne peut s'empêcher de plaindre Isaïah, sans doute forcée à présent de se partager entre eux deux. Guère pour longtemps, cela dit, elle sait que ses jours au camp des odysséens sont limités, et bientôt, Simon n'aura plus à s'inquiéter de la présence de l'intruse : elle regagnera les siens. Si toutefois elle peut les appeler ainsi. Le visage de Kyara s'impose alors à elle, et elle s'en veut de penser ainsi.

« Allez viens, on va aller manger un peu. Tu dois avoir faim après toute cette marche et ces émotions ! »

Elle a tout à fait raison, et sa proposition tire Hope de ses pensées.

« Je mentirais si je te disais le contraire... »

Pour preuve, son estomac se rappela alors à leur bon souvenir, émettant un son guère raffiné au milieu du hangar.

« Ok je meurs de faim ! Je te suis ! »

Et elle a joint le geste à la parole, jetant un dernier regard un peu nostalgique aux caisses de matériel en partant.

Admin △ Let the hunger control you
avatar
05/10/2015 Electric Soul 5516 Jensen Ackles Tag & tumblr Traître en cavale & rebelle anti-esclavagiste anti-royaliste (ex-mercenaire, ex-gladiateur) | Combat & maniement des armes 490
Admin △ Let the hunger control you


Sujet: Re: Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope
Dim 4 Juin - 9:59

Ce rp est archivé pour n'avoir pas reçu de réponse depuis plus de trois mois. Si vous souhaitez néanmoins le poursuivre, merci de MP un membre du staff
 

Tech guys meeting ☮ Simon && Isaïah && Hope

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Simon BOLIVAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-