Aller en bas
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4824 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Mar 8 Mar - 0:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tristam & Ozvan

Revenu du désert avec une rage incommensurable dans le cœur, rapidement il tomba sur le corps mutilé de Taoki, un autre poignard invisible se plantant dans sa poitrine. Il portait déjà sur ses épaules la mort de solan, dont les restes retrouvés dans le désert ne possédaient rien de poétique. Les retrouvailles mitigées avec Grâce, son histoire devinée à travers les rares mots prononcés le temps de la ramener prêt des siens. Cette colère creusant son chemin à travers ses veines lui donnait de maux de tête épouvantables. Un marteau sourd cognait sur son front tâchant de le lui fendre, pour libérer les voix hurlantes tâchant de s'exprimer. Il fit une sépulture pour son ancien camarade. Puis Shawn. sous ses pas s'entassaient les cadavres. Une sorcière quelque part devait lancer une malédiction permanente pour les anéantir tous. Qui survivrait ? Alors qu'il se dirigeait vers le camp des cent dans l'espoir de les protéger, s'assurant que Gamora ou Rose se portaient bien. Voilà qu' il tomba sur celui-là qui venait de commettre l'acte de trop, celui dont il ne voulait pas savoir le prénom, ce gamin les mains salies du sang de cet enfant avec lequel il partagea bien des jeux.

Le courroux se transforma en furie, il assomma tout simplement ce pauvre diable, d'un geste puissant, sans pitié avec une mordante envie de lui procurer une violente douleur l'accompagnant tout le reste de sa vie. Et cette dernière ne tarderait pas à s'éteindre, il s'en portait garant. Pour lui-même, pas besoin de témoins. Il fallait agir vite, il embarqua l'enfant léger comme une plume et l'autre gosse du ciel évanoui - Laserian -, sur le dos de sa Belle. Puis il se mit à avancer dans la direction du désert. Non sans avoir oublier d'attacher son otage. Oui lui aussi se permettait de kidnapper mais pour une cause juste. les voix des morts s'exprimant trop fort dans sa caboche l’encourageaient. Il prenait les bonnes décisions, son geste punirait tous les fautifs, il éviterait tout autre affrontement de se déclencher. Il sacrifierait ce coupable pour que la mort se couche pendant un long moment et cessa de les dévorer tous les uns après les autres. Il sentait l'impatience grimper sur ses chevilles, s'enroulant doucement le long de ses jambes pour atteindre sa poitrine, et finir par prendre possession de son cerveau.

Soudainement il lui sembla percevoir une pas, très doux, très subtil, alors il se figea, humant l'air comme un animal qui pourrait détecter sa proie de très loin. Il ne bougeait pas, espérant que l’importun s'en irait vite, sinon il s'en chargerait lui-même. Il regarda derrière lui pour s'assurer que personne ne viendrait lui dérober "ses" missions. Le jeune homme râlait, le vagabond s'approcha de lui pour le renvoyer dans les limbes. Mais il y retourna sans aide. Peut-être le suivait-on ? le regard perçant de l'homme du désert s'enfonça dans l'obscurité mystérieuse de la forêt mais n'y détecta aucune forme. Il ne pouvait pas traîner plus longuement, et appela sa belle Alezane à reprendre le pas. Sans le remarquer il parlait tout haut, comme s'il s'adressait à un interlocuteur à coté de lui, dans un jargon qu'il devait être le seul à comprendre. Ainsi que les fantômes accompagnant son long pèlerinage. Quelque part, entre le désert et l'enfant, une soupape oublia de faire son travail, détruisant ses gardes fous, rien ne pouvait plus le tempérer, ni le dévier de son but. Pas même cette silhouette se dressant soudainement devant lui ...
Invité
Invité
Anonymous

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Ven 11 Mar - 20:32
Il faisait chaud, à tel point que je pourrais presque regretter l’hiver si je n’avais pas manqué d’y laisser ma vie. L’été est humide par certains jours et sec par d’autres. Nous étions dans un de ces jours sec, où notre corps se vide complètement d’eau. J’avançais pourtant, dans ces endroits dangereux alors que je devrais chercher la fraicheur. Je me faisais discret malgré tout, non pas décidé à me faire tue maintenant. Ce que je cherchais ? Rien de particulier, je tournais en rond dans cette forêt et ils me disaient de ne pas rester là. Mais pour aller où ? Je ne sais pas, j’avais juste besoin d’aller, parce qu’il fallait s’inventer un objectif et vite. Alors que j’ai entendu ce bruit de pas, celui d’un animal semblable à la monture de Gen. Je me suis dirigé par là. Parce que j’avais besoin de savoir, de voir. Avec Gen, il y avait toujours matière à apprendre. Seulement, ce ne fut pas non plus mon ami. Ce ne fut que ce vagabond autrefois rencontré, une saison plus tôt. Je me souviens de son présent, mais si physiquement il semblait cet homme qui m’avait aidé sans que je ne sache pourquoi, en croisant son regard… J’eu un mauvais pressentiment. Je n’ai pas bougé, parce que je me méfie toujours des autres et ce n’était pas parce que je lui avait parlé une fois, que nous étions amis. Nous n’étions en rien intimes et pourtant, j’avais décidé de ne pas l’identifier comme un ennemi.

Dans ses yeux, il y a cette lueur que je connais. Celle qui habite souvent mon propre regard tel que je le perçois dans mon reflet quand l’occasion se présente de l’observer.

J’observais avec attention, la monture et… Ce gars là… Dessus. Je ne sais pas qui il est, mais c’est un cent. Je le sais par ses vêtements même s’ils sont en mauvais état et mes yeux se posent sur le natif que je savais curieux de notre culture, mais de là à en bâillonner un… Je ne comprenais pas. « Qu’est-ce que tu fais avec ce gars là ? » Demandais-je d’une vois intransigeante. Je n’ai pas peur de m’opposer à lui, je n’ai pas envie de le tuer parce qu’il m’a aidé. Mais s’il ne me laisse pas ce choix, je ne me laisserai pas faire. Je n’ai pas l’intention de me battre, mais je ne recule pas face à une rixe. Je sais me battre désormais, j’avais appris énormément dans ma vie depuis que je suis sur terre et je n’ai plus peur des sauvages comme lui. Je n’apprécie pas ce qu’il fait pourtant, je ne vis plus avec les cent parce qu’ils m’ont trahis. Mais quitte à tuer quelqu’un, pourquoi le torturer ? Je sais qu’il y a cette guerre, mais je suis contre cette barbarie. Nous valons mieux que ça, nous autres, les Hommes. « Où est-ce que tu l’emmène ? » Une chose certaine, ce n’était pas la direction du camp. Cette situation me laissait perplexe, j’avais beau leur en vouloir et ne pas participer à cette guerre à leur coté ; je ne cherchais pas pour autant à leur nuire. Il fallait survivre c’est tout.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4824 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Mar 22 Mar - 12:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tristam & Ozvan

La chaleur il ne semblait pas la ressentir, mais probablement qu'elle n'améliorait pas les choses. Bien qu'habitué à cette dernière, ayant grandit dans un désert brûlant, son caractère bouillonnant ne possédait nul besoin de s'échauffer plus. Au paroxysme de sa colère qu'il contenait pour la déverser sur le coupable, le voilà arrêter par ce garçon aux cheveux longs. Il se trouvait sur son passage, il pourrait l'écraser comme un moustique, du moins il le pensait mais ... Avant d'accomplir une telle chose, il préférait lui donner le choix. Rester, partir, vivre ou mourir. Quelque chose comme ça, sans pouvoir exactement le décrire. Les idées s'enchaînaient mais peu claires, le perdait d'un pensée clémente à un geste sanglant.  Le fantôme de Taoki lui murmurait de ne pas agir contre ce dernier, pas maintenant, car il ne lui restait plus de protégés, ils sont tous décédés, et même si celui là ne le deviendra jamais, jusqu'ici il bénéficiait de cette protection. Il ne pouvait lui retirer décemment dans essayer lui faire voir sa vision. Ils partageaient des voix, sans doute pas les mêmes, alors c'était à leur portée de s'entendre, de céder le passage, d'accepter.

« Je l'emmène avec moi » Oui voilà exactement ce qu'il faisait avec cette ordure là, la deuxième question fuse presque en même temps que sa réponse, comme si le sauvageon possédait une longueur d'avance. « Pourquoi ? » Oui pourquoi cette question ? Pourquoi te mets-tu entre moi et mon but ? Pourquoi t'en mêles-tu ? Pourquoi resurgis-tu justement maintenant ?

Répondra t-il ou continuera t-il à avancer en estimant qu'en tant que terrien il n'a pas à se justifier surtout quand un des siens - à Tristam - se permet d'assassiner un jeune enfant sans aucune pitié. *Il ne sait pas* lui murmure Taoki et son éternel sans froid. Non pas encore. Alors le vagagond s'en chargera. « Dans le désert pour lui apprendre la vie » *lui prende la vie surtout*, ou la mort. Mais ce qu'il désirait de plus sombre Ozvan ne concernait que le garçon évanoui, et attaché. Il se souvenait que Tristam ne voulait pas vivre avec les enfants du ciel, il lui disait de se méfier. Pourquoi prendrait-il la défense de celui-là ? Certainement il comprendra et s'en ira de son coté une fois qu'il lui aura expliqué. Il se rappelait d'un garçon méfiant mais raisonnable, tout cela ne le regardait pas. « IL doit payer pour son crime » Il s'assurait de rester entre elle et l'inconscient qui ne s'imaginait pas un instant ce qu'il risquait s'il s'opposait à L'homme du désert. Pour le moment sa victime respirait encore, on pouvait l'entendre qui sifflait, certainement du à la position plutôt inconfortable sur la belle Alezane. Cette dernière tirait ses oreilles vers l'arrière remarquant que son maître ne se comportant pas à son habitude.

« Il à tué une des miens » *Ils sont tous morts, tous, tes protégés*, même Daya. Tous ces cents qu'il appréciait, ils amenaient la mort, ils décimaient sa famille de cœur, Le voyageur ne pouvait plus tolérer cette situation.
Invité
Invité
Anonymous

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Dim 27 Mar - 15:22
J’avais bien remarqué qu’il embarquait ce gars avec lui et a en juger par son installation de la monture, il doutait que le natif comptait bien le traiter. Pourquoi ? Je n’ai rien répondu. Le défiant du regard, j’avais ma lame à portée de main et je n’avais pas peur en le voyant approcher. J’étais jeune et vigoureux. Je n’avais pas l’intention de me laisser faire par un vieillard, même si celui-ci m’eut aidé autrefois. Dans le désert, cela ne me semblait pas être une bonne chose pour cet homme qui se tenait là. Je n’ai pas bougé, j’entravais la voie qu’il empruntait. Un hasard qu’il fut sur mon chemin. Depuis combien de temps faisait-il cela ? Lui, qui m’avait fait croire s’intéresser aux cent. Voila ce qu’il faisait, voici donc son véritable visage. Le prisonnier ne réagissait même pas, il avait même l’air déjà agonisant. Qu’espérait-il lui apprendre ? A quoi bon se montrer aussi cruel ? Aussi barbares que ceux dans le ciel ? Quelle désillusion, j’ai pensé que ce peuple était mon modèle, ne restait qu’à suivre mon propre instinct. Etre mon propre modèle et dessiner ma propre ligne de conduite. Je suis seul, mais je n’ai besoin de personne. Mes sourcils se fronçaient face à ce comportement indigne de l’humanité. Payer pour son crime, il n’avait qu’à donner sa vie. Pourquoi le trainer de la sorte ? Je ne comprenais pas, j’avais le gout de vengeance dans la bouche depuis bien longtemps. Je voulais les tuer, mais jamais je ne perdrais mon âme de la sorte. Du moins, c’était ce que je croyais, il est si bon d’avoir de douces espérances…

« Vous avez tué des leurs. » Fis-je remarqué en réponse, je me souvenais qu’autrefois, j’aurais été près à tuer pour les protéger parce qu’ils me faisaient pitié. Et même si j’avais été obligé de fuir le camp des cents, ils continuaient à m’aspirer de la pitié dans leur condamnation. Ces êtres damnés souffraient bien assez… Je parlais des leurs et non pas des miens, je n’ai aucun clan si ce n’est moi-même. « Si tu veux te venger, tue-le. Maintenant. » J’étais froid. Parce que je n’éprouvais aucune amitié pour Laserian ; je me moquais de son destin… Nous allons tous mourir, quand était subjectif. Mais comment, je pouvais encore l’aider… Mon regard était dur, j’ai sorti mon couteau en guise de menace. Je n’ai pas peur de me battre, même pour une cause qui n’était pas la mienne. J’étais peut-être un peu trop juste, j’aurais pu être un chevalier si je n’étais pas tout simplement… Fou. « Si tu ne veux pas le tuer immédiatement, relâche le. Je ne te laisserai pas te comporter comme un monstre ; les monstres ne méritent pas de vivre. » Bien sur, il considérait peut-être le cent comme un monstre pour avoir tué la personne à laquelle il tenait. Mais, les choses sont ainsi faite. A quoi bon tomber aussi bas ? Je ne voulais pas le laisser s’enfoncer dans de telles ténèbres. « La lumière s’illumine et se réfracte ; parfois pour toujours. » C’est ce qu’ils m’ont appris après ces mois à chuchoter contre mon oreille. J’ai lutté, pour laisser briller encore. Alors il ne devait pas abandonner. Il n’en avait pas le droit, revenir sera trop difficile. Je n’aurai jamais cru devoir être là pour lui, de cette façon. J’ignorai si j’y parviendrais où laisserai disparaître pour un autre la lumière derrière mes yeux.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4824 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Mer 6 Avr - 20:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tristam & Ozvan

Dans sa folie l'homme du désert se souvenait de ce garçon, son premier mouvement serait de l'écarter sans ménagement. Il s'imaginerait même lui briser la nuque. Quelque chose le retenait non pas la bonté. Cette dernière avait disparue de ce monde depuis ... Des souvenirs, des mots, des paroles, un moment dans le désert en compagnie d'une rousse, un soupçon d’humanité essayait de se frayer un chemin à travers les voiles noirs de son esprit. Mais le vagabond refermait les issues une à une. Il savait que l'autre, l'étranger ne le laisserait pas passer, il voyait la détermination dans sa posture. *C'est la dernière épreuve* chantaient les voix des fantôme *celle qui prouvera que tu es digne de nous venger, écarte le* ils ne choisissaient pas encore de le tuer, voilà ce qui le retenait. Ses disparus. Ils voulaient le sang du fautif pas du garçon perdu dans la forêt. Ozvan se présentait comme leur interlocuteur, sur place ils investiraient son corps et pourraient agir de façon à ce qu'ils soient libérés de ce monde et reposent en paix. Le vagabond aurait le choix de l'expliquer à celui qui se dressait devant lui, peut-être le fera t-il. Il hésitait entre saisir son fouet , désarmer ou entamer des négociations qui ne lui disaient rien.

« Je n'ai tué aucun des leurs » se contenta t-il de répondre pour commencer. Oui jouer sur la signification du vous, tu, nous, les autres, toutes ces personnes très vagues sans qu'un véritable nom ne soit jamais prononcé. "Ils" Qui dont donc ces "Ils" qui rependaient tant de mal chez tout le monde sans qu'on les croise jamais ? Personne pour se lever et prendre une responsabilité quelconque. Mais lui Oz n'avait jamais levé la main que sur celui-là « Je ne t'ai pas tué, ni Gamora, ni Rose, ni Jake... Ce sont les seuls que je connais, et j'en ait prévenus certains pour la guerre »

Mais l’éclaireur en tua d'autres, autrefois... Jadis, hier sans doute, il ne savait plus. Il ne se proclamait pas innocent, chacun pouvait réclamer sa vengeance. Mais lui, l'enfant du ciel, ne pouvait pas l'obliger à la pratiquer selon son choix.

« Tu n'as aucunement le droit d'intervenir sur la façon donc je vais apaiser les esprits souillés, ils ne te veulent aucun mal mais tu vas devoir t'écarter. »

Voilà il devait être clair, il pouvait très bien comprendre le raisonnement de ce garçon mais il n'y adhérait pas. Ce sauvageon ne comprenait rien aux morts qui dérivaient sans jamais trouver le repos si on apaisait pas leurs peines. Pourtant il devrait, lui qui entendait aussi les voix, pourquoi soudainement déviait-il de son chemin ? Le Rahjak voyait l'incohérence chez  ce dernier alors qu'il se pensait très logique. Plus tard il resurgirait de son inconscience, mais pour le moment rien ne pourrait l'en faire émerger. Il ne céderait pas, il voulait avancer au plus vite, l'envie de déchiqueter le cent lui taraudait le ventre, mais ses morts le lui refusaient. Une petite fenêtre de éclairée au plus profond de son cœur  qui réussissait à se frayer une écoute dans le cerveau malade de l'homme. Beaucoup plus tard il s'en voudrait, et même il ne se souviendrait pas de cet "incident" avec Tristam à moins que ce dernier le lui remémore. Mais maintenant il fixait la lame de celui-ci.

« Le monstre c'est lui et il ne sera pas emporté dans la lumière. Si tu ne veux pas t'écarter alors viens te battre que nous en finissions très vite » En aucun cas il ne semblait douter de sa victoire.
Invité
Invité
Anonymous

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Mer 27 Avr - 17:36
Il n’avait tué personne, jusque là… Cela risquait de changer catégoriquement. Je fixais cet homme que je ne reconnaissais pas et dont je me méfiais terriblement. Je ne souhaitais pas me battre, mais je n’avais véritablement pas le choix. Non pas pour la victime, mais pour l’homme en face de moi. Il m’avait aidé autrefois, j’estimais qu’il n’était pas encore trop tard pour le raisonner. Il me semblait complètement possédait par de mauvaises voix, comme moi autrefois dans la forêt. Il énuméra tous ceux qu’il n’avait pas tué et j’ai haussé les épaules comme si cela m’indifférait. Je me fichais qu’il tue ou non, la manière seule était dérangeante en mon esprit. Il m’en fallait peu également, pour me braquer. Les esprits souillés ? Je ne bougeais pourtant pas, je l’ai même laissé s’approcher au plus près et nous nous dévisagions. « Le chagrin affecte tes pensées et tu n’écoute pas les bonnes voix. Elles parlent toujours, mais certaines n’ont pas de bonnes intentions. » Oui, je le disais haut  et fort : j’entends des voix dans mon esprit. Elles sont là en permanence. Il fallait faire le tri, c’était particulièrement complexe. J’ignorais si je pourrais l’aider alors que moi-même je me laissais bien trop souvent influencer par ces voix qui résonnent au loin et qui me pousse à donner le pire de moi-même, à entacher cette âme qu’ils ont sali à leur dépends.

« Désolé, mon ami. Je ne peux pas te laisser dériver de la sorte. » L’on m’a aidé autrefois, dans cette forêt. Il y avait eut l’ange puis la guérisseuse. Je n’étais ni l’un, ni l’autre. Je n’étais qu’un garçon sauvage qui s’était évadé de sa vie, qui avait renoncé au monde à le défendre. Alors pourquoi maintenant ? Cela n’avait été question que de trois syllabes : mon ami. Il l’était, pas spécialement proche ni même un confident. Un ami pourtant, un allié de taille et un ennemi qui en sera tout aussi grand. Sur ses mots, je ne lui ai laissé aucun répit. D’un geste rapide j’ai défait mon arc de mon épaule. Je n’avais pas l’intention de le transpercer d’une flèche. Mon but n’était pas de le tuer, mais s’il tentait de le faire je serais obligé de riposter et peut-être bien d’arriver à cette triste finalité. Avec le bois robuste, mais cependant souple de mon arc j’ai frappé avec violence ses cotes sans pour autant les briser en raison de ce bois capable de se déformer. Je n’en restais pas là, le mouvement continua, remontant ave force sur le menton de l’homme. Il aurait pu se briser des dents dans le claquement de sa mâchoire. Je ne songeais pas m’en sortir avec de si simple coup, mais j’avais plus d’un tour à lui jouer.

Me battre réellement était toujours tout à fait différent de se battre avec Gen pour s’entrainer. C’était bien plus palpitant et dangereux à la fois. Je ne me laissais pas distraire par les ronflements de sa victime suspendu à sa monture. Je restais concentré et ne chercha surtout pas à me rassurer en me disant que ce n’était qu’un vieillard et que la partie était gagnée d’avance. « Ce combat peut cesser, renonce à tes idées malsaines. Ne me fait pas croire que tu es suffisamment indigne pour te comporter comme un monstre. » Monstre, c’était tout ce qu’il allait devenir. Mot qu’il avait utilisé pour qualifier son otage. Je ne cherchais pas à me défiler, j’étais près à me battre et je le lui avais prouvé à cet instant. J’étais en position de défense.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4824 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

le Jeu 5 Mai - 23:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tristam & Ozvan

Avait-il la capacité d'écouter réellement ce que le jeune sauvageon lui disait ? Pouvait-il prendre au sérieux quelqu'un qui au moment ou il le rencontra se débattait avec ses voix ? Celui la même qui désormais tentait de lui enseigner une leçon, celle de faire la différence ! Ce qu'il ne comprenait pas c'est que lui, Ozvan invitait tous les morts dans son esprit car il leur offrait leur vengeance. Il choississait, il savait, il comprenait, il ne mélangeait rien. Que l'autre eut des visions devenait évident pour lui. Quant à le lui faire comprendre il ne pouvait pas perdre son précieux temps à cela. Le Rahjak voulait l'épargner, il tâcherait de le laisser en vie mais il ne se laisserait pas arrêter par lui. son rituel il devait le faire, sinon ce manquement amènerait le malheur sur eux tous pendant très longtemps. Alors non le vagabond l'écarterait simplement de sa route puis il continuerait. Simple, pas de mots inutiles, de salive perdue. Alors qu'il voulait poursuivre son chemin sans dommage l'aurait le surprit, du moins il se livra à une attaque, oui rapide, certes habile pour un jeune du ciel et certainement douloureuse parce que le voyageur devenait moins insensible à la douleur avec l'âge.

Mais qu'il fut traité par certains de vieillard ne changeait rien au fait qu'il se considérait simplement comme un homme dans sa pleine maturité. Il ne refusait pas l'âge, même il l'embrassait, et commençait à connaître ses fêlures mais pas encore assez pour que l'on puisse ignorer le danger qu'il pouvait encore représenter. Lui tordre le coup en un seul geste serait si facile, et le garçon aux cheveux longs l'ignorait. Le lui révéler deviendrait jouissif mais juste quelques secondes, le temps de voir s'éteindre la vie dans son regard. Quelques secondes. Non. D'un coup de coude bien plus brutal et puissant qu'on ne pouvait s'y attendre il repoussa le cent et son arc. Attrapa son fouet qu'il fit virevolter dans l'air avant de l'abattre vers le jeune homme, frôlant sa joue de prêt mais se contentant d'enrouler son arc pris au piège. Il Tira d'un coup sec et l'arme fut trainée sur quelques mètres mais il ne récupéra pas pour lui. Un avertissement. Il pouvait encore s'enfuir ou empirer les choses. Il pouvait le suivre si il voulait et s'enfoncer dans le désert avec lui pour écouter le chant du vent. Et surtout ramasser son arc car le Rahjak aimait prendre mais il ne se permettrait de lui enlever ses défenses en ce monde dangereux. Lui expliquer tout ça ? Non sa nature silencieuse reprenait le dessus.

Mais il fallait cependant qu'il répondit à la désignation de monstre car il se devait de corriger l'enfant du ciel. On ne pouvait porter de tellels accusations sans savoir.

« Qu'est ce que tu connais toi à la dignité pour prétendre me faire une leçon à son sujet ? »

Oui qu'il lui dise un peu et s'il venait à se montrer assez convaincant, Ozvan aviserait à ce moment. Non pas à renoncer d'apaiser les esprits en colère, mais à lui faire passer un mauvais quart d'heure. Ceci dit l'étranger se débrouillait bien, s'il n'était aussi occupé Oz aurait pu prendre le temps de voir à quel point il s'améliorait. Mais l'heure ne semblait pas aux compliments

« Et ce n'est pas en me traitant de monstre, jeune ignorant que tu vas prétendre avoir un quelconque pouvoir sur moi  »

Finalement Le Rahjak remarqua en terminant ses mots que le jeune homme aux cheveux longs semblait plus sonné qu'il n'avait voulu. S'assurant en quelques pas qu'il n'était pas mort Oz décida de continuer sans attendre, il n'avait pas de temps à perdre. Un jour il réglerait ses comptes avec lui....

La Fin inachevée
Contenu sponsorisé

Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ... Empty Re: Ami prends ma lanterne car j'ai perdu ma flamme ...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum