Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Je suis là où tu m'as laissée
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité


Sujet: Je suis là où tu m'as laissée
Jeu 21 Jan - 1:08


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Spoiler:
 


J'ai froid, ici.
Transie.
Morte déjà, suspendue à un souffle de la fin de mes tourments.
Éternellement.
J'ai abdiqué.
Il a frappé, j'ai cédé – je me suis laissée abattre, je l'ai laissé gagner.

Je suis partie du camp.
Un matin, j'ai pris mes affaires, défait mes tresses d'enfant, emballé mes vêtements.
J'ai dit au revoir à Lucie, à Thaïs, à Aidan. A Liam.
J'avais besoin de fuir pour mieux cacher la laideur lovée dans mon âme.
Je ne comprends toujours pas.
La haine de Jeremiah.
Même après deux semaines de solitude.
J'ai beau me torturer nuit et jour, je ne comprends pas ses paroles, ses coups, ses attitudes.
Ces prunelles pleines de reproche et de rancœur, ces regards, oh, si noirs !
Je n'ai plus que mon désespoir.

Je suis partie, pour ne plus le voir, ne plus devoir le supporter.
D'admettre qu'il est plus fort, que je suis vaincue, qu'il m'a écartée.
Je suis partie du camp.
Rien ne sera plus jamais comme avant.
J'ai couru vers ma grotte, sur la plage.
Refusant le partage.
Je ne veux pas me battre pour Liam, il n'est pas à gagner.
Ce n'est pas un objet que l'on peut se disputer, ce n'est pas un trophée.
Je l'ai voulu, pour moi, je l'ai voulu mien.
J'ai compris, trop tard, que sans lui je ne suis plus rien.

Laissez-moi.
Ne regardez pas.
Le sang sur mes poignets.
Mes larmes, ni mes regrets.
Je ne serai plus jamais la même...
Je l'aime.
 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Ven 22 Jan - 23:26

Il ne sait plus où il en est. Ce n’est pas nouveau. Il n’a jamais su. C’est étrange de se retrouver ainsi éloigné d’eux. Il ne comprend pas.  Jeremiah est son ami. Siwan est son amie. C’est simple non ? Apparemment non.

Pas pour eux. Il nage dans un océan brumeux sans personne pour le guider, pas même ceux qu’il connait depuis l’enfance. Ils sont partis parce qu’Aris est arrivé. Ce gosse. Ce foutu gosse. Tout est bouleversé. Tout va changer. Tout change déjà. Il veut que tout redevienne comme avant. Comme au premier jour. Comme quand ils étaient encore tous là et ensemble. Mais, c’est impossible.

Tristesse.  

Dire qu’il est légèrement perdu est un euphémisme. Ils lui imposent un choix terrible qu’il refuse. Ils devront s’accepter parce qu’il se refuse de tendre la main à l’un pour perdre l’autre.

Égoïste.

Il doit pourtant lui dire, lui parler. Leur parler. Pour qu’ils comprennent tous les deux. Elle doit savoir parce qu’elle, peut-être, a de la famille sur l’Odyssée. Elle doit savoir pour Aris et pour ce qu’il se prépare sur le campement même s’il détesterait l’idée qu’elle parte.

Décision.
Inquiétude.  
Que fait-elle ? Panique. Colère.
Incompréhension.

« Siwan mais qu’est-ce que tu ? » La voix se voulant en colère est blanche.

Aidan. Soin.

« Arrête ça tout de suite. » Inquiétude. Il n’a jamais rien compris, vu. « Il y a … je ne savais pas … Faut qu’on rentre. »

Il n’aurait jamais du la laisser.

Culpabilité.


petitblablabla:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Sam 23 Jan - 0:00


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Il fait froid, si froid. Maman. Est-ce que tu as froid, toi aussi, ensevelie dans la neige où ton corps repose ? Personne ne peut survivre à cette chute. Je ne veux pas survivre à la mienne. Tombée de haut, Siwan, tragiquement déchue de son piédestal, l'enfant heureuse et réjouie. Dans les recoins de ma mémoire, elle replie les moignons mutilés de ses ailes, dans un nuage de plumes imbibées de sang.

Ce sang qui coule.

Chaud, sur ma peau.

Je n'ai pas arraché mes veines, j'ai simplement coupé. Tranché d'un fil effilé. Je prends mon temps pour mourir ; et doucement ma conscience dérive, entre les pétales écarlates des fleurs que chaque goutte dessine sur le sable qui s'en gorge.

J'entends sa voix. Je l'entends, lui ; et même si mon regard peine à se focaliser, je le reconnais. Je suis fatiguée – tellement, dans le gel ambiant, que je n'ai même pas la force de me lever l'accueillir. Je ne veux pas qu'il reste. Je veux m'envoler : m'envoler, pour qu'il soit libre. Jeremiah a craint que je ne me l'enchaîne, je comprends bien : et moi, je refuse de vivre dans la haine. On m'ôte ceux que j'aime, et cette fois – cette fois, je partirai devant. C'est moi qui m'en vais.

« Va-t-en, Liam. »

Laisse-moi là. Je ne veux pas que tu me voies comme ça. Souviens-toi de moi, parfois, Liam : rappelle-toi juste de ma lumière.

Ne m'en veux pas. J'ai si froid...

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Sam 23 Jan - 17:00



Non.

Il ne partira pas.

Incompréhension. Surprise. Effarement.

Il ne partira pas. Elle n’arrivera pas à le faire fuir. Il ne veut pas se souvenir de sa lumière. Il veut la voir vivre, la savoir vivante même si pour cela, elle doit partir.

Décision.

« Non. » Si son moral est au plus bas, il n’a jamais ressenti le besoin d’en finir. Sait-on jamais quoi dire dans ces moments là ? Devrait-il dire qu’il est désolé de l’avoir laissé partir ? D’avoir inconsciemment choisi Jeremiah ?

Ce n’est pas la première fois qu’elle agit ainsi.

Il blêmit.

« J’peux pas te laisser partir. J’partirais pas sans toi. » Il n’aime pas la voir dans cet état. Il n’aime pas être la raison qui la pousse à agir ainsi. Il n’aime pas se sentir coupable de cet acte aussi désespéré.

« Ta mère est vivante. » Il le lance sans réfléchir. S’il déteste Aris qui a inconsciemment causé le départ de Laserian et Tawnie, il lui a demandé pour sa mère à elle. Même pas la sienne. La sienne, ça lui était égal. « Un gosse de l’Odyssée a débarqué au camp. Certains vont partir pour les retrouver. Ailina y va. » Pas lui. Si Siwan veut partir : il préfère qu’elle parte dans un lieu où il la saura en vie. Tout n’est pas perdu. Sa mère est en vie, elle n’a pas à sombrer dans un désespoir sans fin.

« Faut soigner ça. » Ne plus recommencer. Jamais.

Ididit:
 


Dernière édition par Liam Cohen le Sam 30 Jan - 1:55, édité 1 fois

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Sam 23 Jan - 20:20


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Arrête, Liam. De me retenir, de me forcer. Je ne suis pas un jouet que tu peux réclamer quand tu le veux à tes côtés, puis reposer dès qu'un autre jouet plus brillant attire ton attention. Je suis comme ces fleurs fragiles qui ont besoin d'eau pour exister ; tu ne t'occupes plus de moi, je ne passerai pas l'hiver, fauchée par le gel et cette sève écarlate qui s'échappe de mes veines, goutte après goutte. Il faut que tu t'en ailles, Liam, je sens que je déraille. Je ne veux pas que tu me voies comme ça. Je suis injuste.

C'était mon choix. Je ne t'en veux pas.

D'avoir dans ton cœur d'autres gens que moi. Je suis fatiguée. Je veux juste fermer les yeux, et oublier. Je perds tous ceux que j'aime, les uns après les autres : je t'ai perdu aussi. Tu le sais bien. Jeremiah s'en est assuré.

Soudain... Ma mère ? Majda ? Lina y va ?

Interloquée dans ma torpeur, je me force à ouvrir les yeux, ma vue luttant pour faire le point sur la silhouette penchée vers moi. « Partir... les rejoindre ? » Maman... Toi, tu m'aimes, à ta manière imparfaite et bancale, mais tu m'aimes, je le sais – est-ce que je peux... te retrouver ?

« Plus rien... pour moi, ici... Est-ce qu'il y a... quelque chose pour moi... sur l'Odyssée... ? »

Je ne sais pas s'il m'entend. Je m'entends à peine moi-même, et j'ai froid. Si froid...

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Lun 25 Jan - 22:11



Elle doit bouger, se lever, marcher, aller se faire soigner auprès d’Aidan. Lui saura quoi faire. Liam ne sait pas gérer la situation.

C’est trop pour lui.

C’est de sa faute.

Il aurait dû venir plus tôt en dépit de la peur de se retrouver à nouveau face à la mercenaire.

Celle qui veut sa peau.

Il se mord la langue. Ils n’ont rien vu tous autant qu’ils sont. Ils ont tous préféré voir le côté lumineux de Siwan et non son côté plus sombre.  

Pourtant il sait Liam qu’elle l’a depuis l’incendie. Depuis la plage.
Et il s’en veut de l’avoir laissée partir, s’en aller jusqu’à risquer de la perdre.

Et s’il était arrivé trop tard ?

Son estomac fait des loopings. Il rejette cette possibilité tout en la sachant possible. Il aurait pu arriver trop tard.  Ils doivent rentrer. Maintenant. Et elle doit cesser cette comédie qu’elle leur joue depuis trop longtemps. « On est encore là pour toi Siwan. » Même s’il ne peut pas être présent pour tout le monde à la fois. « Si tu penses qu’il n’y a plus rien pour toi ici et bien là-bas, il y a quelqu’un. » C’est douloureux de le dire mais elle a le droit de le penser. Il l’a laissée pour quelqu’un qu’il connait depuis plus longtemps et avec qui il est encore en froid pour ce qu’il lui a fait. A elle. Et ça ce n’est pas forcément compréhensible pour tout le monde.

Pas même lui.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Lun 25 Jan - 22:36


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


« On ». On est encore là pour moi. Je ne veux pas de « on », moi. Je te veux, toi, bébéchat. Je veux l’ami qui m’a tenue à bouts de bras après la mort de Solel, de Meadow, le départ de Tristam. Je veux l’ami qui sache atténuer l’impact des actes de Jeremiah. Mais je l’ai perdu, cet ami-là. A croire que ce n’était pas pour moi, tout ça…

Péniblement, je me redresse. La tête me tourne – le sable colle aux plaies jumelles de mes poignets, et ma vision se brouille un instant.

Aller… vers l’Odyssée.

Je dois me lever.

Trouver la force d’avancer.

Je ne sais pas si mes jambes sont encore capables de me porter.

Je refuse de penser au campement. Aux bonnes paroles de Lucie. Aux sourcils froncés d’Aidan. A l’inquiétude d’Ailina.

Aux larmes de Thaïs.
Surtout pas aux larmes de Thaïs – ô, cruelle écharde des regrets, cesse de me tourmenter.
Elle sera mieux sans moi, cette pauvre innocente – mieux sans ma noirceur, sans mon désespoir, sans ma détresse.
Elle a besoin d’apprendre à aimer le monde, à croire en elle, à construire une vie qui soit sienne, à voir sa propre lumière.
Elle a besoin de me laisser chuter seule dans mes ténèbres.

Majda.

L’Odyssée.

Je dois me lever, et la délivrer de moi, cette sœur inespérée que j’en suis venue à aimer.

« Liam… Aide-moi, s’il te plaît. »

Le sang goutte, le long de mes doigts.
J’ai froid.

J’arrive, maman.
Attends-moi.

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 0:14



Désespoir.

C’est ce qu’il lit aisément sur ses traits. Il est arrivé à temps.

Soulagement.

Rapidement, il se saisi des bandages qu’il a apportés. Il y a pensé. Pourquoi ? Sixième sens. Nommez-le comme vous voulez.

Pressentiment.

Il ne pensait juste pas la retrouver dans cet état là.

Ses mains sont tâchées de sang mais ce liquide poisseux ne le rebute plus depuis longtemps.  Il s’applique. Doucement. Pour ne pas lui faire mal.

C’est divinement maladroit mais, au moins, cela l’aidera. Un temps. « Tu peux pas me laisser porter ton secret tout seul. » Elle veut que personne ne la voie dans cet état. Chacun ses secrets qu’il faut taire. Mais le sien à elle est beaucoup trop lourd à porter. Plus dangereux. « Reste éveillée. S’il te plait. J’ai besoin de toi pour te porter. Je ne peux pas te perdre toi aussi. » S’il te plait Siwan. Les larmes coulent sans qu’il puisse les en empêcher. C’est trop douloureux de la voir chuter ainsi dans les ténèbres. Il ne peut pas l’aider. Il peut juste la mener à cette neige pour la lui faire boire et lui donner ces fruits secs à manger comme on le ferait à un enfant.

Doucement ils se relèvent et Liam l’enveloppe dans cette couverture chaude. « En ce moment c’est une terrienne qui te sauve la vie. Pas moi. J'ai besoin de ton aide Siwi. »

J'ai besoin de toi.

Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 0:37


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Détresse.

Détresse, profonde, incertaine, hésitante et cruelle – est-ce la mienne qui envahit le monde ; ou est-il venu les épaules lourdes de son propre fardeau ? Je sens ses mains courir délicatement sur la peau bleuie de mes poignets, marbrée de stigmates là où j’ai déversé sur moi-même ce trop-plein de souffrance qui m’empoisonne, là où j’ai tatoué ma faiblesse.

Il me nourrit. Il m’abreuve. Il a ramassé, un à un, tous les morceaux de moi, éparpillés sur le sable devant lui. Je le laisse me reconstruire, seconde après seconde, aussi fragile entre ses mains qu’un nouveau-né.

Comme une poupée cassée qui réapprend à respirer.

Dans ma poitrine, un mécanisme grippé frémit.

Ce que je croyais éteint pour de bon reprend vie.

Ce que mon sang n’a pas su payer, les larmes intolérables qui dévalent son visage l’ont gagné.

D’un geste hésitant, tandis qu’il m’emmitoufle comme une enfant, je pose la main sur sa joue, péniblement, l’effleurant du bout des doigts. « Ma vie, elle est à toi, depuis des semaines déjà. » Mon bras fatigue, ma main glisse sous la couverture. C’est d’un murmure épuisé que je poursuis. « Solel est mort, et toi… Tu m’as donné un sursis. Je m’y attendais pas. Liam, pleure pas. Pleure pas pour moi. Je mérite pas. »

Je ne te mérite pas, toi.

Terrassée, je pose la tête contre son épaule, tandis qu’il m’entraîne lentement au-dehors, dans l’aveuglante lumière de janvier.

Pas après pas.

Liam.
Me laisse pas.
J’ai besoin de toi.

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 1:09



Liam ne comprend pas le sens de ses paroles. C’est trop grand. Sa vie ne lui appartient pas. C’est. Sa vie. Celle de Siwan. Celle pour laquelle la jeune fille - qui lui parait soudainement bien plus âgée - doit se battre. Il ne lui a pas donné ce … sursit. Elle insiste. C’est troublant et c’est la surprise qui se lit aisément désormais sur le visage de Liam.

Il a besoin de se calmer sinon, il n’y arrivera jamais. Il aurait voulu retourner quelques semaines en arrière, lui demander de rester pour ne pas se retrouver la, pour ne pas se retrouver devant une situation qu’il ne parvient pas à gérer. Il est trop jeune, a trop peu vécu ne serait-ce que pour savoir comment réagir face à celle qui a voulu en finir … plusieurs fois. Ou était-ce simplement ce besoin de se faire mal ? Il ne comprend pas.

« C’est stupide hein les larmes mais j’peux pas les arrêter. Je n’arriverais pas à avancer avec elles qui me brouillent la vue. Je pourrais nous tuer tous les deux parce que je n’y vois pas clair mais c’est comme ça. Et c’est deniers jours ont été difficiles pour tout le monde. Y’a eu des départs. C’est pour ça qu’ils veulent aller vers l’Odyssée. Pour mettre les choses au clair. Aris a foutu le bordel. Cessez un peu de me dire pour qui je dois pleurer, être heureux. J’peux pas être heureux si vous ne l’êtes pas. »

Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 1:55


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


La neige pour seul témoin.
Les arbres qui défilent.

Je voulais pas !
Tu comprends ? Mon bébéchat, tu comprends pourquoi je suis venue mourir ici, loin de toi ?
Tu n’aurais jamais rien su. Les animaux de la forêt auraient fait disparaître les traces, les marques sur mes poignets, les cernes creusés sous mes yeux.

Tu n’aurais pas su mon malheur.
Je t’offrais cette porte de sortie.
Pour que tu m’oublies.
Pour que je n’aie jamais existé.

Que ces semaines d’automne à tes côtés s’estompent et te laissent à lui.
Tout entier.
A JJ.
Il a sur toi des droits que je n’aurai jamais.
Vous avez partagé toute votre vie.
Je veux pas te réclamer comme un trophée.

Mais ça, tu pourras jamais comprendre.
Tu es comme ça.
Lumineux.
Tendre.
Maladroit.
Et généreux.
J’étais prête à t’attendre.
Je t’aime comme ça.
J’avais oublié qu’il n’y avait pas que nous deux.

« Pardon. Je voulais pas. Que tu me voies, comme ça. Je te veux heureux. Te savoir… en paix, c’est ce qui m’a décidée à… A ne pas rentrer. Tu es mieux, sans moi… William. » J’ai chuchoté son nom. Entre deux pas, dans un souffle. Un murmure torturé, comme une prière, comme une caresse. Comme une offrande. « Pour être heureuse, il me faut quelque chose… que tu peux pas me donner. Et que je veux pas te demander. Je suis partie pour ça… pour pas te l’imposer. Je veux pas… Je veux pas te faire mal. »

Sacrifice.

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 14:01



A ce rythme, la délégation partirait avant elle. Et même s’il ne souhaitait pas son départ pour l’Odyssée, il savait que c’était ce qu’il y avait de mieux pour elle. Il secoua la tête à ses paroles. Pensait-elle qu’il la laisserait, qu’il n’avait jamais essayé de la rejoindre ? Aurait-elle souhaité qu’il s’inquiète indéfiniment, qu’il la retrouve alors que c’était trop tard pour elle ? Pour la sauver ?

« C’est pas à toi de le décider. Siwan. » Elle ne peut pas savoir ce qui est mieux pour lui alors que lui-même l’ignore. Elle n’a pas le droit de juger d’avance que sa mort n’aurait pas eu d’effet néfaste sur lui parce que c’est totalement l’inverse. Il tient énormément à elle.

Mais il ne peut pas lui donner ce qu’elle souhaite. Il ne peut pas lui mentir sur ce point, ne sait pas réellement quoi lui dire après cette tirade qu’il ne comprend que trop bien même s’il a préféré ne rien voir.

« C’est n’est pas. » Il respire. Il se reprend. Tente de se reprendre. « Ce n’est pas en te donnant la mort que tu m’aurais épargné, Siwan. Ta mort. Je crois. Qu’elle m’aurait détruite. Je dois être égoïste de te demander ça alors que tu as raison… et à la fois tord. Je t’aime Siwan. Seulement pas de … de cette façon là. » Il baisse les yeux, se sent coupable parce qu’il la blesse tout en s’étant promis de ne pas lui faire de mal.

Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 18:57


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Ce qu’il me dit, je le sais déjà. Au fil des pas lents de mon propre chemin de croix, sur la route qui me ramène vers le campement et l’Odyssée, entre les troncs de la forêt – aucune autre tristesse ne vient s’ajouter au poids que je porte déjà. C’est plus facile pour lui de me parler sans me regarder, je le sens – et je suis trop épuisée pour me battre et m’arrêter, alors je me laisse entraîner.

Je sais déjà tout ça, Liam. Même si te l’entendre dire achève d’étouffer la timide étincelle qui s’acharnait à frémir encore au fond de mon cœur. « J’ai compris depuis longtemps. Que je ne suis pas… Digne de toi. Ton cœur aime ailleurs, et c’est normal. Comment je pourrais t’en vouloir pour ça ? Je mérite pas qu’on s’attarde, tu es pas le premier auquel je m’attache et qui… Qui me le rend pas. » Même si tu es, toi, le premier que j’aime comme ça. Les autres, père, frère ou ami… ce n’était pas pareil.

Et pourtant.

La fin reste la même.

« Je peux pas rester. Voir un autre recevoir ce que tu pourras jamais me donner – je peux pas, Liam. C’est de la torture. Pour moi de le voir, et pour toi, de savoir. Et c’est absolument pas ta faute : c’est moi. Stupide Siwan, hein ? Ridicule, pitoyable, idiote et affligeante. Tu peux le dire : je l’ai toujours été, tu sais. Ça changera jamais. Pardonne-moi. »

Spoiler:
 

 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22257 Thomas B.-Sangster Avengedinchains Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 740
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 22:34



Qu’elle se dénigre ainsi l’insupporte. C’est de sa faute à lui aussi. Il n’a pas ce même regard que d’autres ont sur les femmes. C’est peut-être erroné que de l’affirmer qu’il la connait mieux que personne. Il ne peut comprendre qu’une infime partie de ce qu’elle ressent.

Laserian. Tawnie. Siwan le sait. Il a pu rester et c’est là toute la différence entre eux. Peut-être ne l’aimait-il pas autant qu’elle l’aime.

Culpabilité.

« Allez viens. Tu ne penses pas un mot de ce que tu dis. Tu n’es pas inintéressante. Tu n’es pas stupide. Tu n’es pas tout ce que tu viens de dire. Ne te dévalorise pas ainsi. Tu n’y es pour rien si je ne suis pas attiré par les filles. Si je ne suis pas … comme tout le monde. »

Normal.

Il l’avait beaucoup pensé étant plus jeune. Et lorsqu’ils marchent lentement, il pense qu’il a peut-être faussé inconsciemment l’avis de Siwan à son sujet. A force de vouloir être comme tout le monde, il lui a renvoyé cet espoir qui la tue désormais. Cette image erronée.

Il n’est qu’un menteur. Rien n’effacera cette culpabilité qu’il ressent au plus profond de son être. Ils marchent en silence. Elle est fatiguée. Abattue. Démoralisée.

Le pont se dessine au loin. Elle a besoin d’une pause. « Te demander de rester serait égoïste de ma part. » Il ne le fera pas tout comme il les a laissé partir. Elle n’a pas besoin de savoir que tout s’écroule.

Spoiler:
 


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Je suis là où tu m'as laissée
Mar 26 Jan - 23:22


Je suis là où tu m'as laissée
Sur la route du néant
Liam & Siwan • 15 janvier 2116


Liam, c’est ça qui me plaît, chez toi. Tu n’es pas comme tout le monde. Tu es différent.
Il le fallait bien, pour me supporter. Malgré mes bêtises, malgré mes angoisses, malgré ces années qui nous séparent.
Je ne veux pas que tu changes.
Même si cela me condamne d’avance.
Tu es parfait comme tu es.

Il m’installe sur une souche pour que je récupère, emmitoufflée étroitement dans la couverture.

Un instant, nos regards se croisent.
Il est habile à cacher sa détresse, mais je suis passée experte dans cet art.
Je ne suis pas dupe.
D’une main fatiguée, je saisis son poignet au vol.

« Liam, c’est pas à cause de toi que je m’en vais. J’apprécie ta franchise. Je savais, dès le début… non, plutôt dès que j’ai compris ce qui m’arrivait, que cela n’aboutirait jamais. J’aurais pu couper les ponts. Cesser de te voir, ne plus te croiser au camp… Mais c’est cette petite flamme dans mon cœur qui me tient en vie, Liam. La preuve que je ne suis pas qu’une poupée cassé au cœur mort à l’intérieur : tu m’as montré que j’étais encore capable d’aimer, malgré Solel, malgré Meadow, malgré Tristam. »

Doucement, je porte sa main à mes lèvres et j’y dépose un baiser léger, hésitant, avant de le lâcher.

« C’est pas parce que je pars, que je vais t’oublier. Si ça va pas, que tu as besoin de moi… si tu viens me trouver. Je serai là pour toi. »

Spoiler:
 

 
 

Je suis là où tu m'as laissée

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je suis là où tu m'as laissée
» Noob, je suis un noooob!
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-