Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Mer 21 Jan - 1:01

T’as pas une gueule de porte-bonheur !
Jillian & Daïgan ..... (c) Predator

 Une ombre se faufile entre les troncs d'un pas déterminé, parfois stoppant son avancée au détour d'un sentier. La silhouette se redresse alors, comme pour jauger les environs. Cette chose traque à sa façon un gibier qui l'intéresse au plus haut point. Sa façon de se mouvoir au travers des branches mortes, d'examiner les traces du bout des doigts en est la preuve: il cherche à débusquer l'objet de toutes ses pensées. L'idée de la coincer s'impose à lui telle une obsession grandissante de jour en jour depuis leur douloureuse rencontre. La tuer est devenue maintenant l'une de ses priorités mais pas sans jouir de sa longue agonie. L'homme s'est de nouveau arrêté, un genou à terre, respiration haletante mais profonde, comme s'il savait que sa chasse allait bientôt prendre fin. Il parcourt les bois depuis des heures, et sa course se fait de plus en plus lente et silencieuse à mesure qu'il s'approche du campement des hommes du ciel. D'un geste vif il rabat son capuchon laissant apparaitre son visage où limon et charbon mélangés déforment habilement ses traits. Son regard se noircit petit à petit qu'il scrute les environs. Rien que de la neige à perte de vue et des troncs floqués. Quelques flocons viennent d'ailleurs s'incruster dans sa barbe, le faisant se fondre dans le décors. Partir seul en guerre n'est pas dans ses habitudes mais pour elle, il fait une exception.

Son regard vient soudainement de changer, ses yeux fixant au loin quelque chose qui vient de bouger. Ce n'est pas une biche ni un quelconque animal qu'il pourrait dépecer. Non. Cette créature se déplace sur deux jambes et semble peiner dans la poudreuse. Le forgeron rabat le cuir tanné sur son crâne, sachant que bientôt la neige le rendra de nouveau invisible, tel un fantôme qu'une pellicule blanche ne tardera pas à recouvrir.  Il la prend en chasse à distance respectable et prend conscience qu'il peut tirer avantage de la situation. C'est une gamine toute jeune et aux vues de ses fripes, elle vient de ce peuple qu'il méprise tant. Mais à son grand regret, ce n'est pas celle qu'il recherche. Il s'arrête un instant, hésitant entre deux choix puis reprend à vive allure pour finalement lui sauter dessus de tout son poids. La gosse n'a rien vu ni compris et c'est à peine si la lame qui vient effleurer sa peau la fait réagir. Une simple pression pourtant sur sa jugulaire et elle cède finallement à la panique.
₪  Em gonna blon, whe em ste?! ₪  La frayeur se lit dans ses yeux et ses lèvres tremblotent plus qu'elles ne le devraient face à ce froid mordant. Dans le doute, le sauvage réitère sa question mais cette fois dans un dialecte qu'elle comprend. ₪  La guerrière à l'arc, la blonde! Où est-elle?! ₪  Mais la gosse ne dit mot, et s'enterre dans son silence. Agacé, il décide de la trainer de force dans un lieu perdu un peu plus loin, dans les ruines d'un ancien village où la nature a repris ses droits il y a déjà bien longtemps de cela. C'est dans une église abandonnée, aux poutrelles explosées et vitraux délavés qu'il installe soigneusement son piège tandis que la gosse appelle, hurle à pleins poumons un prénom qui le fait rire. Jillian... Exposée comme le Christ sur sa croix, la petite, attachée, git suspendue en hauteur tandis qu'il attend patiemment dans la pénombre la venue de celle qui la sauvera. Un tout petit pincement secoue le bord de ses lèvres, presque une amorce de sourire, lorsqu'il entend des échos se répandre dans toute la chapelle. Elle est là, dissimulée quelque part. Le Calusa se raidit, l'imaginant décocher encore l'une de ses flèches meurtrières. Mais rien. Il reste de longues minutes à scruter les lieux de son regard méfiant, poignard à la main sous sa fourrure et souffle dans un murmure....
₪  Daun ste stelt Skaikru, ai na sis yu up. Montre toi... ₪

Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Mer 21 Jan - 12:28

Daïgan & Jill
Wrong Way
L’hivers. La première fois, ça nous a surprise. Le froid, la neige, c’était magnifique, mais en même temps, il faisait très froid, alors rapidement, on a mis en place certains stratagèmes pour ne pas mourir de froid. C’est une organisation assez complexe, mais on fait comme on peut. Aujourd’hui, je me réveille de ma tente et en sort après m’être habillée pour aller me débarbouiller. Une fois chose faite, j’attache mes cheveux et commence mon sport quotidien avec les anciens militaires de l’Odyssée, vous savez, pour vous entretenir tout ça tout ça … mais c’est très novateur, disons que les choses sur Terre sont devenues assez imprévisibles, comme les Grunder. C’est même compliqué de faire affaire à eux, certains veulent notre peau, d’autres nous connaître ou encore d’autres nous éviter. J’ai fait la connaissance d’un d’entre eux et notre rencontre a été fructueuse : j’ai failli le tuer. En même temps, ce con m’avait effrayé donc comment voulez-vous que je retienne une flèche du mieux que je peux ? J’ai failli lui trouer la tête – un peu comme avec Rhys … j’ai de bons réflexes, pas de ma faute ! – et on s’est battu. Depuis, j’espère ne plus le retrouver ou au moins pouvoir discuter avec lui. Enfin, advienne que pourra, je vis ma vie au jour le jour. Après avoir terminé de courir, de s’entraîner au corps à corps – j’aime bien mettre les gens à terre ou me battre avec Theia – je finis par me laver et me rhabiller en tenue plus chaude. Je regarde les survivants « je vais aller chasser » leur dis-je avant de partir pour la forêt. Certains étaient partis faire la même chose que moi, mais nous avons décidé de partir dans certains sens pour avoir plus de chances de récolter du gibier. J’étais vêtue d’un jean,  je portais un simple pull, une grosse veste, une écharpe assez épaisse, des mitaines – merci à nos couturières ! -  et une bonne paires de chaussures montantes – c’est cool de s’emprunter les affaires les uns aux autres ou de s’en faire.

Et puis, je m’arrête. Silence. Mais dans ce silence, un cri. Je tends mon oreille. Bon sang j’entends rien. Je regarde autour de moi, m’accroupie et m’avance doucement, position ninja, seule chose que j’adorais faire à l’Odyssée, alors que j’y étais forcée : je n’ai jamais voulu être militaire. J’avance doucement et bande mon arc et vois au loin … bordel ! Une de nos gamines ! Elle s’appelle Eleonor, elle a pas mal de surnoms, je l’appelle Elie parce que c’est plus rapide. Fais chier. Je dégluti, serre ma mâchoire et me calme. Qui est le gros enfoiré qui a décidé de s’en prendre à une de nos petites ? Il va prendre cher, moi je vous dis, mais pour ça, je vais certainement tomber dans un piège. Fais chier. Je mets ma flèche dans mon carquois et l’arc autour de moi. J’ai l’impression d’être Robin Hood. Je regarde autour de moi, une grosse branche était à bonne distance de la petite : mon esprit pourrait escalader tout ça, atteindre la jeune et la récupérer … mais nan. Nan ça me mettrais trop en évidence. Je soupire et secoue la tête. Je décide de marcher alors, descendant le talus vers la jeune.   « Jillian … C’est …. C’est … un piège … ya un … grunder … il a une capuche … il te veut toi  » je la regarde et soupire en secouant la tête tout en arquant mes sourcils avant de m’approcher pour l’enlever de son perchoir. Elle est  tremblante je la regarde : « vas au campement et reste au chaud. La prochaine fois que tu sors sans notre autorisation … ça va mal aller pour toi » lui dis je doucement mais avec un ton autoritaire. Elle me regarde, tente de parler, je lève mon index, elle se ravise et commence à courir. Je me redresse et regarde autour de moi « Bon alors ? Espèce d’enfoiré ! T’as rien trouvé de mieux que de t’attaquer à une pauvre gamine ? Ramènes toi qu’on discute un peu toi et moi » hurle je dans le vide tout en regardant autour de moi. Jsuis tombée les pieds joints dans son piège. J’entends un bruit, je souris, sas vraiment sourire et croise mes bras. Aller … ramène ton beau petit cul. Je commence à préparer mon arc et ma flèche, du bruit se faire entendre derrière moi, je me retourne bande mon arc et tire puis prépare une nouvelle flèche. J’espère lui avoir troué quelque chose. Disons que c’est pas réellement sûr, car je venais de me fier à mon ouïe donc on verra bien


good vibes.


Dernière édition par Jillian Porter le Lun 2 Mar - 19:54, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Sam 24 Jan - 22:25

 Il attend patiemment et ses lèvres se retroussent en un rictus lorsqu'il la voit débarquer, méfiante et pourtant si déterminée ce qui a le don de l'amuser. Un brin curieux, le sauvage pousse le vice à la laisser s'approcher tandis qu'il observe le moindre de ses faits et gestes. Il la voit passer à sa hauteur sans l'apercevoir, dissimulé derrière une colonne de marbre fêlé en divers endroits, et se diriger avec précaution vers la corde en contre bas qui retient la môme. Ce choix l'étonne même s'il continue d'observer la descente de la gosse priant pour que la femme, surprise par le poids de l'enfant, laisse s'échapper le filin. A son grand regret la petite atterrit les deux pieds à terre, seine et sauve bien que légèrement traumatisée suite à sa rencontre. Dommage.... La prochaine fois, il pensera à taillader la corde. La vision de sa petite carcasse baignant dans son propre sang l'attendrit un instant, le laissant songeur. Dommage oui qu'il ai manqué de temps.

Alors il profite de leurs écœurantes effusions pour s'engouffrer d'avantage dans le cœur de l'église, cherchant du regard de quoi la ralentir. Mais rien n'attire son attention hormis le sol effondré laissant filer un court d'eau entre des centaines de galets. Certaines parties de la coupole se sont écrasées au sol, jonchant de débris le parvis de l'église. Autant de détails qui, malencontreusement balayés, pourraient le trahir. Et de chaque part les murs sont éventrés, transpercés par des arbres qui ont cru bon d'apporter un peu plus de clarté dans ce lieux isolé de tout. « Bon alors ? Espèce d’enfoiré ! T’as rien trouvé de mieux que de t’attaquer à une pauvre gamine ? Ramènes toi qu’on discute un peu toi et moi » . L'homme fait soudainement volte face, les doigts fermement cramponnés sur sa dague, ses yeux balayant d'un trait en vain le décors. Et pourtant elle n'est pas loin. Ses traits se déforment par une rage qui se retourne contre lui car c'est à peine s'il a compris quelques mots. Contrairement aux guerriers, tous les autochtones ne parlent pas couramment la langue du peuple du ciel. Il en saisit néanmoins quelques brides ce qui lui permet d'assimiler rapidement le fait qu'elle veuille parlementer. Mais là n'est pas son but car lui ne désire nullement la paix. Après avoir minutieusement ancré son regard sur chaque parcelle du gigantesque cloitre sans l'apercevoir, il se détourne et prend silencieusement le couloir menant à l'une des deux chapelles sur les cotés de ce qu'il reste de la nef. Chaque pas est mesuré, chaque respiration contrôlée, autant de précautions qui le ralentissent dans son avancée jusqu'à ce qu'il parvienne à la dernière alcôve. Un cul de sac. Son sang bouillonne et sous un élan de colère il dessoude une barre métallique corrodée de l'une des nombreuses  clôtures enfermant aujourd'hui le vestige de statues crucifiées. Le son métallique résonne entre les différents murs, se propageant dans tous les sens. Ce lieu s'avère être en fait bien plus pratique qu'il ne l'aurait supposé. Aucune chance d'en déterminer l'origine grâce aux nombreux échos dissociés. Le bruit du léger ruisseau au cœur de la nef excavée rajoute un peu plus à la difficulté. Néanmoins il aperçoit de l'autre coté de l'allée centrale l'éclat d'une flèche venir percuter une colonne puis rebondir pour finalement retomber au sol.

A nouveau on le devine sourire sous son capuchon au simple souvenir des douces paroles de l'intruse. Les négociations auront été de courte durée. Peu importe. Il n'a pas encore décelé la localisation de cette femme, n'a pas eu le temps de déterminer la trajectoire de sa flèche puisque pour cause, Il n'a vu qu'un jet de lumière entre le métal et la pierre lors de l'impacte.  Fermant les yeux un moment, il entend le tambourinement lourd de son palpitant résonner jusqu'au bout de ses membres et venir se perdre en un murmure sur le métal. L'instant est peut-être mal choisit mais il repense à certaines choses comme les cris de cette gamine basanée qu'il avait insidieusement ficelée, tous ces visages déformés auxquels il a retiré la parole, gamins du ciel ou grounders impudents. Elle en sera un de plus ou peut-être le dernier. Mais une chose est sure, il l'emportera dans la tombe si son propre souffle venait à s'exténuer. Alors il imagine, il peaufine la trame d'un plan visant à se rapprocher car il sait pertinemment que c'est de près qu'il aura le dessus. Une pierre à la main, il allonge le bras et la lance dans le cours d'eau en contre bas, un son atypique de clapots qui attirera d'un peu plus près, il l'espère, sa charmante opposante.
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Sam 31 Jan - 20:09

Daïgan & Jill
Wrong Way
J’étais dans cette ancienne église, je venais de sauver la gosse et je l’ai envoyé au camp, la prochaine trios claques ! Pfff … tout ça pour vouloir se sentir utile, elle aurait été utile au camp et surtout en vie ! Je regardais autour de moi, je sais qui me veut, c’est ce type – sexy je dois dire hein pour un Grunder – depuis qu’on s’est battu la dernière fois, je pense qu’il a une dent contre moi. On va dire que j’ai des techniques de combat un peu plus évolué que lui, même s’il me surpasse au niveau de la force, j’essaie d’être sournoise contre lui et le mettre à terre comme je peux. Croyant être attaquée, j’ai lancé une flèche en direction du bruit, hors j’ai comme qui dirait l’impression, que cette flèche a été lancée dans le vent. Je soupire et secoue la tête, c’est complètement ridicule. Je m’avance vers une colonne pour pouvoir me hisser, lorsque j’entends quelque chose derrière moi. Un genre de caillou dans de l’eau, je fronce les sourcils, je n’aime vraiment pas ça, mais vraiment pas du tout. Je me hisse tout de même sur la colonne, m’aidant de mes mains, pieds, bref, de tous mes muscles pour grimper en hauteur et atteindre l’étage. Je regarde autour de moi, il faut que je rejoigne l’autre côté. Bon allez, je soupire et je commence à marcher, tentant de faire le moins de bruit possible, me cachant si possible aussi, scrutant les horizons, aussi bien devant, de côté que derrière moi.  Mon cœur bat la chamade, bon sang, faut vraiment que ça tombe sur ma pomme ce genre d’aventures stupides. Je secoue la tête, j’ai passé l’âge de ces conneries. Je préfère la discussion au combat. Cachée, je repense à ma mère, allons Jill, tu sais ce qu’elle t’aurait dit ta mère … « connais ton ennemi et tu pourras aviser ensuite », c’est ce qu’elle me disait avec son sourire avant que … bref. Je ferme les yeux et les rouvre. Ok, on va abandonner les hostilités, on est parti du mauvais pied, ce con m’a fait peur deux fois. La première fois on s’est battu et la 2e fois … bah c’est là quoi. Je sors ainsi de ma cachette et je vois un homme me tournant le dos   « Hey !  » l’appelle je « Je sais que tu me comprends, mais je crois qu’on devrait plutôt discuter non ? Nous avons un malentendu … tu crois pas qu’on pourrait en parler ? En personnes civilisées au lieu de se battre ? » lui demande je, attendant une réponse. Mon arc était toujours dans mon dos, je n’avais pas sorti d’armes ni quoi que se soit, j’attendais juste qu’il se retourne et voir ce que ça va donner pour le coup. S’il m’attaque, bah je me défends, c’est logique, mais se serait stupide je pense. Je déglutis, croise mes bras et attend de voir ce que ça donne. Je reste sur mes gardes, je me méfie … sait on jamais avec ce bougre

good vibes.


Dernière édition par Jillian Porter le Lun 2 Mar - 19:54, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Sam 21 Fév - 13:25


I l ne l'entend pas et pourtant elle se rapproche dans l'ombre, forcé d'admettre à contre cœur que cette étrangère sait se rendre aussi discrète que l'une des leurs. Le sauvage observe mais ses yeux sont aveugles, il écoute mais son ouïe révoque ses attentes: seuls les échos des oiseaux au-dehors résonnent dans la chapelle. Ses sens le trahissent, ce qui petit à petit lui fait perdre patience. « Hey !  » Ses muscles frémissent, restant immobile, troublé mais aussi surpris par ses compétences en matière de furtivité. Finalement elle n'est pas aussi maladroite qu'il ne l'a pensé, il l'a bien sous-estimée. Alors il hésite un instant à se retourner. « Je sais que tu me comprends, mais je crois qu’on devrait plutôt discuter non ? Nous avons un malentendu … tu crois pas qu’on pourrait en parler ? En personnes civilisées au lieu de se battre ? » Parler? Ses lèvres se raidissent à cette simple idée qui le révulse. Encore une fois, le Calusa n'a pas saisit le sens de chacun des mots prononcés mais en déchiffre les grandes lignes.  Tout en détournant le regard vers l'origine de la voix, il se découvre d'une main leste laissant apparaitre les traits d'un homme à la peau tannée par vents et marées, des cheveux couleur blé dépeignés, ses yeux animés par une brulante cruauté. Il prend le temps de l'observer avant de se retourner intégralement, la jugeant avec un dégout perceptible sur son visage. Comment a t-il pu une seconde la comparer à l'une des guerrières qui peuplent cette Terre. La blonde qui lui fait face, bien que femme, n'a rien de comparable aux combattantes à sa connaissance.  Plus frêle, accoutrée de façon étrange, bien trop propre sur elle et qui ne se dissimule pas derrière pas un masque de terre et d'argile lorsqu'elle part en guerre. Ce qu'il dénote aussitôt est l'arc soigneusement positionné dans son dos, détail qui l'interpelle car la situation vient de tourner à son avantage. A rapport de force, il en aura vite terminé avec elle quoique là n'est pas réellement son but. Non, il espère juste pour elle qu'elle n'est pas partie seule dans cette aventure, qu'elle aura la bonne fortune de trouver une main secourable lorsqu'il aura finit d'expérimenter les nombreux sévices qu'il a imaginé lui infliger.  

La toisant de nouveau, il fait preuve de civisme en lui adressant un léger sourire peu franc en guise de réponse et viennent alors quelques mots, sa voix résonnant pour la première fois depuis bien long maintenant.    Gon tel Skykru ₪ . Dans un bruit métallique il jette son arme de fortune qui vient rebondir au sol à quelques centimètres de ses pieds et la questionne du regard, curieux de voir les répercussions de son geste face à ce revirement de situation. Le sauvage semble avoir déposé les armes pour négocier une trêve, ce qui n'était pas vraiment dans ses intentions premières. Il s'approche d'elle quand une grive pour lui fait diversion: dans son envol, l'oiseau vient de faire chuter un petit fragment de marbre aux pieds de la jeune femme ce qui détourne son attention. Il ne lui aura fallu que trois foulées pour venir la percuter et de sa main lui enserrer la trachée, le bois de l'arc claquant contre la pierre. Et tandis qu'il la soulève contre la colonne, il s'étonne à nouveau, le sourire aux lèvres, très amusé par sa légèreté... Comme il lui est facile de la supporter à bout de bras alors qu'il cherche de l'autre main un canif qu'il vient sous sa gorge lui glisser.  Yu gonplei ste odon. Tu vas mourir . ₪  .

Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Sam 21 Fév - 15:03

Daïgan & Jill
Wrong Way
J'ai voulu lui montrer que je venais en paix, bon ça fait pas mal mignon, kawaii trop choupinou dans le genre, mais voila nous sommes partis sur un mauvais pied et je voulais vraiment qu'on discute, il y a certainement moyen de pas s'en mettre plein la tronche et éviter les bagarres de gosses, parce que franchement, ça craint. Je m'humecte les lèvres et déglutie, aller Jill, tu peux le faire non ? Tu es diplomate, c'est cool de parler. Je reste donc impassible, l'homme me regarde de profil me lançant une phrase, que je ne comprend pas ... c'est génial. Mais bon. Je ne dis rien.  Il venait de faire un sourire pas vraiment joyeux, donc je commence à me méfier. Il laisse tomber son arme, ok donc ça, c'est cool non ? Bonne nouvelle ou alors j'interprète mal, je sais pas, mais à voir ce que ça donne. Il finit par se retourner. Ah bah enfin, je peux revoir sa gueule d'ange ... ou presque ange. Il est sexy sous cet air d'homme sauvage quand même. Mais bon, je dois dire que vivre sur ces terres depuis de très longues années n'a pas dû être très facile pour ses ancêtres et les siens. Alors que dans l'Odyssée, nous étions tranquille, nous. Mais voila, les choses changent et on espère pouvoir revenir sur cette Terre. Et nous, les Hundred, espèrent être bientôt rejoins par les nôtres et pacifier avec les natifs. Se serait bien je trouve.

Je regarde l'homme, dont j'ignore complètement son prénom ... bon sang, je viens de me rendre compte qu'il y a quelques temps, je l'avais mis à terre, avec du mal mais je l'ai fait, et bah je m'impressionne, disons que ce tas de muscles pourrait me broyer en un claquement de doigt. Il s'approche doucement de moi, je le laisse faire. C'est alors qu'un événement inattendu   survient : une grive venait de faire tomber un morceau de marbre. L'homme se jette dessus et au moment où j'ai tenté de fuir, il me percute contre le mur, mon arc se casse, je grimace de douleur. Je sens sa main me prendre par le cou et me soulever du sol contre cette foutue colonne. Il sourit ce con, bon sang, je suis vraiment, mais vraiment stupide ... je roule des yeux agacée sur ce qu'il venait de me dire « J'avais oublié ... que les hommes ... aiment se battre ... et qu'ils ont ... un grain à la place du cerveau ! » dis je entre deux souffle. Mes mains étaient sur la sienne, par pur réflexe, mais ... on s'en fou de mes mains.

Je ramène ma jambe gauche et lui assène un coup de pied assez violent en plein visage, sorry sweetie, tu étais tellement mignon ... puis, je lui donne un autre coup contre sa poitrine et je finis par tomber au sol comme un sac à patate. Je m'accroupie, donne un coup dans son genoux droit, puis le fait tomber, je m'approche, lui écrase la main et jette son arme « J'aimerais bien apprendre à t'insulter ... mais ... dans la langue tu es une vraie merde et encore je suis gentille », le temps s'arrête je réfléchis en quelques secondes : solution 1 je me mets sur lui et le bloque avec mes genoux ... MAIS il peut se mettre sur moi, m'écraser et me tuer. Solution 2, je lui donne un coup de pied dans le cou ou alors je récupère son arme pour le tuer, mais ... c'est pas mon genre. J'opte pour la solution 3 : la fuite. Je m'approche près de la rembarre, l'enjambe et m'apprête à descendre « dommage on aurait pu parler, tu viens de me prouver que tu es sous évolué », je commence à escalader vers le bas et finis par me laisser tomber, je jette mon arc cassé et commence à courir pour sortir de ce merdier ... bon sang ... mes poumons explosent et faut que je me pose pour récupérer ...


good vibes.


Dernière édition par Jillian Porter le Lun 2 Mar - 19:55, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Lun 2 Mar - 19:25


Elle déglutit sous son étreinte, semble avoir du mal à cracher quelques gouttes de son venin.  Mais les derniers mots semblent irriter d'avantage le natif. Il n'éprouve à cet instant qu'un sentiment de puissance, allant bien au-delà de ce qu'il a toujours pu expérimenter. Elle tente de se dégager, de ses mains le faire céder en une vaine tentative désespérée.  Ses yeux plongeant dans les siens, il ne souhaite rien de plus que de voir la peur la ronger, voir s'éteindre petit à petit cette fine lueur d'espoir encore présente dans son regard.

Mais c'est une vive douleur dans sa mâchoire qui lui fait quitter l'objet de son attention. Cette garce vient de lui assener un coup violent dans la dentition. Sa tête reste inclinée sur le coté un instant, ne se rendant compte du revirement de la situation, quelque peu irrité par cette soudaine agression. Comment a-telle osé... Il va pour la fusiller du regard, contractant nerveusement sa mâchoire, quand c'est sur son torse qu'une nouvelle pression le fait reculer. Bien joué, elle a su prendre appui sur la colonne pour le déloger. Le sauvage n'avait pas prévu cela. Son emprise cède tandis qu'il titube dans les débris et tombe les deux genoux à terre. Un autre coup plus violent lui percute à nouveau le menton et cette fois il s'étale en arrière de tout son poids, sa nuque heurtant une pierre. Les yeux clos sous l'effet de la douleur lancinante qui fuse le long de son dos, il ressent un pincement au bout de l'un de ses membres puis plus rien hormis un écho lointain. Son regard se perd sur le coté, tandis qu'elle s'échappe, enjambant ce qui reste d'un corps de garde pour se laisser glisser de l'autre coté. Il se redresse malgré la douleur et tente de l'accrocher, se jetant au pied de la ferraille pour y passer la main afin de l'agripper mais trop tard, elle s'est déjà laissé tomber. Lui ne pourra pas la suivre dans son état, n'ayant pas encore assez récupéré pour le moment, gêné lors de chacun de ses mouvements. Alors s'appuyant sur le balustre, il jette un coup d'œil en contrebas et la vois fuir. Ses phalanges se crispent sous l'effet de cette vision, ses mains se raidissent, foutues émotions.

Daïgan a beau chercher la solution, il n'en voit qu'une qui le forcera à la poursuivre à grandes foulées, détail qu'il exècre mais au moins l'ordre des choses est respecté. Il repart donc en arrière, ramassant au passage la barre d'acier rongée par la rouille qu'il avait quelques minutes plus tôt jetée. Et bien qu'il l'imagine déjà loin, il prend son temps dans les escaliers et finit par apparaître au rez de chaussée sous la nef délabrée. Ses pas sont lourds de déception car il abandonne la traque, ne voulant lui courir après quitte à remettre çà à une autre fois. Il ressort de l'église et scrute vainement les alentours, juste au cas où. Mais rien n'interpelle son regard alors de deux doigts entre ses lèvres, il siffle brièvement, appelant à lui quelque chose qui ne saurait tarder. Puis il pose un genoux à terre, la lance métallique déposée contre l'un des pans en pierres de l'église juste à coté, et plonge ses mains dans un ruisseaux qui s'écoule depuis les gravats. Il suffira de quelques frictions pour que son visage retrouve ses couleurs d'origine, nettoyant la suie et la glaise dont il s'était recouvert les traits. Puis d'un doigt, il masse sa gencive et recrache quelques gouttes vermeilles... elle ne l'a pas loupé, sa joue est ouverte jusqu'au sang. Mais autre chose le démange, quelque chose dans son dos. C'est une douleur plus sournoise qui le gène dans presque tous ses mouvements. Un objet est venu se planter. Alors il retire précautionneusement ses vêtements, son sweet rapiécé et son t-shirt déchiqueté, pour y découvrir un trou situé à l'identique sur les deux. D'une main il tente de retirer l'objet planté dans sa chaire, tâtonnant à l'aveugle, durant quelques secondes. Puis pris d'impatience, il l'arrache et le contemple. C'est une bout de verre couleur sang, provenant sans doute de l'un des vitraux. Et bien que certains des coins soient polis par le temps, d'autres sont encore assez coupant pour pénétrer la peau lors d'une chute malencontreuse.
Invité
Invité
Anonymous

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

le Dim 5 Juil - 16:00
Ce rp est archivé pour n'avoir eu aucune réponse depuis au moins 3 mois, veuillez contacter le staff si vous souhaitez néanmoins le poursuivre Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian 484338566
Contenu sponsorisé

Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian Empty Re: Wrong Way ₪ Co-Starring Jillian

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum