Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 18 Jan - 13:09

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Je zonais dans les alentours, observant avec attention le paysage, sait-on jamais ce qui pourrait y avoir en dehors de nos murs.  C’était le soir, le crépuscule venait de tomber et j’étais à mon tour de garde. Comme je faisais partie des militaires, avant mon emprisonnement, on m’a assigné à certaines tâches, notamment dans la protection du camp, ce qui, en soi, de me dérangeait pas tellement. D’ordinaire, nous devons être deux ou plusieurs, sauf que j’ai préféré partir seule. Oui parce que la compagnie, ne m’intéresse pas et en général c’est toujours dans ces moments qu’un certain Rhys décide de m’embêter. Donc, je préfère l’éviter. Notre relation, c’est un peu le chat et la souris. Il est la souris, je suis le chat, enfin, un chat qui a parfois tendance à l’envoyer boulet. Sauf qu’il revient à la charge ! Et pour cause ! C’est moi qui l’ait enfermé. Quand je suis arrivée en prison, il s’est bien marré et a voulu savoir ce qu’il s’était passé pour que je me retrouve à mon tour derrière les barreaux, hors, encore aujourd’hui, je garde le silence. Perdue dans mes pensées, je réfléchissais à diverses choses lorsqu’un bruit se fit derrière mon dos. Armée d’un arc, je l’arme doucement avant de me retourner, viser et … non, je me retiens pas : je lance ma flèche, mais rate ma cible de peu. Je regarde l’homme qui me fait face : Rhys. « la prochaine fois que tu me fais frayeur pareil. Je te louperais pas » lui dis je sèchement. Je soupire, ainsi c’est lui mon binôme « t’aurais pu embêter quelqu’un d’autre, mais te connaissant, ça n’aurait pas été drôle » lui dis je en me doutant des intentions de ce dernier.



good vibes.
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Jeu 22 Jan - 23:28
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

L'air s'est rafraîchit, le vent s'incruste à travers ma veste, l'hiver est là et nous le fait bien ressentir. Le feu de camp est toujours allumé, certaines personnes s'y prélassent préférant le calme qui règne à l’extérieure ... Ce n'est jamais bien calme dans le vaisseau depuis que nos tentes ont été détruite et qu'on ne peut plus dormir à la belle étoile ... Je rêvais de voir de la neige, depuis tout petit j'imagine la sensation que j'aurai quand elle se posera sur ma peau, mais aujourd'hui je préférerai qu'elle ne soit pas là ... être les uns sur les autres m'insupporte au plus haut point ! Les entendre autour de moi alors que j'ai besoin d'être tranquille me donne des envies de meurtres ! C'est pour ça que je passe la plupart de mon temps à l’extérieur et que je me suis trouvé un coin tranquille dans le vaisseau que je rejoins seulement quand la plupart est endormi. Je ne veux pas que qui que ce soit trouve mon petit coin de paradis et vienne le polluer. Le soleil vient à peine de se coucher, il me reste encore quelques heures à tuer avant de pouvoir aller me coucher. Je traîne prés du feu quand une des personnes chargé de faire des tours de garde vient me voir pour m'annoncer qui manque des personnes à leurs poste et qu'il faudrait que je les aide. Je secoue la tête avant d'accepter, encore des jeunes qui pensent que ce n'est pas important, surement entrain de batifoler je ne sais où. A la base ce n'est pas mon job de faire des tours de garde, mais je suis souvent entrain de remplacer quelqu'un et ça ne me gêne pas vraiment. Ça me permet de surveiller le camp, d'être sur qu'au terrien ne traîne dans les parages et puis ça me fais du bien d'être seul, mêmes si la plupart du temps j'ai un coéquipier. Et ce soir ce sera une coéquipière, en approchant d'une chevelure blonde je sais de suite qui m'est assigné. Je rigole silencieusement et avance vers elle. Ça risque d'être plus drôle que je ne le pensais. Elle brandit son arc en m'entendant arriver et lance une flèche qui se plante dans l'arbre derrière moi. la prochaine fois que tu me fais une frayeur pareil. Je te louperais pas. J'avance en lâchant un petit rire, bon j'avoue que ça m'a un peu surpris de voir une flèche frôler ma tête, mais ça réaction me fais sourire. Je pense que je vais te trouver des lunettes. Si tu tire comme ça quand un terrien débarque on est pas dans la merde. Je rigole tout en m'approchant encore d'elle, je m'arrête à quelques mètres un sourire satisfait sur le visage. t’aurais pu embêter quelqu’un d’autre, mais te connaissant, ça n’aurait pas été drôle. Je fais mine de réfléchir levant les yeux au ciel et finis par reposer mon regard sur elle. En effet ça n'aurai pas été drôle. Depuis notre arrivée sur terre j'ai pas arrêté de la charrier, c'est quand même elle qui m'a emmener dans ma cellule et la voilà sur terre avec nous parmi tout les délinquant qu'auparavant elle enfermait. C'est plutôt ironique non ? Je lui en veux pas vraiment c'était son boulot et puis elle est comme nous tous, on est tous dans le mêmes bateau ... Je la taquine pas mal la dessus et ça a le don de l’énerver ce qui m'amuse beaucoup. Alors tu vas me dire pourquoi tu t'es faite enfermés où il va falloir que je te travail au corps pour avoir quelques infos ? Je lui fais un clin d’œil avant qu'un immense sourire amusé s'affiche sur mes lèvres. Je croise mes bras sur mon torse attendant une réponse de la blonde.
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Ven 23 Jan - 0:18

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Rhys, ou le type qui me charrie depuis que je suis arrivée en prison et plus depuis que nous sommes sur Terre. Il a ce truc agaçant et adore en jouer, il m’embête quand il le peut et adore m’agacer, maladroitement, je rentre dans son jeu, avant de finalement essayer de me taire et de l’ignorer. Je dois l’avouer que j’aurais bien aimé lui trouer la peau, mais j’ai pu l’éviter au dernier moment. Je n’ai spécialement pas très envie d’avoir des problèmes par sa faute, se serait assez dérangeant. Et je souhaite ma tranquillité, pas qu’il m’embête jusqu’à sa mort, ça va oui ? A peine arrivé, à peine qu’il ouvre sa bouche, qu’il commence à m’agacer. J’arque mon sourcil gauche « dis celui qui a été surpris de voir une flèche filer près de sa tête » lui dis-je sans montrer un seule émotion et avec un ton neutre, encore un peu et il me ferais encore rire cet idiot ! Et sérieusement, je n’ai vraiment pas envie qu’il me fasse rire, il pourrait encore se vanter de m’avoir fait quelque chose. Enfin bref, j’avais été assignée à ce clown, j’aurais préféré être seule. En tout cas, il confirme : embêter quelqu’un d’autre serait moins drôle que le faire avec moi. Une fois à ma hauteur, nous commençons à faire notre ronde. Il commence déjà par m’attaquer sur mon emprisonnement. Je secoue la tête et le regarde, faisant mine d’ignorer sa fin de réplique « Tu n’arrêteras pas hein. Je te l’ai déjà dit, ce ne sont pas tes affaires et tu n’as pas besoin de savoir ce genre de chose », hors je sais pertinemment, qu’il ne va pas l’entendre de cette oreille et qu’il va m’embêter jusqu’à connaître la vérité. J’ai tenu bon jusqu’à présent, je pense pouvoir continuer sur la même lancée. Mon emprisonnement a une grosse histoire derrière. Mon histoire est sombre. Sa question me fait penser à ma mère, voilà surtout la raison pour laquelle je ne le supporte pas. Me confier à lui, hormis mes amis de l’Odyssée en qui j’ai une confiance aveugle et qui connaissent ma vie, vient à dire que j’accepte la mort de ma mère. Elle qui a toujours défendu ceux qui étaient en-dessous de nous, elle qui voulait les représenter, elle qui voulait les aider. J’avais suivi ses pas et je me suis battue au nom de sa justice qui est devenue la mienne. Aussi étrange que ça puisse être, m’être confiée à mes amis, eux qui connaissent mon histoire, c’est un peu me dire que la mort de ma mère, c’est juste une simple invention et en parler à Rhys, c’est de me mettre à nue devant la réalité et ça, ça m’est impossible. Je le regarde : « et tu sais très bien qu’au corps à corps je te met à terre », lui dis je simplement. Oui bon, je m’avance c’est sûr, mais quand je l’ai emprisonné, je l’ai maîtrisé et j’apprécie le lui rappeler



good vibes.

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Lun 2 Fév - 22:33
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

dis celui qui a été surpris de voir une flèche filer près de sa tête. Je souris après avoir entendu sa phrase, qui ne serai pas surpris par une flèche qui lui frôle la tête ? Je rigole un coup avant de m'approcher d'elle en secouant la tête. J'aime bien passer du temps avec elle, surtout voir que ça m'embête, je trouve ça tellement drôle je pense que je ne m'en lasserai jamais. Et puis elle le mérite bien au fond non ? C'est quand même elle qui m'a choppé, qui m'a attaché les poignets et qui m'a emmené dans ma cellule où j'ai croupis pendant plus de cinq ans. Je trouve même que je suis cool avec elle, quand je m'y met je peux être un vrai casse couille, mais le fait qu'elle se soit faite enfermé m'a fait rire. J'ai donc laissé tombé cette pseudo vengeance à la con, pour venir la faire chier à ce sujet. Tu n’arrêteras pas hein. Je te l’ai déjà dit, ce ne sont pas tes affaires et tu n’as pas besoin de savoir ce genre de chose. J'aime comme elle s’énerve quand j'aborde le sujet, c'est vrai que j'insiste beaucoup là dessus, mais au fond je m'en fout de savoir ce qu'elle a fait, je veux juste l'emmerder. Je me recule un peu d'elle en rigolant. Tu finira bien par cracher le morceau, si c'est pas aujourd'hui ça sera demain. Vue que ça n'a pas l'air d'être aujourd'hui on va parler d'autre chose. Je la regarde en souriant. Pas besoin d'être si sérieux ce soir, mais j'avais une petit question, c'est pas bien important, mais j'aimerai savoir ... Malgré mes mots je deviens quelque peu sérieux à mon tour perdant légèrement le sourire que j'avais sur les lèvres. Est-ce que tu sais qui été dans la cellule à côté de moi ? Enfin y'avait-il quelqu'un ? J'essaye de rester normal, pour ne pas vraiment qu'elle capte que c'est plutôt important en faite. C'est pas vraiment important, mais j'aurai aimé savoir. Juste comme ça, je me suis toujours posé la question. Je souris un peu essayant de camoufler l'envie de savoir qui devait se lire dans mes yeux. Je sais que t'as passé pas mal de temps entre les cellules du coup j'ai pensé que tu pourrai m'éclairer. Je lui fais un petit sourire en coin et enchaîne. Et puis tu me le dois bien, tu m'as quand même enfermé là haut. Je lâche un petit rire en montrant les étoiles du doigt.
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 8 Fév - 23:45

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Rhys faisait parti des personnes que j'avais emprisonné sur l'Odyssée et aujourd'hui, il me le fais "payer" à sa manière : en m'emmerdant et en voulant savoir pourquoi j'ai aussi été emprisonnée. Il veut savoir ça juste pour me gonfler, parce qu'il sait que ça marche. Pourtant, je ne suis pas sur la défensive d'ordinaire, je ne me laisse pas avoir, mais là, c'est quelque chose d'assez important pour moi. Et je reste secrète, comme je le peux. Selon moi, me confier à Rhys ... est assez une mauvaise idée et puis je n'en ai pas envie. Nous ne sommes pas amis et nous ne nous faisons pas du tout confiance. Rhys finit par vouloir parler d'autre chose, j'arque mon sourcil méfiante « mouais ... je me demande de quoi tu veux parler tiens ... » lui dis je curieuse de savoir ce qu'il allait me dire. Selon Rhys, inutile d'être si sérieux ... sauf qu'il semble vouloir me poser une question. Je m'arrête, croise les bras, le forçant aussi à s'arrêter pour cracher le morceau. Je fronce les sourcils et finit par savoir. Rhys aimerait connaître l'identité d'une personne à côté de lui, sa voisine de cellule. Ailina. Alors là, il me fait bien rire ! Il croit vraiment que je vais lui lâcher des infos ? Il croit vraiment que le Père Noël existe. Sa dernière phrase me rebute encore plus ... alors NON je ne lui dois rien du tout « alors ... primo, je ne te dois rien. T'as fais une connerie, t'as été en prison, point. L'Odyssée avait ses règles de merdes, mais il fallait les respecter » ouais bref .... j'ai envie de rire, car je n'ai pas vraiment respecter les lois quand j'ai cassé des gueules mais l'arrestation de Rhys fut bien avant ça « et Secundo ... je t'ai jamais dis quoi que se soit pour mon arrestation, tu crois vraiment que je vais te dire qui était à côté de toi ? » lui balance je franc jeu. Je pourrais mentir et dire que j'en savais rien, mais il pourrait me rétorquer qu'il m'avait vu parler ou être arrêtée devant cette porte. Sauf qu'il est mal tombé ... je suis une tombe. Je le regarde froidement avant de recommencer ma marche, je sens qu'il va me gonfler et c'est vraiment en train de me taper sur le système cette histoire. Il va falloir que j'ai une discussion avec Ailina ... de toute urgence


good vibes.
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 15 Fév - 16:42
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

J'ai bien envie de connaitre le nom de cette fille à qui j'ai tout dis, même si je ne la verrai jamais mettre un nom sur elle et Jill le sais j'en suis certain. Mais comme d'habitude ça part en vrille et sa réaction me fait plutôt rire. alors ... primo, je ne te dois rien. T'as fais une connerie, t'as été en prison, point. L'Odyssée avait ses règles de merdes, mais il fallait les respecter. C'est pas faux, mais ça n’enlève pas le fait qu'elle m'ait enfermé. Je m'en fout pas mal que ce soit elle qui m'ai enfermé ou non, mais j'aime bien l'emmerder avec ça et pus elle part au quart de tour ça me fait rire. Et Secundo ... je t'ai jamais dis quoi que se soit pour mon arrestation, tu crois vraiment que je vais te dire qui était à côté de toi ? Clairement oui, ça ne lui coûte rien, c'est juste pour m'emmerder qu'elle ne me le dit pas. Franchement je ne vois pas ce que ça te coûte de me dire son nom, après pour ton arrestation j'aurai bien les réponses un jour. Elle continue a marcher et je la suis, j'ai pas pour habitude d'être chiant comme ça, mais avec elle c'est tellement drôle que je n'arrive pas à m'en empêcher. T'es bloqué avec moi pour quelques heures alors il va falloir trouver un sujet de discutions tu ne crois pas ? Je souris comme un con et continue à avancer surveillant tout de même les alentours. Le froid commence à bien se faire sentir la nuit, l'hiver arrive
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 15 Fév - 17:44

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Rhys me gonfle, je commence à m'emballer, alors que j'arrive à me contrôler, sauf quand il est là. J'ai une envie irrésisitble de lui en coller une, sauf que je préfère la parole. Je le remballe donc sans ménagement. Il y a un point auquel il a raison : ça ne me coûte rien. Hors, je continue de me taire, mets mes mains dans les poches et avance. Rhys me suit, en même temps pas le choix, je suis obligée de me le coltiner. Je reste silencieuse, il a vraiment décidé de m'emmerder. Hors, quand il ouvre sa bouche, c'est pour être insistant, mais pour clairement dire qu'on pouvait tuer le silence. Ok. Il re marque un point. Bon sang, qu'il en profite ! Je le regarde et hausse les épaules « Oui, mais me mêle pas dans tes histoires, un jour tu sauras la vérité, surtout si cette personne décide de venir par elle-même, le tout c'est d'être patient, mais c'est pas vers moi qui tu auras tes réponses » lui dis je clairement et avec douceur, ça change de quand je le remballe assez violemment vous me direz. « On peut sinon discuter oui, d'autres choses qui peuvent être plus intéressante que mon arrestation ou cette nana » surtout que cette nana je la connais et je vais avoir une sérieuse discussion avec elle : elle aura TOUT INTERET à aller discuter avec Rhys. Sinon ? Je dirais tout. M'en fou. En attendant, j'espère sincèrement que Rhys va parler d'autres choses. Je veux vraiment pas me prendre la tête « D'ailleurs, t'es un sacré emmerdeur ... surtout sur des sujets qui ne te regardent pas et qui ne me regardent pas », lui dis je avec ENFIN un sourire en coin. Bon ok un demi sourire, mais je finis par lui sourire, d'habitude, il me reproche de tirer la gueule en sa présence, mais finalement, je me dis qu'il serait bien que je détente l'atmosphère et que je lâche un peu de lest de temps en temps


good vibes.
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 22 Fév - 14:50
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

Oui, mais me mêle pas dans tes histoires, un jour tu sauras la vérité, surtout si cette personne décide de venir par elle-même, le tout c'est d'être patient, mais c'est pas vers moi qui tu auras tes réponses. Elle est entrain d'insinuer que cette fille est ici ? Ou bien suppose t-elle qu'elle va descendre avec les autres de l'odyssée ? A l'évidence elle l'a connait, mais pourquoi ne pas me dire son nom ça serait tellement plus simple ... Etre patient n'est pas du tout mon fort, mais je suis bien obligé. On peut sinon discuter oui, d'autres choses qui peuvent être plus intéressante que mon arrestation ou cette nana. Je me sens pas vraiment la force de la faire chier ce soir, bizarrement j'ai envie de parler d'autre chose. D'ailleurs, t'es un sacré emmerdeur ... surtout sur des sujets qui ne te regardent pas et qui ne me regardent pas. Je lâche un petit rire et la vois enfin sourire. Non mais je rêve ou bien c'est un petit sourire que je vois sur ton visage ? Je rigole à nouveau et reprend. Tu sais bien que c'est pas méchant quand je te taquine comme ça. Je lui fais un clin d’œil et lui souris. Tu t'enflamme si vite que ça m'amuse, enfin je sais où sont les limites aussi. Je vais pas la pousser à bout non plus, c'est trop méchant et elle ne mérite surement pas ça. Je suis pas comme ça et je ne le deviendrais jamais, faire du mal pour le plaisir n'est pas pour moi. Je réfléchis à un sujet de conversation complètement différent pour tuer les heures de gardes. Tu penses que les terriens vont nous attaquer toi ?
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 22 Fév - 15:29

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Je rgearde Rhys, lui disant que c'était un sacré emmerdeur, il se met à rire et je lâche un sourire. Bien sûr, il le remarque et me taquine avec ça, je lui donne un coup de fesse sur ses hanches « Calmes toi cow-boy, sinon je vais finir par te tuer pour avoir vu ça » je lui lance un clin d'oeil et un sourire. Finalement, cette soirée, n'est pas si mal que ça. La tension du début s'en va et je dois dire que j'apprécie cet emmerdeur ya pas à dire. Il m'explique pourquoi il aime tellement me rendre chèvre, j'hausse les épaules « Je sais ... juste que ... si je m'emporte aussi facilement avec toi, c'est que ... mon emprisonnement est un sujet assez sensible » lui dis je. Nous marchons ensemble un instant, il est parfois casse pied, mais ce qui est bien, c'est qu'il ne va pas au bout de son acharnement, il se marre et se casse, me laissant au final agacée, là, je ne le suis pas. je regarde Rhys « Ma mère s'est faite éjectée quand j'avais 14 ans. Elle a eu l'erreur de défendre un Walden. J'ai fait pareil. J'ai toujours voulu lui ressembler, elle était très à cheval sur la justice, les valeurs, elle ne supportait pas qu'on soit ... les riches d'un côté, les pauvres de l'autre, c'était stupide pour elle et pour moi aussi. J'ai défendu un Walden et je me suis retrouvée derrière les barreaux » lui dis je. Je venais de lui dire MA vérité. Mon emprisonnement et la raison pour laquelle je m'énervais contre lui. Je déglutis et continue de marcher. Finalement, il me demande si un Terrien allait nous attaquer. Je me souviens encore de ce Terrien qui a failli me tuer. Un homme grand, fort, pas trop mal non plus, étrange et surtout ... il m'a chopé par la gorge et a voulu me planter. J'ai réussi à lui échapper. Je porte alors ma main sur ma gorge, comme pour me souvenir de cette épreuve, puis, je l'enlève et hausse les épaules « J'en sais rien, mais j'espère pas. Cette gueguerre est stupide pour moi, on pourrait tous se soutenir, ils pourraient nous apprendre beaucoup de choses ... après je sais pas, peut être qu'il y en a de plus pacifistes » dis je en haussant les épaules une fois encore. J'espère vraiment qu'on va être tranquille aujourd'hui, parce que me battre, ce n'est pas forcément ce que j'aime faire ... sauf quand la situation l'exige, quand il faut protéger quelqu'un et encore ... je préfère discuter


good vibes.
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Sam 14 Mar - 15:44
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

Quand je vois un sourire apparaître sur le visage de Jill je ne peux m’empêcher de la charrier. En même temps elle ne sourit jamais quand je suis dans les parage il fallait bien que je marque le coup non ? Bon et puis j'avoue que je suis pas très cool avec elle, je la cherche sans arrêt. Calmes toi cow-boy, sinon je vais finir par te tuer pour avoir vu ça Je rigole de bon cœur en entendant sa phrase et écoute la suite avec attention, elle m'explique que son enferment est un sujet sensible et moi j'arrête pas de la charrier avec tout ça. Ouai je sais que parfois je dépasse les borde à faire chier les gens, mais je pensais pas que c'était aussi important pour elle. Et c'est tout naturellement qu'elle m'explique les raisons de son enfermement, c'est plutôt inattendue, je ne pensais pas avoir les réponses un jour. Et puis ça ne me regarde pas vraiment au fond je ne faisais ça juste pour l'emmerder. Elle a défendu une personne de la classe moyenne, quelqu'un comme moi qui n'avait aucun avantage. Je sais pas pourquoi, mais je la vois un peu différemment après ça, je ne sais pas quoi dire. Je reste silencieux et finis d'écouter ce qu'elle avait à me dire. A la fin de son récit je la regarde tout en continuant à marcher, je regarde les arbres au dessus de nous et me décide enfin à dire quelques mots. Excuses-moi pour tout ce que je t'ai dis ... J'ai jamais voulu te rappeler de mauvais souvenir. Je me stop un instant avant de reprendre. Je sais bien que les parents c'est un sujet sensible, j'en suis moi même victime ... Je trouvais juste ça drôle que tu te sois faite enfermé alors que tu m'a moi même enfermé. Je lâche un petit rire, je trouve ça beaucoup moins drôle tout à coup ... maintenant que je sais je pense pas l'emmerder avec tout ça. Je suis pas un connard sans cœur, même si je ne la connais pas très bien je ne suis pas irrespectueux. Et viens le sujet des terriens, plutôt délicat je l'avoue. Je l'écoute me donner son point de vue et ne peux m’empêcher de secouer la tête. Y'en a surement des pacifistes, mais la grosse majorité est hostile et je ne pense pas que le peu de pacifiste se dresseraient contre leur peuple si une guerre devait être lancé. Je continue à marcher en regardant le sol. Je pense qu'il ne faut pas provoquer le conflit, mais il faut rester sur nos gardes, on ne sait pas ce qui peut arriver.
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 12 Avr - 12:19

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Finalement, la situation devenait de moins en moins lourde et je commence à lui dire clairement les choses, disons qu’il était devenu moins chiant et plus enclin à arrêter de m’emmerder. Je vide donc mon sac, lui disant le pourquoi du comment je me suis retrouvée derrière les barreaux. Pour avoir voulu faire justice moi-même, pour avoir été contre le système que je ne supporte pas. Être comme ma mère, c’était tout ce que je voulais, mais mon père avait tout fait pour que je sois comme lui le voulait, pour que je sois dans les normes de cette foutue société, mais forte heureusement, ici, la situation est toute autre. Rhys finit par s’excuser, il s’en ai soudainement voulu, j’hausse les épaules avec un air d’indifférence finalement. En réalité, je m’en fou qu’il le sache ou non, ça ne change pas grand-chose. Il s’arrête et me confie que ça l’avait fait marrer ce revirement de situation. Je souris, c’est vrai que je l’avais enfermé et PAF c’était moi ensuite, j’hoche la tête « c’est vrai qu’en y repensant, la situation était assez ironique » lui dis je en souriant. Nous marchons, changeant de discussions et parlons des Grunders. Je me demande si tous sont réticent à notre venue et qu’ils se mettraient à nous tuer un par un comme si l’on abattait des dominos. Je l’écoute, je suis entièrement d’accord avec lui « Oui c’est sûr, mais quand t’en as un qui enlève une gamine et qui fait tout pour vouloir te tuer alors que t’essaye de lui parler c’est pas évident d’être pacifiste » lâche je comme une bombe à Rhys. Je me demande quelle réaction il allait avoir. Bon c’était ma seconde rencontre avec ce (sexy) Grounders (oui il est sexy sous son maquillage de terre hein) et les choses ont été un peu compliquées, j’ai dû me défendre et m’enfuir. Je déglutie « mais pour tenter de raisonner quelques tribues et de discuter avec, je ne suis pas contre » dis je pour être sur la même longueur d’ondes que Rhys, mais aussi parce que c’est mon avis



good vibes.

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Ven 17 Avr - 17:51
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

Je sens que quelque chose se prépare chez les terriens et ça ne va pas être jolie jolie. J'aimerai que tout s'arrange en discutant avec eux, mais j'ai bien peur que ce ne sois pas asses. La seule avec qui j'ai pu parler c'est Thalia et c'est parce que je l'ai sauvé de la noyade qu'elle a bien voulu faire un effort, j'ai bien vue son regard quand elle a vue que je n'étais pas un des leurs. J'essaye d'imaginer qu'ils sont tous comme ça, j'essaye de m'en convaincre, mais les preuves sont là ! Ils ont tué des gosses, ouai des gosses sans défense et ça me sidère ! C'est pour ça qu'une guerre est prête de commencer, si c'est pas déjà lancé ... Personnellement une guerre ne me dérange pas, ce qui me dérange c'est qu'on ne peut prétendre avoir une chance avec toute cette bande de bras cassé qu'on a au camp ... Je suis sur que quelqu'un sur le camp a déjà parlé avec eux ... Si certains sont si révolté quand on parle d'attaquer les terriens c'est qu'il y a une bonne raison. Il faut qu'on se fasse des allié parmi eux, c'est la seule solution je pense. C'est une idée folle je sais, mais je ne vois pas quoi faire de plus, on ne tiendrait pas cinq minutes contre eux, j'en ai vue quelques uns et c'est du gros gabarie, même avec des semaines d'entrainement on ne ressuierai pas à faire le poids et puis ils sont largement plus nombreux que nous, donc on est fichu, notre seule chance c'est d'en rallier à notre cause. Encore faut-il les convaincre de se dresser contre leur peuple ou du moins les convaincre de faire les faire changer d'avis sur nous, qu'ils voient bien qu'on est pas une menace qu'on veut simplement commencer à vivre. Car depuis notre arriver ce qu'on vit je ne peut pas appeler ça vivre, mais plutôt survivre. Entre le froid et les attaques à répétition on a pas beaucoup de temps pour profiter.
 

© Chieuze

Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Dim 10 Mai - 11:09

Jill & Rhys
un petit tour et puis s’en va
Finalement, je commence à apprécier Rhys, il n’est pas si débile qu’il n’en a l’air. Notre discussion dérive alors sur quelque chose de beaucoup plus sérieux qu’avant. J’hausse les épaules … la guerre, c’est pour moi. Ok je sais me battre et être maligne au combat, mais si on pouvait éviter tout ça, ce serait bien je pense.   « J’ai l’impression qu’elle est lancée depuis notre arrivée sur Terre …  » pense je tout haut. Nous continuons de marcher tous les deux, notre ronde du soir e tde la nuit, voir si aucun Grunders voulant notre peau n’était pas dans le coin. Je suis un Bisounours et j’aime le monde des Bisounours. Mais j’ai toujours été comme ça, j’aime parler avant de frapper, je pense que c’est le côté de ma mère qui ressort avant que je fasse sortir le côté du père, plus bagarreur … même s’il aimait surtout être dans les rangs que de se battre pour ce qui lui semble plus juste. Rhys pense que quelqu’un dans le camp a déjà parlé avec eux. J’arque mon sourcil, je sais qu’il y a d’autres grunders que l’autre demeuré que j’ai rencontré … par deux fois. Je m’arrête et le regarde « J’ai rencontré un Grunders. Deux fois. J’ai essayé de discuter. Deux fois. La première fois il a cru que j’allais lui voler son poisson. La deuxième fois, il a enlevé une gamine du camp. J’ai réussi à la sauver, elle est retournée ici. J’ai essayé de discuter, je suis rentrée avec quasiment des côtes cassées. Alors soit ils sont tous aussi givrés que lui, parce qu’ils nous comprennent, soit il y a aussi des autres Grunders qui sont disposés à discuter » lui raconte je. J’ai de l’espoir que d’autres sont là et ne nous veulent aucuns mal, qu’ils souhaitent tout comme nous discuter et se départager les terres. Je ne sais pas si c’est de l’utopie, mais j’aimerais vraiment qu’on discute, plutôt que de faire la guerre « J’aimerais éviter toutes formes de guerres … nous ne sommes pas tous des militaires dans le camp, et nous ne savons pas tous nous battre  » lui dis je en pensant aux autres Hundred comme nous. Inquiète, je croise les bras et recommence à marcher tout en soupirant « C’est assez calme ce soir » fis je remarquer




good vibes.
Invité
Invité
Anonymous

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

le Mer 20 Mai - 20:09
Un ptit tour et puis s'en va

« Jilian & Rhys »

Ouai je pense aussi que la guerre est lancé depuis le jour où on a embarqué sur ce vaisseau ... Dans quelle merde on a débarqué encore, nous qui pensions enfin avoir une nouvelle vie, voilà que les terriens gâchent tout ... J'écoute ce qu'elle a à me dire sur ses rencontres avec les terriens et ça me laisse perplexe, c'est vrai que la plupart ne sont pas vraiment ouvert à la conversation, mais ceux que j'ai rencontré ont été plus ou moins sympathique, bon je parle pas de ceux qui m'ont coursé dans la forêt pour me tuer, j'avais pas vraiment besoin de leur parler pour connaitre leurs intentions. Ceux avec qui j'ai parlé pourraient peut-être de notre côté, enfin je crois. Je réfléchis quelques secondes regardant dans le vague. Enfin si j'arrive à les retrouver et ça me semble plutôt compliqué. Je lâche un petit rire, me passant une main dans les cheveux. Les retrouvés serait vraiment très dure, je ne sais même pas où ils vivent et puis même si je le savais je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'aller dans leur tribu. Ouai c'est sur qu'une guerre ne serait pas vraiment génial au vue du niveau de combat de tout le monde. Il faut se préparer ... Les préparer. J'ai pas envie de cette guerre, mais elle nous pend sous le nez et vaut mieux prévenir que guérir si tu vois ce que je veux dire. Je secoue la tête et continue. Du coup je pense qu'il faut les entraîner, au moins qu'ils puissent se défendre si ça part en cacahouette. Je continue à marcher regardant les alentours, tout semble calme ce soir et Jill l'a remarqué aussi. Bon je vais pas t'embêter plus longtemps, j'ai d'autres trucs à faire. Je lui fais un clin d’œil et commence à m'éloigner d'elle en trottinant. Content d'avoir parlé avec toi.
 

© Chieuze

Contenu sponsorisé

Un ptit tour et puis s'en va (rhys) Empty Re: Un ptit tour et puis s'en va (rhys)

Revenir en haut
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum