Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°3 : Winter Is Coming
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
28/05/2014 Partout et nulle part 1734 Nobody 39
Admin


Sujet: Intrigue n°3 : Winter Is Coming
Sam 13 Déc - 16:42

L'INTRIGUE DES 100


people help the people


De lourdes pertes. Un camp ravagé. Des corps meurtris. Des cœurs chahutés. Voilà le bilan de cette pluie acide, ayant frappé il y a quelques semaines les cent. Pas le temps d'enterrer leurs morts que d'autres ont péris. La violence des faits en a choqué plus d'un, causant une vague de rage, un ressentiment morbide chez chacun envers ces étrangers de la forêt. Une chose est sûre: ils allaient le payer. Mais si certains étaient animés par la vengeance, la rancœur leur bouffant le cœur, d'autres tentaient de se relever, de se reconstruire et de penser au présent plutôt qu'au passé. Il y avait tout à refaire. Des provisions parties en fumée, des toiles de tente attaquées par l'acide, trouées ; il ne leur restait rien. Cela faisait trois mois qu'ils étaient arrivés, et tout était déjà à refaire. Seules les palissades entourant le camp avaient tenues, à croire que les arbres eux-mêmes étaient habitués à cette eau chargée en sulfate. Mais eux n'étaient pas préparés à ça. Pire encore, ils n'étaient pas préparés à ce qui allait suivre.

Comme une nouvelle n'arrive pas seule, les cent n'eurent pas beaucoup de temps pour se remettre de leurs émotions avant qu'un autre désastre ne les frappe: le froid. Mais ce désastre-là, ils auraient pu le prévoir. Le climat sur Terre ne se fait pas sentir des mois en avance avec des températures qui baissent peu à peu. Non, le climat ici était déréglé, complètement fou. Alors les survivants, ayant perdu la majorité de leurs affaires dans l'acide, n'avaient plus rien pour se protéger du froid qui les assaillait. C'était arrivé en moins d'une semaine. D'une vingtaine de degrés, la température avait atteint le zéro. La nuit, elle chutait encore, frôlant les moins dix degrés. Un des leurs avait même été retrouvé en état d'hypothermie, frôlant la mort de peu. Pire que l'acide, le froid faisait des ravages.

Exténués, affamés, déprimés, c'était un camp de zombies qui s'affairait faiblement aux tâches quotidiennes, guettant le retour des chasseurs avec espoir, leur repas se faisant de plus en maigres. Les terriens n'avaient presque plus leur place dans la tête des jeunes gens. Le dernier qu'ils avaient capturés ne leur avait pas jeté un mot. Pas même sous la torture. De toute façon, il n'avait pas fait long feu, mort suite à ses blessures quelques jours à peine après sa capture, en frustrant, laissant les jeunes gens sur leur faim. Non, les terriens n'étaient pas leur plus grande menace. Du moins pas pour l'instant. Pour l'instant, il fallait se concentrer sur la survie du camp. Ne pouvant plus rester au dehors, les plus vieux ont alors pris la décision de faire rentrer tout le monde dans le vaisseau. Arrachant les sièges, sectionnant les ceintures, chaque matériau était récupéré, utilisé. Les restes de tente servaient de couverture de fortune tandis que le cuir des sièges avait été remodelé et cousu en gigantesque tapis de sol sur la moitié du vaisseau, leur créant ainsi un endroit où dormir. Mais le froid, les pertes et la proximité de chacun n'aidaient en rien l'humeur générale, celle-ci se dégradant au fil des jours. Pourtant, même dans le noir le plus total, une lueur d'espoir peut parfois apparaître et briller sur chacun. C'est ce qui se passa avec eux.

Des nouvelles de l'Odyssée. Enfin. Les jeunes ingénieurs et informaticiens avaient tenté maintes et maintes fois de contacter le vaisseau, en vain. Pourtant ce soir-là, ce fut le cas. La connexion grésillait, bourdonnait, mais l'on pouvait distinguer des visages de l'autre côté de l'écran. Des visages anxieux, ébahis, mais en bonne santé. Certains se sont mis à pleurer, d'autres à réclamer de voir leurs parents. Mais plus que les compliments, les questions sur la terre et le désir de retrouver leurs enfants, le Chancelier leur apprit une grande nouvelle: c'était Noël. Noël, un moment de partage, d'entraide, de chaleur. Rien que cette annonce, en plus de savoir qu'ils n'étaient désormais plus seuls, était un grand soulagement. Coupant au bout d'un temps la connexion, les aînés promirent à chacun que dès le lendemain, des tours seraient organisés pour que chaque personne puisse bénéficier de la connexion. Mais pour le moment, ils avaient à faire. Ils voulaient partager, ils voulaient oublier ces malheurs, l'espace d'une nuit. Comme si ce cauchemar n'avait jamais existé. C'est alors que quelqu'un rentra dans le vaisseau, passant les multiples toiles servant à préserver l'entrée du passage du froid. Un jeune homme débarqua, l'air hagard. Les yeux pétillants, le jeune assigné à la surveillance des portes du camp s'écria alors: « Il neige!! »


Dernière édition par Game Master le Sam 13 Déc - 16:44, édité 1 fois

Admin
avatar
28/05/2014 Partout et nulle part 1734 Nobody 39
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°3 : Winter Is Coming
Sam 13 Déc - 16:43

L'INTRIGUE DES GROUNDERS


an another day to fight


Jamais les tensions entre tribus n'avaient été aussi fortes. Depuis le Pow Wow, l'amertume et la consternation des terriens face à la perte d'un des leurs, Kale, avaient poussé les plus réfractaires à la pacification à l'appelle d'une guérilla sans merci. « Le sang par le sang» hurlaient-ils. Car oui le jeune Athna avait préféré la mort à la traîtrise, avalant la cerise du diable d'un coup de dent. Les éclaireurs confirmèrent son trépas lorsque son corps sans vie fut tiré hors du vaisseau. Les terriens neutres à ce sujet furent pris au dépourvus et se laissèrent dans un mutisme inquiétant tandis que la foule enflait dans un brouhaha houleux.
Sans les trois ED et Winema, la cérémonie aurait tourné au plus grand raid jamais organisé. Tandis que la chef Calusa avait intimé le calme par la force de sa voix et son autorité implacable, les trois vieillards s'étaient contentés de passer entre les rangs de leur tribu, les visages graves et les pupilles aussi effilées que la lame d'un rasoir. Aucun ne bougerait sans leur autorisation et aucun ne bougea.
Tyee fut étrangement silencieux mais, personne ne le remarqua dans cette cohue enragée. Tyee tout puissant, eut toutes les peines du monde à cacher un sourire rayonnant et satisfait. Son plan avait marché avec une facilité déconcertante et il remercia silencieusement Kale de son utilité.


Depuis, les tribus Calusa et Pikuni avaient rejointes leur terre respective dans une ambiance à fleur de peau. Les trois ED et Winema avaient obtenu – difficilement – une attente raisonnable avant de prendre des mesures à l'encontre des étrangers venus du ciel. L'heure n'était pas à la bataille, pas encore. Tyee avait protesté furieusement au début puis faussement, après tout c'était un guerrier Athna qui était mort - le mal était fait, ce n'était qu'une question de temps pour qu'il puisse convaincre les chefs des tribus de se joindre à la bataille.

Les semaines se succédèrent et les tensions demeurèrent. Pour rajouter de l'huile sur le feu, des provisions furent pillées et l'absence de coupable pointa du doigt les 100. Bien que certains réfutent leur implication, beaucoup virent en cet acte de vandalisme le profil menaçant de la présence des étrangers.
Cependant, malgré tout, les traditions demeurent. L'hiver approche de son pas lourd et rigoureux et la chute de température annonce l’événement hivernal : festin de Noël chez les Pikunis.

Chaque tribu est conviée au repas et rassemblera autant de monde que celle du Pow Wow. La tribu des plaines accueillera tout ce beau monde dans la célèbre clairière sacrée qui caractérise leur peuple : une large étendue verte entourée d'arbres centenaires, tous de taille gargantuesque. Dans les hautes herbes et parmi les troncs, s'envolent des nuées de papillons fluorescents d'un bleu électrique par millier donnant ainsi au lieu des proportions mystiques.
De longues tables de plusieurs mètres seront dressées autour de feux de bois gigantesques. Musique de tambour et repas partagé, Calusa, Athna et Pikuni partageront pain et culture sous l’œil sage des Trois ED et le sourire méfiant de Winema.  Si par devoir de chef, Tyee se tiendra présent aux festivités, ses motivations ne semblent pas avoir perdu de leurs ambitions.
 

Intrigue n°3 : Winter Is Coming

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Partie administrative :: Intrigues & Animations :: Les anciens événements-